Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR Libres! à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Dimanche 27 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Jeudi 24 juin 2021

Meeting Cirque d'Hiver avec Valérie Pécresse

Dimanche 20 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Vendredi 11 juin 2021

Meeting Blanc Mesnil avec Valérie Pécresse

Mardi 8 juin 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 6 mai 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

23 novembre 2021 2 23 /11 /novembre /2021 11:33
Guadeloupe : le conflit social dans l’impasse après le maintien de l’obligation vaccinale des soignants

La détermination des plus mobilisés, minoritaires mais dont les revendications sont soutenues par une partie de la population, ne faiblit pas. Le gouvernement a exclu de revenir sur l’obligation vaccinale.

Par

Publié aujourd’hui à 05h28, mis à jour à 10h39
En Guadeloupe, de nombreux barrages bloquent les routes, le 22 novembre.

La salle d’audience du tribunal de Pointe-à-Pitre est presque vide, lundi 22 novembre, mais le vice-procureur de la République, Michaël Ohayon, veut s’adresser à la Guadeloupe entière.

« Manifester, bloquer, oui. Mais voler, piller, détruire, ce n’est pas la Guadeloupe que nous voulons, ce n’est pas la Guadeloupe que les gens veulent », a lancé le magistrat en ouverture d’une journée d’audience inédite dans l’histoire récente de l’archipel antillais. Trente procès en comparution immédiate sont organisés pour juger les auteurs présumés des délits commis en marge du mouvement social contre l’obligation vaccinale des soignants et des pompiers, qui bouscule la vie du département français depuis une semaine.

Lire aussi : Trois questions sur la mobilisation contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale

« L’Etat de droit était en danger et la situation quasi insurrectionnelle », explique le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins, pour justifier la stratégie « zéro tolérance » appliquée depuis les premières violences.

Mardi matin, sur France inter, le ministre de l’intérieur a indiqué qu’il y avait eu plus « de 90 interpellations et plus de 60 gardes à vue » depuis le début de cette crise. « Le rétablissement de l’ordre public est le préalable à toute discussion », a déclaré Gérald Darmanin, en évoquant des « tirs à balles réelles sur les gendarmes ». « On n’a pas de violence urbaine, au moment où je vous parle, mais malheureusement ces dernières heures, nous avons eu des tirs contre des policiers, notamment à Pointe-à-Pitre », a confirmé Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer, sur France 2. On voit bien qu’on n’est pas sur une question sanitaire et sociale, on est sur des bandes, on est sur des voyous, on est sur des personnes qui sont malheureusement déjà défavorablement connues des services de police ou de la justice, qui se servent de cette crise pour s’exprimer dans la violence, et ça pour le coup, la réponse du gouvernement, elle est implacable, elle est claire, elle est ferme: l’envoi du RAID et du GIGN. »

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 15:15
Lettre ouverte au maire et aux élus de Bagnolet

Le soutien d'élus de la République aux mouvances indigénistes et racialistes n'est pas compatible avec les valeurs républicaines universalistes et émancipatrices

 
 
 

Monsieur le Maire de Bagnolet, 

Mesdames, Messieurs les élus du conseil municipal,

Nous sommes un groupe de citoyens et de citoyennes engagés au quotidien pour une société plus juste, pour lutter contre les discriminations et le racisme, pour une exigence d’égalité notamment au sein de l’école et particulièrement dans notre département de la Seine-Saint-Denis, un territoire déjà si fragilisé. Nous portons nos convictions avec une vision universaliste, émancipatrice et républicaine. Elles sont garantes d’une société unie et solidaire.

L’heure est grave !

Nous sommes choqués par l’ouverture de "Verdragon / Maison de l’écologie populaire" qui sert en réalité de coquille pour héberger bien autre chose que la cause qu’elle prétend défendre. Derrière la vitrine avenante de la cause écologique et l'annonce d'une convention avec Alternatiba Paris, est installé très officiellement Front de mères, une entité militante politique qui diffuse une idéologie racialiste, indigéniste et par conséquent anti-républicaine. 
Il faut lire le texte fondateur de Front de mères pour bien comprendre la nature idéologique dangereuse qui est portée : un texte qui non seulement fait croire à un racisme systémique au sein de l’Éducation nationale mais qui s’adresse également aux gens par le biais de leur couleur de peau ou de leur religion. 

Quelques extraits :

"Parents noirs, arabes et musulmans, parents habitant les quartiers populaires, êtes-vous sereins quand vous confiez vos enfants à l’école le matin ?
Nos enfants apprennent à l’école à avoir honte de leurs mamans.
Nos enfants apprennent très tôt la hiérarchisation raciale.
Nos enfants apprennent à l’école à avoir honte de ce qu’ils sont.
Comment empêcher que nos enfants soient ainsi brisés par l’école ? 
En réalité, soit nous, parents noirs, arabes et musulmans gagnons ensemble. Soit nous perdons ensemble, et aucun de nos enfants ne sera épargné, y compris les quelques-uns qui auront atteint les classes moyennes et supérieures, car qui peut prétendre qu’on peut être heureux en étant honteux et aliéné ?"

Lire l'intégralité du texte 

Il y a quelques semaines, la municipalité a apporté son soutien à l'octroi des anciens locaux du Centre de Quartier de la Noue (963M2) pour "Verdragon / Maison de l’écologie populaire". Une installation réalisée avec l'accord de la SEM Sequano* (société d'économie mixte), propriétaire déléguée par la ville, et financée à 68% par les acteurs publics. 
Par ce dispositif, vous offrez à l’association Front de mères la possibilité d’avoir une tribune politique. Par votre entregent, vous avalisez la démarche idéologique qui vise à attaquer notre socle républicain et ses valeurs fondatrices que sont l'universalisme et l'émancipation.
Monsieur le Maire, vous êtes un élu de la République. Relisez le texte fondateur du Front de mères. Ces assignations et ces attaques font le lit du séparatisme, de la haine et de l'extrême droite. Elles sont intolérables et doivent être dénoncées.

Un an après la mort de Samuel Paty, nous avons plus que jamais besoin d’unité et d’une vision claire qui perpétuent et portent activement notre héritage républicain. Nos élus ont le devoir d'être les garants de cet idéal et de l'incarner sans relâche.

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les élus, nous vous demandons de vous prononcer publiquement sur ce texte. Quelle place accordez-vous à l’idéal républicain ? Considérez-vous qu’une vision racialiste et indigéniste puisse être compatible avec les valeurs fondatrices de notre République ? 

Nous attendons vos réponses.

Nous vous prions de bien vouloir recevoir, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les élus, l’expression de nos considérations distinguées.

******

* SEQUANO est la société d'économie mixte (SEM) d'aménagement, de construction et de conseil du département de la Seine-Saint-Denis. A ce titre, et dans le cadre du projet de réaménagement du Quartier de La Noue, Sequano est "propriétaire temporaire" du local occupé par Verdragon / Front de Mères / Alternatiba Paris grâce à une délégation de la Ville de Bagnolet. Sequano est financé majoritairement par les acteurs publics.

Soutenez notre démarche et signez !
Vous approuvez notre démarche, vous souhaitez signer notre lettre ouverte et vous acceptez que votre prénom et votre nom figurent dans la liste des signataires.
Merci de remplir le formulaire ci-dessous et tous les champs marqués d'une astérisque *

Merci de préciser votre lieu de résidence *

 
Tribune 16 novembre 2021 : silence des élus et attaques indignes contre nos signataires !

Voilà plus de neuf jours que les élus de Bagnolet se murent dans le silence. Pendant ce temps, nombre de signataires de la lettre ouverte sont attaqués de manière indigne sur les réseaux sociaux. Ce sont les proches du Front de Mères, dont Youcef Brakni, le conjoint de Fatima Ouassak qui se charge de ces attaques indignes : insultes, menaces, procès en racisme, tous les moyens sont bons pour tenter de décrédibiliser notre initiative. Nous ne nous laisserons pas faire et les intimidations n'ébranleront pas notre détermination.

Nous publions une tribune pour dénoncer ces agissements et interpeller une fois de plus la Mairie ainsi que les décideurs politiques et institutionnels.

> Lire notre tribune

Quelques informations complémentaires. Etats des lieux et éléments sur le dossier.

Nous avons cherché à mieux comprendre quel était le « montage » qui permet aujourd’hui à Front de mères de mener ses activités sans jamais avoir signé ni bail, ni convention, que ce soit avec la Ville de Bagnolet ou avec Sequano (SEM et aménageur propriétaire des locaux par délégation de la Ville de Bagnolet).

Comme l’indique l’article publié au sein du journal de la Ville de Bagnolet, Bajomag N°60 du mois de mai 2021 (cliquer ici pour lire l’article intégral) : « À peine libéré par le Centre social et culturel Guy-Tofoletti, le 14 de la rue de l’Épine-prolongée accueillait, le 7 avril dernier, une antenne de l’association Alternatiba Paris. L’association occupe temporairement les lieux dans le cadre d’une convention passée avec la municipalité. » et le chapeau de l’article précise « Ce mouvement (ndrl Alternatiba) a pris ses quartiers au 14, rue de l’Épine-prolongée, en vue de co-construire avec les Bagnoletais des ateliers de sensibilisation et autres formations autour des enjeux de l’écologie », Alternatiba est l'unique interlocuteur dont il est question.
Alternatiba a signé une convention avec la Ville de Bagnolet et ils sont les occupants « officiels » des anciens locaux du centre de Quartier de la Noue. La communication de la municipalité est limpide : pas une fois, il n’est mentionné la présence, l’installation ou même la collaboration avec le Front de mères. 
Pourtant, dès l’installation et l’appropriation du local de 963m2, il ne fait plus de doute que le Front de mères s’est incrusté sans autre forme de procédure. Reste un petit problème formel : comment justifier ce nouveau venu dans le cadre des accords avec la municipalité ? Tout simplement en créant une nouvelle coquille intitulée "Verdragon" et qui se veut être le "contrat de mariage" entre Alternatiba et le Front de Mères. Un procédé aussi ingénieux qu'efficace qui permet d'annoncer et de justifier très « officiellement » l'intégration de Front de mères au coeur d'un dispositif qui ne l'avait jamais annoncé préalablement ou comment instrumentaliser la cause écologique pour faciliter l'infiltration d'un syndicat de parents dont l'agenda purement politicien ne fait aucun doute.
Voilà comment, par un tour de passe-passe habile et avec le soutien de la majorité municipale, une association politique indigéniste et racialiste bénéficie désormais des équipements de la ville, gracieusement et sans aucune concertation préalable avec les habitants et le tissu associatif local. 

Quel est le rôle de Sequano ? La SEM Sequano est "proriétaire délégué temporaire" le temps de l'aménagement du quartier de La Noue. Le président et le directeur-général de Sequano sont-ils informés de l'installation de Front de mères, judicieusement intégré par le truchement de "Verdragon" ? Sont-ils informés de la vision et des agissements de Front de mères ? Sont-ils informés à quel point les activités annoncées sont à des années-lumière de la cause "écologique"  (si c'est ce qui leur a été "vendu") ? Nous les interpellerons également.

Presse :

> L'article de Marianne du 11 novembre 2021 concernant notre lettre ouverte > lire l'article

> L'article du Parisien du 10 novembre 2021 concernant notre lettre ouverte > lire l'article

> L'article de Midi Libre du 14 novembre 2021 concernant notre lettre ouverte > Lire l'article

> Le Point. 25/09/2020 : "Quand les thèses "indigenistes" s'invitent à l'école." #Frontdemères. Un article de Clément Clément Pétreault

Les signataires

Premiers Signataires : Séverine ANDRÉ, Jacqueline BLANCHARD, Hélène BLONDEL, Aglaé BORY, Thomas BOUSQUET, Christophe BOUTILLIER, Laure CARTELIER, Sylvie CHABROUX, Christine CULAY, Agnes DUFOUR, Alma FORRER, Philippe FRÉCON, Marina GLAMOTCHAK, Najoua GOTAI, Sarah GUERLAIS, Vincent HACHET, Saliame KHELOUFI, Valérie KRICHI, Araoud LAZHAR, Stephane LECA, Gaëlle LECOURTOIS, Eric LEGROS, Emmanuelle LUSSIEZ, Brigitte MÉLOT SLAMA, Sébastien MESNARD, Gabrielle NGOA, Emmanuel NOBLET, Agnieszka PADO, Pierre ROCHEFORT, Gaëlle SAVARY, Jean-Claude SEGUIN, Serge SIMON, Myriam TIBI, Eva TSALPATOUROS, Maxime VIGNAUD, Nadia ZIRI.

Véronique DAUVERGNE, Alexandra SAULNERON, Fadila TATAH, Slobodan ONRENIC, Estelle TRICHET, Caroline YADAN, Myriam EDERY, Sylvain GAGNIER, Isabel BORNET, Chloé MAGNAN, Edna SAND, Valérie BARON, Gilles WALLIS, Arlette ZILBERG, Jean-Marie GRIMBERT, Sybille PIERRU, Chloe DAMAS, Kamel BENCHEIKH, Gilles AUCHÈRE, David NOËL, Samir DEBAILLY, Prune TRANCHEPAIN, Lydie BURILLO, Sébastien XHAYET, Mohammed BERDAI, Thierry SEVEYRAT, Jean-Jacques JOUVE, Alexandra KALADGEW, Jocelyne DESTRUEL, Zagreus HADES, Joseph BRANDO, Nathalie LECA, Marie CHATAIGNER, Sheela RAWAT, Michel BOUILLOT, Véronique LHOMMEAU, Georges BONIC, Béatrice LE BLAY, Christine IBANEZ, Renaud BORDIER, Eric RAVARY, Annick DESTRACQUE, Patrice HEMET, Michel LAMBOLEY, Sandrine CAPPA, Sanda BRUN, Rachida HAMDAN, Alain EVILLARD, Marie-Odile SCHMIDLIN, Claude CANTAT, Simone HENRY, Jacques AUBRIERE, Virginie MORIZOT, Fabrice FONTAINE, Alain SEBBAH, Dominique-Eve WEIL, Sophie DELCAYRE, Claudine DESRUES, , Dominique COLLINET, Elsa CLUET, Hélène ROUDIER DE LARA, Julian BURSZTYKA, Roby RAMAHANDRISOA, Lucie DIMINO, Daniel CHAOUL, Matthias BERTONCELLO, Arnaud LEVY, Stephanie PALLEZ, Etienne PINAT, Stanislas CLOÎTRE, Sophie ARMES, Célina FOBARRE, Élisabeth LOGIE, Manuel DURAND-BARTHEZ, Catherine DE VAULX, Guylain CHEVRIER, Olivier PASQUIER Xavier MONTARON, Martine PERRIER, Sylvie BUREAU, Elisabeth VALLOT, Yvan LEBRETON, Ludivine FIQUET, Aziza EBOMA, Jean-Pierre PELAEZ, Karan MERSCH, Joël PRAXELLE, Françoise THIRIOT, Ari SEBAG, Malika ALMI, Luisa CONTINI, Elisabeth GIUSTI, Christiane VOISINET, Aude VOISINET, Olivier RAY, Chantal MADRENES, Anne Sophie NOGARET, Françoise ARNAL, Faouzia GARIEL, Chantal THIBAULT, Johann MARGULIES, Jean-Robert FRANCO, Ziane GRINI, Raphael DOYEN, Denis BERTHOMIER, Alexis BUIXAN, Catherine BOLLÉ, François FORGET, Caroline PAUTRET-HOMERVILLE, Jean-Loup CAPPELLE, Lia SABATIER, Maxime HOOFT, Patricia GRANGER, Adam GOURCUF, Lou MARCHAUT, Edith ATHANASSOV,, Lydia ZEROUG, Vincent BIEULES, Pascal FOURESTIER, Marie GUIRADO, Marie claire GUIN, Pierre-Yves LOCHET, Laetitia BABOULAT, Alexandre JACQUET, Laure BENE, Clémentine NIEWDANSKI, Anne DE BOUV, Jacques NIO, Natalia MEDVEDEVA, Louis SCHILTZ, Xavier JOSEPH, Bernard TOMASI DEBEIRE, Emmanuelle DARROUZET, Carlos Bernardo CARNEIRO DA CUNHA MOREIRA DE CARVALHO, ANDRÉ GOMAR, Diana DOUAY, Denis GRANDET, Josette BELANGE, Christine LECCA, Maryse FRANCKE, Helene BERNARD, Stéphanie GRIGUER, Emmanuel MARINOT, Sevrine DAGNET, Marie-Claire LACOMBE, Nicolas GALLETTI, Martine ATTINGER, Jacques HOARAU, Yoni BELAZZOUG, Sophie DELOS, Marie LOUDIÈRE, Benjamin MOUSSAY, Stéphanie MOUSSAY, Sarah GOLIARD, Sarah DAHAN, Fabien MAGRIN, Yves AUNEAU, Sophie POLIATCHEK, Florence LANEURIE, Eric LEGROS, Régis RUBY, Monique DENTAL, Nina MANTEAUX-ACHIKIAN, Dominique BENATTI, Franck LEGROS, Guy SCHURTZ, Gilbert ABERGEL, Delphine GIRARD, Farida ASSAM, Valérie TEMMAN, Amapola LIMBALLE, Anne LAGARDE, Patrick LAURENÇON, Dorothee DUBUISSON, Jean+Claude LEFORT, Jc BREGEAULT, Corine GOLDBERGER, Michel LEON, Michèle BRIANÇON, Miankiri GAMTHETY, Pierre DUPONTEL, Laurent BOURDIN, Valère HACQUIN, Sandy SCOTT, Brigitte DJEBAR, Catherine PAUTET, Christian ALUCE DELAGE, Bruno TRANCHANT, Charles LIEBERT, Jean-François LE BLAY, Arnaud BASTIEN, Jean PETRILLI, Olivier MAHIEUX, Sebastien MICHEAU, Philippe BAPT, Michel BROUSSON, Bernard BOSC, Arnaud GRIGNON, Lucie CHATAIGNER, Sigalit LAVON, Cedric PIGNON, Agnès CAMAGNONI, Nathalie DUCHÊNE, Eric DO NASCIMENTO, Robin THOMAS, Titia BROUILLET, Alain DONGUY, Daniel LEBRUN, Frédéric ROSIER, Maïté KASTLER, Quentin WERNET, Yves ESCUDERO, Annie DECHEZELLES, Laurent CALATAYUD, Ludovic HAMELIN, Jeremie JARDIN, Evelyne CAMILLERI, Juliette GAZET, Willy LEDANOIS, Laure TAPIERO, Christophe ANTOINE, Patrice LEGUÉRINAIS, Yves PYREE, Olivier BODIN, Jacques LAFOUGE, Philippe WILMET, Francoise RIDET, Mickael SAENZ, Emmanuel ROUX, Laurent BOIREAU, Rosalind FAY, Pascal LERAY, Sandrine VINCENT POLIZZI, Danielle FLORENT, Sylviane ROCHE, Kevin MORATA, Danielle SORBIERE, Azzdine CHAIBI, Martine PEIXOTO, Benjamin CORNU, Laurent GOUTEYRON, Philippe HOSSELET, Emmanuel DROUIN, Sébastien COLIN, Sylvie VIDALLER, Dominique ELLEC, Immaculada GALLIFA, Naima ATTOUMI, Lisa BOKOBZA, Anna ROUKER, Françoise MARGUERITE, Marina VINCONNEAU, Antoine OZIOL, PAMELA VESTRIS, Eric CUENOT, Fabienne MEKA, Laure BARGUILLET, Jean JAVANNI, GABRIEL GAUBERT, Jacques DURANGO, Stéphane BENOIT, Christian GAUDRAY, Christian BRUNEAU, Emmanuel DUPR…, Marcel HENRY, Martine CERF, Miguel FLORES, Jean Pierre MALOSTO, Regis PIERRE, Bruno JOFA, François FONTAINE, Marie NEMES, Joëlle MARTINEZ, Pascale GARAVEL, Georgette ROUSSEL, Valérie SORIA, Patricia VONESCHEN, annie FOURCAUT, Bernard OLIVO, Corinne HEEVE, Nicole RAFFIN, ALAIN MACHENAUD, THIERRY MONEGIER, Edna KTORZA, Marie-NoÎl DROU, Pascal BRETTON, Linda MENDES, Albert-Jean MOUGIN, Michel CALVEZ, François DE SAUZA, Sylvie IBARRA, Mireille CUNAT, Alain NEEL, Alain DEHER, Carole REBICHON, Sylviane GURGUI, DANIEL BENICHOU, Sébastien BOUSQUET, Kamel ADJOU, Marie SARLIN, Roland ASSARAF, Soum M, Claude SECROUN, THIERRY FRITIH, Dani ALVAREZ, Gabriel FOUQUET, Baptiste D…SIR…, Jean-Charles GIBIER, Damien TORTEY, Florence HALIMI, David BOUTROY, Charles LE BIDEAU, Annie SUGIER, Thierry BIDAULT, Christophe SEMPER, Jean-Jacques DUMAS, Michèle VIANS, Caroline CALBA, bruno ARBANE, Sylviane SOKOLOWSKI, Irène DE LOS SANTOS, Iris FARKHONDEH, Christophe BARALOTTO, Olivier COSTE, Vincent VLEMINCKX, Stéphane GAUTIER, Jean-Louis LACAZE, tom DORE, Jérôme RUFFIN, Julie GRANGER, Kevin S, Flo BOUDOUX, Jean Yves BARBIER, ronan LE PRIOL, Malik YOUSSRI, Marion CAMBESSEDES, Damien CAIROLI, Stéphane BUONO, Maxence PETIT, Romain BETSCH, Mohammed-Amine EL HOUBA, Jean-Jacques HERBAUX, Valerie CIROT, Cyril LE MEUR, Anne CAMUS, Jeremie SAINT JEAN, Patrick GARNIER, Véronique POTTIER, Aicha LAGREE, Pierre FERRAND, Laurent BELLE, Jean-Francois OBADIA, Anthony ALAMELAMA, Jean CHALEIL, Victor DUMAS, Maud EVENO, GeneviËve PINSOLLE, Damien LEMI»RE, Michel CHARBOTIER, Marie-Pierre GRENIER, Norbert MERJAGNAN, Martine MAILLARD, michËle VENARD, NoÎlle GRISEY, Patrice RONDEAU, Christophe PAG»S, pascale MIR, FayÁal JELIL, alexandra SIMONET, Martine MOREIRA, Viviane NORDON, olivier BOISSON, CÈcile DESPONTIN, Fabienne PITRUS, Martine AKBAYRAK, ILIAS KOMNIDIS, Michel LAY, Théo SOYER, Vincent RICHARD, Belinda DEMAZET, Tony ROUGER, Alain LHOMME, Elisabeth GARNICA, Françoise DUPUIS, Stéphane CHAPEL, Omaima R, Philippe VALLIES, Benjamin LOISEAU, Thierry MICHOUD, Vincent BONNET, Bertrand LAURE, DiÈgo MARTIN, Michel GRIEU, Maurice COHEN, Catherine BERTOLINO, Carole POURVENDIER, Françoise GARDETTE, Mickael POTRON, FrÈdÈric BLAS, CÈline GIRAULT, Pierre PELLERIN, Assia SMAIL, Dominiue DUPUIS, Philippe BODIN, Florent ALLERA, David LANGLOIS, Samuel TAIEB, Thomas PIGACHE, Nathalie MULOT, Ismael ROY, Antoine FOURNIER, Jean-Baptiste RONZON, Eric TOUYA, Régis LE COZ, Jonathan ALBERTI, Alexandre COUVIDAT, Magali MALHERBE, Pascal BERGER, David SIEGRIST, Nicole GARNIER, Laetitia REMION, Rose GILO, Fatime DEROUICHE, Dragana IVANOVIC, Nacima ZHGIR, Olga DELETE, Sandrine HAMDAOUI, Imen RAJA, Djamel KAROUBI, Sofiane CHAIBI, Jeremy PESAIRE, Marie ESTRIPEAUT-BOURJAC, Fabien BEAUSSET, marie GUILLERM, Michel CAMBOULIVES, Madeleine LEWENSZTAIN GAGNA, Rachida KHIATI, Marc LERICH, Frédéric DESBEAUX, Jean-Michel OLIVEREAU, Lili SZTAJN, Christian BERT, Barbara PINKERT, Max CABANES, Christine LE DOAR…, Catherine LABAS, Souad BEREBI, Jonathan CHIPOL, Hélène HAMADAOUI, Fatima BENHAMEUR, Pascale BLANDET, Chanaz RODRIGUES, Samia DUSSART, Michèle PAUMIER, Jacques LAMAGNÈRE, Sylvie POURRAT, Florence BERGEAUD, Martine REYES, Samuel LEGRAIN-SMADJA, Oliver BOISSON, David ANGEVIN, Pascale SLOAN, Sylvain CORNELOUP, Philippe TERRATS, Serge CATOIRE, Philippe FORA, Julien NETTER, Sabine FERRY, florence VENA, Pauline FOURCAUT, Philippe RAISON, Florence POUPART, Abdelkrim ELAJJI, Nathalie PASQUET, Francois BUET, Hélène SERRES, Catherine PARISET, Farimah IDJADI, DIDIER IDJADI, JÈrÈmie MALAVOY, Gˆkmen TEKIN, Alain ROSART, Arnaud LAGARDE, helene BONAN, Allal ELZENATI, Sarah CATTAN, Muriel COHEN, JACQUES ROSSI, Daniel GUILLOTEAU, LEA PARTOUCHE, DorothÈe GIULIANI, Yves NIQUIL, Bernadette PRESSICAUD, Annie LANOÀ, Karine KLEIN, Pascal QUESNE, Pascale TEMPKA, Bastien LEVY, Sophie BURIN, diana GABRIEL, marc HAJJAR, Anne GUERLAIS, Jean Pierre BRANCHEREAU, pascale RODRIGUEZ, Catherine MOREAU, Panagiotis BARTZOS, Jean CHRISTOPHE, Béatrice NAS, Quentin NOURISSIER, Bertrand BARBOT, Françoise DEZULIER, observatoire de la laîcitÈ de saint denis GOMAR ANDRÉ, Ziad GOUDJIL, Éric ALEXANDRE, Thierry MOUGIN, LAETITIA TREMBLAY, Olivier LENFANT, Delphine KIEFER, Constance DOLLÉ, Patricia MONACHON, Niceia PAPPAMIKAIL, Anne-Laure NERON, Jean BELLOIR, marie-chantal BELLOIR, Jamila SI M'HAMMED, Leila OURZIK, Déborah DELOISON, maryvonne LE BERRE, claudine DUMEIGE, Nicole MOUCHET, Atra CHIKHI, Marie CANTELOUP ESCURE, Fabienne HERBRETEAU, Nicolas BRETON, Boris NADJAR, Laure HENRI, Jonathan FAILLE, Gabrielle LUCIEN, Sarah BENAOUD, Dalila HADJAMAR, David COHEN, Fatima EL RAZZIA, Jean Pierre THEVENET, Walid BENIRI, Francois MORIN, Diana HUIDOBRO, Mirella BLANCHARD, Karine ARMESSEN, Thomas DRESLER, Claude BAGHERICHE, Jean-Paul BARBEAU, Christophe ORCAND, LOIK LE BORGNE, Josie CORDELIER, Mathéo SALOT, Karim MALOUM, Yvette BOUTILLIER, Grégory BOUTILLIER, Christiane PUIG, Céline CHABUT, RaphaÎle BRICHET CHIGIONI, Sophie DUCAM, Souheila RAMADAN, Eric GILES, Catherine JONOVIC, Karine DURANT, Alain COLCHE, HervÈ DUBREUIL, Aicha BENHAMEUR, Kahina CHAIBI, Brigite CURIEUX, Rachelle FRUPIN, Tony GRAVIO, Laurence LAMY, Ben HOUB, Maria LOPES, Mustafa WALID, Paco DIBIASE, Malek KAMARA, Wadji ELAWAR, Katia BENSIMON, Kamel MELCHICHE, Fatoumata CISSE, Madeleine DIALO, KÈvin MALLOT, Rania ELBAOUI, Carole KEROD, Corinne SPODEK, Frédéric DARD, marc GERVAIS, RÈgis MONNERIE

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 15:05
Frederik de Klerk ou le destin désenchanté du fossoyeur de l'apartheid
 
 

Frederik de Klerk, dernier président blanc d’Afrique du Sud (1989-1994), est mort hier à l’âge de 85 ans. Les hommages sont timides, alors que le « Gorbatchev sud-africain » « changea le cours de l’histoire », selon Boris Johnson.

Très peu de dirigeants méritent ce satisfecit.

Le Premier ministre britannique salue « le courage d'acier (…) dont il a fait preuve en faisant ce qui était (…) juste et en laissant à l'Afrique du Sud un pays meilleur ».

De Klerk descend de huguenots français débarqués là-bas juste après la révocation de l’édit de Nantes (1685). Sa famille vécut l’épopée du Grand Trek, sorte de Conquête de l’Ouest, le cinéma et le génocide indigène en moins.

Il entre dans l’histoire par la petite porte d’une grande phrase : « L'heure des négociations est arrivée ». Ces mots, prononcés dès l'ouverture de la session au Parlement (2 février 1990), résonnent comme des coups de pioche sur le bunker de la domination blanche. De Klerk légalise les mouvements anti-apartheid et annonce la libération inconditionnelle de Nelson Mandela (11 février 1990) après 27 de prison. Pourtant, de Klerk, fils de ministre, « semblait être la quintessence de l'homme d'appareil (...). Rien (...) ne semblait indiquer l'ombre d'un esprit de réforme », écrira Mandela.

Ce moment survient trois mois après la chute du Mur de Berlin. Les accords de Groote Schuur (4 mai 1990) préparent l'abolition du régime de ségrégation vieux d’un demi-siècle. De Klerk ne veut pas rater le train de l’histoire, par conviction et par calcul : depuis les émeutes de Soweto (1976) et la mort de Steve Biko en prison (1977), les sanctions pleuvent : exclusion des Jeux olympiques, expulsion des organes de l'ONU, embargo sur les armes, etc. Un concert géant à Wembley (1990) met sous pression les 5 millions de Blancs. La fin de l’empire moscovite desserre l’étau des guérillas, de l’Angola au Mozambique. C’est le moment de bouger.

La fin de l’apartheid (30 juin 1991) évita « une catastrophe », dira de Klerk. La Commission Goldstone (24 octobre 1991) poursuit les pro-apartheid et les empêche de nuire à la transition. En 1993, Mandela et de Klerk reçoivent le prix Nobel de la paix et logiquement, les premières élections multiraciales (9 mai 1994) portent « Madiba » au pouvoir. Le dernier dirigeant blanc devient vice-président de la nouvelle Afrique du Sud.

La « nation arc-en-ciel » va se teinter aux couleurs de l’ANC (Congrès national africain). De Klerk déchante. Reprochant à la nouvelle Constitution de ne pas garantir aux Blancs de continuer à partager le pouvoir, il démissionne (1996) puis abandonne la présidence du Parti national. Mandela se retire à son tour (1999).

De Klerk crée sa fondation (2000). Elle deviendra une tribune pour défendre les Afrikaners ou Boers (les Blancs d’origine hollandaise et française) et dénoncer les abus de l'ANC. Le libérateur de Mandela va jusqu'à profaner sa mémoire (2012) : « Il n’était pas du tout la figure de saint bienveillante si largement représentée aujourd'hui », ose dire le dernier président blanc d'Afrique du Sud. Puis il justifie les bantoustans, entités territoriales assignées aux Noirs sous l’ancien régime (même s’il expliquera avoir été mal compris) et nie que l'apartheid ait été un crime contre l'humanité (avant de présenter ses excuses). Pris dans les méandres de sa culpabilité, de Klerk se confesse même dans une vidéo posthume ! « Dès le début des années 1980, plaide-t-il, mon point de vue a complètement changé ». Il parle de « conversion » : l'apartheid « était une erreur, que nous étions arrivés à un endroit moralement injustifiable ». Et économiquement absurde tant il retardait l’émergence d’une classe moyenne noire.

Mais le pouvoir politique et terrien était l’assurance-vie de la minorité afrikaner, tandis que les Anglais honnis se gardaient la finance, plus fluide, moins physique. Donner le pays à Mandela, c’était le livrer à l’arbitraire d’une nouvelle caste que cette icône mondiale rendrait intouchable.

De Klerk avait-il le choix ?

Minés par un racisme persistant, les États-Unis saisirent l’occasion de promouvoir ailleurs ce qu’ils refusent chez eux : l’Afrique du Sud sera multiraciale, quoi qu’il en coûte aux Blancs, même si l'ANC restera classée organisation terroriste jusqu'en 2008. Les Afrikaners avaient défendu le « monde libre ». L’Amérique, au lieu de récompenser son allié austral, le laissa tomber. Ce que Moscou avait longtemps recherché par l’intimidation armée, Washington le fit sans heurt et à toute vitesse.

Malgré ses liens avec Israël, la minorité afrikaner ne sut pas s’inspirer de l’État juif pour garder le pouvoir et assurer sa pérennité. De Klerk l'avait convaincue d'abandonner ses peurs. Mais un Blanc sur cinq allait quitter un pays où sévissaient criminalité, corruption et discrimination à l'envers. L'âge médian y est aujourd'hui de 27 ans et les migrations venues de l'Afrique intérieure créent de fortes tensions.

Frederik de Klerk illustre le dilemme entre la survie et la morale. Sans privilèges, une minorité peut-elle dominer ? Sans ségrégation, peut-on vaincre la peur du nombre ? La « nation arc-en-ciel » devait bâtir un monde où ces questions odieuses seraient devenues impensables.

Louis Daufresne

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 14:52

Ouassak, Verdragon, la mairie de Bagnolet et l’islamisme – Marianne

Ouassak, Verdragon, la mairie de Bagnolet et l’islamisme – Marianne.
 

À Bagnolet, la mairie, Verdragon,  Ouassak et l’Islamisme – Marianne

Lu dans Marianne :


« À Bagnolet, des habitants s’inquiètent de l’implantation d’une association indigéniste

Par Jean-Loup Adenor

Publié le 11/11/2021

Des habitants de Bagnolet ont publié une lettre ouverte au maire PS Tony di Martino dans laquelle ils déplorent l’octroi de près de 1 000 m2 de locaux à une association indigéniste. Front de mères a été créée par Fatima Ouassak, qui y diffuse des thèses selon lesquelles l’école publique est « islamophobe » et la France « hiérarchisée racialement ». Alors qu’elle ne faisait pas partie du projet, Fatima Ouassak serait aujourd’hui aux commandes du lieu, dénoncent ces habitants.

Que se passe-t-il vraiment à la Maison de l’écologie populaire de Bagnolet ? « L’heure est grave », alerte une lettre ouverte adressée au maire de la commune et signée par plus d’une centaine d’habitants, « citoyennes et citoyens engagés au quotidien pour une société plus juste ». En cause : l’ouverture d’un lieu de 963 m2 géré par le mouvement citoyen Alternatiba et un « syndicat de parents », Front de Mères, coprésidé par la militante indigéniste Fatima Ouassak*. Selon les signataires de cette lettre, la création de ce lieu dans l’ex-Centre social et culturel Guy-Toffoletti, 14 rue de l’Épine à Bagnolet, serait une initiative servant de « coquille pour héberger bien autre chose que la cause qu’elle prétend défendre, poursuivent ces habitants. Derrière la vitrine avenante de la cause écologique […] est installé très officiellement Front de mères, une entité militante politique qui diffuse une idéologie racialiste, indigéniste et par conséquent anti-républicaine. »

 

Pourquoi une telle fronde contre cette association ? La lettre ouverte de ces citoyens engagés pointe le texte fondateur de Front de mères. « Parents noirs, arabes et musulmans, parents habitant les quartiers populaires, êtes-vous sereins quand vous confiez vos enfants à l’école le matin ? Êtes-vous rassurés à l’idée qu’ils y passent l’essentiel de leur vie ? », lance le texte, avant d’évoquer des enfants « traumatisés par des conflits d’autorité », à qui l’école impose de manger de la viande, ou contraints à ne plus « respecter les valeurs que nous essayons de leur transmettre ». Selon Front de mères, les parents sont « humiliés » par l’école républicaine et « les enfants apprennent à l’école à avoir honte de leurs mamans ».

DES HABITANTS INQUIETS

« À la lecture de ce texte, on est très inquiets, parce que c’est d’abord une attaque en règle de l’école publique. Et puis, s’adresser aux parents de la ville par le biais de leur couleur de peau, de leur religion… Ça met en péril le pacte républicain », fustige l’une des signataires de la tribune, Sarah Guerlais. Cette mère de famille, habitante de Bagnolet, se dit « révoltée ». « On est des parents d’élèves des écoles de Seine-Saint-Denis, on vit la Seine-Saint-Denis. Ça me révolte car au lieu de nous unir, ce type d’associations contribue à fragiliser davantage la cohésion sur le territoire. »

La cofondatrice de Front de mères, Fatima Ouassak, qui vient de rejoindre le conseil citoyen du nouvel observatoire des discriminations – associé au conseil départemental de Seine-Saint-Denis –, est connue pour ses positions extrêmement critiques des institutions de la République. Cette militante dépeint la France en pays « islamophobe » et « hiérarchisé racialement », qui produit selon elle une école publique n’ayant pour autre fonction que de préserver le privilège blanc et le système de domination qui oppresse les « Non-Blancs », ainsi qu’elle l’écrit dans son ouvrage publié aux Éditions de La Découverte, La Puissance des mères (2020). « Lorsque le système dominant regarde nos enfants, il ne voit pas des enfants, il voit des menaces pour sa survie. […] Il n’est donc pas si grave de les tuer », y estime-t-elle, tout en nuance.

« DANS LES FAITS, C’EST FATIMA OUASSAK QUI GÈRE LE LIEU »

« Fatima Ouassak vient des « Indigènes de la République« , qu’elle a quittés en 2012. Elle les trouvait trop théoriques et voulait passer à l’action. C’est là qu’elle a commencé à s’intéresser au végétarisme et à l’écologie. Sa stratégie c’est : « On infiltre et on prend le pouvoir«  », analyse pour Marianne un bon connaisseur du dossier, habitant de Bagnolet.

 

« Le combat de Front de mères n’a rien à voir avec l’écologie, estime Sarah Guerlais. Il accentue les divisions, sépare les gens les uns des autres en renforçant des souffrances préexistantes. » Autant de raisons pour lesquelles les habitants signataires ont décidé de se mobiliser. « Avant, Front de mères n’était qu’une association, comme il en existe d’autres. Mais là, la mairie contribue à leur donner une tribune politique, et un lieu pour se structurer et leur permettre de mener des actions plus importantes. C’est inacceptable. »

« TOUT SAUF UN NON-ÉVÉNEMENT »

Au départ, Front de mères n’était pas associé au projet, la mairie ayant signé une convention pour l’attribution du local avec Alternatiba*, un collectif citoyen écologiste. « Le Front de Mères et Alternatiba se sont finalement rassemblés pour créer « Verdragon, la maison de l’écologie populaire », une façon pour Fatima Ouassak de s’incruster dans le projet, déplore Sarah Guerlais. Dans les faits, c’est elle qui gère le lieu, y organise des rendez-vous et des événements. » Interrogée par nos confrères du Parisien, la mairie* évoque un « non-événement » et assure ne traiter qu’avec Alternatiba.

« Qu’une association pareille obtienne près de 1 000 m2 de locaux en défendant les thèses qu’ils défendent, c’est tout sauf un non-événement. On est extrêmement heurtés par l’octroi de ce local et nous attendons une réponse publique », déclare Sarah Guerlais. « La mairie se défausse sur Alternatiba, mais elle ne peut ignorer l’implication de Fatima Ouassak aujourd’hui dans ce projet. Derrière ce local, c’est la mise en oeuvre de la stratégie des indigénistes, racialistes, antirépublicains qui sont en train de prendre la ville », s’inquiète un fin connaisseur de la politique locale à Marianne.

*Sollicités par Marianne, ni Fatima Ouassak, ni Alternatiba, ni la mairie n’étaient disponibles pour nous répondre.

Par Jean-Loup Adenor »

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 12:53
 
Revue Esprit
Vendredi 19 novembre 2021
 

Des crimes contre l’histoire

L’organisation non gouvernementale russe Memorial et le Centre des droits humains Memorial sont actuellement menacés de liquidation judiciaire, accusés d’avoir enfreint la loi sur les « agents étrangers », mais aussi, plus grave encore, d’activités relevant de « l’apologie de l’extrémisme et du terrorisme ». Ironie grinçante, quand on sait que Memorial a été créée en 1989 par des dissidents russes pour documenter les crimes staliniens et bâtir les archives du Goulag, avant de devenir un acteur essentiel de la défense des droits humains en Russie et dans les anciennes Républiques soviétiques.

Cette annonce est un coup supplémentaire porté à une société civile russe éprouvée par des pressions et intimidations croissantes. Mais elle s’inscrit plus largement dans ce qui constitue un trait distinctif des pouvoirs autoritaires : la réécriture permanente de l’histoire au service d’une idéologie d’État. La Russie de Vladimir Poutine n’en a pas le monopole : comme le note Hamit Bozarslan dans son livre L’anti-démocratie au XXIe siècle (CNRS Éditions, 2021), l’Iran et la Turquie pratiquent aussi la « la synthèse brutale des temps » qui fait d’Erdogan le successeur des sultans glorieux, de Poutine celui des tsars et de Khamenei l’héritier du Prophète. Pour eux, dans la perspective de l’accomplissement de sa mission historique, la nation doit « plier le monde à sa volonté ».

Empêcher les historiens de travailler et les mémoires de se constituer, et détruire les repères temporels communément partagés sont des armes particulièrement efficaces pour désorienter et épuiser les sociétés civiles. C’est pourquoi il est si important de soutenir ceux qui se consacrent à documenter le passé, à nourrir des archives et à leur donner un sens. Se joue là, y compris pour les sociétés démocratiques, la possibilité même d’un avenir politique.

La rédaction

 

alt
La Russie face à son passé

Alain Blum, février 2017 > Lire

L’année 2017 - celle du centenaire des révolutions de 1917, mais année aussi des 80 ans de la grande terreur stalinienne de 1937-1938 - a mis Vladimir Poutine au défi d’une réécriture de l’histoire nationale, établissant une continuité entre grandeur impériale, puissance soviétique et ambition contemporaine.

 

alt
Le non-anniversaire de la révolution d’Octobre

Yves Hamant, mars 2018 > Lire

Niant les ruptures qui ont jalonné l’histoire de la Russie au siècle dernier, les autorités russes, soutenues en cela par l’Eglise orthodoxe, cherchent à écrire le récit rassurant de sa continuité, avec Vladimir Poutine en héritier des grandes figures du pouvoir autoritaire. 

 

alt
Le XXe siècle et la « guerre des mémoires »

Association Memorial, octobre 2008 > Lire

En 2008, l’association Mémorial lançait un appel à créer un forum permanent d’échange permettant de surmonter les visions antagonistes de l’histoire qui divisent aujourd’hui encore les peuples européens. Nous avons le devoir de tenter que nos souvenirs tragiques communs rapprochent les peuples au lieu de les diviser.

 

alt
L’anti-démocratie au XXIe siècle

Entretien avec Hamit Bozarslan > Lire la vidéo

Dans son dernier livre, l’historien et sociologue Hamit Bozarslan analyse les logiques de radicalisation des régimes autoritaires. Derrière une façade démocratique, l’Iran, la Russie et la Turquie de ce début de XXIe siècle présentent des similitudes structurelles : culte du chef infaillible, « pureté » de la nation, mobilisations de la religion et institutionnalisation d’une réalité alternative.

 

Comment aider l'association Memorial ?

Pour apporter votre soutien à celles et ceux qui sont aujourd’hui exposés à la violence politique du Kremlin, vous pouvez signer la pétition en défense de Memorial. Vous pouvez également signer la pétition contre la loi sur les « agents étrangers », utilisée par le pouvoir pour faire taire toute voix critique.

 

 

Copyright © 2021 Revue Esprit, All rights reserved.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost1
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 12:42
 
 
 
 
 
 
 
 

Les Entretiens de Royaumont sont heureux de vous présenter le programme intégral de la XVIIIe édition, consacrée à la Méritocratie, avec les Éléments Préparatoires substantiels destinés à accompagner la réflexion personnelle et à former les idées.

 

Plus que jamais, les Entretiens de Royaumont restent fidèles à ce qu’ils sont : faire vivre les idées, nourrir les débats et, dans la sérénité et l’éclectisme, inspirer les décisions pour engager la France sur la voie de sa vocation et de son rayonnement.
Dans l’attente  de vous retrouver les 3 & 4 décembre pour les Entretiens, nous vous souhaitons une bonne et inspirante lecture.

 
 
 

Programme

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 12:32
 
20 novembre 2021 - n° 1436
Culture
Le « iel » nous tombe sur la tête
 

Une nouvelle comédie vient de sortir sur nos écrans : 1 garçon, 1 fille : trois possibilités : « iel ». Les trois lettres de la discorde, plantées comme des baïonnettes dans le ventre mou d’une langue française que nulle autorité ne se fatigue plus à enseigner. Le Figaro écrit : « C’est un mot de trois lettres, comme il en existe des milliers dans les dictionnaires. En octobre dernier, le pronom personnel « iel », contraction de « il » et « elle », a été intégré par le Robert dans son dictionnaire numérique. La définition de ce nouveau venu : "Pronom personnel sujet de la troisième personne du singulier et du pluriel, employé pour évoquer une personne quel que soit son genre". »

Coup de force, coup de maître, coup de pub. Tout le monde en parle.

Trompette en bouche, la grosse cavalerie inclusiviste enfonce une nouvelle ligne dans le camp retranché de notre héritage linguistique, littéraire et mental. On ne voit guère de sentinelle offrir de résistance à sa progression. Brigitte Macron et Jean-Michel Blanquer sont hostiles à ce néologisme non genré. L’une est latiniste, épouse du chef, l’autre est ministre d’État, parti en guerre contre le wokisme. On dirait que leur voix ne pèse rien. Charles Bimbenet, DG du Robert, décide seul : « La mission du Robert est d'observer l'évolution d'une langue française en mouvement, diverse, et d'en rendre compte. Définir les mots qui disent le monde, c'est aider à mieux le comprendre. » Merci pour la leçon. Il en rajoute : « N'en déplaise à certains, Le Robert n'a pas été subitement atteint de "wokisme" aigu, un mot "non transparent" (pas encore défini : ndlr) dont nous vous promettons bientôt la définition ».

Mais en l'absence de parti pris, comment justifier le choix de « iel » ? Bimbenet reconnaît que « si son usage est encore relativement faible (…), il est en forte croissance depuis quelques mois ». « On a constaté que "iel" prenait de l’ampleur, et nous l’avons intégré », renchérit Marie-Hélène Drivaud, lexicographe au Robert. Des affirmations invérifiables.

Depuis longtemps, les dictionnaires agacent les amoureux du bon français. Dans ses chroniques du Figaro, le linguiste Jacques Capelovici (1922-2011) critiquait déjà leurs choix. Un éditeur a le droit de publier ce qu'il veut. Mais un dictionnaire n'est pas un essai. Il fixe la norme. Le Robert valide ce qui se dit et, par conséquent, ce qui doit être dit. Quand il accepte un mot, il en propage l'idée. Un dictionnaire n'est pas qu'une chambre d'enregistrement. Sur ce terrain, l’Académie française et l’Éducation nationale sont court-circuitées par des acteurs privés, qu'il s'agisse des éditeurs de dictionnaires ou de manuels scolaires. Pour vendre, ceux-ci sont toujours tentés de féconder l'usage, d'être disruptifs, avant-gardistes. La course à l'argent encourage le progressisme.

En face le camp « conservateur » subit car il n'a rien de nouveau à proposer. Quoiqu’elle se dise républicaine, anticléricale et de gauche, Danielle Sallenave n’échappe pas à cette étiquette quand elle dit au Figaro que « iel instaure une coupure radicale avec la littérature et entérine aussi l’idée fausse que nous sommes maîtres de la langue. Or, dans la langue, l’usage est le seul juge. C’est lui qui la fait évoluer », assène-t-elle. L’écrivain se rassure à bon compte. Certes, la norme, c’est toujours l’usage, mais le pouvoir n’est pas étranger à son évolution. Le français fut un projet de la monarchie pour sortir des guerres de religion. La République utilisa notre langue pour lutter contre les prêches en patois du clergé. L’usage est le champ clos des rapports de forces, où s'imposent les idées. Dire que l'usage est le seul juge, c'est laisser le pouvoir à ceux qui l'influencent. La langue est un flux. Qui le canalisera ?

Il se peut que « iel » soit oublié aussi vite qu’il est apparu. Mais le contraire peut se produire. Le « hen » suédois et le « hän » finnois montrent que la pression en faveur du mot non genré s'exerce à un niveau global. La Finlande fait une campagne d'affichage pour « promouvoir le débat sur l’égalité et l’inclusivité ». Son style ressemble à celle du Conseil de l’Europe en faveur du hijab (LSDJ n°1426). On ne peut s'opposer à ces campagnes en se prévalant de l’usage ou de l'héritage. Ni l'un ni l'autre ne sont figés. Ils sont ce que nous en faisons ici et maintenant. L’usage ne conserve rien en soi. Où est la place d'un conservateur si ce n'est au musée ?

Une autre manière de lutter existe, plus fine, plus efficace : affirmer que « Iel » est un mot discriminatoire. Dans L’Obs, Fabrice Pfliskin mobilise le « général » Derrida pour prendre à revers le pronom soi-disant neutre. « Celui-ci, note-t-il, fixe une essence, une enseigne, presque un matricule. Sous prétexte de nous "inclure", il nous annexe. » « Iel » piétine ainsi le français avec « les gros sabots d’un Cheval de Troie de la métaphysique patriarcale », conclut le chevau-léger Pfliskin. Un texte vif, drôle et savoureux.

Après ça, « iel » will make you yell !

Louis

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 12:17
Alain Minc: «Nous étions la pensée dominante»!

Le malheureux s’est cru obligé d’en parler au passé...

 
Alain Minc: «Nous étions la pensée dominante»!
Michel Onfray et Alain Minc sur le plateau de l'émission "Restons zen" sur Paris Première, le mercredi 17 Novembre 2021. Capture d'écran Dailymotion.
Mercredi soir étaient invités sur le plateau de l’émission “Restons Zen”, sur Paris Première, Alain Minc et Michel Onfray. Le duel a vite tourné au vinaigre…

Alain Minc était face à Michel Onfray. Deux hommes de grande culture, et donc la joute s’annonçait prometteuse. Politiquement tout les oppose. Minc a été, et est toujours, conseiller des Princes. Mitterrand, Sarkozy, Hollande, Macron.

Onfray est un éternel rebelle. Et ce n’est pas pour rien que sa nouvelle revue s’appelle Front Populaire. L’air triste (mais il a toujours l’air triste), Minc s’adressant à Onfray, lâcha : « nous étions la pensée dominante ». Un aveu, mais sans contrition ! De plus en plus triste, il ajouta : « j’ai le sentiment d’être marginal. » Quand il ira revoir Macron, peut-être se sentira-t-il un peu moins marginal ?

A lire aussi : Zemmour/Onfray: rat des villes et rat des champs

Idéologie dominante toi-même!

Puis, regardant son interlocuteur, il enchaina : « nous avons passé, sans en avoir envie, le témoin de l’idéologie dominante à d’autres, dont Michel Onfray ». Un hommage du faible au fort qui aurait dû ravir le philosophe. Rien de tel.

Onfray est un être dépourvu de toute compassion. Il fut cinglant avec le poor lonesome Minc. « Je ne suis pas un visiteur du soir, je ne connais pas les présidents de la République, je n’ai pas leur numéro de téléphone. »

Il continua de façon encore plus féroce. « La pensée dominante (celle de Minc) est largement dominante dans les endroits de pouvoir, à la Maison de la radio, dans les ministères, les universités, ou à l’Assemblée nationale… » Quasiment un assassinat en direct à la télé. Alain Minc prit son visage de chien battu. Au début de l’entretien, il était un peu déprimé. À la fin, les premiers signes d’une grave dépression apparurent. Onfray est un bourreau cruel !

L'Art d'être français

Price: 22,00 €

21 used & new available from 17,11 €

 

Ma vie avec Marx

Price: 14,00 €

17 used & new available from 7,90 €

 
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
18 novembre 2021 4 18 /11 /novembre /2021 11:55
Pascal Praud, la bête poivre et sel du PAF

C'est le journaliste qui agace tous ses petits confrères...

Pascal Praud, la bête poivre et sel du PAF
Pascal Praud. Image: capture d'écran Cnews

Cela dure depuis quelques mois. Avec les présidentielles en vue, ce curieux phénomène s’accélère. Déjà d’emblée, la suprême délicatesse avec laquelle est traitée la chaîne Cnews interpelle tout esprit critique. L’une de ses figures de proue, à savoir le journaliste Pascal Praud, est ainsi devenue une sorte de tête de turc. « Il était si bien quand il était cantonné – confiné ! – au seul football » : se lamentent ses détracteurs perclus de clichés et… de mauvaise foi. Carton rouge ! Notre confrère semble du genre gonflé à l’antenne. Haro sur l’impudent ! La « bonne » presse parisienne le décrit comme un patron de bar, qui fait chanter les rumeurs et pousser la chansonnette à certains de ses invités les soirs de gouaille. Un journaleux venu du Pouliguen, avec les clichés nostalgiques de son enfance en bandoulière, qui a perdu pied dans les vertiges parisiens. Un «poivre et sel » aux relents fachos, qui se marre avec ses chroniqueurs-maquignons… La belle affaire !

A lire aussi: Sonia Devillers, la vérité guidant les médias

Et si tout simplement il ne faisait que son métier. La définition de l’information par ses censeurs est-elle à ce point galvaudée pour qu’elle ait autant pervertie leur conscience ? Un journaliste informe par essence. Mais c’est aussi un lanceur d’alerte, un type qui appuie là où ça fait mal. Et justement la France a mal. Ses émissions matinale et du soir sont autant d’invites au débat et poussent à regarder derrière le miroir, à ne pas siroter les discours lénifiants sans sens critique… Bref ! à réfléchir tout simplement, sans condamner forcément. Réfléchir… Un mot bientôt banni des dicos si on n’y prend garde. Un mot, un gros mot même, qui fait injure à la « bienpensance » serinée par les grands soporificateurs, qui ont en plus le culot de crier à la manipulation… Ne faiblissez pas Pascal Praud et les vôtres ! Sinon, c’est le glas qui succédera au tocsin, dans notre belle terre de France…

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
17 novembre 2021 3 17 /11 /novembre /2021 12:00

Le défi des communautés monastiques nouvellement implantées

Les faits

 

Ces dernières années ont été fondés de nouveaux monastères. Bien que peu nombreux, ils témoignent de l’importance d’une présence spirituelle dans des régions parfois vidées de communautés religieuses depuis des années.

  • Anne-Charlotte Phan,

Lecture en 2 min.

Le défi des communautés monastiques nouvellement implantées
 
Veillée de prière et de jeûne pour la Paix en Syrie avec les Soeurs Bénédictines du Sacré Coeur de Montamartre. Ces dernières années, des communautés ont érigé de nouveaux monastères. P.RAZZO/CIRIC

Le 15 août, cinq bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre se sont installées au sanctuaire Notre-Dame de L’Épine, dans la Marne. Comme elles, au début du mois d’août, des bénédictins de Saint-Joseph de Clairval ont refondé un prieuré à Solignac (Haute-Vienne).

Avant eux encore, ces dernières années, des communautés ont érigé de nouveaux monastères, répondant à une mission proposée par l’Église, à un besoin de revitaliser leur communauté ou au contraire à la nécessité d’agrandir leur lieu de vie. Si leurs raisons pour s’installer dans de nouveaux lieux sont multiples, toutes ces communautés ont eu besoin de temps pour trouver leur place dans le paysage religieux local.

i Pourquoi lire La Croix ?
La Croix choisit dans le flot de l’actualité des pépites à mettre en lumière, en privilégiant le recul et l'analyse.
+
Un processus long

Les moines bénédictins de Sainte-Marie de la Garde (Lot-et-Garonne) peuvent en témoigner. Cela fait dix-neuf ans que huit frères s’y sont installés, quittant leur maison mère située dans le Vaucluse. Pourtant, c’est seulement au début de l’année que le prieuré Sainte-Marie de la Garde a officiellement été érigé en abbaye, la communauté ayant doublé de volume et procédé à l’élection de son premier abbé.

Ce long processus permet à chacun de s’adapter à son nouvel environnement. C’est ce qu’explique sœur Marie-Odile, mère supérieure des bénédictines nouvellement installées à L’Épine : « Nous sommes cinq sœurs venant de missions différentes. Nous allons apprendre à nous connaître puis construire des relations avec le diocèse, afin de répondre à l’appel de Mgr François Touvet qui souhaitait la présence d’une communauté contemplative dans le sanctuaire. »

Répondre à des appels différents

Si les bénédictines ont répondu à l’appel d’un évêque, ce n’est pas le cas pour toutes les communautés nouvellement implantées, bien que la décision « se fasse toujours en Église », comme le rappelle sœur Marie de la Croix, mère ancelle des Sœurs annonciades de Grentheville (Calvados). Ces dernières s’y sont installées après un remaniement dans leur communauté, rendu nécessaire par un manque de vocation et une moyenne d’âge vieillissante. Souhaitant s’unir avec des sœurs apostoliques, elles avaient besoin d’un monastère plus fonctionnel.

→ À LIRE. Les monastères, acteurs économiques et spirituels dans les campagnes délaissées

Les clarisses, arrivées en 2011 à Notre-Dame-du-Haut à Ronchamp (Haute-Saône) avaient, elles aussi, besoin d’un souffle nouveau pour leur communauté. « Nous nous posions des questions sur notre situation à Besançon, confie sœur Brigitte. Nous étions installées en haut d’une colline, les gens ne venaient plus prier. Nous devions changer de lieupour redonner de la vie à notre communauté. » De son côté, le diocèse de Besançon cherchait une communauté pour habiter la chapelle de Notre-Dame-du-Haut et en conserver la dimension spirituelle. En y fondant leur nouveau monastère, les clarisses ont assuré la vitalité de leur ordre tout en acceptant une mission de l’évêque.

Dans d’autres situations, comme pour les quelques bénédictins de Saint-Joseph de Clairval ayant quitté la Côte-d’Or, début août, pour Solignac (Haute-Vienne), la fondation d’un nouveau monastère a découlé d’une nécessité matérielle. Ils ont choisi d’essaimer car l’abbaye bourguignonne n’avait plus la capacité d’accueillir les nouveaux postulants. Leur installation dans le diocèse de Limoges permet à la région de retrouver une dimension spirituelle, elle qui n’avait pas accueilli de communautés depuis 2004.

Offrir une présence spirituelle

En s’implantant dans une nouvelle région, les communautés religieuses offrent, de fait, une présence spirituelle et réalisent une mission d’accueil. « À Grentheville, se réjouit sœur Marie de la Croix, nous avons une position centrale qui nous permet de déployer notre accueil et de proposer un lieu aux fidèles pour se ressourcer. »

 

Les plus lus

 

 

Réagissez
 
 

Partager cet article
Repost1
Published by opposition constructive