Dans ce débat qui revient sans cesse, les sénateurs ont adopté le 30 mars un amendement présenté par Max Brisson (LR) élargissant le principe de neutralité aux parents accompagnant les sorties scolaires.

Bien plus courageux que le gouvernement, le Sénat a voté ces derniers jours plusieurs amendements bienvenus au projet de loi « confortant le respect des principes de la République ». L’un d’entre eux, en particulier, a suscité de nombreuses réactions. Et l’ampleur même de l’hostilité qu’il soulève parmi les islamistes et ceux que l’on appelle les islamo-gauchistes, prouve, si besoin était, qu’il est particulièrement bienvenu.

Il s’agit de l’élargissement du principe de neutralité aux parents accompagnant les sorties scolaires. En clair, et tout le monde sait que c’est ce dont il s’agit, de l’obligation faite aux « mamans voilées » d’ôter leur voile pour accompagner les sorties scolaires. Et mon titre est volontairement provocateur, puisqu’il ne s’agit évidemment à aucun moment d’interdire aux « mamans voilées » de participer aux sorties scolaires, mais simplement de leur imposer (comme d’ailleurs à tous les parents d’élèves) d’adopter lorsqu’elles y participent une tenue correcte et adaptée, ce qui n’est absolument pas la même chose.