Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR Libres! à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Dimanche 12 juin 2022

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Election législative.

Dimanche 24 avril 2022

Tenue du bureau de vote6 à Bagnolet

Election présidentielle.

Dimanche 10 avril 2022

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Election présidentielle.

22 juillet 2021

Présent à Nogent sur Marne

Candidature de Valérie Pécresse à l'élection présidentielle.

Dimanche 27 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Jeudi 24 juin 2021

Meeting Cirque d'Hiver avec Valérie Pécresse

Dimanche 20 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Vendredi 11 juin 2021

Meeting Blanc Mesnil avec Valérie Pécresse

Mardi 8 juin 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 6 mai 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

27 mai 2022 5 27 /05 /mai /2022 14:23
La guerre en Ukraine met en avant la folie du bio
L’invasion de l’Ukraine par l’impérialiste néo-soviétique Vladimir Poutine provoque des augmentations de prix dans certains secteurs, ainsi que des manques de produits partout dans le monde. Cela touche notamment le secteur agricole. Et pour cause : la Russie et l’Ukraine assurent la moitié de la production mondiale de blé, 30 % des livraisons d’orge, 18 % des livraisons de maïs et 25 % pour le tournesol. La période des semis a lourdement été impactée dans les champs ukrainiens, les agriculteurs devant slalomer entre les tirs de kalachnikov et les obus. La récolte s’en ressentira et une crise alimentaire suivra. Le ministre de l’Agriculture ukrainien estime que la production agricole sera divisée par deux. Cette guerre a un peu ouvert les yeux de certains dirigeants sur la nocivité des énergies renouvelables au sein d’un mix énergétique se voulant fiable, et la hausse des prix des denrées alimentaires devrait maintenant bousculer le modèle du tout-bio en agriculture.

Le bio : moins de production, moins de personnes nourries

En effet, comme l’IREF l’a expliqué dans divers articles, l’agriculture biologique est inefficace, gourmande en terres, très coûteuse, et elle affamerait des milliards de personnes si elle était adoptée dans le monde entier. Bjorn Lomborg, expert du climat et président du Consensus de Copenhague, rejoint notre avis dans un article détaillé paru dans le Wall Street Journal.

Depuis des années, grâce à la propagande mensongère du lobby du bio, une majorité de responsables politiques, de journalistes, d’« intellectuels » et de citoyens pensent que non seulement  l’agriculture biologique serait meilleure pour la planète, pour la santé, mais qu’elle permettrait aussi de lutter contre la faim dans le monde (près de la moitié de la population allemande, par exemple, en est convaincue). Presque tous les candidats à l’élection présidentielle de 2022 en France prônaient le bio dans leur programme. L’Union européenne a fait pression l’année dernière pour que les Etats-membres triplent la surface agricole consacrée à la culture dite biologique d’ici 2030.

Or, l’agriculture biologique est beaucoup moins productive que l’agriculture conventionnelle : des études scientifiques ont démontré que ses rendements sont de 25 % inférieurs ; et même jusqu’à 30 % pour les céréales. Il faut aussi prendre en compte le fait qu’elle pratique plus souvent la rotation des champs que l’agriculture conventionnelle qui, elle, peut s’appuyer sur des engrais de synthèse et des produits phytosanitaires afin de maintenir la fertilité de la terre et éloigner les parasites. Avec ce paramètre de la rotation, l’écart se creuse encore : la production de l’agriculture bio devient inférieure de 29 à 44 % à celle de l’agriculture conventionnelle ! Elle nécessite jusqu’à 78 % de terres en plus !

Alors, me direz-vous, cette production moindre est néanmoins plus saine. Eh bien non ! Elle est 50 % plus chère,  mais sans aucun bénéfice pour la santé humaine ou animale.  Au contraire : le bio est surreprésenté dans les rappels alimentaires ! Les produits bio ont constitué 25,6% de ces rappels en 2020-2021, pour 6,5 % des dépenses alimentaires des ménages à la même période.

Le bio est un désastre pour les pays en développement

Le coût plus élevé du bio est insoutenable dans les pays en développement. Pourtant, de façon irresponsable, le lobby du bio issu des pays riches fait tout pour promouvoir ses méthodes agricoles inefficaces dans les pays les plus pauvres. De nombreux ménages défavorisés des pays en développement consacrent plus de la moitié de leurs revenus à l’alimentation. Au niveau mondial, chaque hausse de 1% du prix des denrées alimentaires plonge 10 millions de personnes supplémentaires dans la pauvreté. Plaider en faveur du tout-bio revient implicitement à suggérer que des milliards de personnes devraient renoncer à se nourrir. Le Sri Lanka en est un exemple frappant.

L’obligation du 100 % bio par le gouvernement sri lankais en place a été calamiteuse. Le président Gotabaya Rajapaksa s’est présenté aux élections de 2019 en promettant une transition vers la production alimentaire biologique. Il se vantait de sa politique, qui permettrait « à long terme une transition nationale indispensable vers un système d’agriculture biologique plus sain et plus écologique » et disait espérer « que l’exemple du Sri Lanka puisse contribuer à inciter d’autres pays à prendre les mesures audacieuses nécessaires pour transformer durablement le système alimentaire mondial, afin de garantir la sécurité alimentaire et la nutrition à nos générations futures ». En réalité, cette politique n’a produit que de la misère.

L’abandon des engrais a fait chuter la production de riz de 20 % au cours des six premiers mois qui ont suivi la mise en œuvre du passage à l’agriculture biologique. L’hiver dernier, les agriculteurs ont prédit que les rendements de thé pourraient baisser de 40 %. Les prix des denrées alimentaires ont augmenté ; le coût des légumes a par exemple quintuplé. Les protestations ont finalement contraint le Sri Lanka à renoncer à son projet d’agriculture biologique il y a quelques mois et les intrants chimiques ont été à nouveau autorisés. Mais le mal était fait ; les récoltes 2021 et 2022 en ont souffert et la population, qui a faim, proteste toujours.

Comme le dit Bjorn Lomborg, l’exemple du Sri Lanka souligne l’irresponsabilité de l’agriculture biologique. Elle rejette les engrais azotés de synthèse, mais il n’y a actuellement pas assez d’azote organique pour nourrir le monde. C’est un fait : l’alimentation de quatre milliards de personnes dépend directement de l’azote synthétique !

Avec la guerre en Ukraine, les prix vont continuer d’augmenter. Il y a le problème de la production agricole, mais aussi celui de la potasse, un produit riche en potassium, essentiel à la croissance des plantes, et dont près d’un tiers provient de Russie et du Belarus. La Russie produit également 8 % de l’azote mondial, dont le prix avait déjà plus que triplé au cours des deux années précédant l’invasion de l’Ukraine. La hausse des prix des engrais pourrait diminuer les rendements de riz de 10 % au cours de la prochaine saison, entraînant une baisse de la production alimentaire équivalente aux quantités qui pourraient nourrir un demi-milliard de personnes.

Innovation, science et liberté !

Les décideurs politiques seraient bien inspirés d’ignorer les élucubrations insensées du lobby du bio pour se concentrer sur les moyens de produire plus à un moindre coût, sans pénaliser les agriculteurs. Cela passe, nous l’avons déjà maintes fois écrit, par plus de liberté pour la recherche dans les biotechnologies végétales, par l’autorisation des OGM déjà produits et commercialisés dans de nombreux pays,  comme le maïs Bt, par l’abandon de la lutte idéologique contre le glyphosate et autres produits phytosanitaires sans risques, par la traque aux normes abusives et, bien sûr, par la recherche et l’innovation. Il serait également utile d’accélérer la production d’engrais artificiels sur nos territoires et d’envisager la suppression des  taxes qui rendent les carburants fossiles plus chers. Ces approches, mêlant liberté et progrès, peuvent freiner la hausse des prix, éviter de nouvelles famines et aider l’environnement.

L’objectif de l’agriculture mondiale est de nourrir la planète. Alors, nous devons cesser d’idolâtrer le bio. Nous devons le voir comme ce qu’il est réellement, c’est-à-dire une tromperie plus chère et moins productive.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2022 5 27 /05 /mai /2022 14:05
Scandale de l’Opéra de Paris: la gauche décomplexée

Recalée en entretien d’embauche à cause de ses opinions de droite

 
Scandale de l’Opéra de Paris: la gauche décomplexée
Unsplash
Elisabeth Lévy revient sur la mésaventure d’Adélaïde, 23 ans, ancienne stagiaire du journal Valeurs actuelles qui postulait pour un emploi à l’Opéra de Paris…

La jeune femme raconte sa mésaventure sur le site de Valeurs actuelles. Sans invectives, et sans citer son interlocutrice. 

Bien sûr, nous n’avons que sa version, mais j’ai parlé à Adélaïde et tendance à la croire. Elle est titulaire d’un master 2 de sciences politiques et communication à la Sorbonne et postule en réalité à l’AROP, l’Association pour le rayonnement de l’Opéra – les amis de l’Opéra en quelque sorte-  qui s’occupe du mécénat, regroupe 4500 personnes ou entreprises mécènes et est logée au Palais Garnier. Passionnée de ballet et d’opéra, Adélaïde envoie donc son CV à cette AROP, et se voit proposer un entretien. Elle a potassé, elle connaît la politique de l’opéra, notamment en matière de diversité et de mixité sociale. Elle se rend sur place enthousiaste, elle adore ce monde. 

Je trouve surprenant que vous postuliez dans le milieu culturel avec votre CV

Dans un premier temps, elle semble faire bonne impression : « Vous connaissez bien les enjeux de l’AROP » lui dit la personne qui la reçoit. Et puis au bout d’un moment, c’est la douche froide : « Je trouve surprenant que vous postuliez dans le milieu culturel avec votre CV. » 

Pourquoi lui dit-on ça ?  Dans son CV, on peut lire qu’Adélaïde a travaillé pour la presse d’opinion, à Valeurs Actuelles et à Boulevard Voltaire. « La presse d’extrême droite » lui dit son interlocutrice. Les convictions d’Adélaïde (ou du moins celles que l’employée de l’AROP lui prête) ne sont pas celles du directeur de l’Opéra, s’entend-elle dire. 

A lire ensuite: Les raisons du succès victimaire

Adélaïde rappelle qu’après cinq ans à la Sorbonne, elle a beaucoup d’amis de gauche. Réponse : dans l’équipe, des gens issus de l’immigration auraient du mal à travailler avec vous ! Et puis, travailler en équipe, c’est aller manger avec les gens… Apparemment, cette dame n’a jamais déjeuné avec une personne de droite ! Pour finir, on balance à la figure d’Adélaïde que le racisme est un délit, pas une opinion. 

En dehors de l’évidente sottise de cette dame, voilà ce que m’inspire cette anecdote 

Tout d’abord, c’est plus qu’une anecdote, en réalité. Cette affaire est emblématique du sectarisme et de la bonne conscience décomplexée de la gauche. Cette dame travaillant à l’Opéra Garnier ne se cache pas, elle ne fait pas semblant : elle ne lui parle pas de sa compétence ou de son profil qui ne conviendrait pas, mais lui parle d’un délit d’opinion. Une seule opinion est acceptable. “Nous les gens de culture, on est de gauche”. Tu parles, c’est un monde soviétique !

On notera par ailleurs que cette dame adore la diversité sauf en matière d’idées.

Et dans l’entretien tel qu’il nous est raconté, le seul propos raciste vient en réalité d’elle : à l’entendre, les gens issus de l’immigration sont supposés réagir de telle ou telle façon. Elle sait comment ils pensent, ils n’ont plus de libre arbitre.

Là où il y a un vrai scandale, ou du moins ce qui accroit considérablement le scandale de cette affaire, c’est que l’opéra est un établissement public payé par nos impôts. C’est même l’institution culturelle qui nous coûte le plus cher. L’opéra, cela nous coûte un bras ! Ces gens ne refusent pas notre argent me semble-t-il, argent pourtant sali par nos idées nauséabondes. Ni celui des mécènes et des spectateurs qui ne sont pas tous mélenchonistes, loin de là. Voilà comment les cultureux voient les Français de droite : des cochons de payants !

Bravo à Adélaïde. Son avocat Me Gentillet demande une sanction pour la discrimineuse et un nouvel entretien. Il y en a marre de se la fermer : rappelons à  cette péronnelle que la discrimination pour opinion, c’est aussi un délit.


Cette chronique a initialement été diffusée sur Sud Radio
Retrouvez Elisabeth Lévy chaque matin à 8h10 dans la matinale.
 
Partager cet article
Repost0
26 mai 2022 4 26 /05 /mai /2022 10:44
Macron: «l’intérêt est son but, l’intrigue son moyen»

 

 
Macron: «l’intérêt est son but, l’intrigue son moyen»
La nouvelle porte parole du gouvernement Olivia Grégoire avec Gabriel Attal, lors de la passation de pouvoir, à Paris, le 20 mai 2022 © NICOLAS MESSYASZ/SIPA
Beaumarchais avait tout dit sur le prince qui nous gouverne.

Alors que j’achève la relecture de la Trilogie de Figaro écrite par Beaumarchais : Le Barbier de Séville, ou la Précaution inutile (1775), La Folle journée, ou le Mariage de Figaro (1778) et L’Autre Tartuffe, ou La Mère coupable (1792), Olivia Grégoire, qui succède à Gabriel Attal au poste de porte-parole du gouvernement, rend compte du premier Conseil des ministres du deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron.

J’ai religieusement écouté l’intervention de la dame, une autre Voix de son maître. J’ai alors pu réaliser, une fois de plus, que c’est la littérature qui nous donne les clés de l’actualité et de l’éternelle comédie humaine.

Le « Roman de la famille Almaviva », comme aime à le nommer Beaumarchais, m’a aussitôt permis de porter un regard rétrospectif sur les bientôt six années qui se sont écoulées depuis la première campagne électorale d’Emmanuel Macron, jusqu’à la nomination du gouvernement de son second quinquennat dont Olivia Grégoire est la digne représentante.

Avant d’en revenir à Beaumarchais, évoquons la teneur du mince compte-rendu de la dame. En guise de préambule, celle-ci nous a d’abord assuré que, sans mentir, et en s’attachant à débusquer la fake-news, quelle que soit l’apparence retorse qu’elle oserait prendre, elle rendrait fidèlement compte des agissements du gouvernement. Pour ce qu’elle nous a dit dudit gouvernement, nous sommes rassurés : celui-ci est nouveau, à l’image des Français et à pied d’œuvre, une méthode nouvelle « all inclusive » lui permettra d’amender les destinées de tous les damnés de la terre. Pour nous mettre totalement en confiance et avant de répondre avec un entrain dissimulé aux questions, embarrassantes, il faut bien en convenir, qui lui furent posées sur Damien Abad, Olivia Grégoire répéta, peut-être tâchait-elle de s’en convaincre : « Nous ne devons pas mentir. »

Serait-ce donc déjà arrivé ?

La littérature du XVIIIe, chroniqueuse de la France contemporaine

Il convient maintenant de passer au « Roman de la famille Almaviva ». Commençons par évoquer l’atmosphère qui prévaut dans les deux premières pièces de la trilogie, pour la rapporter à celle de notre France depuis la marche au pouvoir et l’avènement d’Emmanuel Macron. Nous avons d’abord deux comédies, enlevées et tout en verve, écrites par le dramaturge avant la Révolution, dans la pleine effervescence des Lumières. Figaro, le plus fripon des valets, triomphe de tout avec un insolent bagout. Il livre un combat sans merci contre l’injustice non sans paradoxalement veiller sur la maison de son maître, le comte Almaviva.

A lire aussi : Emmanuel Macron: «Je suis les autres»

La légèreté qui domine les deux comédies était encore celle du peuple de France, il n’y a pas si longtemps. Bien sûr, il n’est pas question d’oublier à quel point les Français furent meurtris par les attentats qui ruinèrent leur insouciance leur rappelant l’éternelle irruption du tragique dans les vies. Toutefois, à cette époque, comme avant 1789, on espérait encore des jours meilleurs. On attendait, pour présider aux destinées de la France, quelqu’un de neuf qui nous ferait oublier François Hollande : « l’Ennemi de la finance », ses pitoyables virées matinales en scooter, le croissant entre les dents. On attendait le rayon de soleil qui suivrait toutes les trombes d’eau qu’un ciel moqueur déversait impitoyablement sur un président de la République tristement « normal », dès qu’il s’avisait de donner de la voix en plein air.

Emmanuel Macron ou les illusions perdues

C’est alors que celui que nous autres naïfs, las de subir la vindicte des nuages, prîmes pour l’astucieux Figaro du Barbier de Séville entra en scène. Emmanuel Macron, c’était évident allait effacer jusqu’au souvenir de notre barbon (François Hollande) qui ridiculisait la France. J’entends encore notre jeune audacieux dont les propos en meeting sonnaient comme ceux du rusé valet (Acte I, scène 6) de notre comédie : « Moi, j’entre ici, où, par la force de mon Art, je vais d’un seul coup de baguette endormir la vigilance, et éveiller l’amour, égarer la jalousie, fourvoyer l’intrigue et renverser tous les obstacles. » Parce que c’est notre projeeeet.

Puis il y eut Benalla, « les gens qui n’étaient rien » et « les injonctions à traverser la rue pour trouver du boulot ». Le roitelet qui nous avait promis des lendemains qui chantent se contenta de nous rejouer ” Le Mépris”. Bientôt les gueux occupèrent les ronds-points et les centres des villes tous les week-ends, protestant d’abord contre la réduction à 80 km/ h. Puis, toujours plus ingrats, et vils quant à leurs préoccupations, ils réclamèrent au prince, qui leur promettait pourtant une orgie de brioche, les moyens de pouvoir faire leur plein de carburant. La suite, on la connaît : le monarque et son équipe de vainqueurs gérèrent la crise sanitaire sur fond de demi-vérité, voire de mensonges éhontés qu’ils préférèrent à tout aveu d’incertitude que les Français auraient pourtant accepté et compris, tant la situation était inédite. Poutine attaqua enfin l’Ukraine et un désenchantement anxieux, mais également poisseux et morne s’abattit sur la France.

L’atmosphère qui règne dans notre pays est désormais semblable à celle qui baigne La Mère coupable, drame moral, dernier volet de notre trilogie. La Révolution attendue n’a pas tenu ses promesses, l’heure est au désenchantement.

Les fourberies de Macron

Bien sûr, le peuple français a donné, faute de mieux une ultime chance au valet de Beaumarchais qu’il s’est pris à espérer mûri par les épreuves. C’est le Figaro du Mariage, à savoir de la deuxième comédie, que les Français ont voulu reconduire. On était pourtant sans illusion quant à sa conception de la politique. Elle nous avait été révélée, sans concessions, justement dans ledit Mariage (Acte III, scène 5) : « (…) feindre d’ignorer ce qu’on sait, de savoir tout ce qu’on ignore ; d’entendre ce qu’on ne comprend pas, de ne point ouïr ce qu’on entend ; (…) paraître profond quand on n’est , comme on dit que vide et creux ; jouer bien ou mal un personnage, répandre des espions et pensionner des traîtres (…),  tâcher d’ennoblir la pauvreté des moyens par l’importance des objets : voilà toute la politique, ou je meure ! »

A lire aussi : Emmanuel Macron, le roi de la frime…

Mais, alors que nous nous trouvons dans le dernier volet de notre trilogie, celui qu’on se prenait à espérer envers et contre tout comme un Figaro, vient de se révéler, reconduit sur le trône, un Bégearss, le traître de La Mère coupable, qualifié par Beaumarchais « d’Autre Tartuffe ».

Tartuffe réélu, avions-nous imaginé avec Molière. Avec Beaumarchais, nous y sommes aussi. Emmanuel Macron, en effet, est à la tête de la France qu’il manœuvre tout comme le fait Bégearss dupant la famille Almaviva.

Notre Tartuffe présidentiel, doté d’une colonne vertébrale d’une souplesse peu commune, semble servir un seul intérêt : son ambition personnelle démesurée. On en veut pour seule preuve la composition du nouveau gouvernement, pour le moins très composite et présentant toutes les couleurs politiques, comme pour mieux n’en afficher aucune. Ce qui aura pour résultat de neutraliser plus sûrement toute entreprise constructive.

Tartuffe-Bégearss a réussi à mettre solidement en place en France une nouvelle politique qui n’est plus de la politique, mais un équilibre de forces qui concoure à instaurer l’immobilisme. Voici cette politique telle qu’il l’expose avec un cynisme sans pareil dans L’Autre tartuffe ou La Mère coupable (Acte IV, scène V) :  La politique : « Ah ! c’est l’art de créer des faits, de dominer, en se jouant, les événements et les hommes ; l’intérêt est son but, l’intrigue est son moyen (…), le scrupule seul peut lui nuire (…) »

Qu’on se rassure, Bégearss, à la fin de La Mère coupable, est démasqué et chassé de la famille Almaviva.

Le Barbier de Séville

Price: 2,00 €

34 used & new available from 0,59 €

 

Le Mariage de Figaro: ou La Folle Journée

Price: 13,66 €

4 used & new available from 13,66 €

 

L'Autre Tartuffe ou La Mère Coupable: Beaumarchais

Price: 8,21 €

1 used & new available from 8,21 €

 
Partager cet article
Repost0
26 mai 2022 4 26 /05 /mai /2022 10:36
 
 
 
Partager cet article
Repost1
24 mai 2022 2 24 /05 /mai /2022 07:22

BORNE - CONTINUITÉ, GAUCHE ET COMMUNAUTARISME

 
 
Le gouvernement de Mme Borne a été constitué, tardivement après le second tour de l’élection présidentielle. Il s’agit d’une manœuvre tactique de Macron permettant d’éviter que les ministres débutants, ou confirmés, ne s’expriment avant les élections législatives, en raison de leur obligation de réserve. L’absence de débat comme l’absence de programme politique clair aura ainsi été la caractéristique des scrutins de 2022. La seule proposition évoquée par Borne porte sur un train de mesures ponctuelles concernant le pouvoir d’achat dont le coût va être important. Cette annonce revient à une annonce de cadeaux, juste avant un scrutin majeur.
 
La composition du gouvernement, annoncé par Macron et Borne, démontre la volonté de poursuivre la politique du précédent quinquennat. Ce gouvernement ne sera pas capable d’apporter de nouvelles réponses et solutions face à la situation difficile de la France. Le maintien du ministre de l’Intérieur et du ministre de la Justice à leur poste confirme les politiques menées par les macronistes. Ils n’apporteront aucun changement et ne répondront pas aux problèmes d’insécurité des biens et des personnes, ils n’exerceront pas un contrôle réel de l’immigration, ni de la lutte contre les islamistes intégristes, ni d’une prévention efficace contre le terrorisme islamique.
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) prend acte d’un renforcement d’un groupe de gauche social-démocrate autour de la première ministre. Borne a décidé de s’adjoindre des membres de son parti politique social-démocrate : «Territoires de progrès – Mouvement social-réformiste» (TdP). C’est le cas du ministre en charge du Travail, Olivier Dussopt, pour reprendre le ministère du travail et conduire le chantier de la réforme de retraites. C’est lui qui a créé en janvier 2020 ce parti avec Jean-Yves Le Drian, parti qui regroupe une part des anciens élus du Parti socialiste (PS) devenus macroniste. Ce parti compte d’autres ministres comme Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé, Clément Beaune, ministre délégué à l'Europe, Olivier Véran, ministre chargé des Relations avec le Parlement et de la participation.
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) condamne la dérive communautariste de Macron, concrétisée par la nomination au ministère de l’Education nationale d’un intellectuel connu, Pap Ndiaye. Cet homme de gauche est depuis longtemps très marqué par un engagement communautariste. Cet enseignant-chercheur apparait comme le penseur de la «condition noire» et des minorités en France. Il s’inspire de son analyse de la situation aux Etats-Unis. En 2005, il participe à la fondation Cercle d’action pour la promotion de la diversité en France (Capdiv), puis du «Conseil représentatif des associations noires (CRAN)» en 2005 et défend la mise en place de statistiques ethniques. Il a publié en 2008 «La condition noire, essai sur une minorité française». Comme chercheur, il débat de sujets souvent théoriques sur la «question raciale», mais, ses propos finissent par interférer directement dans la vie politique. Concrètement, il assure la promotion du communautarisme en France.
 
Début 2021, Macron a placé Pap Ndiaye à la tête du Musée national de l’histoire de l’immigration avec comme mission de prendre en charge la réécriture de l’histoire coloniale de la France. De ce fait, il apparait comme le symbole de la volonté de Macron d’abandonner l’identité française, la laïcité et les principes républicains. Son prédécesseur, Jean-Michel Blanquer a mis en garde Pap Ndiaye contre ces risques lors de la passation de pouvoir au ministère. Cette nomination est présentée par certains comme une simple manœuvre électorale visant à affirmer, contre Mélenchon et son groupement de gauche marxiste Nupes, une image bien à gauche. Le poids de cette nomination est plus profond. Car au-delà des qualités personnelles de cet intellectuel, le nouveau ministre ne dispose, a priori, d’aucune qualité ni compétence en matière de gestion de l’Education nationale. Le dialogue avec les enseignants, centré prioritairement sur leurs rémunérations, va s’avérer difficile.
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) juge que le gouvernement Borne est prévu provisoire pour un mois. Sa survie dépend des résultats des élections législatives et de l’obtention d’une majorité absolue, relative ou non par les macronistes (Renaissance, MoDem et Horizons). Elle dépend aussi de l’élection des 15 ministres, sur 27, qui se présentent aux législatives. Les membres du gouvernement candidats à la députation devront démissionner en cas d’échec. C’est ce qui explique que Le Maire, ministre de l’Économie, et, surtout, Dupont-Moretti, garde des sceaux, aient renoncé à être candidats par peur de perdre. Mais, d’une manière générale, les circonscriptions ont été choisies, avec soin, par les macronistes, comme celle très favorable de Borne dans le Calvados.
Partager cet article
Repost0
24 mai 2022 2 24 /05 /mai /2022 07:18
Gouvernement Borne : des trous dans la raquette
Pour les Français à qui on avait promis le sang neuf du quinquennat nouveau d’un Président nouveau, on ne peut écarter comme l’ombre d’une déception, comme le regret d’un nouveau rendez-vous manqué.  L’annonce du Gouvernement Borne n’est en effet  pas exempte d’incohérences et de manques et elle provoque en outre quelques inquiétudes sur des postes sensibles.  Même si le Président Macron, maître des horloges, s’est plu à faire attendre le pays au gré des prochaines échéances législatives, la nature de ce Gouvernement tout entier dévoué à sa personne – et qu’il a ainsi pris largement le temps de composer –  ne dispense pas de poser  quelques questions et même d’avancer quelques critiques.

Où sont les retraites et le logement ?

Bien qu’avec plus de 21% du PIB national en 2020 (source: ministère de la transition écologique), il corresponde à l’une des plus importantes dépenses (504 milliards d’euros) des Français, le logement n’a pas sa place dans la liste des ministères et secrétariats d’État. Le Président confirme ainsi son mépris et son arrogance de financier pour tout ce qui représente l’un des besoins primaires les plus essentiels de chacun. A moins bien sûr qu’il ne consacre pas de ministère à ce secteur pour libérer la construction, l’acquisition et la location de biens immobiliers de toutes les contraintes réglementaires et fiscales qui en effet sont la cause majeure des difficultés que rencontre l’immobilier en général et le logement en particulier. Mais ne soyons pas trop optimistes à cet égard.

La future réforme des retraites, pourtant la mère de toutes les réformes, n’est même pas expressément citée dans la liste des attributions ministérielles. Il faut en arriver, au delà de l’annonce officielle, au détail des postes ministériels pour apprendre qu’elle relèvera du ministre du Travail, du Plein-emploi et de l’Insertion. Or c’est un non-sens absolu, puisque précisément les retraites obligent les retraités à renoncer définitivement à leur activité et que, comme son titre l’indique, le ministre du travail  et de l’emploi n’est normalement pas le mieux placé pour s’occuper de personnes qui sont inactives du fait même de leur état . Manifestement, on n’a pas encore réalisé en haut lieu qu’il n’est pas sain de surcharger les effectifs d’un ministère, qui a déjà fort à faire avec le travail et l’emploi,  de la gestion ou du contrôle de quelque 330 milliards d’euros à redistribuer entre 18 millions de retraités. C’est une mission pour laquelle la rue de Grenelle, sous la coupe des syndicats et des organisations patronales, n’est véritablement pas la mieux dimensionnée, ni intrinsèquement la plus pertinente. À quand donc et pour pas moins de 18 millions de retraités,   qu’on contraint toujours injustement et illégalement au silence en leur refusant toute représentation collective dans les principales institutions les concernant (CESE, COR, CSR et la plupart des caisses de retraite…), un véritable ministère des retraites et des retraités, fin spécialiste des premières          et à l’écoute des seconds ?

On n’a pas oublié une tradition française : les conflits d’intérêt

On remarque que la sécurité, dont l’état plus que dégradé est actuellement l’une des toutes premières préoccupations des Français, agace hautement le Président, puisque dans l’un de ses tweets, il l’avait ostensiblement reléguée à la  dernière place des six ou sept priorités qu’il assignait à la Première Ministre dans la constitution du Gouvernement. On s’aperçoit que le mot désormais fâche tant qu’il n’apparaît plus dans le cadre des attributions spécifiques portée sur la liste des ministres, alors que l’écologie, pour ne citer qu’elle, ne mobilise pas moins de trois ministères distincts. Comme si la survivance à terme de l’ensemble de la biosphère mondiale importait davantage à notre Président que la survie quotidienne de ses concitoyens et de ses concitoyennes, victimes innocentes et plurielles d’agressions et d’assassinats récurrents,  dont plusieurs parfaitement évitables.

On regrettera qu’alors que ni les océans, ni les mers n’ont rétréci, l’ancien ministère de la mer se contracte d’un coup  en un secrétariat d’État indigne de la seconde puissance maritime mondiale, au moment même où  le conflit ukrainien et les menaces chinoises remettent à l’ordre du jour l’importance de la géopolitique dans la conduite de l’ordre du monde.

N’échappant pas à la vieille tradition française du déni systématique des conflits d’intérêts, la nomination de Madame Oudéa-Castéra au poste de ministre des sports et des jeux olympiques et paralympiques,  pose un problème. Non pas à raison de ses qualités personnelles qui sont sans doute éminentes, mais parce que son mari se trouve être le directeur général de l’une des plus grandes banques françaises, dont on imagine mal qu’elle puisse être – tout favoritisme mis à part – systématiquement tenue à l’écart du financement de tous les investissements liés directement ou indirectement au prochains jeux olympiques et paralympiques. Rappelons d’ailleurs qu’un problème similaire s’était déjà posé lors du premier quinquennat à raison des liens matrimoniaux unissant la ministre de la Santé à son époux à la tête de l’INSERM.

Il sera intéressant de savoir si le nouveau ministre des comptes publics continuera, sur ordre ou de son propre chef, à développer les mêmes complaisances que son prédécesseur à l’égard des très généreuses rémunérations illicites du Conseil constitutionnel, que nos lecteurs connaissent bien.

Quant au ministère de l’Éducation nationale, on peut relever que malgré tous les efforts du ministre sortant, l’institution peine encore à instruire et que, l’ensauvagement » aidant, l’ambition d’éduquer demeure clairement hors de sa portée, alors que le seul maintien de la discipline ne cesse d’absorber une part croissante du temps scolaire. Incontestablement, il s’agit toujours d’un mammouth fragile  constamment ballotté de réformes en réformes  et qui aspire à retrouver, avec un cap solide et des principes républicains nettement affirmés,  un minimum de sérénité et de stabilité. Or, en dépit de sa qualité intrinsèque, le cursus universitaire de son nouveau titulaire inquiète visiblement nombre d’enseignants et de parents, car il ne faudrait pas que nos écoles, nos collèges et nos lycées suivent l’exemple sulfureux de certaines filières universitaires de sciences humaines et politiques, dont la conception très restrictive et volontiers musclée de la démocratie exclut par principe tout débat ou toute approche contradictoire. Il n’est pas sûr en effet que malgré toutes les chimères qu’elles ont brassées,  l’échec patent des années Vallaud-Belkacem nous ait définitivement prémunis contre de nouvelles expérimentations, qui focaliseraient à perte de raison sur l’idéologie une trop grande partie de l’énergie qu’on devrait précieusement réserver au savoir.

Ainis, sur un plan plus général, il est permis de se demander si, avec les ministres qu’il mobilise, ce second quinquennat va poursuivre ou non le travail de déconstruction du pays déjà largement entamé lors du premier mandat présidentiel, puisque:

  • dès le 14 février 2017, l’encore candidat Macron interviewé par une chaîne algérienne n’avait pas       hésité depuis Alger à charger gravement la France en dénonçant dans la colonisation de l’Algérie       rien moins qu’un crime contre l’humanité;
  • après avoir affirmé à Lyon le 5 février  2017 qu’il n’y avait pas de culture française, le Chef de l’État récidivait depuis l’Élysée le 18 avril 2021 en réservant à la chaîne américaine CBS l’annonce qu’il fallait déconstruire notre propre histoire.

Comment ne pas s’alarmer dès lors et si la même voie est poursuivie, des décombres qu’on risque de relever un peu partout au bout de dix ans de ce travail systématique de sape, d’endettement, de dénigrement et d’autoflagellation d’un pays qui, malgré ses défauts, mérite mieux que la médiocrité, les reniements et les affrontements qu’on lui promet ?

Partager cet article
Repost0
24 mai 2022 2 24 /05 /mai /2022 07:06
LFI: La France islamo-gauchiste?

Jean-Luc Mélenchon Premier ministre Incha'Allah

 
LFI: La France islamo-gauchiste?
Réunion de militants de La France Insoumise à la veille du premier tour de la présidentielle, Marseille, 9 avril 2022 © AP Photo / Daniel Cole / SIPA
La campagne clientéliste menée par Jean-Luc Mélenchon auprès des Français arabo-musulmans a porté ses fruits. Dans nombre de banlieues, il a enregistré des scores chavéziens. Ce vote communautaire marque aussi l’influence des islamistes sur toute une population.

Le premier tour de la présidentielle a fait rêver jusqu’au bout Jean-Luc Mélenchon. Il espérait ne pas se retrouver une fois de plus dans le peloton de tête des éliminés du second tour. Une fois encore, il aura perdu son pari. Depuis il espère que le « troisième tour », les législatives, fera de lui un président bis. Il faut dire que le sondage réalisé juste avant qu’Emmanuel Macron soit réélu a de quoi alimenter ce fantasme. Il indique que 68 % des Français sont favorables à une cohabitation. Cependant, tout à son désir, le leader de LFI oublie que s’il a été le troisième homme de l’élection, c’est aussi par défaut : il a bénéficié du vote utile d’une gauche réduite à la portion congrue, qui ne se résigne pas à mourir, mais n’a plus grand-chose à dire. Plus inquiétant, il a bénéficié d’un vote communautariste qui s’est structuré autour des éléments de langage des islamistes. Entre ceux qui ont voté pour le leader de la LFI par désespérance sociale, ceux qui l’ont fait parce qu’ils se croient opprimés en tant que musulmans et les représentants de classes supérieures favorisées pour lesquelles ce vote est souvent l’occasion de se livrer à une exhibition de vertu qui ne les engage pas à grand-chose en termes de justice sociale, la sociologie électorale du mélenchonisme unit des catégories sociales dont les intérêts et les représentations risquent de ne pas converger longtemps.

À lire aussi, l’éditorial d’Elisabeth Lévy: La faucille et la burqa

En attendant, son succès a révélé un fait politique majeur : 69 % des électeurs de confession musulmane ont voté pour lui [1]. Ce chiffre aussi énorme que significatif dit clairement qu’il existe une forme d’unité de représentation et d’appartenance dans cette catégorie de population qui explique un vote aussi massif.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2022 2 24 /05 /mai /2022 07:05
La butte Montmartre sera bientôt piétonne !
 
 

Les voitures seront-elles bientôt bannies aux abords du Sacré-Cœur ? Depuis le mois de février, la mairie du XVIIIe arrondissement a engagé des concertations autour de la piétonnisation de la butte Montmartre

Un projet de piétonnisation en cours pour la butte Montmartre

Voitures, motos et autres engins motorisés feront peut-être partie du passé très prochainement sur la butte Montmartre. Eric Lejoindre, maire du XVIIIe arrondissement, a confirmé au Parisien que des concertations ont démarré depuis le mois de février autour de la piétonnisation de la zone. Dès l’automne prochain, une première version du projet devrait être présentée. Pour l’élu, la piétonnisation résulterait d’un “constat logique”, puisque la butte n’est pas “une zone de transit”. L’impulsion avait été donnée par les commerçants de cette zone touristique, qui avaient déposé un dossier en ce sens dès le printemps 2020

Les rues éligibles à la piétonnisation seront sélectionnées en fonction de leur étroitesse, de la possibilité d’une végétalisation et du “degré d’impact sur la nuisance sonore et la pollution”. La zone s’étendrait de la rue Caulaincourt, au nord, aux boulevards de Clichy et de Rochechouart, au sud. 

Ce projet viendrait également protéger ce se

Partager cet article
Repost1
24 mai 2022 2 24 /05 /mai /2022 06:56
Centrée autour de la ville de Marseille, la série diffusée depuis Août 2004 sur France 3 prendra fin à la rentrée 2022. - Montage : Pierre Bouyer
 
Centrée autour de la ville de Marseille, la série diffusée depuis Août 2004 sur France 3 prendra fin à la rentrée 2022. -

Plus belle la vie, c’est fini ! Lancé à l’été 2004, le feuilleton télévisuel français a mis en scène la vie quotidienne des habitants d’un quartier de Marseille pendant plus de 18 ans. Il y a peu, France Télévisions a annoncé l’arrêt définitif de la série aux plus de 4 500 épisodes. Non sans peine, le Mistral mettra la clé sous la porte en novembre prochain. Marie Sorbier s’est entretenue à ce sujet avec l’acteur Pierre Martot, figure phare de la série, incarnant le rôle du commissaire de police Léo Castelli depuis 2004.

En bande désorganisée

Si l’arrêt de cette aventure télévisuelle marque la fin d’une histoire développée 18 années durant, il implique aussi la perte d’emploi des 600 personnes faisant vivre le Mistral et son quartier depuis 2004.

"Il y a beaucoup d’inquiétude de la part de ces personnes, surtout que l’annonce est tardive. Une fin de diffusion en novembre signifie un arrêt complet en septembre. Le personnel et les comédiens ont appris que dans cinq mois ils seraient au chômage… Il y a donc de l’inquiétude mais de la tristesse aussi, cela fait 18 ans que certaines personnes travaillent ensemble. Pour ma part, j’ai un peu anticipé cette fin donc j’ai des projets théâtraux qui m’attendent". Pierre Martot

Bien que durant ses années de diffusion Plus belle la vie a connu d’incessants va-et-vient de personnages principaux et secondaires, le véritable personnage au centre de tout, c’est la ville de Marseille elle-même. Avec l’arrêt de la série, la ville risque de perdre une partie de son « soft-power » mais pas seulement :

"Les conséquences économiques de l’arrêt de la série seront importantes. Premièrement à cause des pertes d’emplois générées, mais aussi à cause d’une possible baisse d’affluence touristique. Beaucoup de gens viennent à Marseille, dans le quartier du Panier notamment, pour visiter les lieux ayant inspiré les décors de la série". Pierre Martot

À lire aussi : Marseille, nouvelle capitale du cool

La passion et le mépris

En effet, le changement d’image et le regain d’intérêt qu’a connu la ville de Marseille s’expliquent en grande partie par l’engouement populaire pérenne envers Plus belle la vie. Selon Pierre Martot, cette popularité sans commune mesure s’explique quant à elle pour deux raisons principales :

"Le succès de la série est dû à l’idée de départ d’en faire un miroir de la société française, avec 15 à 20 personnages types : Le cadre chômeur, la prof, le patron de bistrot, le jeune beur qui essaye de s’intégrer dans la vie française… Les gens se sont reconnus dans ces personnages, ou ont reconnu leurs voisins, leurs proches. Le choix des acteurs incarnant ces personnages est le second facteur de cette réussite je pense, puisqu’ils n’étaient pas des vedettes, pas particulièrement beaux, ils étaient comme tout le monde, et donc il était plus facile de s’y identifier aussi". Pierre Martot

Comme bon nombre de succès populaire, Plus belle la vie a aussi souffert d’un certain snobisme, il est fréquemment mentionné dans les articles dédiés au feuilleton que certains spectateurs, n’assumant pas de regarder la série, le faisaient en cachette par peur de jugement de valeur. Pierre Martot revient sur un certain mépris à l’encontre du programme phare de France 3 :

"Il y avait un mépris de la part d’une certaine partie de la population française, mais ce n’est pas grave. C’est parfois un mépris réciproque, puisqu’il peut y avoir un mépris du grand public vis-à-vis de certaines productions artistiques. Telle est la société française, désunie. Il y a des oppositions, on n’y a pas échappé, ça ne me choque pas, c’est le jeu !" Pierre Martot

Après 18 ans d’existence, les scénaristes avaient épuisés quasiment l’intégralité de l’horizon des possibles et certains membres de la productions, acteurs compris, savaient qu’il fallait bien que la série se termine un jour. Pourtant, selon Pierre Martot, une lueur d’espoir persiste pour les téléspectateurs les plus accros aux aventures des Marseillais de Plus belle la vie :

"Il fallait que l’histoire se termine un jour. Néanmoins, elle n’est peut-être pas encore tout à fait terminée. Il est possible que Plus Belle La Vie reprenne sous une autre forme, sur un canal qui dépendrait de TF1… La production y travaille. Mais il est certain que 18 ans pour un programme télévisuel c’est long". Pierre Martot

Partager cet article
Repost1
24 mai 2022 2 24 /05 /mai /2022 06:35
 
 
Entrée du Musée de Cluny à Paris
 
Entrée du Musée de Cluny à Paris ©Radio France - Jeanne Delecroix

En route pour le musée de Cluny qui rouvre ses portes après un long processus de rénovation entamé en 2011. Du frigidarium aux tapisseries de "La Dame à la licorne", partons à la découvertes des trésors du musée national du Moyen Âge en compagnie de ses conservateurs.

avec :

Béatrice de Chancel-Bardelot (Conservateur du patrimoine), Michel Huynh (Conservateur en chef au Musée de Cluny, Musée national du Moyen-Âge), Séverine Lepape.

En savoir plus

Unique musée national consacré au Moyen Âge, le musée de Cluny rouvre ses portes au terme d’un important chantier de modernisation. Des thermes gallo-romains, à l'hôtel des abbés de Cluny, en passant par les somptueuses tapisseries de La Dame à la Licorne, nous partons à la découverte des trésors des collections du musée pour voyager dans un Moyen Âge "nouvelle génération".

Un voyage architectural

"Ce qui fait tout l'intérêt du musée de Cluny, c'est que nous avons à la fois une synthèse de l'histoire architecturale sur quasiment deux mille ans, (...) et que nous sommes le lieu où s'est manifesté la théorie patrimoniale française dans les années 1830-1840", résume Michel Huynh, conservateur au musée de Cluny.

La réouverture du musée de Cluny le 12 mai 2022 suit plusieurs années de travaux de rénovation, refonte et modernisation. Un nouveau pavillon d'accueil conçu par l’architecte Bernard Desmoulin avait déjà été inauguré en 2018 et articule les circulations entre les thermes antiques, l’hôtel médiéval et le bâtiment pastiche ajouté au XIXe siècle.

"Bernard Desmoulins est un architecte qui fait œuvre contemporaine, tout en étant soucieux de s'intégrer dans un ensemble", explique la directrice du musée de Cluny, Séverine Lepape. "Il fallait qu'il trouve un geste respectueux, ce qu'il a fait avec l’idée de pignon, de vêture, et le motif sur les grilles, qui reprend un motif de dentelle de la pierre de l'escalier de la chapelle".

L’histoire architecturale du musée de Cluny remonte au Ier siècle avant notre ère avec les thermes gallo-romains du "nord" de Lutèce. Le frigidarium, la salle froide, est un vestige impressionnant tant par son volume que par les techniques de construction romaine dont il témoigne.

"C'est une technologie à la fois simple et complexe. Ce sont des petits moellons de pierre, des rangs de briques agglomérés par des quantités énormes de mortier et de gravats. C'est quelque chose qui survit mieux dans les climats doux et méditerranéens que dans les climats septentrionaux. Or, ce qui a préservé cet ensemble, c'est la ville", décrit Michel Huynh"La voûte est extrêmement épaisse. Elle fait deux mètres d'épaisseur à son point le plus fin. Elle est tellement colossale qu'elle comportait à l'extérieur des jardins suspendus au XVe siècle".

 
Michel Huynh et Séverine Lepape au micro de Xavier Mauduit dans la cour de l’hôtel des abbés de Cluny au Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
Michel Huynh et Séverine Lepape au micro de Xavier Mauduit dans la cour de l’hôtel des abbés de Cluny au Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
© Radio France - Anne-Toscane Viudes
 
La Chapelle de l’Hôtel de Cluny
La Chapelle de l’Hôtel de Cluny
- © Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge / P. Borgia

Exposer des trésors

La visite se poursuit dans l'hôtel des abbés de Cluny, construit en 1485 par l'abbé Jacques d'Amboise, où les collections prestigieuses du musée de Cluny sont présentées dans une nouvelle muséographie.

"L'ancienne grande salle de l'hôtel des abbés de Cluny permet de présenter des œuvres assez spectaculaires, comme un coffre qui vient du couvent de Poissy et un mur de clés de voûte gothiques, avec leurs magnifiques feuillages dont on reconnaît le figuier, la vigne, le lierre, etc.", explique Béatrice de Chancel-Bardelot, conservatrice au musée de Cluny. "Ces clés de voûte viennent du collège de Cluny, qui avait été construit par l'abbaye de Cluny pour permettre à ses moines de venir étudier à la Sorbonne. Ce collège se trouvait non loin (de l'actuel musée de Cluny), dans des bâtiments place de la Sorbonne qui ont été démolis au XIXᵉ siècle."

 
Salle 3 - Entre art roman et premier art gothique. Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
Salle 3 - Entre art roman et premier art gothique. Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
- © Alexis Paoli, OPPIC
 
Michel Huynh au micro de Xavier Mauduit dans la salle Notre-Dame de Paris du Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
Michel Huynh au micro de Xavier Mauduit dans la salle Notre-Dame de Paris du Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
© Radio France - Maïwenn Guiziou
 
Salle 8 - La Sainte-Chapelle de Paris (1241-1248). Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
Salle 8 - La Sainte-Chapelle de Paris (1241-1248). Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
- © Alexis Paoli, OPPIC

Le parcours mêle repères chronologiques et discours esthétiques pour mieux mettre en valeur les merveilles des collections, comme les vingt-et-une têtes des rois de Juda de Notre-Dame de Paris, découvertes sur le chantier de la Banque française du commerce extérieur, les six sculptures des apôtres et vitraux en provenance de la Sainte-Chapelle ou encore les trésors de Gaillon et de Colmar.

Notre déambulation s'achève dans la salle emblématique du musée de Cluny où sont exposées les six tapisseries de La Dame à la licorne.

"Le musée, auparavant déjà, offrait une certaine proximité entre le visiteur et les œuvres que nous souhaitions conserver. On peut détailler le fond rouge, les mille fleurs, les animaux avec ces lapins qui sont un peu stéréotypés, créés avec des petits patrons et répétés, et des animaux plus individualisés, les oiseaux, le faucon et le héron, le lion, la licorne...", détaille Béatrice de Chancel-Bardelot. "La signification des cinq sens a été découverte dans les années 1920. La sixième tapisserie, avec la dame devant une tente et cette inscription 'Mon seul désir', reste la plus mystérieuse. Est-ce le sixième sens, le sens du cœur, qui va gouverner les autres sens ? Quelle signification accorder à cette tapisserie ? On n'a pas encore trouvé la vraie clé, mais peut-être y en a-t-il aussi plusieurs à juxtaposer."

 
Salle 20 - La Dame à la licorne. Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
Salle 20 - La Dame à la licorne. Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
- © Alexis Paoli, OPPIC
 
Tenture de La Dame à la licorne : "Mon seul désir" (vers 1500 Paris). Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
Tenture de La Dame à la licorne : "Mon seul désir" (vers 1500 Paris). Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge
- © RMN-Grand Palais / Michel Urtado

À lire aussi : Le musée de Cluny ou la renaissance du Moyen-Âge

À lire aussi : Le musée de Cluny rouvre ses portes au public

Pour en parler

  • Séverine Lepape, directrice du musée de Cluny
  • Béatrice de Chancel-Bardelot, conservatrice au musée de Cluny
  • Michel Huynh, conservateur au musée de Cluny

Références musicales

  • Oratorio Sanctus Petrus et Sancta Maria Magdalena de Johann Adolph Hasse
  • Four Capriccios Op. 9, Parizs 1. Musée de Cluny La Dame à la Licorne pour soprano et orchestre de chambre de György Kurtág
  • Générique de l'émission : Origami de Rone

Cette émission a été enregistrée le 18 mai 2022.
Merci à Yvan Turk pour la prise de son.

Partager cet article
Repost1