Un conseiller de Macron démissionne pour ses liens avec les labos Servier
Un conseiller de Macron démissionne pour ses liens avec les labos Servier
Jean-Jacques Mourad est par ailleurs le frère de Bernard Mourad, proche conseiller d'Emmanuel Macron. (ERIC PIERMONT / AFP)

Membre de l'équipe santé d'Emmanuel Macron, Jean-Jacques Mourad a démissionné ce mardi matin. Il avait réalisé au moins 60 interventions rémunérées par le laboratoire Servier.

Partager ce contenu
 

Démissionner avant que l'affaire ne prenne trop d'ampleur. C'est la décision prise ce mardi matin par Jean-Jacques Mourad, cardiologue et membre de l'équipe santé du candidat Emmanuel Macron. En cause, une soixantaine d'interventions rémunérées par le laboratoire Servier, indique "le Monde".

Dans un communiqué de démission, le praticien, par ailleurs frère de Bernard Mourad, proche conseiller d'Emmanuel Macron, écrit : "Je reconnais ne pas avoir fait état de mes liens avec le laboratoire Servier, ni au moment d’intégrer ce groupe ni au cours de nos travaux".

"Le speaker de Servier ?"

Le 4 mars dernier, ce cardiologue avait notamment représenté le candidat d'En Marche ! aux Rencontres de l'officine à Paris. Il s'y était exprimé, publiquement, en son nom, sur son programme en matière de santé. Sur Twitter, le Formindep, association pour une information médicale indépendante, s'était alors insurgé : 

 
 
"Qui parle ? Le porte-parole de Macron ou le speaker de Servier ?"

Et de publier, dans la foulée, la liste de récentes interventions de Jean-Jacques Mourad rémunérées par le groupe pharmaceutique Servier.