Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR Libres! à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Dimanche 27 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Jeudi 24 juin 2021

Meeting Cirque d'Hiver avec Valérie Pécresse

Dimanche 20 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Vendredi 11 juin 2021

Meeting Blanc Mesnil avec Valérie Pécresse

Mardi 8 juin 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 6 mai 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

22 décembre 2017 5 22 /12 /décembre /2017 12:10

 

Sa pseudo majesté vous méprise bien bas,ne soyez pas naif.

Jacques Nio

Conseiller Municipal LR de Bagnolet

 

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
22 décembre 2017 5 22 /12 /décembre /2017 12:04

 
 
Alain Léauthier : les 5 polars à lire absolument
 
 
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
20 décembre 2017 3 20 /12 /décembre /2017 07:24

Chère Madame, Cher Monsieur, 

Le dossier Notre-Dame des Landes est révélateur d’un véritable scandale d’Etat : celui de l’abandon de la démocratie et de la liberté au profit de la loi du plus fort et du plus menaçant.

Si le gouvernement recule face à 200 zadistes, le message envoyé sera celui d'une véritable capitulation de l’Etat de droit.

Le débat est simple. Qui décide en France ?

Est-ce la rue ? La loi du plus fort ? 200 extrémistes ? L'anarchie ? La loi de la jungle?

Ou bien est-ce le peuple souverain ? La représentation nationale ? La démocratie ? L'autorité républicaine ? 

Quels sont les faits?

Au moins 200 faits de violence ont été recensés de la part des "zadistes", un juge a été caillassé, des biologistes molestés, des supermarchés pillés, des gendarmes attaqués, sans parler des constructions illégales, des routes à chicanes avec péages ou des dégâts dans les centres-villes de Rennes ou Nantes à la charge des contribuables pour plusieurs millions d’euros… Ils ont décidé de s'approprier des terrains, de construire des habitations au mépris de toutes nos lois et en toute tranquillité !

Cette anarchie, cette impunité et ce laxisme peuvent-ils perdurer ?

La chienlit a assez duré ! 

Il est temps d’évacuer la ZAD de Notre-Dame des Landes !

Je veux d’ailleurs apporter mon soutien total à nos forces de sécurité qui doivent mettre fin à l'occupation illégale de ces extrémistes.

Guillaume PELTIER

Député de Loir-et-Cher
Vice-président du groupe LR à l’Assemblée nationale
Vice-président des Républicains

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
20 décembre 2017 3 20 /12 /décembre /2017 07:18
Il y a 50 ans, la loi Neuwirth et l'accès à la contraception
19/12/2017 (mis à jour à 08:16)
La pilule, 30 ans après (Questions d'époque, 23.01.1998)

(Durée : 34'28) 

La condition féminine de l'avant pilule 

Lorsque la loi Neuwirth est promulguée, c'est un véritable levier d'émancipation pour la condition féminine. La sexualité des femmes peut enfin se libérer du risque de grossesses non-désirées. La loi de 1967 a en effet remplacé celle du 31 juillet 1920, intitulée : "loi réprimant provocation à l'avortement et la propagande anticonceptionnelle". Etait alors passible d'amendes et d'emprisonnement quiconque incitait à l'avortement ou à la contraception, sous quelques forme que ce soit. Cette première loi avait été conçue au lendemain de la Première Guerre Mondiale pour encourager la natalité. Mais dans les faits, la natalité a continué à baisser, soulignait Lucien Neuwirth au micro d'Eliane Contini en 1998, qui décrivait cette interdiction de 1920 comme un carcan, "une loi morale" qui a essentiellement contribué à fragiliser les femmes. 

Cette même émission de 1998 s'ouvrait par une archive donnant à entendre la voix de la militante féministe Simone Iff. Elle expliquait la réalité de la condition féminine de l'avant-pilule en ces termes : 

C'était vraiment tragique. Au fond, il y avait une limitation des naissances en France, elle ne se faisait que par les rapports interrompus ou par les avortements clandestins. Là il y avait donc une inégalité sociale extrêmement importante, puisque quand même, des femmes informés, pouvaient aller en Angleterre ou en Suisse. Mais l'ensemble de la population vivait comme ça, c'était au détriment de l'équilibre du couple et de la sexualité. Les femmes, quand elles sont venues au début au Planning [Familial], avec une reconnaissance incroyable, disaient : "Je viens parce que ce n'est plus une vie pour mon mari." Elles ne pensaient même plus à elle par rapport à leur plaisir sexuel, tellement elles avaient peur chaque mois de ne pas avoir leurs règles. Ça correspondait à un bien-être - santé, moral, éthique - de la vie des couples. D'ailleurs au début, le Planning s'appelait "maternité heureuse" (rires).

 Timbre édité par La Poste à l'occasion des 50 ans de la loi Neuwirth
Timbre édité par La Poste à l'occasion des 50 ans de la loi Neuwirth

Un levier d'émancipation : le droit de maîtriser leur fécondité

"Monsieur je viens vous voir, parce qu'il faut que vous me donniez un appartement. J'ai déjà deux enfants, je vis dans deux pièces, je vais avoir le troisième. Où est-ce que je vais le mettre ?" C'est la requête qu'adressa une femme à Lucien Neuwirth, il était alors vice-président de l'office des HLM. Il s'étonna d'abord de la question puis recommanda à cette femme la réflexion avant d'avoir un troisième enfant. "Vous êtes malin vous ! Comment il faut faire, vous me donnez la recette ?" Lucien Neuwirth mesure alors l'ampleur de la détresse. Comment faire pour éviter une grossesse non-désirée ? Cette crainte était bien celle de bien de dizaines de femmes à cette époque. 

Au milieu des années 50 déjà, la question du contrôle des naissances animait les médias. En octobre 1955, Jacques Derogy signait un dossier intitulé "Les femmes sont-elles coupables ?" dans le Journal Libération. Peu après, France Observateur (l'ancêtre du Nouvel Observateur) lançait un grand débat : "600 000 avortements valent-ils mieux que le contrôle des naissances ?" Et de son côté, François Giroud écrivait dans L'Express : "Les hommes ont toujours eu beaucoup de courage pour supporter le malheur des femmes." 

Lorsqu'il entreprend, en 1966, de convaincre le Général de Gaulle, Neuwirth plaide pendant une quarantaine de minutes, et termine au nom du droit citoyen : 

J’ai conclu en disant : "Ecoutez mon Général, à la libération vous avez donné le droit de vote aux femmes. Elles l’avaient bien mérité par leurs luttes dans la résistance. Elles avaient gagné leur droit de vote. Eh bien maintenant, je crois que le temps est venu de leur donner le droit de maîtriser leur fécondité. Les femmes représentent la moitié de notre population. 

Ce à quoi le Général De Gaulle répondit : 

“C’est vrai, transmettre la vie, c’est important. Il faut que ce soit un acte lucide, continuez.”

Estimant qu'il s'agissait là d'un enjeu de société, Charles De Gaulle mit le projet de loi en discussion à l'Assemblée Nationale. Les débats sont vifs, virulents : pro et anti s'affrontent ans vergogne. Neuwirth reçoit des menaces, des lettres d'insultes, et est vivement critiqué par les opposants. La question divise sévèrement. 

Un parcours du combattant 

Lorsque la loi est votée à main levée le 19 décembre 1967, le parcours du combattant n'est pourtant pas terminé. Il faut ensuite faire valider les décrets d'application de la loi pour que la loi soit effective : cela se fera entre 1969 et 1972. Et 1974 pour que la pilule soit remboursée par la Sécurité Sociale et reconnu comme un acte médical comme un autre. Cette même émission de 1998 donnait également à entendre une archive radiophonique avec la voix de Simone Veil. Nouvellement nommée ministre de la Santé, elle affirmait le 29 juin 1974 : 

“Ce qu’il faut, c’est faire entrer la contraception dans le droit commun, la dédramatiser, en faire un acte médical comme un autre. Avec le temps, les passions se sont apaisées, les mentalités ont évolué”. 

Entre l'adoption de la loi Neuwirth et le remboursement par la Sécurité Sociale de la pilule, mai 1968, les slogans "un enfant si je veux quand je veux", la naissance du Mouvement de Libération des Femmes (MLF), le manifeste des 343 en 1973. La lutte pour la légalisation de la contraception amorce dans un même mouvement celle pour la dépénalisation de l'avortement aboutissant à la promulgation de la loi Veil le 15 janvier 1975.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 08:55
Logements sociaux : la Région renouvelle la convention avec la Fondation Abbé Pierre
S'attelant à l'une de ses priorités, la Région s'est engagée, ce 14 décembre, à faciliter la construction de 86 logements pour les Franciliens les plus démunis sur la période 2017-2020. Une subvention de 3 M€ y sera consacrée.

 

Valérie Pécresse, présidente de la Région, Farida Adlani, vice-présidente chargée des Solidarités, de la Santé et de la Famille, et Laurent Desmard, président de la Fondation Abbé Pierre, ont renouvelé ce 13 décembre, pour la période 2017-2020, la convention entre la Fondation Abbé Pierre et la Région Île-de-France.

Face à la crise du logement en Île-de-France et pour que chacun ait accès à un logement digne, la priorité absolue de la Région est de faciliter la construction et diversifier l’offre. La signature de cette convention porte donc sur le développement de l’offre par les acteurs de la maîtrise d’ouvrage d’insertion, qui consiste à produire des logements pour les plus démunis et à transformer des logements anciens dégradés et/ou insalubres, en logements très sociaux.

Les opérations concernées sont des logements familiaux, des pensions de famille et des résidences. Certains projets intègrent une dimension d’insertion ou de réinsertion par l’emploi, en impliquant notamment les futurs habitants dans la réalisation des travaux.

Cette convention de partenariat permet ainsi aux organismes bénéficiaires de profiter :

  • de concours financiers conjoints et maximisés de la part des deux partenaires. La Région Île-de-France majore de 10% les plafonds de subvention par mètre carré ;
  • de règles plus souples d’attributions des subventions qui tiennent compte des difficultés de réalisation d’opérations complexes, au sein de copropriétés par exemple.

Cette signature va permettre de créer 86 logements au total, qui bénéficieront d’une subvention de près de 3 M€.

Photo : © Fondation Abbé Pierre

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 07:02
Correspondance Albert Camus-Maria Casares : lettres d’amour au grand jour
15/12/2017
 
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 06:20

L'Amérique est-elle sortie de l'histoire ?

Pour Pascal Bruckner, les Etats-Unis, c'est du passé. Selon sa dernière tribune parue dans les colonnes du Monde, le XXIe siècle ne sera pas américain. Il sera chinois certainement, peut-être indien ou brésilien. Mais ce déclin n’est pas une bonne nouvelle, au vu de nos faiblesses et des menaces en provenance de Russie, d’Orient ou d’Afrique. Les Américains se retrouvant pris en étau entre un président milliardaire vociférant et une gauche des campus où domine le politiquement correct, il faudra donc aider nos amis et alliés d’outre-Atlantique. Car pour au moins une génération, cet effondrement moral déplace le curseur : la direction du monde libre revient à l’Union européenne, handicapée par ses fragilités, et aux deux piliers que constituent Paris et Berlin. 
 
Pour le romancier et essayiste, Trump n’est pas un accident de l’histoire. Il est le résultat de plusieurs années d’aveuglement politique de la part de l’establishment : creusement des inégalités, multiculturalisme dévoyé, mépris pour la classe ouvrière blanche dont l’espérance de vie a baissé. Aujourd'hui, les tensions sont telles, aggravées par la circulation des armes à feu, plus de 300 millions, et la détermination des milices survivalistes ou suprémacistes, que le spectre d’une guerre civile larvée n’est plus à écarter. 
 
Quant à la presse d’outre-Atlantique, il est saisie par la maladie européenne de l’idéologie, la préférence donnée aux idées sur la réalité. Elle ment et censure sans vergogne, comme partout ailleurs. A la lutte des classes, venue du Vieux Monde, l’Amérique a substitué la lutte des races, au féminisme universaliste de l’Europe, la guerre illimitée entre hommes et femmes, à la sublimation du désir, le puritanisme lubrique, au projet républicain de citoyenneté, l’émiettement sans fin en minorités. Chacun est invité à rester chez soi et à trouver refuge dans son groupe de naissance ou d’appartenance. La culture des campus est à cet égard préoccupante : certains d’entre eux, et parmi les plus célèbres, pratiquent un politiquement correct, un maccarthysme de gauche, interdisant l’accès à la parole à quiconque ne convient pas. 
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 décembre 2017 4 14 /12 /décembre /2017 07:17
Un rapport intéressant à lire car il décrit des pistes pour accueillir dans de bonnes conditions les populations migrantes mais les devoirs et les engagements que ceux ci doivent respecter vis à vis du pays d'accueil.

Jacques Nio

Conseiller municipal LR de Bagnolet

 
La stratégie des jésuites pour améliorer l’intégration des réfugiés

Dans un rapport que « La Croix » publie en avant-première, le Service jésuite des réfugiés fait 27 recommandations pour améliorer l’intégration des réfugiés.

Des migrants attendent, après une distribution de nourriture, dans une rue de Paris, en octobre 2017. / Christophe Archambault/AFP

Voilà un travail qui pourrait bien inspirer le gouvernement. Mercredi 13 décembre au soir, le Service jésuite des réfugiés (JRS) remettra son rapport « Pour une stratégie d’intégration des réfugiés », que « La Croix » publie en avant-première, au député LREM Aurélien Taché. Chargé par le premier ministre d’une mission pour définir le chapitre intégration des migrants ayant obtenu un titre de séjour, attendu dans le futur projet de loi immigration, le parlementaire ne manquera pas d’y prêter attention.

 

 

Fort de son expérience tant dans l’hébergement en famille d’accueil, avec le programme Welcome, que dans l’accompagnement vers la formation et le travail ou le suivi juridique notamment, l’organisation catholique internationale fait figure de pionnière en France et dans le monde.

La maîtrise de la langue, condition première

Dans ce document, qui compare la pratique française et allemande, le réseau JRS, qui plaide pour une « délégation interministérielle pour l’intégration », fait 27 recommandations, réparties en quatre chapitres.

À lire aussi

 

« La maîtrise de la langue du pays d’accueil est la condition première de la cohésion sociale, l’autonomie, puis l’intégration », rappelle d’abord le rapport. Actuellement, tout étranger obtenant un titre de séjour durable signe un « contrat d’intégration républicaine », assorti d’une formation qui dure en moyenne 140 heures avec l’objectif d’acquérir le niveau élémentaire A1, niveau qu’atteint seulement la moitié des bénéficiaires.

Pour améliorer les choses, il serait plus efficace de démarrer des cours de français dès l’arrivée du demandeur d’asile en centre d’accueil, recommande le JRS. Surtout, il faut se donner « un objectif plus ambitieux », en fixant le niveau B1 comme objectif. En Allemagne, le « parcours d’intégration » prévoit 900 heures pour les publics analphabètes et 600 heures pour le parcours classique.

À lire aussi

 

Le rapport montre aussi que quand les cours sont dispensés par des professeurs de français langues étrangères, les résultats sont meilleurs, comme c’est le cas à l’école Thot, où 85 % des élèves obtiennent un diplôme. Ce qui n’empêche le recours en sus à des bénévoles et à des outils en ligne, comme la plate-forme « Comprendre pour apprendre », co-développée par le JRS.

La reconnaissance des diplômes et qualifications

Le deuxième chapitre concerne l’accès à la formation. Alors que certains réfugiés avaient des qualifications dans leur pays, le rapport préconise de « reconnaître les diplômes et les compétences dès le début de la demande d’asile » et d’« orienter dans le cadre du CIR vers des parcours » de formation adaptés. Pour certains publics non formés, des dispositifs comme les Écoles de la deuxième chance ou le service civique peuvent être encouragés. Pour d’autres, ce sera l’apprentissage. L’Allemagne dispose par exemple d’un programme qui forme des réfugiés dans les métiers en tension. L’Afpa a aussi un dispositif intéressant combinant apprentissage de la langue, logement et formation professionnelle.

À lire aussi

 

Pour d’autres encore, c’est la poursuite d’études supérieures qui doit être favorisée. De nombreuses initiatives citoyennes accompagnent déjà les migrants dans la poursuite d’études, comme le collectif Resome, l’association Wintegreat ou l’organisation Kiron. Elles méritent d’être coordonnées.

Ensuite, le JRS insiste sur la nécessaire « dimension interculturelle de l’intégration ». Pour participer à la vie d’un pays, encore faut-il le comprendre. Le rapport rappelle la nécessité de revoir la formation civique prévue dans les CIR, trop théorique. En Allemagne, le parcours d’intégration consacre 100 heures à transmettre l’histoire, la culture et les valeurs du pays. Le JRS recommande aussi d’intégrer l’offre culturelle dans les parcours de langue et de créer un « pass culturel » permettant l’accès des réfugiés aux établissements culturels.

La nécessité de la rencontre

Surtout, le réseau jésuite insiste sur la nécessité de la rencontre. Selon une étude de l’ONU, seuls 12 % des réfugiés ont développé des liens avec les Français trois ans après l’obtention de leur statut. L’hébergement chez des particuliers, comme le fait JRS avec le programme Welcome, est une piste. Tout comme la promotion d’activités culturelles et sportives partagées.

À lire aussi

 

Enfin, pas d’intégration sans respect des droits. Pour régler la situation de dizaines de milliers de migrants dublinés, censés faire leur demande d’asile dans un autre pays européen mais qui bien souvent restent en France, le JRS demande à la France d’appliquer la « clause de souveraineté » qui lui permet d’instruire quand même les demandes d’asile. Il insiste sur la nécessité de réduire les délais de la demande d’asile, de renforcer la présence d’interprètes dans les centres d’accueil et de rendre effectif l’accès à un logement décent.

 

Il préconise aussi d’augmenter l’Allocation pour demandeur d’asile, « qui ne permet pas aux demandeurs d’asile de mener une vie décente ». Enfin, le rapport souhaite que le demandeur d’asile ait le droit de travailler « dans les deux mois suivant la demande d’asile au plus tard » au lieu de neuf mois, comme le prévoit la loi aujourd’hui.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 décembre 2017 4 14 /12 /décembre /2017 05:11
 
Une nouvelle direction autour de Laurent Wauquiez, des nouveaux anciens mais où sont les représentants 
de la base.
Jacques Nio
Conseiller Municipal LR de Bagnolet
 
 
 
les Républicains

 

Chers amis,

Dimanche dernier, les électeurs de droite ont exprimé leur volonté de donner un nouveau souffle à notre famille politique en élisant Laurent Wauquiez à la tête des Républicains.

Aujourd'hui, Laurent Wauquiez a présenté la nouvelle équipe politique de notre mouvement. C'est désormais entouré de 14 nouveaux visages qu'il incarne cet espoir de changement. Une équipe paritairerajeunie (43 ans de moyenne d’âge), rassemblée, composée de nouveaux talents issus de toutes les sensibilités des Républicains

Retrouvez la déclaration de Laurent Wauquiez en conférence de presse :

 



Cliquez ici pour voir la vidéo

 

Cette équipe incarne une nouvelle droite, qui se tourne vers l'avenir, qui aura le courage de dire et de faire. Construisons ensemble le futur des Républicains !
 

Amitiés,


les Républicains

 


 

Retrouvez les 14 nouveaux visages qui vont accompagner Laurent Wauquiez à la tête des Républicains :

  • Première Vice-Présidente, Vice-Présidente déléguée :

Madame Virginie CALMELS, Conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine, 1ère adjointe au Maire de Bordeaux, Vice-Présidente de Bordeaux-Métropole.

  • 2e Vice-Président :

Monsieur Guillaume PELTIER, Député de Loir-et-Cher, Conseiller Régional du Val de Loire.

  • 3e  Vice-Président :

Monsieur Damien ABAD, Député de l'Ain, Conseiller Départemental de l'Ain.

 

Le nouveau Président a également souhaité nommer :

  • Secrétaire Générale:

Madame Annie GENEVARD, Députée du Doubs, Vice-Présidente de l'Assemblée Nationale, Conseillère Municipale de Morteau.

 

Afin d’assister celle-ci dans son action, Laurent WAUQUIEZ a nommé 1 Secrétaire Général Délégué et  6 Secrétaires Généraux Adjoints:

  • Secrétaire Général Délégué à la Communication, responsable du porte-parolat :

Monsieur Geoffroy DIDIER, Député Européen, Vice-Président du Conseil Régional d’Ile-de-France.

  • Secrétaire Général adjoint en charge de la Formation :

Monsieur Julien AUBERT, Député du Vaucluse, Conseiller Régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

  • Secrétaire Générale adjointe en charge des relations avec la Société civile :

Madame Valérie BOYER, Députée des Bouches-du-Rhône, Conseillère Municipale de Marseille.

  • Secrétaire Général Adjoint en charge des Elus locaux :

Monsieur Mathieu DARNAUD, Sénateur de l'Ardèche, Maire de Guilherand-Granges.

  • Secrétaire Général Adjoint en charge des Adhésions :

Monsieur Fabien DI FILIPPO, Député de Moselle, Conseiller municipal de Sarrebourg.

  • Secrétaire Générale Adjointe en charge des Fédérations :

Madame Virginie DUBY-MULLER, Députée de Haute-Savoie, Conseillère Départementale de Haute-Savoie.

  • Secrétaire Générale Adjointe en charge des relations avec les Parlementaires:

Madame Sophie PRIMAS, Sénatrice des Yvelines, Maire d’Aubergenville.

 

Pour porter la voix de notre famille politique, le Président des Républicains nomme, en qualité de porte-parole :

  • Madame Lydia GUIROUS.
  • Monsieur Gilles PLATRET, Maire de Châlon-sur-Saône.
  • Madame Laurence SAILLIET.
     

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
13 décembre 2017 3 13 /12 /décembre /2017 09:13

Grand entretien

« Il est l’homme de l’accélération du temps politique »
 
 

Quelles grandes ruptures incarne Emmanuel Macron dans notre vie politique ?

Dans sa lecture des institutions, Macron n’invente rien. Il revient au marbre gaullien, en lui donnant des arêtes plus vives. La première disruption – au sens de destruction créatrice – tient à sa carrière politique. Hormis le Général et sa légitimité historique, aucun président de la République n’est venu comme lui de presque nulle part. Dans le parcours de Macron, on ne trouve aucune fonction élective, pas de combats dans les appareils politiques. Juste un passage fugitif au PS et une brève expérience gouvernementale. 

Une deuxième disruption concerne son profil personnel. Il est issu du système avec un cursus très classique, Sciences Po, ENA, mais avec des fréquentations intellectuelles atypiques : sa proximité avec le philosophe Paul Ricœur, avec la revue Esprit, son intérêt pour la chose intellectuelle. Un penchant présent chez Pompidou ou Mitterrand, plus rare dans sa génération. 

Macron a aussi triomphé sans appareil.

C’est une autre grande disruption. Jusqu’ici, tous ses prédécesseurs avaient une machine politique, fût-elle embryonnaire – de Gaulle, en 1958, a récupéré les soldats perdus du gaullisme partisan. À dix-huit mois de sa victoire, Macron n’a pas d’organisation politique. L’idée germe seulement à l’automne 2015, et le mouvement En Marche ! naît en avril. Des volumes entiers ont été écrits pour dire qu’une élection ne se gagnait pas sans machine politique ! On entre ici dans le domaine de l’invention. Ce n’est pas un parti mais une forme de start-up politique avec un mode de relation à l’organisation qui n’est pas la foi militante mais la foi dans ce jeune leader. 

Quelles autres ruptures vous semblent-elles majeures ?

La disruption électorale. Pour gagner, Macron s’appuie sur un électorat qui n’était pas préconstitué, et qui va émerger en moins d’un an. C’est assez rare. En 1958, de Gaulle bricolait tout de même avec le système des anciens partis. Certes, il crée l’UNR mais sur les cendres du RPF, et en ratissant très large, jusqu’à la SFIO. Là ce n’est pas le cas, sauf avec le Modem. Ce qui est aussi très nouveau dans notre histoire électorale, c’est la base de départ de Macron : une gauche libérale apparue au cours des trois années précédentes, qui n’avait jamais existé jusqu’ici. En septembre 2016, cette base lui donne les 8 à 10 % qui lui permettent d’exister. Macron sort de la position d’éternel marginal, qui fut et reste celle de Valls. 

Comment qualifier l’électorat qui a élu Macron ?

Comme l’a écrit Sylvie Strudel, c’est un électorat non pas « et de gauche et de droite », mais « et de gauche et du centre ». Il agrège à la gauche libérale l’électorat centriste. Ensuite, dans la dynamique de l’élection, il agrège un électorat venant de la droite, même minoritaire. Ainsi, Macron contribue à faire éclater les électorats traditionnels, dont il devient le point de rassemblement. Il disperse puis il rassemble, en un temps incroyablement court. Il est l’homme de l’accélération du temps politique. En cela, il est au cœur de la modernité. C’est une disruption majeure. D’autant qu’il est le constructeur de la disruption de l’ensemble du système. Au sein de la gauche, puis, une fois au pouvoir, au sein de la droite, avec la nomination du gouvernement Philippe et la responsabilité de l’économie confiée à des hommes de droite. Et ça continue à marcher ! La disruption continue. Macron reste le vecteur du remaniement profond du système partisan.

Certains lui reprochent d’être le président des riches.

Ce n’est pas vrai au sens électoral. Même dans ses 24 % du premier tour, il est présent chez les classes moyennes et même dans une partie des couches populaires. Il n’est pas le président des riches. Cette vision caricaturale est la conséquence des mesures libérales qu’il prend. C’est aussi un retour sur ce qu’il est : l’homme qui a pantouflé dans la banque, chez Rothschild qui plus est.  Là, un inconscient collectif glauque se réveille, qui a parlé tout haut avec Gérard Filoche mobilisant des images venant d’un site d’extrême droite. Un bel inconscient antisémite du juif ploutocrate. Mais pour l’instant, Macron garde l’image d’un réformateur. L’enquête Harris interactive pour Atlantico du 15 octobre montre certes qu’il connaît une érosion de popularité inéluctable, mais celle-ci n’entraîne pas une détérioration de sa capacité à réformer en tant que président, comme ce fut le cas pour Hollande et Sarkozy. Il conserve une forte image de dynamisme. 60 % des sondés pensent qu’il sait faire preuve d’autorité, alors que pour Hollande, au début de son mandat, ce chiffre n’était que de 21 %. En revanche, les items pour lesquels il recueille les scores les plus faibles sont : « comprend bien les préoccupations des Français » (32 %) ; « rassurant » (34 %).

C’est un signal d’alarme ?

Il y a dans cette élection une demande de protection : économique, sociale et culturelle. On comprend que dans le clivage société ouverte/société de recentrage et de protection nationale, le candidat Macron se soit porté sur le premier versant pour gagner. Maintenant qu’il est élu, il doit se porter au cœur du système et s’adresser à ses opposants d’hier. Il y a là un signal orange qui s’est allumé : lui et ses proches doivent y prêter attention.

Les conditions de sa victoire sont-elles une source de fragilité. En particulier en raison du caractère novice des élus de La République en marche ! qui favoriserait les technocrates ? 

Sa force, c’est aussi la faiblesse des autres. Macron a la chance d’avoir un champ de ruines en face de lui. La droite et le PS n’ont plus de leader. Le FN s’interroge sur son identité. Mélenchon dit lui-même que la stratégie de protestation sociale ne marche pas. C’est pain bénit ! On n’a jamais connu pareil déséquilibre entre le pouvoir et les oppositions. Macron en profite. Mais il doit être vigilant. Les élections intermédiaires sont toujours marquées par un vote sanction. Au-delà de son offre personnelle, il doit construire une offre crédible sur l’ensemble des territoires pour diriger quelques grandes villes, départements et régions. Soit La République en marche ! (LRM) devient une machine politique capable de sélectionner des candidats et de constituer cette offre au niveau local, soit il faudra tomber dans un système d’alliances, et cela dans un temps bref. Dans l’invention majeure dont Macron a été porteur, des novices ont été propulsés, c’est normal. On observe à présent leur difficulté à occuper l’espace politique de manière forte et crédible. Ils attendent des éléments de langage de Christophe Castaner, de Richard Ferrand, voire du président, qu’ils répètent un peu comme des chiens de Pavlov. 

Face à cette difficulté, la technocratie fait retour. Elle est là, formée, avec des gens compétents qui savent préparer les dossiers. Ils ont appartenu aux commissions sur l’assurance chômage, sur les retraites. Mais sont incroyablement loin de l’électorat qui demande de la protection. C’est un électorat en souffrance sur lequel un chef de l’État ne peut tirer un trait.

Macron s’est-il coupé des territoires ?

Tout l’été, le tissu local a vécu comme des agressions les mesures prises par l’exécutif, sur la taxe d’habitation comme sur la forte réduction des emplois aidés. Comment feront les petites communes pour la rentrée scolaire, pour le soutien aux personnes âgées ? Cela montre que le pouvoir fort peut fortement décevoir en s’éloignant de ces cellules démocratiques essentielles que sont les cellules locales. 

Un pouvoir très technocratique devient hors-sol, coupé des réalités de terrain. Au départ, la plupart de ces maires de gauche ou de droite étaient Macron-compatibles. Depuis l’été, ils sont vent debout. Macron envisagerait même de réduire drastiquement le corps des élus locaux… Ces faux pas ont ranimé l’opposition. Derrière la fracture politique, on trouve des fractures sociales et territoriales redoutables. Le danger pour Macron est de ne pas être le président de tous les Français. La sanction des sénatoriales est un message clair.

Le président Macron a-t-il contredit le candidat Macron ?

Tout était dit avant. La présidence jupitérienne, c’était écrit. Dans la mise en pratique, il durcit le trait. Il est aidé sans doute par son tempérament. Dans cette redécouverte de la verticalité, de la dignité gaullienne, dans cette resymbolisation de la fonction présidentielle, il est aussi aidé, voire contraint par les institutions de la Ve. Nos derniers présidents ont oublié qu’ils avaient deux corps, l’un réel, l’autre symbolique. Macron, lui, ne veut pas que le premier envahisse le second. Enfin, s’il durcit le trait de la verticalité de l’exercice du pouvoir, c’est qu’en politique, on se pose toujours en s’opposant. Il a besoin d’exister après une séquence Sarkozy-Hollande où on a vu un certain aplatissement de la fonction présidentielle. Les Français ont exprimé dans leur vote le souci d’une rupture avec les deux présidences précédentes. Il les a écoutés. La verticalité l’emporte sur l’horizontalité. 

Avec quelles conséquences politiques ?

L’élément d’horizontalité, c’était En Marche !, devenu LREM. Le mouvement est contaminé par la verticalité des institutions de la Ve. C’était inévitable. Le président a besoin d’un « parti du président », disons d’un mouvement. Il faut bien construire des majorités. Le grand défi de LREM porte sur les racines. Il doit se créer sur le territoire des racines qu’il n’avait pas. Derrière la présidence jupitérienne, on découvre une organisation jupitérienne. Comme toujours avec Macron, c’est assumé. 

Mais le changement de culture en un temps aussi bref pose des problèmes. Une centaine de Marcheurs sont partis. La désignation de Castaner s’est faite lors d’un dîner en petit comité à l’Élysée, et le conseil qui l’a élu représente peu la base. Il y a des déceptions parmi les adhérents. Pour beaucoup, venus du centre ou de la gauche modérée, une tension a surgi. Cette culture verticale bonapartiste n’est pas la leur. Pour l’instant, la fidélité au chef l’emporte sur la fronde. Le parti de supporters l’emporte sur le projet originel. Aujourd’hui, comme souvent en période de crise, Macron apparaît comme l’homme providentiel porteur de grandes réformes. Si les indicateurs de redémarrage économique se confirment, leur mise en place sera facilitée. La nouveauté radicale du phénomène, l’ampleur de la disruption, a permis à Macron d’être victorieux. Reste la présence d’éléments de fragilité. 

Propos recueillis par ÉRIC FOTTORINO

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive