Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR Libres! à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Dimanche 12 juin 2022

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Election législative.

Dimanche 24 avril 2022

Tenue du bureau de vote6 à Bagnolet

Election présidentielle.

Dimanche 10 avril 2022

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Election présidentielle.

22 juillet 2021

Présent à Nogent sur Marne

Candidature de Valérie Pécresse à l'élection présidentielle.

Dimanche 27 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Jeudi 24 juin 2021

Meeting Cirque d'Hiver avec Valérie Pécresse

Dimanche 20 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Vendredi 11 juin 2021

Meeting Blanc Mesnil avec Valérie Pécresse

Mardi 8 juin 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 6 mai 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

9 juin 2022 4 09 /06 /juin /2022 09:20
Le vote musulman, ça existe!

La religion, facteur déterminant du vote

 
Le vote musulman, ça existe!
Bureau de vote dans les quartiers nord de Marseille lors du premier tour de l'élection présidentielle, 10 avril 2022 © AP Photo/Daniel Cole/Sipa
L’étude du vote confessionnel existe depuis plus d’un siècle. Sa légitimité n’est pas contestée en tout cas lorsqu’il s’agit du vote catholique ou protestant. Il est pourtant indéniable que Jean-Luc Mélenchon a su capter un vote identitaire musulman dont il accélère la structuration.

Un sondage IFOP pour La Croix et Le Pèlerin a étudié le vote des électorats confessionnels lors de la dernière élection présidentielle. L’enquête révèle que 69 % des citoyens de confession musulmane qui ont voté l’ont fait pour Jean-Luc Mélenchon lors du premier tour. Au second tour, ils sont 85 % à avoir voté pour Emmanuel Macron.

Ces sondages ont été largement commentés : matérialisation du séparatisme pour les uns qui considèrent que cette homogénéité dans le vote illustre la divergence des intérêts fondamentaux de cette population ; simple corrélation statistique pour les autres, dénonçant une récupération politique destinée à stigmatiser les musulmans français.

Pourtant, l’étude du comportement électoral n’est pas nouvelle. Dès 1913, André Siegfried publiait son célèbre Tableau politique de la France de l’Ouest sous la Troisième République, apport majeur des sciences politiques et précurseur du développement de la sociologie électorale. Il recherche l’explication des votes dans la géographie, les liens d’interdépendance, ainsi que dans la pratique religieuse. Il observait alors le lien entre le catholicisme et l’enracinement des partis conservateurs dans certains territoires. Son héritage sera notamment repris par François Goguel qui publiera plusieurs analyses, notamment concernant le vote protestant[1].

Ce dernier se posait la question de savoir s’il existait une « culture politique protestante » que l’on pourrait traduire aujourd’hui par l’existence d’intérêts spécifiques d’une population, au-delà des critères socioéconomiques habituels. Il indiquait lui-même qu’on ne pouvait parler de « culture politique propre à un groupe particulier dans la société globale qu’à la condition que le comportement politique des membres de ce groupe, tel qu’il ressort habituellement de leurs votes, paraisse déterminé dans une large mesure par des traditions, des valeurs et des représentations propres à ce groupe, plus que par les catégories socio-professionnelles ou le degré d’instruction de ceux qui en font partie ».

S’inscrivant dans cette tradition, plusieurs sociologues ont démontré l’influence de l’appartenance religieuse dans la détermination des attitudes politiques et du vote. En 1977, Guy Michelat et Michel Simon[2] ont démontré que l’appartenance au catholicisme constituait une variable explicative des comportements électoraux en France : les catholiques votent tendanciellement plus à droite que le reste de la population ; les sans-religions, plus à gauche. Plus la pratique religieuse est intense (avec des indicateurs qui sont aujourd’hui remis en cause, comme la fréquentation des églises ou la participation à la messe), plus le vote est à droite, et inversement.

Ces études ont été appliquées sur les populations musulmanes. Chaque décennie depuis 1981, les enquêtes de l’European Values Study (EVS) prennent par exemple la mesure de l’univers des valeurs et des croyances des Européens en étudiant le lien entre religion et vote. Les résultats ont ainsi régulièrement montré l’orientation marquée à gauche des musulmans de France. De même, certaines enquêtes électorales comme celles du Cevipof, ont par exemple révélé que, sur 100 votes exprimés, 95 s’étaient portés sur Ségolène Royal face à Nicolas Sarkozy lors du second tour de l’élection présidentielle de 2007.

Corrélation ou causalité : la religion est-elle

Partager cet article
Repost1
9 juin 2022 4 09 /06 /juin /2022 09:02
L’extension sans fin du domaine du racisme

Ou comment interdire de voir ce qu’on voit et de lire ce qu’on lit

 
L’extension sans fin du domaine du racisme
Pap Ndiaye, Paris, 20 mai 2022 © Christophe Ena/AP/SIPA
“Le journal Le Monde a prétendu, avec une mauvaise foi confondante, que c’est la nomination d’un homme noir à la tête d’un ministère régalien qui avait suscité la polémique. On est un ennemi du genre humain désormais quand on voit ce qu’on voit, lit ce qu’on lit et qu’on en tire les conséquences. Avec l’extension sans fin du domaine du racisme, la vie politique et la vie intellectuelle deviennent totalement irrespirables.” Alain Finkielkraut, Le Figaro, 2 juin 2022.

Au Monde et sur la radio publique, deux ritournelles circulent depuis la nomination de Pap Ndiaye et les pourtant légitimes interrogations sur celle-ci. Cette nomination aurait « provoqué la fureur de l’extrême-droite » et il faut mesurer son importance « à l’aune des réactions de l’extrême-droite et du milieu intellectuel conservateur » (1). Sur France Inter, il a été décrété que Pap Ndiaye est « un grand universaliste » (1). De son côté, l’instance supérieure de décodage moral, alias Le Monde, réduit les critiques faites au nouveau ministre à du racisme !

Il était une fois dans l’Ouest

Il faut mesurer l’importance de cette nomination à l’aune des travaux, des écrits et des déclarations de Pap Ndiaye, et de rien d’autre. Le parcours de Pap Ndiaye est intéressant en cela qu’il ressemble à celui de beaucoup d’universitaires et de journalistes qui, comme lui, sont passés par les États-Unis et ont importé en France les thèses issues des racial studies et des mouvements politiques noirs américains. Dans un portrait-entretien justement intitulé Noir sur le tard (Libération du 24 février 2007), Christophe Boltanski rapportait les sentiments de la sœur, de l’épouse et d’une amie de Pap Ndiaye sur son rapport à sa couleur de peau : « Elle a été étonnée quand il a commencé à s’intéresser à la couleur de sa peau. […] Jeanne Lazarus confirme : “Quand je l’ai rencontré, le fait qu’il soit noir n’existait pas.” Une amie de vingt ans, qui l’a connu en khâgne, décrit un “garçon élégant, courtois, presque précieux, et assez secret”. La différence d’aspect physique était entre eux “complètement absente”. » Mais, aux États-Unis où, selon lui, « il n’y a pas ce modèle de citoyen abstrait qui commande de faire fi de ses particularités individuelles », Pap Ndiaye semble avoir « découvert » qu’il était noir et compris que la société française le lui avait caché pour l’effacer. En France, dira-t-il à Christophe Boltanski, « j’étais on ne peut plus républicain universaliste. J’étais pris dans ce modèle de l’invisibilité ». Si les journalistes du Monde ou de la radio publique avaient lu ce seul entretien, ils n’auraient pas pu affirmer que Pap Ndiaye est « un grand universaliste ». Ils auraient pu éventuellement écrire que Pap Ndiaye était un grand universaliste avant d’être allé aux États-Unis, ce qu’avoue implicitement l’intéressé lui-même.

A lire aussi, Elisabeth Lévy: Nupes: la gauche soumise

De plus, s’ils avaient lu le récent rapport sur la diversité à l’Opéra de Paris que Pap Ndiaye a co-signé, il auraient constaté que les thèses racialistes américaines sont devenues l’alpha et l’oméga des réflexions « antiracistes » et « diversitaires » de l’historien, ce qui l’amène à proposer  des mesures relevant de la cancel culture et de la discrimination positive. Ils auraient compris que Pap Ndiaye a substitué au concept d’universalisme celui du déconstructivisme wokiste. Ils auraient remarqué que, parmi les personnes consultées pour écrire ce rapport, figure David Bobée, directeur du Théâtre National de Lille et membre très actif de l’association « Décoloniser les arts » dirigée par la militante indigéniste Françoise Vergès. Il auraient lu, en plus des mots « blanc » (81 occurrences), « noir » (66 occurrences) et « non-blanc » (17 occurrences), les expressions « blanchité », « non-blanchité », « cesser de blanchir », « diversité mélanique », « uniformité chromatique » et autre « public monochrome » émaillant ce rapport et confirmant qu’il est en réalité un plaidoyer de stricte obédience racialiste flirtant parfois avec le racisme.

L’étiquette postcoloniale « ne m’embarrasse aucunement »

Les phrases policées et les subtilités rhétoriques du nouveau ministre de l’Éducation nationale n’y changent rien et ne trompent que les journalistes complaisants, trop paresseux ou trop idéologisés pour aller chercher dans les livres et les journaux les quelques éléments qui pourraient contredire leurs préjugés.

A lire ensuite: Trahison de la gauche républicaine par Macron: les signes avant-coureurs

Par exemple, l’introduction de son livre, La condition noire : essai sur une minorité française, permet de concevoir tout ce qui sépare l’esprit racialiste américain qui taraude les travaux de Pap Ndiaye et l’esprit universaliste français. M. Ndiaye désire que les Noirs de France deviennent, comme aux États-Unis, un groupe social « revisibilisé » et reconnu pour sa seule couleur de peau. Il regrette que, s’il existe « de bonnes études sur les familles africaines, les immigrés africains, les étudiants africains, les migrants antillais et réunionnais » en France, il n’y soit « pas question des Noirs, comme si cette figuration par la couleur de peau n’avait pas de légitimité ou de pertinence pour décrire les situations contemporaines ». C’est que, justement, la France universaliste s’est toujours refusée à faire de la couleur de peau un déterminant distinctif, ce qu’avait bien compris l’écrivain noir américain James Baldwin exilé en France : « Les Français m’ont sauvé la vie car ils ne me voyaient pas (en tant que noir). Ils m’ont débarrassé des béquilles de la race. » (2)

« Comment, lorsqu’on prétend être, une fois nommé ministre, un «pur produit de la méritocratie républicaine», peut-on assumer d’avoir attribué à l’agitatrice Traoré, entourée de dénonciateurs de l’universalisme républicain en tant que masque du racisme, un «discours rassembleur»? » Pierre-André Taguieff dans Le Figaro

Pour conclure, qu’il me soit permis de citer deux passages de cette introduction qui sont, pour le premier, un exemple de la précautionneuse phraséologie ndiayenne permettant, selon le lieu ou l’interlocuteur, différentes interprétations ; pour le second, derrière les arabesques réflexives, l’aveu explicite d’un essai écrit sous l’égide des théoriciens américains à propos de la « question raciale » – c’est-à-dire, dans leur immense majorité, des universitaires ayant développé les théories racialistes qui imprègnent le wokisme.

1) « Il ne me semble pas qu’il [ce livre] s’inscrive dans la mouvance postcoloniale, même s’il chemine occasionnellement avec ses tenants – à moins de considérer le postcolonial dans une acception si large qu’elle vienne à inclure tout travail portant sur les minorités et critiquant le modèle républicain français, ce qui est possible (l’étiquette postcoloniale ne m’embarrasse aucunement). »

A lire ensuite: L’islamiste et le progressiste

2) « Si le terrain d’enquête de ce livre n’est pas états-unien, je suis en revanche américaniste et le suis resté pour enquêter en France. Le comparatisme est essentiel sur les questions relatives aux minorités raciales, ce qui n’implique en rien de plaquer des notions américaines sur la société française. En outre, les sciences sociales anglo-américaines fournissent des points d’appui très utiles à l’analyse des situations françaises, particulièrement lorsqu’il s’agit d’appréhender la « question raciale ». Ce livre a donc incontestablement une dimension franco-américaine assumée. »

Ce sont peut-être cette « dimension franco-américaine » et ce goût pour le « en même temps » polysémique qui ont décidé le président de la République à choisir Pap Ndiaye pour succéder à Jean-Michel Blanquer.

Les Gobeurs ne se reposent jamais

Price: 22,00 €

1 used & new available from 22,00 €

 

Un coupable presque parfait: La construction du bouc-émissaire blanc

Price: 20,90 €

25 used & new available from 5,56 €

 

  1. Thomas Legrand, édito politique du 23 mai.
  2. Propos rapportés par Pascal Bruckner dans son livre Un coupable presque parfait paru aux éditions Grasset.
Partager cet article
Repost1
8 juin 2022 3 08 /06 /juin /2022 12:11

IL FAUT VOTER POUR BATTRE LES GAUCHES

 
Télécharger la communication du MIL du 8 juin 2022
 
Lire le texte
 
Pour les élections législatives, le jeu est plus ouvert qu’il n’y parait. Les pronostics de nombreux journalistes et politologues ont choisi de présenter les élections législatives comme un simple duel entre Ensemble ! (Macron) et Nupes (Mélenchon). Cette affirmation est une communication partisane.
 
Or, les sondages, une semaine avant le scrutin, indiquent un total important des intentions de vote pour l’ensemble des partis de droite. Macron conserverait, de l'ordre de 27% d’intentions de vote face à plus de 65% d'opposition. Celle-ci est divisée en deux pôles : environ 30% à gauche et plus de 35% pour le total des partis de droite.
 
Les deux pôles de la gauche (Ensemble ! et Nupes) peuvent encore connaitre des problèmes, dans la mesure où il s’agit de groupements et non de partis politiques organisés et que leurs contours et leurs électorats sont flous.
 
L’effacement de Macron depuis son élection, l’absence de concrétisation des mesures d’urgence annoncées sur le pouvoir d’achat, le profil pour le moins fade de la première ministre, le maintien de Damien Abad en dépit de ses problèmes de plainte, la gestion catastrophique de Darmanin en aval et en amont des événements catastrophiques au Grand stade en Seine-Saint-Denis pourraient avoir détourner une part de ses électeurs.
 
La dynamique prêtée aux candidats de Mélenchon, via sa forte communication très bien relayée, va être limitée. Dans nombre de circonscriptions, des candidats dissidents viennent s’ajouter aux problèmes de conflits de sensibilité entre électeurs écolos, socialistes, communistes, insoumis ou trotskystes. Ces derniers demeurent en désaccord sur de nombreux sujets (Union européenne, énergie nucléaire, devenir des Institutions, soutien à l’Ukraine agressée par la Russie).
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL), mouvement civique, appelle à s’engager fortement pour le 1er tour des élections législatives le 12 juin 2022. Les deux dangers à combattre sont l’abstention et la dispersion des voix sur des candidats de témoignage.
 
Combattre l’abstention. Il faut voter, faites voter et collecter des procurations pour lutter contre l’abstention. Chaque voix comptera car le taux d’abstention semble devoir être élevé. Il faudra que les candidats aient un score élevé pour être présent au second tour du scrutin, puisque les candidats restant en lice doivent avoir obtenu en voix au moins 12,5% du nombre des inscrits. Avec une abstention de 30%, un candidat doit totaliser 18% des voix, dès le premier tour, pour dépasser le seuil de 12,5% des inscrits. Il n'y aura pas, ou très peu, de triangulaires si la participation basse se confirme (une seule en 2017).
 
Combattre la dispersion des voix. Il ne faut donc, en aucun cas, voter pour un candidat marginal au premier tour quel que soit ses qualités personnelles et son discours. Cela serait un vote perdu et contribuerait à perdre nos chances par avance de voir un candidat de droite être présent au second.
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL), mouvement gaulliste, appelle à voter, en priorité, pour les candidats de la droite gaulliste et républicaine. Notamment, d’une manière générale, il faut voter pour les élus de droite sortants. Le but est de positionner un candidat de droite, ayant une expérience de la fonction, pour qu’il ait des chances de figurer au second tour du scrutin.
 
Au second tour, le Mouvement Initiative et Liberté (MIL), mouvement patriote, proposera une démarche pragmatique, en fonction des résultats obtenus au premier tour, pour chaque circonscription.
 
Deux principaux cas de duels devraient se présenter : soit avec un candidat de droite affrontant un candidat Nupes ou Ensemble, soit deux candidats de gauche : Ensemble contre Nupes. Selon les cas, au second tour, il faudra voter pour le candidat de Droite, s’il est présent, ou contre Mélenchon, si deux candidats de gauche s’affrontent. Les candidats de la gauche (Ensemble ! et Nupes) accédant au second tour disposeront de peu de réserves. Le jeu restera ouvert à condition qu’un candidat de droite reste en lice à l’issue du premier tour ; D’où l’importance capitale du premier tour de scrutin.

 



Partager cet article
Repost0
8 juin 2022 3 08 /06 /juin /2022 06:39
L’AFP, une course à la compétitivité entravée par un fonctionnement « à la française »
L’Agence-France-Presse (AFP), forme avec Reuters et Associated Press (AP) le trio de tête mondial dans son domaine. Une place importante qui mériterait bien des éloges. Malheureusement, son développement est freiné par des modes de gouvernance peu flexibles et peu adaptés aux exigences actuelles.

Le statut de l’AFP, frein à son développement

L’AFP n’est ni une coopérative de presse, comme l’américain Associated Press, ni la filiale d’un groupe commercial comme l’anglais Reuters. Son statut a été adopté par le Parlement à l’unanimité en 1957, après dix ans de discussion. Il garantit son indépendance et sa qualité par l’interdiction de recourir à des capitaux privés. Son domaine d’action se limite presque exclusivement à la distribution d’informations en France et à l’étranger. Elle n’a pas de fonds propres et, parce qu’elle doit fournir un budget à l’équilibre tous les ans, Francis Morel, président du Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), affirmait en 2010lors d’une table ronde sur l’avenir de l’AFP que l’investissement et le développement de projets à long terme lui sont impossibles.

Associated Press, homologue américain aux 1 500 membres, tire l’essentiel de ses revenus de l’actualité fournie aux médias américains. Son activité étrangère est secondaire financièrement et peut être poursuivie à perte. L’agence Reuters, elle, a proposé à peu près les mêmes services que l’AFP jusque dans les années 70, où elle a commencé à perdre de l’argent. Son directeur général a pris acte de déficits de fonctionnement perpétuels et Reuters est devenue un instrument des marchés financiers qui collectait et distribuait de l’information financière, développant des outils pour moderniser, faciliter et accélérer les transactions. Aujourd’hui, l’information générale des médias représente une part très mineure de son chiffre d’affaires.

Des charges trop élevées pour un déficit structurel

Si l’on excepte les années 2020 et 2021, la trésorerie donne depuis vingt ans des cheveux blancs aux dirigeants de l’AFP. Les divers confinements ont annulé un certain nombre d’événements sportifs, culturels ou d’entreprises, et réduit d’autant l’activité de l’agence, c’est-à-dire ses recettes, mais aussi ses charges d’exploitation. En 2021, le regain d’activité lui a permis d’afficher des résultats particulièrement florissants, avec un chiffre d’affaires de 309,5 millions d’euros. Mais avant la crise sanitaire, il était inférieur à 300 millions d’euros. Avec ses 1 500 journalistes produisant cinq mille dépêches par jour, soit trois par contributeur en moyenne, la masse salariale de l’AFP représente aujourd’hui les trois quarts de ses dépenses d’exploitation, principalement à cause de ses effectifs à l’étranger, soit plus de la moitié du personnel. Ses charges se sont alourdies de 2,4% chaque année de 2014 à 2016 tandis que les produits, eux, n’augmentaient que d’1,2%.

L’agence affichait donc un résultat net négatif de 5 millions en 2016 contre 4,8 en 2017. A la fin de cette dernière année, sa dette à long terme était de 50 millions, en hausse depuis quatre ans. Elle est contractée auprès de l’Etat, contrairement à celle, à court terme, de trente millions à ce moment, qui concerne les découverts accumulés. De 2015 à 2017, les résultats de l’AFP n’ont pas cessé de chuter, passant de 172,9 millions à 168,2. Pour sauver ce « joyau », comme certains de ses dirigeants aiment à l’appeler, les subventions, joliment nommées « compensation pour activités d’intérêt général », augmentaient, ainsi que le montre le graphique ci-dessous. Emmanuel Hoog, PDG du joyau en question jusqu’en avril 2018, demandait même soixante millions supplémentaires sur cinq ans, requête que son successeur Fabrice Fries n’a pas renouvelée.

En 2019, le projet de loi de finances précisait que la Cour des comptes s’inquiétait « de l’absence d’une réelle vision stratégique sur l’avenir de l’AFP ». A juste titre : les défis de demain risquent d’être bien difficiles à relever, tant est sombre l’aveuglement des principaux acteurs du développement de l’agence. A les entendre, elle serait non seulement un joyau ou « une belle maison », mais aussi un « fleuron » et même de la « dentelle fine ». Son activité serait par essence non rentable, et il n’y aurait « pas d’actionnariat stable et pérenne autre que l’Etat ». Des visions typiquement françaises qui peinent à admettre que les seuls véritables joyaux dont ce dernier devrait d’abord s’occuper se situent à un autre niveau, celui de la justice et de la sécurité.

Enfin, selon la Cour des comptes, la gestion financière de l’AFP laisse à désirer. Ses rapports concernant l’agence sont classés confidentiels car couverts par le secret des affaires. En effet, l’organisme opère sur le secteur concurrentiel, ce qui interdit à la Cour de diffuser des données sensibles qui pourraient intéresser les autres acteurs de cette activité. Néanmoins, en 2018, Challenges avait accédé à certains points de l’un de ces rapports. La Cour déplorait  le mode de gouvernance « hérité du passé » de l’AFP, un manque d’outils analytiques, un coût élevé de l’informatique et surtout une dérive dans la gestion du personnel avec des « rémunérations moyennes globalement très élevées ». Quelques économies de coûts et de charges permettraient probablement à l’agence de ne plus être en déficit, et avec un effort de gestion supplémentaire, elle pourrait investir et développer son modèle pour être réellement compétitive.

Partager cet article
Repost1
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 11:24
Nigeria : des hommes armés perpètrent un massacre dans une église catholique

Cette attaque, qui n’a pas été revendiquée, s’est produite pendant la messe de la Pentecôte à l’église St Francis de la ville d’Owo, dans l’Etat d’Ondo.

Le Monde avec AFP

Publié hier à 04h21, mis à jour hier à 15h22 

Temps deLecture 1 min.

Des débris et des vêtements ensanglantés dans l’église catholique St Francis dans la ville d’Owo (Nigeria), le 5 juin 2022.

L’attaque par des hommes armés, dimanche, d’une église catholique durant la messe de la Pentecôte a fait 21 morts dans le sud-ouest du Nigeria, selon un premier bilan communiqué lundi 6 juin par les autorités locales.

« De la dynamite a explosé dans l’église (…), les assaillants ne sont même pas entrés dans l’église, ils ont tiré à travers les fenêtres », a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) le porte-parole du gouverneur de l’Etat d’Ondo, Richard Olatunde. Dimanche, un témoin avait déclaré à l’AFP avoir entendu « une forte explosion et des coups de feu à l’intérieur de l’église » et avoir aperçu au moins cinq hommes armés, qu’il situait à l’intérieur du bâtiment, et qui avaient pris la fuite.

Le gouverneur de l’Etat d’Ondo, Oluwarotimi Akeredolu, a appelé dans son communiqué les forces de sécurité à retrouver les assaillants après cette « attaque ignoble et satanique ». Selon la porte-parole de la police de l’Etat, ils ont attaqué l’église munis d’armes à feu et d’explosifs.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Au Nigeria, l’attaque meurtrière d’un train révèle la montée en puissance des gangs

« Le pape a appris l’attaque [survenue] à l’église d’Ondo, au Nigeria, et la mort de dizaines de fidèles, dont de nombreux enfants, pendant la célébration de la Pentecôte », a réagi, dimanche, le service de presse du Vatican dans un communiqué. « Alors que les détails de l’incident sont en train d’être clarifiés, le pape François prie pour les victimes et pour le pays, douloureusement affectés lors d’un moment de célébration, et les confie au Seigneur, afin qu’il envoie son Esprit pour les consoler », a-t-il ajouté.

Une région jusque-là épargnée

L’attaque survient à la veille du lancement par l’APC, le parti au pouvoir, de ses primaires en vue de l’élection présidentielle de 2023 pour succéder à Muhammadu Buhari, un ancien commandant de l’armée, qui se retirera après deux mandats. La sécurité reste un défi majeur dans le pays le plus peuplé d’Afrique, qui est aussi la plus grande économie du continent.

Les attaques contre les sites religieux sont particulièrement sensibles au Nigeria, où les tensions s’exacerbent parfois entre les communautés d’un pays dont le Sud est majoritairement chrétien et le Nord majoritairement musulman. Ce type d’attaque est toutefois rare dans le sud-ouest du pays, relativement paisible.

Lire aussi : Nigeria : une attaque djihadiste fait 30 morts dans le Nord-Est

L’armée nigériane est, en revanche, confrontée à de nombreux foyers d’insécurité dans le reste du pays. Une insurrection djihadiste fait rage depuis douze ans dans le Nord-Est, les gangs de pilleurs et de kidnappeurs terrorisent le Nord-Ouest et le Centre, et le Sud-Est est le théâtre de mouvements séparatistes.

Le groupe djihadiste Boko Haram, présent dans le nord-est du pays, a déjà pris pour cible des églises au long d’un conflit qui a fait 40 000 morts et 2 millions de déplacés au Nigeria.

Le Monde avec AFP

Partager cet article
Repost1
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 11:17
Crack : après huit mois de présence des toxicomanes à la porte de la Villette, les riverains somment l’État d’agir

La cohabitation entre les habitants et les consommateurs de crack, installés porte de la Villette depuis septembre 2021, est de plus en plus intenable. Les premiers passent à la phase judiciaire en adressant une sommation à agir au préfet de police et à la maire de Paris.

Paris (XIXe), le 14 février 2022. Une trentaine de personnes ont occupé symboliquement le square de la porte de la Villette, où une centaine de consommateurs de crack ont été déplacés depuis le 24 septembre 2021. LP/Anthony Lieures
Paris (XIXe), le 14 février 2022. Une trentaine de personnes ont occupé symboliquement le square de la porte de la Villette, où une centaine de consommateurs de crack ont été déplacés depuis le 24 septembre 2021. LP/Anthony Lieures
 
Partager cet article
Repost0
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 10:44
[Goldnadel] Quand nos féministes de gauche sont plus ridicules que précieuses
Qu’il s’agisse des violences commises sur des femmes par des hordes déchaînées loin du portrait-robot du mâle détesté au Stade de France ou de l’affaire opposant Amber Heard à Johnny Depp, les féministes se sont une fois de plus enfermées dans le déni du réel, relève notre chroniqueur Gilles-William Goldnadel.
Johnny Depp et Amber Heard dans la salle d'audience pour les plaidoiries finales au palais de justice du comté de Fairfax à Fairfax, en Virginie, le vendredi 27 mai 2022. Photos © Steve Helber/AP/SIPA

Hors de la détestation du mâle blanc, point de combat salutaire. Les exemples pullulent de ce que la lutte des nouvelles féministes s’arrête à la frontière invisible de la Seine-Saint-Denis ou des barrières d’immeuble du nord de Marseille.

Ni Caroline de Haas ni Clémentine Autain ne sont émues des agressions de ces femmes et même de ces gamines.

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 10:36
Quand passent les gigognes

Lettre à ma cousine de province

Quand passent les gigognes
La conseillère de Paris et militante d'extrême gauche Danielle Simmonet, candidate aux législatives dans la dans la 15e circonscription de Paris © DR.
Mélanchthon, le maître des aigreurs…

Ma cousine admirable, j’ai, cette nuit, rêvé de vous. Le lieu où vous vous trouviez, les mots que vous murmurâtes ? je les ai oubliés, ou peut-être ne devais-je point les connaître, car ils entraient pour rien dans le souvenir que je devais conserver de ce songe adorable : une sensation née d’un frôlement, d’une vibration harmonieuse, d’une pulvérisation d’atomes obligeants. Et l’on dirait bien que cette sensation s’est tout entière logée dans ma paume, sur laquelle il me suffit, par un mouvement de la main, d’exercer une légère pression pour la retrouver : c’est ainsi, en fermant les yeux, en invoquant silencieusement sa féerie, que vos traits m’apparaissent et que je ressens l’immense enveloppement d’une onde de chair, de soie et de satin… 

Le maître des aigreurs

Je voudrais ne vous écrire que sur ce mode amoureux, mon ardente, mais d’énormes nuages de suie obscurcissent le ciel du royaume de France. Une ligue de personnages hétéroclites cherche à s’emparer du pouvoir, selon moi afin d’incliner plus abruptement si c’est possible la pente du malheur que suit notre pays infortuné. Je vais répétant sans cesse que le plus déplaisant est sans conteste Jehan-Lucilien Mélanchthon (1). Il se voyait en nuée, celle qui porte l’orage. Il se voulait orateur dans la tempête, ordonnateur du bruit et de la fureur. Puis il devint une caricature, traînant après soi tous les cœurs aigris, toutes les bouches d’ombre, tous les ressentiments.

A lire aussi: Causeur: Mélenchon, piège à cons!

Vous savez mon obsession, et vous me la reprochez, non par sympathie pour ce vitupérateur de préau, mais parce que – je vous cite : « il trouble désormais mon simple bonheur de vous lire ». Je le sais bien, ma Sublime, mais qu’y puis-je si je redoute la victoire de ce tribun affolé de son verbe, de cet inquiétant totem d’une tribu d’apaches des barrières qui lui sont dévoués corps et âmes, dévots de sa religion de colère, entretenus dans leur foi par le clan de ses obligés qui espèrent le faire roi pour qu’il les fassent comtes ou barons du pire faute d’empire. 

La suspicieuse femme Siphonnet

Que se passera-t-il après que Mélanchthon, pressé par l’âge et le goût de la revanche voire de la vengeance, aura placé dans l’appareil de l’État ces ambitieux, qui ne sont que l’écho de ses anathèmes et de ses obsessions d’atrabilaire ? Songez seulement, mon Adorée, que la femme Siphonet, candidate à Paris du parti LGDLGC (Les génufléchis devant le grand conducator), si elle était élue, instaurerait une police des loyers, afin de les soumettre à un contrôle sévère ! Toute la philosophie de ce parti se trouve dans ce projet : surveiller, menacer, punir. Et certes, les loyers à Paris ne connaissent plus de limites, et tel propriétaire vous soutiendra qu’il vous faut vous hâter de signer le bail de sa soupente, car il y a derrière la porte trente personnes intéressées à la louer ! Et il dira vrai. Mais une police spéciale pour régler la marche de ces affaires, ma cousine ! Un commissaire, des sergents de ville, une brigade de bâtons noueux et de chaussettes à clous postés dans la pénombre des porte-cochères, et des concierges d’immeubles en renfort de dénonciation, et, pourquoi pas, des notes, chaque matin, au Préfet qui en réfèrera au ministre de l’Intérieur, lequel en parlera au Premier ! Surveiller, menacer, punir, vous dis-je ! À ces gens, la loi en vigueur ne suffit pas, il leur faut un surcroît de contrainte, un abus administratif dans la transaction déjà réglementée : ces serviteurs de leur maître, insoumis de kermesse, ont toutes les qualités négatives des potentats de village et d’arrondissement…

Ils puisent dans la parole de Mélanchthon l’aliment de leur zèle : chaque outrance du talentueux populacier leur désigne une cible et les excite à suivre sa piste tels des chiens de sang. Ils se montreront d’autant plus agressifs, plus hargneux, plus entraînés dans une joie mauvaise qu’ils se sentiront soutenus par le gourou de la Montagne éruptive. 

Cette installation de tyrannie, d’abord mineure, commencera de tourner peut-être tantôt : où finira-t-elle ? 

Le roi, cet adolescent sarcastique

Quel est aujourd’hui l’esprit de notre souverain ? Eh bien, ma charnelle, je le crois semblable absolument à ce qu’il fut hier et cinq ans auparavant, et à ce qu’il sera demain et bien au-delà : il ne veut que nous arracher de la mémoire des hommes et du monde qu’il appelle nouveaux ! Entendez par là qu’il a inventé de réduire la France à ce qu’elle sera et de nier ce qu’elle fut. C’est que le poids considérable de notre pays le gêne pour avancer. Il ne veut pas s’encombrer de sa gloire. Il faut l’entendre et le voir, cet homme aux manières d’adolescent sarcastique, balancer entre les paroles doucereuses, les physionomies d’apitoiement et les traits de langage infectés de mépris, les regards d’éloignement et les défis de grand seigneur qui n’abandonne pas sans irritation son dialogue avec l’Univers, dont il sera le maître. 

Avec cela, il possède le charme des princes bien faits, il frôle, il ondoie, il sourit, il séduit. Et derrière ce masque de monarque à rayons, se tient et opère le sortilège toujours recommencé d’une intelligence très supérieure à toutes celles qui osent une opposition. 

La religion de McCaron…

D’où vient vraiment ce garçon, ma Délicieuse ? Vous m’avez dit, un jour que vous contempliez son portrait, que vous déceliez dans ses prunelles la lueur des créatures dressées par le Prince des ténèbres à la conquête des cœurs et des âmes. Vous avez ri, bien sûr, mais vous n’avez pu dissimuler tout à fait le désarroi mêlé de crainte qui vint, en un éclair, brouiller les traits plus que parfaits de votre visage. 

Les mains du Diable tirent-elles, dans la coulisse de l’Élysée les ficelles par quoi s’anime McCaron ? Je sais que l’hypothèse ne vous convainc pas véritablement, mais je n’ignore pas qu’elle excite votre imagination, qu’elle trouble la chrétienne animée d’une foi sincère (qu’elle n’autorise pas cependant à gouverner ses sens), et qu’elle suscite en elle un effroi énigmatique. 

Si McCaron n’est pas une marionnette du Prince de ce monde, il veut en tous les cas poursuivre jusqu’à l’accomplir le projet qu’il s’est donné : qu’après lui, la France ait cessé de vivre, car elle est en quelque sorte « excessive » et, dans le concert des nations atones, surnuméraire ! Voyez, ma cousine si joliment « endiablée » au déduit, l’éternel sourire de satisfaction railleuse que le monarque arbore jusque dans la fausse contrariété. 

La religion de McCaron est faite : la France doit consentir à se dépouiller définitivement, elle guidera la gomme qui effacera son prestige et sa grâce. Le souverain manie supérieurement la langue, il sait les subtilités innombrables du français : malgré cela, il aggrave les dommages qu’elle subit depuis trop longtemps et l’abandonne aux outrages des imbéciles, des boutiquiers, des voyous à plastron, des ministres parfumés, bref, de tous les courtiers en sabir qui veulent nous exclure du vieil entendement des choses et des êtres…

L’Europe, théâtre subventionné 

Il peut compter pour accomplir ce forfait sur l’aide empressée de ses courtisans et sur le dévouement sans faille de deux d’entre eux, qui sont comme ses perroquets, ses doublures d’essayage costumier. Ils se ressemblent, aussi fats, aussi suffisants l’un que l’autre, et froids comme deux lames. L’un, 1er secrétaire du roi, se nomme Nestor Mancpa-Dair, l’autre Gaspard Kôte-Debône, secrétaire d’État aux Affaires de l’Europe. Celui-ci est blafard, celui-là très pâle. Le premier ne tient que des propos officiels, ne rapporte que des faits de gouvernement, et, surtout, se tient au plus près du roi. Le second traduit avec servilité le dessein de McCaron : réduire la France au rôle de figurante dans le théâtre subventionné d’une Europe, si l’on ose dire, « réduite aux acquêts ». Elle abandonnera le vaste paysage de son histoire mouvementée pour une vue sur un jardin potager, loin des orages de la passion. La mariée n’apportera point de dot, et ses souvenirs ne commenceront qu’après cette noce pacifiée. 

Pour moi, je veux les nations et je veux l’Europe, je veux un orchestre et je veux des solistes, une musique de chambre et une symphonie. Je veux la faute et la rémission, l’incertitude et la conviction, le point final et celui de suspension. Je veux l’Europe des cathédrales et des clochers, du raisonnement cartésien et du questionnement byzantin, je veux encore l’enchantement de Merlin et la nécessité de Spinoza, je veux… mais je m’égare !

Un accident de sororité

Le temps me presse, la malle-poste n’attendra pas. Sachez encore que Paris n’ose plus rire du spectacle pourtant hilarant que donne la congrégation des nouveaux bas-bleus, ces femmes irascibles pour qui la seule vision d’un homme très modeste et doux est un spectacle odieux. Elles ont repris les plaintes et toute la « geignarderie » misandre de Caroline de Vergelasse, heureusement éloignée des tribunes et des gazettes (je vous en rapporterai quelque jour, sur le mode plaisant, les causes).

Mais écoutez ceci : un couple de théâtreux du Nouveau monde a récemment fait la une des gazettes. Rien ne nous fut épargné de leurs querelles ni de leur basse intimité. En Amérique, deux camps s’étaient formés : l’un soutenait la femme, l’autre, peuplé, joyeux, fervent prit fait et cause pour l’homme, au reste comédien fameux. Un premier jugement fut rendu en faveur de ce dernier, sous les applaudissements de la foule. Aussitôt, chez nous, une clameur (plutôt les cris d’orfraie d’une poignée de gardiennes des mœurs en vogue) retentit : « C’est une femme qu’on bafoue, ce sont toutes les femmes qui sont trahies, faisons entendre la clameur de la sororité solidaire. ». L’ineffable Vergelasse donna sa bénédiction à la jolie blonde, naguère encore plaignante, puis accusée. Alexandrine Woke et d’autres renchérirent dans le ridicule de « sororité ». 

A lire aussi, Céline Pina: Cérémonie d’ouverture des JO à Paris: Seine de crime?

Elles se passaient le mot, se complaisaient dans une même déploration, dénonçaient un commun bourreau. C’est ainsi que deux tables sont dites gigognes quand elles sont identiques et que l’une, plus petite, peut se glisser sous l’autre ; dans les poupées russes, on soulève une figurine, qui en contient une autre en tout point conforme, qui en enferme une troisième, jusqu’à une miniature impossible à réduire. 

Ces dames outrées présentaient des pensées « russes » (j’admets que le terme est audacieux par les temps qui courent, cependant n’y voyez pas malice), des répliques, des répétitions : oserai-je prétendre qu’avec elles passaient les gigognes ? Verra-t-on naître de cette engeance bruyante un « comité de salaud public », qui voguera vers la « sœur » infortunée pour la soustraire aux affres d’un jugement inégal ? (2)

De l’autre côté de l’Atlantique deux anciens amants se déchiraient…

Des voyous anglais dans nos faubourgs !

Je n’aurai pas le temps d’évoquer les circonvolutions du ministre de la police, Gédéon Dort-Mhalin, peut-être égaré dans le lacis de ses ambitions, pour une fois perdu de maladresses et de mensonges, lui d’ordinaire si roué. Sachez que Dort-Mhalin accuse l’Angleterre, plus que jamais perfide Albion, de lancer vers la France les assauts répétés de voyous, et de les précipiter, tels des nuages de frelons, sur d’innocents jeunes gens de nos faubourgs afin de les dévaliser. L’affaire est à la fois sérieuse, dérisoire, comique et navrante : c’est assez dire qu’elle est française et d’actualité.

Le fer des chevaux de poste résonne, je n’ai que le temps de vous dire que je vois en vous une pièce d’or dont j’aime autant l’avers que le revers. Je baise votre profil de médaille, j’embrasse vos lèvres et je suis la pente naturelle de mon désir et celle de votre souhait, qui me conduisent au même endroit… Commencez à gémir, j’arrive !

Tout à vous et toute à moi,

Votre dévoué cousin


Notes

1) Philipp Mélanchthon (1497-1560) est un théologien protestant allemand. On le connaît par son œuvre et par un portrait que fit Lucas Cranach l’Ancien (1472-1553). Le personnage de Jehan-Lucilien Mélanchthon apparaît pour la première fois dans Lettre à ma cousine de province : Un tribun au tribunal.

2) Nous recommandons vivement la vision de C ce soir, émission du 1er juin. Ce tribunal où, en règle générale, le président, Karim Rissouli, demande à comparaître un témoin « de droite » (c’est à dire hostile ou étranger aux idées reçues)  qui devient rapidement suspect voire accusé par le jury « de gauche » dont le membre le plus véhément est sans conteste Laure Adler, laquelle fait office de procureur. Ce soir-là, comme tous les soirs, elle se surpassa. À noter : souvent, Laure Adler cherche du regard l’approbation de ceux qui, visiblement et assurément pensent comme elle. Et ils l’approuvent en effet.

Partager cet article
Repost0
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 10:32
Oui, ma petite-fille est trans — et autres slogans officiels

 

Oui, ma petite-fille est trans — et autres slogans officiels
D.R.
Chacun fait ce qu’il veut derrière la porte de son domicile. Homosexuels des deux rives et autres LGBT++ ont les mêmes droits que tous les citoyens français. De là à en faire une campagne officielle patronnée par le ministère de la Santé…

En 1967, dans “Devine qui vient dîner”, Stanley Kramer confrontait avec humour une jeune fille blanche à ses parents, Démocrates bon teint aux idées larges, soudain confrontés au fiancé de leur fille — le magnifique Sidney Poitier, par ailleurs médecin prometteur. Katharine Hepburn et Spencer Tracy n’en revenaient pas. Et le film croula sous les récompenses — sans que personne ne s’interroge sur la probabilité infime qu’un Noir accède au statut de médecin dans l’Amérique de la Ségrégation.
Imaginons leur tête, quand dans un remake (qui mériterait d’être tourné, cinéastes woke, à vos caméras !), ladite jeune fille (en existe-t-il encore qui se revendiquent comme telles ?) leur amènera un clone de Conchita Wurst. Comme dit l’une des affiches de la campagne du Ministère de la Santé : « Oui, ma petite-fille est trans… »

Un effet de mode

Il fut un temps où l’homosexualité était en France un crime puni de mort — et elle l’est toujours dans nombre de pays musulmans. Puis un délit — jusqu’en 1981. Vint un temps où, par une loi de 1993 résumée dans la formule « don’t tell / don’t ask », les homosexuels purent entrer dans les forces armées américaines, à condition de ne pas faire étalage de leurs préférences. Enfin, en 1981 en France, ce ne fut plus un délit — et c’est tant mieux : tous les sondages sur la sexualité en France, du rapport Simon de 1972 à l’Enquête sur la sexualité en France menée en 2008 par Nathalie Bajos et Michel Bozon — la plus complète à ce jour — indiquent que le nombre d’homosexuels exclusifs est stable, aux alentours de 4,5%. Un fait de nature — et pas de culture, contrairement à ce qu’affirment tous ces ignares. Les mêmes qui ont conspué J.K. Rowling quand elle a déclaré qu’une femme était une personne susceptible d’avoir des règles. Une école anglaise qui portait son nom s’est débaptisée pour ne plus rien avoir à faire avec une « transphobe ». 

A lire aussi, Gil Mihaely: Bon chic, mauvais genre

4,5%. Évidemment, dans le IVe arrondissement de Paris, ils sont plus nombreux, et savent trouver une oreille à l’Hôtel de ville, où le lobby LGBT a ses entrées… Et ils tentent de convaincre les adolescents qui errent — c’est de leur âge — entre des désirs contradictoires.

C’est que l’homosexualité ou la transsexualité sont aujourd’hui « tendance », comme on dit, et de nombreux jeunes succombent à un effet de mode, importé d’Amérique, qui les pousse, à un âge d’incertitudes, à se revendiquer autres que ce qu’ils sont. « Oui, ma fille est lesbienne » / « Oui, mon père est gay », clame le ministère… Au point que l’école peut procéder à un changement d’état-civil sur un mineur sans en référer aux parents.

Les effets à terme de cette mode peuvent être terrifiants, comme le raconte le Figaro dans un article récent. Une fois qu’une gamine s’est fait enlever les seins et l’utérus en croyant qu’au fond elle était un homme parce qu’elle préférait les femmes, il n’y a pas de retour possible. Quant aux traitements hormonaux pris pour compléter la chirurgie, eux aussi ont des effets permanents à long terme.

La terreur trans

D’autant que l’effet de mode passé, nombre de ces « trans » auto-proclamés rentrent dans le rang et dans leur sexe biologique. On appelle cela des désisteuses. Et la gamine malheureuse interviewée sur le sujet regrette franchement le « lavage de cerveau » opéré par certaines organisations. Abigail Shrier a fait paraître un ouvrage, Dommages irréversibles, sur le sujet — « un ouvrage transphobe », selon l’American Booksellers Association. Cela confirme les propos de l’auteur, qui parle dans Le Point de la « terreur » que font régner sur les campus les militants LGBT.

J’avoue par ailleurs ne pas bien comprendre ce qui dans l’homosexualité mérite de générer une quelconque « fierté » — c’est le nom générique des marches organisées çà et là pour glorifier les LGBT. La dernière a eu lieu le 4 juin Saint-Denis. Les organisateurs attendaient entre 5 et 10 000 participants. Ils furent un petit millier : le LGBT n’est pas « tendance » dans les banlieues musulmanes. Mais au nom de l’intersectionnalité des luttes, on n’y fera pas attention, si on te pète la gueule à Saint-Denis, ce n’est pas la même chose qu’un fasciste qui casse du gay au faubourg Saint-Germain. À Saint-Denis, c’est culturel, mon pote… 

Comme les viols à Hambourg ou au Caire, probablement. Pour avoir eu quelques étudiants maghrébins homosexuels des deux sexes, je sais les contorsions et les ruses qu’ils pratiquaient pour que leur « communauté » ne sache rien de leur vie.

Et si vous voulez savoir comment on traite les homosexuels dans certaines régions d’Afrique — au Mali par exemple

A lire ensuite, Jeremy Stubbs: Enquête sur le lobby trans: l’argent n’a pas de sexe

Je ne vois pas où est la fierté. On peut être fier de ses accomplissements — et si demain le ministère de l’Éducation lance une campagne sur le thème « Oui, ma fille est polytechnicienne » / « Oui, mon fils est docteur en Droit », j’applaudirai des deux mains. Je ne me flatte pas de ne pas attraper de coups de soleil ou d’avoir besoin de très peu de sommeil — c’est pratique, mais je n’y suis pour rien, c’est une caractéristique génétique. On vaut par ce que l’on fait — et pas par ce que l’on est, parce que l’on n’est rien, en dehors de ce que l’on fait. La vraie audace serait de lancer des affiches sur le thème « Oui, ma coloc vote Zemmour ! », « Oui, mon petit-fils aime Gérard Darmanin ! » — aussi extrême que puisse paraître cette dernière situation.

Je me fiche des orientations sexuelles de mes contemporains — ou de leurs options religieuses, qui devraient être réservées elles aussi au domaine privé —, tant que je ne suis pas partie prenante. Je n’exhibe pas les miennes, étant entendu que ce qui se fait entre adultes consentants ne regarde personne en dehors des intéressés. Vouloir à toute force défiler avec une étoile rose, c’est faire du nazisme à l’envers — tout comme il existe du racisme à l’envers. Et forcer sa nature relève du crétinisme le plus profond.

PS. Bien sûr, les palinodies de Manuel Valls lui ont aliéné nombre de ses supporters. N’empêche que cet homme était, au pouvoir, d’une laïcité intransigeante. Et que Karim Ben Cheikh, le candidat de la NUPES arrivé en tête pour la 9ème circonscription (Maghreb et Afrique de l’Ouest), ne l’est pas forcément autant.

Dommages irréversibles

Price: 21,00 €

15 used & new available from 16,20 €

 
 
Partager cet article
Repost0
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 10:29
Nupes: la gauche soumise

Elisabeth Lévy présente notre grand dossier du mois de juin

Nupes: la gauche soumise
Jean-Luc Mélenchon et plusieurs députés de la France insoumise, Assemblée nationale, Paris, 23 mars 2022 © ISA HARSIN/SIPA
Jean-Luc Mélenchon a réussi à transformer une défaite électorale en une victoire politique et médiatique. C’est que le signifiant «gauche» n’a pas perdu son pouvoir de séduction, indépendamment du référent qu’il désigne. Mais la mélenchonisation des esprits ne s’arrête pas aux frontières de la Nupes comme le montre la nomination de Pap Ndiaye à l’Éducation.

L’élection présidentielle s’est déroulée selon le scénario attendu et éculé. Mais la surprise est venue de là où on ne l’attendait pas. Nous nous étions habitués à penser (sans déplaisir excessif pour ma part) que la gauche était dans les choux et que la droite, voire le camp souverainiste, avait gagné la bataille des idées. Certes, la gauche ne totalise qu’un tiers des voix, ce qui signifie que deux tiers des Français sont, sinon de droite, « pas-de-gauche ». N’empêche, pour un tiers de nos concitoyens, le signifiant « gauche » continue à avoir des vertus quasi magiques, indépendamment du référent qu’il désigne. En effet, bien avant que l’union soit réalisée entre les appareils sous la houlette du Lider Maximo, les électeurs la réclamaient à cor et à cri – raison pour laquelle je leur en veux, même à mon très cher Jérôme Leroy (pages 64-66 de notre magazine), car entre l’islamo-gauche, le communisme à l’ancienne de Fabien Roussel et la gauche laïque, il y a plus que des nuances : des visions antagonistes du monde et de la société. Et pourtant, 80 % des électeurs de gauche approuvent un accord idéologiquement contre-nature. Quant aux dirigeants, ils ont recommencé à psalmodier le mantra de la « vraie gauche ». La gauche n’est pas une opinion, mais une vertu : le camp du Bien est de retour !

Pour Mélenchon, les tueries de Merah étaient une manipulation

On dira, comme Christophe Bourseiller (notre entretien ici), qu’on ne peut pas réduire Mélenchon à l’islamo-gauchisme. Il est cependant assez curieux que des gens qui traquent, chez leurs adversaires, le moindre dérapage de jeunesse et ont passé au scanner le moindre écrit d’Éric Zemmour s’insurgent parce qu’on critique leurs propos souvent très récents. Mélenchon a, entre autres, estimé que les tueries perpétrées par Merah étaient une manipulation et que son ami Jeremy Corbyn avait été victime du CRIF et du grand rabbin d’Angleterre (le seul communautarisme qui le dérange, c’est le communautarisme juif).

 

 

 
Partager cet article
Repost0