Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR Libres! à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Dimanche 12 juin 2022

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Election législative.

Dimanche 24 avril 2022

Tenue du bureau de vote6 à Bagnolet

Election présidentielle.

Dimanche 10 avril 2022

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Election présidentielle.

22 juillet 2021

Présent à Nogent sur Marne

Candidature de Valérie Pécresse à l'élection présidentielle.

Dimanche 27 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Jeudi 24 juin 2021

Meeting Cirque d'Hiver avec Valérie Pécresse

Dimanche 20 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Vendredi 11 juin 2021

Meeting Blanc Mesnil avec Valérie Pécresse

Mardi 8 juin 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 6 mai 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

7 avril 2022 4 07 /04 /avril /2022 06:25
 

LES 12 RAISONS POUR ALLER VOTER ET SANCTIONNER MACRON

 
Télécharger la communication du MIL du 6 avril 2022 
 
Lire le texte 
 
Raison 1 : Macron a laissé l’insécurité augmenter. Aucune politique efficace n’a été mise en œuvre pour assurer la sécurité des personnes et des biens. De plus, des îlots de non droit continuent à échapper à un réel contrôle public. Son incapacité à redresser la situation est illustrée par la faiblesse des moyens : effectifs dans la police et la justice, absence de places de prison, et par des choix de laissez-faire.
 
Raison 2 : Macron considère l’immigration comme un fait irréversible. Il ne prendra jamais de mesures sérieuses pour la combattre. Macron a permis la poursuite d’une forte immigration légale (droit d’asile, naturalisation) et d’une immigration sauvage (absence d’un contrôle suffisant des accès à notre pays et incapacité à expulser les étrangers en situation irrégulière).
 
Raison 3 : Macron n’a pas réduit les revendications communautaristes des radicaux islamistes. La croissance du nombre de migrants, combinée aux ingérences étrangères, étatiques et privées, alimente les revendications communautaristes croissantes de radicaux islamistes résidant en France, dans les écoles, les entreprises, les quartiers. La menace d’actes terroristes islamistes intérieurs demeure toujours d’actualité.
 
Raison 4 : Macron a mené une gestion désastreuse des questions de santé. Mauvaise gestion des hôpitaux, fermeture de lits et de sites, Ressources Humaines inadaptée, mauvaise gestion de la crise sanitaire avec une communication chaotique, mesures inapplicables avec un impact économique non contrôlées.
 
Raison 5 : Macron a conduit à une réduction du pouvoir d’achat par les taxes et la CSG et par le retour d’une forte inflation en France. La France reste le pays le plus imposé de l’OCDE. Il a dégradé la situation des classes moyennes et des retraités. Sa politique de «relance» a conduit à une inflation qui va frapper pour tous les Français.
 
Raison 6 : Macron a refusé a refusé le contrôle nécessaire des dépenses publiques. Il a continué à augmenter les dépenses publiques de manière structurelle. Il a décidé, depuis 2020, d’une politique exceptionnelle du «quoi qu’il en coute». Le résultat pour la France est un déficit et une dette exceptionnelle (113% du PIB fin 2021) qu’il faudra tôt ou tard payer, par l’impôt ou par des taxes.
 
Raison 7 : Macron n’est pas parvenu à réduire le chômage de masse. Pôle emploi conserve 6,4 millions d’inscrits (à fin 2021), soit près d’un Français sur 10. Chacun confirme chaque mois sa situation de chômeur, et plus de la moitié de ceux-ci ne sont pas indemnisés. La réalité demeure donc la permanence de situations de précarité ou de pauvreté pour beaucoup trop de Français.
 
Raison 8 : Macron n’est pas fiable, il a été incapable de tenir ses promesses. Il a été incapable de tenir ses promesses dans de nombreux domaines, comme l’indispensable réforme des retraites, le système d’aide aux personnes très âgées, la réduction des effectifs de la fonction publique d’Etat, la réindustrialisation et les relocalisations, la nécessaire réorganisation de l’aide sociale. Macron n’a pas mené de grandes réformes, Il a gelé des dossiers cruciaux.
 
Raison 9 : Macron a fait l’impasse sur des sujets essentiels. On peut citer les thèmes de l’identité française et la langue française, la qualité de l’enseignement, les familles, des sujets d’éthique pour protéger la vie et le développement économique et le plein emploi.
 
Raison 10 : Macron n’a pas su défendre les intérêts de la France dans le monde. Macron a contribué à des différents entre la France et plusieurs pays, de l’Algérie à la Suisse. Il n’a pas su gérer la présence militaire française au Sahel. Il a porté atteinte à la diplomatie française dans le Monde.
 
Raison 11 : Macron ne s’inscrit pas dans une perspective nationale, mais mondialiste. Macron a ainsi choisi de faire appel à des cabinets de conseil étrangers pour organiser l’action publique plutôt que de confier les dossiers à des français compétents de la fonction publique ou bien du secteur privé.
 
Raison 12 : Macron n’a pas su anticiper la montée des risques de guerre en Europe. Durant son quinquennat, il a négligé la menace Russe, alors qu’il avait tous les éléments en main pour l’apprécier. Sa compréhension des enjeux dans le domaine de la défense apparait tout à fait limitée.
 
Il faut aller voter, il faut voter pour sanctionner Macron car il n’est ni gaulliste, ni de droite, mais il est de gauche.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
7 avril 2022 4 07 /04 /avril /2022 06:14
Politique
Macron & Pfizer : une longue et sulfureuse histoire
 

Entre 2008 et 2012, le jeune Emmanuel Macron a travaillé comme banquier d’affaires chez Rothschild & Cie et il a conclu cette séquence en gérant brillamment la vente de la division nutrition de Pfizer à Nestlé. Il s’agissait d’une des plus grosses négociations de l’année 2012, autour de 9 milliards d’euros. Mais plusieurs interrogations ont surgi à propos de cet épisode et du récit qu’il en a fait.

La première interrogation concerne le patrimoine déclaré par Emmanuel Macron après un tel fait d’armes. Elle est posée dans l’intéressant documentaire « Où sont passés les millions ? » (en sélection ci-dessous). Quand Emmanuel Macron, nommé ministre à l’été 2014, remplit sa déclaration de patrimoine (9’54), il y affirme n'être pas « soumis à l’ISF » (15’24). Il sera redressé par le fisc deux ans plus tard pour minoration de patrimoine (17’40) et obligé de verser 6.000 € au titre de l’ISF. Mais le documentaire pose trois autres questions plus embarrassantes : 1°/ Comment expliquer le fait qu’après avoir eu des revenus de près de 3 M€ chez Rothschild, Emmanuel Macron apparaît comme l'un des plus pauvres de la présidentielle 2017 (30’50), et ne déclare que 156.000 € de patrimoine en 2014 et 309.655 € en 2017 ? - 2°/ Comment se fait-il que les 350.000 ou 500.000 € qu’il dit avoir prêtés à son épouse Brigitte n'apparaissent nulle part dans sa déclaration (23’22), pourquoi n'en donne-t-il aucune explication circonstanciée (38’21) et s’agit-il d’un « montage fiscal », d’une « triche » (25’37) et d’un « mensonge » comme l’affirment les avocats Hervé Martin et Jean-Philippe Delsol (27’49) ? - 3°/ Enfin, comment expliquer le fait qu’après avoir réalisé un « deal » énorme avec Pfizer, il ne déclare que 720.000 € en 2012 (49’05) ?

« Personne de sérieux n’a cru ce truc. C’est n’importe quoi », avance l’un de ses anciens collègues de Rothschild (49’54). Tous les avis professionnels convergent : « peu crédible », « histoire pour endormir les enfants le soir », « du pipeau », « une rémunération de l’ordre de 5 à 10 millions aurait été quelque chose de minimum » (50’25). Où trouver l’explication d’un tel décalage entre la déclaration et la norme ? L’enquête envisage un versement à un trust à l’étranger, dans le cadre d’un montage qui aurait été couvert par les services fiscaux français (51’00-54’15). Impossible toutefois de le prouver formellement, à cause des blocages du système très opaque des rescrits fiscaux. Mais une question aussi grave peut-elle rester sans réponse ?

La deuxième interrogation clé concerne les liens anciens entre Pfizer et Emmanuel Macron. Elle est d’une actualité brûlante avec les problèmes soulevés par la gestion de la crise sanitaire, notamment par les liens entre le cabinet de conseil McKinsey et l’entreprise pharmaceutique Pfizer (cf. LSDJ 1551). Le documentaire explique comment Emmanuel Macron a permis à Pfizer d’empocher un bonus de 600 M€ en persuadant les dirigeants de Nestlé, qu’il avait connus dans la commission Attali en 2007, de surenchérir sur l’offre de Danone (42’07). Un véritable « coup de maître » réalisé en très peu de temps, dans une négociation éclair, comme Emmanuel Macron l’aurait confié à un proche : « J’ai le week-end pour convaincre Nestlé de remonter le prix et si j’y arrive, je suis riche » (43’51).

Depuis 2010, Emmanuel Macron connaissait donc très bien cette société particulière qu’est Pfizer, qui venait de faire la « une » des médias avec sa condamnation en 2009 à une amende record de 2,3 milliards de dollars pour charlatanisme. Il ne s’agissait d'ailleurs pas d’une erreur isolée, mais presque d’une routine pour cette entreprise pharmaceutique : Pfizer a été condamnée à 30 M$ en 2000, 49 M$ en 2002, 190 M$ en 2004, 430 M$ en 2005, 124 M$ en 2006, 60 M$ en 2007, 331 M$ en 2008, 42,5 M$ en 2010, 42,9 M$ en 2011, 55 M$ en 2012, 257 M$ en 2013, 490 M$ en 2014, 35 M$ en 2015, 371 M$ en 2016, 784 M$ en 2017 et 41 M$ en 2019. Selon Wikipedia : « Entre 1995 et 2009, 40 cas d'inconduite ont été portés devant les tribunaux. Un total de 6,171 milliards de $ d'amendes a été acquitté ». Mais ce géant du « Big Pharma » a de quoi se défendre avec les budgets record de lobbying de cette industrie (300 M$ en 2020, 1500 lobbyistes rien qu’ à Washington). À la fin, seul compte le résultat. C’est du big business, où toute morale est absente. Est-il donc raisonnable de faire confiance à cette industrie, réputée la plus corrompue au monde ?

C’est pourtant à ces délinquants multirécidivistes qu’Emmanuel Macron a confié en exclusivité la solution de la crise du Covid19 en France. Rien n’a été fait en prévention du virus (vitamines D3 et C, zinc, etc.), tous les traitements ont invariablement été disqualifiés ou interdits (hydroxychloroquine, Ivermectine, Xenothera, etc.), tous les autres vaccins ont été mis sur la touche, les effets secondaires de la vaccination systématiquement minorés ou ignorés, et les énormes conflits d’intérêts négligés. L'ensemble est couvert par un autre système opaque de contrats secrets, avec un « conseil de défense sanitaire » dont les délibérations sont classées « secret défense » et à l'issue desquelles Emmanuel Macron décide tout tout seul. Résultat pour Pfizer, « profiteur de pandémie » : des bénéfices record avec la diffusion massive de son vaccin qui se révèle « un des produits pharmaceutiques les plus lucratifs de l’histoire ». 

 

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
4 avril 2022 1 04 /04 /avril /2022 11:16
Si vous avez des difficultés pour visualiser ce message, consultez la copie web

CABINETS PRIVÉES, LES PRATIQUES CONTESTABLES DE MACRON

 
Télécharger la communication du MIL du 30 mars 2022
 

 
Le candidat, président sortant, aura fait le choix d’une campagne 2022 réduite, tant sur la présentation du bilan de fin de quinquennat, que sur ses propositions souvent très vague. Certes, le contexte international a joué, mais la décision de Macron a été d’échapper à la campagne pour bénéficier d’une reconduction pour un second mandat : déclaration de candidature très tardive, programme imprécis, présence électorale réduite, refus de tous débats, nombre de réunions publiques limitées au minimum et avec un public choisit et acquis.
 
Macron se propose de continuer à contourner les institutions de la République par diverses manœuvres, notamment par un recours biaisé à des sélections de citoyens contrôlés et l’intervention massives de cabinets privés pour accompagner (puis finir par remplacer ?) l’action de l’État.
 
Le programme présidentiel propose d’instaurer «un grand débat national permanent avec les citoyens sur les grands défis» de notre temps. Si «les citoyens doivent participer à la prise de décision dans les cinq prochaines années», il ne propose pas un recours au référendum dans ses formes actuelles ou d’un «référendum d'initiative populaire». Il propose des «conventions citoyennes» et, par exemple, promet une «convention citoyenne sur la fin de vie» pour débattre de l'euthanasie. Cette approche lui permettrait, d’une part, de faire une campagne de communication politique personnelle et, d’autre part, de tenter de contourner les parlementaires. Macron fait référence aux pseudos débats qu’il a fait mener depuis 2017. Notamment par exemple, le «grand débat national» pour répondre à la contestation multiforme des «gilets jaunes» qui fut confié aux cabinets Eurogroup et Roland Berger. Par exemple, la «convention citoyenne pour le climat», organisés par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) et encadré par le cabinet privé Eurogroup. Par exemple, la consultation sur le «revenu universel d'activité (RUA)» qui fut confié aux cabinets Eurogroup et Roland Berger. Ces consultations n’ont pas abouti à des résultats réels et visibles.
 
Ces opérations visent souvent à occuper l’opinion en contournant les compétences des services de l’Etat et des élus de la République. Elles illustrent juste l’une des facettes du recours excessif des gouvernements de Macron à des cabinets privés très bien rémunérés. Macron affirme que «Les citoyens doivent participer à la prise de décision dans les cinq prochaines années». La réalité des «consultations à la Macron» consiste à missionner un cabinet privé qui doit choisir des citoyens volontaires au terme d’une sélection, puis les faire bénéficier d’une formation par des «experts». À l’issue, ils devront faire des propositions qui prendront la forme de revendications. La convention citoyenne pour le climat illustre bien ce cheminement. Macron a choisi un mode de fonctionnement ayant recours à des entités extérieures au gouvernement et aux institutions et il revendique ce choix encore aujourd’hui.
 
Un rapport sénatorial vient de dénoncer l’importance prise par des cabinets de conseil privés depuis 2017. «Le recours aux consultants constitue aujourd'hui un réflexe» et ces cabinets sont «au cœur des politiques publiques». La critique porte à la fois sur la nature des commandes, sur l’importance de leur nombre (au minimum 1.600 d’après Le Monde), sur les budgets engagés (pour 2021, 894,9 millions d'euros, selon le rapport) et, au final, sur les résultats, souvent très faibles, espérés à la fin des marchés. La critique porte également sur des questions de fond. Quel mode de fonctionnement de l’État ? Quelle dépendance par rapport à des intervenants extérieurs, français ou souvent étrangers ?
 
En particulier, la place prise par le cabinet de conseil international McKinsey apparait étonnante, dans la mesure où des signes de confusion avec l’environnement de Macron sont apparus. Enfin, les sénateurs s’interrogent sur l’absence de paiement d’impôts de McKinsey qui est un «exemple caricatural d'optimisation fiscale». Macron, appelé à s’expliquer sur le recours massif de l’État aux cabinets de conseil, dont McKinsey, a confirmé que, pour lui, tout était normal.
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) condamne les pratiques de gestion de Macron. Les responsabilités politiques doivent être assumées par les élus de la République, nationaux et locaux, ou bien le cas échéant, par un recours à des référendums. Le montage de groupe de citoyens, choisis et traités par des cabinets de conseils privés, ne peut en aucun cas constituer une solution de nature démocratique. Ce choix de Macron illustre, depuis 2017, son mépris des Assemblées et des Corps intermédiaires.
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
4 avril 2022 1 04 /04 /avril /2022 11:10
Faut-il craindre un nouvel embrasement des banlieues?

 

 
Faut-il craindre un nouvel embrasement des banlieues?
Eric Zemmour, candidat à la présidentielle, en déplacement à Sevran en Seine-Saint-Denis, 29 mars 2022 © BERTRAND GUAY / AFP
Beaucoup d’électeurs craignent de mettre un bulletin Éric Zemmour ou Marine Le Pen dans l’urne, de peur que les territoires perdus islamisés s’embrasent

Si l’un des candidats de la droite était élu et mettait à exécution son plan pour rétablir l’état de droit dans les banlieues, certains pensent qu’il pourrait y avoir une révolte de ces mêmes banlieues, ou même une forme de guerre civile. Mais nous mettons-nous dans la tête de ces caïds et de ces prêcheurs radicaux ?

De nombreuses personnes pensaient jusque récemment qu’Eric Zemmour et Marine Le Pen avaient  raison de vouloir combattre l’islam conquérant, mais qu’« on ne peut pas le dire » ou « qu’on ne pourra pas le faire »…

Ainsi, pour le compte du système oligarchique, qui utilise ce même levier depuis quarante ans, la banlieue islamisée exerce toujours son chantage sur des classes bourgeoises terrorisées. Beaucoup de gens pensent avoir compris d’où vient le problème, mais si on en parle, ça va péter. Il ne faut pas aborder cette question. C’est l’une des raisons de leur réticence, par exemple, à voter Zemmour… Raison de plus pour briser le tabou !

En réalité, le chantage n’existe que parce qu’il n’y a pas de volonté politique pour y résister. En effet, à supposer que la victoire d’un Éric Zemmour ou d’une Marine Le Pen se produise, et qu’un scénario soit envisagé d’une révolte généralisée des banlieues, quelles seraient les forces en présence ?

Actuellement, les forces de l’ordre hésitent à avoir recours à la force, parce qu’elles ne se sentent pas soutenues par le gouvernement

D’un côté, une police et des forces armées avec peu de moyens, mais bien organisées, aujourd’hui rendues impuissantes, en grande partie à cause de la contrainte exacerbée des règles d’engagement. Il est ainsi incroyable que la policière sortie en feu de sa voiture à Viry-Châtillon ne se soit même pas servie de son arme contre les gangsters qui l’entouraient et l’insultaient. Tout se passe comme si, trop souvent, les forces de l’ordre servaient aujourd’hui plutôt d’alibi pour couvrir l’impunité des banlieues que de moyens pour maintenir l’ordre.

De l’autre, des caïds, et des forces islamiques politisées, pas vraiment mis à mal par le « système », selon ce dont chacun peut juger. Tout se passe, là aussi, comme s’il existait une sorte de pacte implicite avec le pouvoir : « Vous nous gardez sous votre coupe les populations et les gamins, on vous laisse faire vos prêches et vos trafics » [1].

A lire ensuite, Cyril Bennasar: Zemmour pour les nuls

Aujourd’hui, il est vrai qu’on n’arrête pas beaucoup les imams « toxiques » ni les grands caïds, mais on en connaît avec précision la liste et les activités. Si demain, une telle « guerre des banlieues » devait avoir lieu, il suffirait d’un ordre, et sans doute d’une juridiction spéciale permettant de les juger plus vite et avec plus de sévérité, pour en attraper très vite la plupart. Surtout, la menace d’une déchéance de nationalité, avec une volonté politique forte de renvoyer tout ce monde « au bled », tout cela garanti par un referendum préalable [2], confirmant par la voie populaire que le temps de l’impunité est terminé, serait probablement susceptible de calmer pas mal de monde.

Les trafiquants n’auraient pas intérêt à prendre les armes

Car dans ces conditions, quel intérêt à prendre les armes ? Pour ces trafiquants, religieux et civils, la France est un pays de cocagne [3], où l’anomie est telle, par rapport à d’autres pays, et d’abord à leurs pays d’origine, que tout devrait être fait pour y rester… Pas une seconde on ne pourrait concevoir que ces privilégiés qui vivent très bien des revenus du trafic ou de subventions de pays islamiques, et qui sont plutôt bien traités par le pouvoir au regard de leur dangerosité, ne mettraient en cause leur fortune et leur position pour le gain très hypothétique de faire chuter la République. On peut penser qu’ils feraient plutôt profil bas, en attendant de voir ce qui se passe.

De plus, les combats pour leurs « droits » supposés, au-delà de ce que leur inculquent des associations ou des avocats politisés, ne sont pas, pour eux, fondamentaux. C’est la mentalité occidentale, imprégnée de christianisme, qui prône la dignité individuelle, la conviction personnelle ou les droits de l’homme. Le proverbe arabe ne dit pas « La vérité vous rendra libres », mais « La main que tu ne peux couper, baise-la ». Taqiya, oui, affrontement direct, à quoi bon ?

Le vrai danger existe au niveau des petits caïds

Là où un risque existerait, c’est au niveau des petites frappes, les têtes brûlées sans cervelle, les adeptes du rodéo urbain, les petits voleurs jamais condamnés. On peut penser qu’ils auraient envie de se faire plaisir, de faire monter l’adrénaline, en se « payant » une brigade de la BAC ou un commissariat. Mais le risque pour leurs chefs de quartier, les « parrains » civils et religieux, seraient tels que des injonctions extrêmement fortes seraient probablement données pour les faire tenir tranquilles. De même, ils auraient aussi, au-dessus de leur tête, l’épée de Damoclès de la déchéance de nationalité et de l’expulsion, pour les modérer.

Que faire des populations ?

Une fois qu’on a dit ça, on n’a pas tout réglé, et surtout pas le cœur du problème : qu’est-ce qu’on fait des populations et des gamins une fois qu’on a expulsé les « parrains », la « manne » de la drogue et les islamistes ? Un plan d’intégration des banlieues très sérieux serait à concevoir, puis à mettre en œuvre [4]. Mais nous croyons avoir montré qu’une explosion sociale des quartiers, en cas de victoire d’un candidat anti-islamiste, ne serait pas si certaine. Si guerre il y avait, elle serait sans doute, du moins dans un premier temps, souterraine, larvée, et c’est le pouvoir qui aurait l’initiative, alors qu’aujourd’hui, il est « dans les cordes », et chaque jour qui passe le rapproche du KO.

A lire aussi, du même auteur: Face au séparatisme, le pacifisme est le réel danger

Conclusion

Par contre, on peut très légitimement se poser la question inverse. Au cas où les candidats qui veulent véritablement prendre le taureau par les cornes concernant la question de l’immigration et des quartiers soient écartés, comment cela pourrait-il être perçu par les caïds et les forces politiques islamistes, autrement que par une démission de plus du pouvoir, et une victoire à la Sun Tzu, uniquement par la pression psychologique et la peur, sans même avoir combattu ?

Supposons que lors d’une guerre, face à l’ennemi, nous décidions de licencier nos meilleurs généraux et de jeter nos armes, que pensons-nous que serait la réaction d’en face ? Celle de nous dire « Embrassons-nous, mes frères ! », ou celle de se dire « C’est gagné. On va se payer du bon temps ! ». De même, à supposer que le système politique français, emmené par les oligarchies mondialistes et la presse de gauche, parvienne à torpiller lui-même les candidats qui veulent combattre le cancer des banlieues, quelles leçons pense-t-on qu’elles en tireront ? Se diront-elles « ils sont trop sympa. On va rentrer dans le rang » ou bien « ils se suicident. Ils sont trop stupides. Par ici la bonne soupe ! » ? Est-ce que l’hybris de leurs chefs baissera ou au contraire augmentera ? Pense-t-on qu’ils n’auront pas envie de « mettre le paquet » sur les policiers, les commissariats, les élus et même les citoyens eux-mêmes, pour asseoir plus durablement leur pouvoir ? Quand pensons-nous que nous aurons plutôt la guerre civile, avec Zemmour ou sans lui ?

La faiblesse et la peur sont toujours les prémices de la guerre. Comme l’a dit récemment une petite frappe lyonnaise à l’un de mes fils « Wallah, on s’en balek de tes conneries. Demain on débaptisera toutes vos rues ». Il s’y croit déjà. Et demain ?


[1] Politiquement, un tel pacte a du sens parce qu’il évite à l’État, s’il débarrasse les banlieues des deux fléaux du trafic et de l’islamisme, de devoir prendre en charge les populations. Une thèse confirmée par des entretiens en privé avec des policiers amis.

[2] Proposition faite par le candidat Zemmour, et abandonnée par Marine Le Pen.

[3] En France, le trafic de drogue représente un « marché » de 2,7 milliards d’euros par an.

[4] La formation professionnelle devrait y avoir une grande place.

 
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
4 avril 2022 1 04 /04 /avril /2022 10:05

S CONTESTABLES DE MACRON

 

 
Lire le texte
 
Le candidat, président sortant, aura fait le choix d’une campagne 2022 réduite, tant sur la présentation du bilan de fin de quinquennat, que sur ses propositions souvent très vague. Certes, le contexte international a joué, mais la décision de Macron a été d’échapper à la campagne pour bénéficier d’une reconduction pour un second mandat : déclaration de candidature très tardive, programme imprécis, présence électorale réduite, refus de tous débats, nombre de réunions publiques limitées au minimum et avec un public choisit et acquis.
 
Macron se propose de continuer à contourner les institutions de la République par diverses manœuvres, notamment par un recours biaisé à des sélections de citoyens contrôlés et l’intervention massives de cabinets privés pour accompagner (puis finir par remplacer ?) l’action de l’État.
 
Le programme présidentiel propose d’instaurer «un grand débat national permanent avec les citoyens sur les grands défis» de notre temps. Si «les citoyens doivent participer à la prise de décision dans les cinq prochaines années», il ne propose pas un recours au référendum dans ses formes actuelles ou d’un «référendum d'initiative populaire». Il propose des «conventions citoyennes» et, par exemple, promet une «convention citoyenne sur la fin de vie» pour débattre de l'euthanasie. Cette approche lui permettrait, d’une part, de faire une campagne de communication politique personnelle et, d’autre part, de tenter de contourner les parlementaires. Macron fait référence aux pseudos débats qu’il a fait mener depuis 2017. Notamment par exemple, le «grand débat national» pour répondre à la contestation multiforme des «gilets jaunes» qui fut confié aux cabinets Eurogroup et Roland Berger. Par exemple, la «convention citoyenne pour le climat», organisés par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) et encadré par le cabinet privé Eurogroup. Par exemple, la consultation sur le «revenu universel d'activité (RUA)» qui fut confié aux cabinets Eurogroup et Roland Berger. Ces consultations n’ont pas abouti à des résultats réels et visibles.
 
Ces opérations visent souvent à occuper l’opinion en contournant les compétences des services de l’Etat et des élus de la République. Elles illustrent juste l’une des facettes du recours excessif des gouvernements de Macron à des cabinets privés très bien rémunérés. Macron affirme que «Les citoyens doivent participer à la prise de décision dans les cinq prochaines années». La réalité des «consultations à la Macron» consiste à missionner un cabinet privé qui doit choisir des citoyens volontaires au terme d’une sélection, puis les faire bénéficier d’une formation par des «experts». À l’issue, ils devront faire des propositions qui prendront la forme de revendications. La convention citoyenne pour le climat illustre bien ce cheminement. Macron a choisi un mode de fonctionnement ayant recours à des entités extérieures au gouvernement et aux institutions et il revendique ce choix encore aujourd’hui.
 
Un rapport sénatorial vient de dénoncer l’importance prise par des cabinets de conseil privés depuis 2017. «Le recours aux consultants constitue aujourd'hui un réflexe» et ces cabinets sont «au cœur des politiques publiques». La critique porte à la fois sur la nature des commandes, sur l’importance de leur nombre (au minimum 1.600 d’après Le Monde), sur les budgets engagés (pour 2021, 894,9 millions d'euros, selon le rapport) et, au final, sur les résultats, souvent très faibles, espérés à la fin des marchés. La critique porte également sur des questions de fond. Quel mode de fonctionnement de l’État ? Quelle dépendance par rapport à des intervenants extérieurs, français ou souvent étrangers ?
 
En particulier, la place prise par le cabinet de conseil international McKinsey apparait étonnante, dans la mesure où des signes de confusion avec l’environnement de Macron sont apparus. Enfin, les sénateurs s’interrogent sur l’absence de paiement d’impôts de McKinsey qui est un «exemple caricatural d'optimisation fiscale». Macron, appelé à s’expliquer sur le recours massif de l’État aux cabinets de conseil, dont McKinsey, a confirmé que, pour lui, tout était normal.
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) condamne les pratiques de gestion de Macron. Les responsabilités politiques doivent être assumées par les élus de la République, nationaux et locaux, ou bien le cas échéant, par un recours à des référendums. Le montage de groupe de citoyens, choisis et traités par des cabinets de conseils privés, ne peut en aucun cas constituer une solution de nature démocratique. Ce choix de Macron illustre, depuis 2017, son mépris des Assemblées et des Corps intermédiaires.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
4 avril 2022 1 04 /04 /avril /2022 06:48

 

Valérie Pécresse

“Cette élection n’est pas écrite d’avance, rien n’est joué”

 

Chers Amis,

 

À moins d’une semaine de l’élection, je tenais à m'adresser à chacune et chacun d’entre vous. Votre engagement est crucial.

 

Le projet que nous défendons est capital pour l’avenir de notre Nation.

Nous devons retrouver la maîtrise de notre destin, celui d’une France forte et souveraine.

 

Il nous reste quelques jours pour faire mentir tous ceux qui expliquent que l’élection est jouée.

 

Quelques jours pour appeler les Français à être des citoyens libres, pour les appeler à la révolte contre des scénarios écrits d'avance, contre les faux-semblants, les beaux-parleurs.

 

Quelques jours pour les convaincre que je serai la présidente de l’action réelle, celle qui va changer leur vie. Que j’aurai le courage de faire ce qu’il faut pour reconstruire la France.

 

Je me battrai jusqu’à la dernière minute de cette campagne pour défendre notre projet, nos idées, nos valeurs.

 

Mais j’ai besoin de vous, de votre force.

J’ai besoin que vous soyez à mes côtés pour agir

C’est ensemble que nous allons déjouer les pronostics.

 

Je compte sur vous, sur votre mobilisation.

Je vous remercie de votre soutien.

 

Valérie Pécresse

Partager cet article
Repost1
Published by opposition constructive
3 avril 2022 7 03 /04 /avril /2022 06:35
 
 

  Vendredi 1er avril 2022  

En Ukraine et en Russie, 
le temps de la guerre
N°484 · Avril 2022 

Consulter le sommaire

L’invasion de l’Ukraine en février 2022 a constitué un choc immense pour l’Europe et le monde. Elle s’inscrit néanmoins dans une forme de continuité, qui a vu le régime de Poutine se faire toujours plus répressif à l’intérieur de ses frontières, et menaçant à l’extérieur, depuis au moins 2008 et l’affrontement militaire en Géorgie, l’annexion de la Crimée en 2014 marquant une nouvelle étape dans cette escalade. Constitué en urgence en réaction au déclenchement de la guerre, le dossier de ce numéro interroge ses premières conséquences. De quelles manières les sociétés ukrainienne et russe font-elles face à la guerre ? Comment résister à la vaste opération de révisionnisme historique engagée par le régime de Poutine, dont témoigne la répression de toutes les sources indépendantes d’information, mais aussi de recherche et de connaissance ? En Ukraine, sur quelles ressources la résistance peut-elle compter ? En Russie, une opposition parviendra-t-elle à se constituer, malgré la chape de plomb qui s’est abattue sur le pays ?

À lire aussi dans ce numéro : la justice entre les générations, le fascisme du dedans, la politique de Lévi-Strauss, la médecine contre les robots, une autre histoire de la racialisation et la naissance de l’écoféminisme.

 

 

🗓  Webinaire

 Ukraine, Russie, 
une guerre de civilisation ? 
Mercredi 6 avril 2022, à 18h

S'inscrire au webinaire

👥  Intervenants
Avec Hamit Bozarslan, historien et sociologue, auteur de L’Anti-démocratie au XXIe siècle. Iran, Russie, Turquie (CNRS Editions, 2021) et Michel Eltchaninoff, philosophe, auteur de Dans la tête de Vladimir Poutine (Actes Sud, nouvelle édition, 2022). Animation : Anne-Lorraine Bujon, Directrice de la rédaction d'Esprit

 

esprit.presse.fr

Suivez Esprit sur :

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
3 avril 2022 7 03 /04 /avril /2022 06:32
Samedi 2 avril : journée mondiale de Sensibilisation à l'Autisme
Si vous ne visualisez pas ce message, cliquez ici.
Samedi 2 Avril, journée mondiale de sensibilisation à l'Autisme. Je fais un don.
Chère Madame, Cher Monsieur, Chers Amis,

Nous sommes tous des êtres de communication.
Nous parlons, nous échangeons, nous nous exprimons.
Il n’en va pas de même pour les 700 000 personnes souffrant d’autisme en France.

Atteintes par des troubles autistiques, ces personnes vivent dans un monde dont elles n’ont pas les clefs, ne comprenant pas les codes ni les interactions sociales et ayant souvent des centres d’intérêts restreints.
2 avril 2022
Journée mondiale de sensibilisation à l'Autisme
Mobilisez-vous !
 
Comment comprendre et se faire comprendre lorsque la parole fait défaut ?

Les personnes avec autisme ont besoin d’un accompagnement adapté et personnalisé pour pouvoir communiquer avec les autres.
Au sein de ses établissements, la Fondation Perce-Neige accueille et accompagne chaque jour de nombreux jeunes et adultes présentant des troubles du spectre de l’autisme (TSA).

Dans le domaine de l’autisme, quel que soit l’âge, des progrès sont toujours possibles.
Nos équipes repèrent les compétences fonctionnelles et adaptent en permanence l’accompagnement pour que les personnes concernées puissent tendre vers davantage d’autonomie.
  • Aidez-nous à faire connaître les enjeux liés à l’autisme
  • Aidez-nous à développer de nouvelles structures d’accompagnement et à trouver des solutions alternatives pour soutenir les familles
  • Aidez-nous à faire évoluer les mentalités et faire avancer plus vite notre combat en faveur des personnes en situation de handicap.
Cette journée mondiale de sensibilisation à l’Autisme est très importante pour notre Fondation.
Comme vous le savez, votre soutien est essentiel pour nous aider à assurer la pérennité de notre action au service des personnes handicapées.

Merci du fond du cœur pour votre générosité.
Je fais un don
Christophe Lasserre-Ventura
 
Christophe Lasserre-Ventura
Président de la Fondation Perce-Neige
Fondation reconnue d’utilité publique, Perce-Neige accompagne et soutient les enfants et adultes touchés par une déficience mentale, un handicap physique, psychique ou l’autisme.

Créée en 1966 à l’initiative de l’acteur Lino Ventura.
 
Pictogramme Maison
48 Maisons
Perce-Neige
Pictogramme Enfant
Près de 1 200 personnes en situation de handicap
Des maisons de vie à taille humaine.

Un accompagnement spécialisé et adapté.

Des équipes pluridisciplinaires engagées au service des personnes handicapées et de leurs familles.
Perce
Neige
Fondation Perce-Neige
7 bis rue de la Gare
CS 20171
92594 Levallois-Perret Cedex
www.perce-neige.org
Logo Facebook
Logo Twitter
Logo YouTube
Partager cet article
Repost1
Published by opposition constructive
1 avril 2022 5 01 /04 /avril /2022 11:48
Valérie Pécresse: «Macron a fait preuve d’une très grande naïveté face à l’islamisme»

Grand entretien avec Valérie Pécresse, candidate à la présidentielle

 
Valérie Pécresse: «Macron a fait preuve d’une très grande naïveté face à l’islamisme»
Valérie Pécresse à Paris, 21 mars 2022 © Jacques Witt/SIPA
À dix jours du premier tour, la candidate répond aux questions de «Causeur»

Cela a pris du temps. Mais malgré les hauts et les bas d’une campagne en dents de scie, Valérie Pécresse a finalement répondu aux questions que je lui ai posées — qu’elle en soit ici publiquement remerciée • Jean-Paul Brighelli

Causeur. Qu’est-ce qui sépare votre programme de l’action et des propositions d’Emmanuel Macron ? 

Valérie Pécresse. Je présente un projet de claire rupture avec un quinquennat de renoncement, un projet de droite assumée qui reconstruit une France affaiblie depuis dix ans. Sur l’autorité, les réformes, la valorisation du travail, il y a un fossé entre nos deux projets. Je propose des quotas migratoires pour mettre un terme à l’immigration incontrôlée, lui non. Je propose des peines planchers pour les multirécidivistes et des peines minimales fermes pour les infractions les plus graves, notamment un an de prison ferme pour tous ceux qui agressent un uniforme, un professeur ou un élu de la République, lui non. Je propose des mesures essentielles pour le pouvoir d’achat des Français : une augmentation des salaires de 10% et aucune retraite inférieure au SMIC net pour tous ceux qui ont travaillé toute leur vie, lui non. Je propose de réformer l’Etat, ce qu’il a été incapable de faire, de réformer l’assurance chômage, de réduire les déficits et la dette grâce à une règle d’or budgétaire, lui non. Pire, il continue la fuite en avant de l’argent magique. Je propose deux fois plus de baisses d’impôts que lui pour réindustrialiser la France et valoriser le travail. Je propose de remédier au déclin démographique et à la casse de la politique familiale en instaurant une allocation universelle dès le premier enfant de 900 euros par an, en augmentant les allocations familiales pour le deuxième et le troisième enfant, lui non. Emmanuel Macron est tout simplement dans le déni, le déni de l’état dans lequel il laisse la France après cinq années. 

Et quand il tente de copier certaines de mes mesures, c’est du mauvais plagiat. Je propose 15 heures d’activité d’intérêt général obligatoires en échange du RSA, avec lui ces heures ne sont que facultatives. Rien ne changera. Cela résume la vision de la société d’Emmanuel Macron : il ne mettra pas fin à l’assistanat. Pour ma part, je veux une société du travail !

Nous n’avons, en réalité, pas la même vision de la France. Ma France est une et indivisible et pas fracturée entre les communautés. Ma France, elle n’a qu’une seule culture et une seule histoire qu’il ne s’agit pas de « déconstruire ». Dans ma France, jamais on ne parlerait de « crime contre l’humanité » pour qualifier la colonisation et ainsi insulter notre mémoire collective et celle des milliers de rapatriés et de harkis. Dans ma France, le chef de l’Etat protège les forces de l’ordre et ne les accuse pas de « violences policières ». 

Éric Woerth annonçant son soutien à Macron a préludé à toute une série de défections — et les rédactions bruissent de la rumeur d’un possible ralliement de Sarkozy à la candidature de Macron. Le fait est que l’ancien président de la République ne s’est guère manifesté pour vous soutenir. Comment interprétez-vous ces attitudes si contraires à la nécessaire union pour gagner ? Ambitions personnelles ? Manque de lisibilité de votre propre campagne ? Les rats quittent le navire ?

Depuis cinq ans, Emmanuel Macron pratique mieux que quiconque le débauchage à droite comme à gauche. D’où les zigzags permanents du « en même temps ». Le pays a besoin d’une ligne politique claire. Celle d’une droite forte et juste. Celle d’une droite qui a les solutions efficaces pour le pays et qui aura le courage de les mettre en œuvre. Ce qui compte pour moi c’est d’aller au contact des Français pour leur présenter mon projet de franche rupture qui permettra de reconstruire notre souveraineté agricole, industrielle, énergétique et militaire, qui remettra de l’ordre dans la rue, dans nos comptes et aux frontières, qui rebâtira nos grands services publics et reconstruira une prospérité durable fondée sur le travail. Oui, il y a urgence à reconstruire la France.

Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy visitent le Taj Mahal en Inde, 26 janvier 2008. Valérie Pécresse est alors son ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche © BENAINOUS-POOL/SIPA POOL/SIPA

La nécessaire reconstruction de la maison France passe par une nouvelle politique industrielle — l’actuel et abyssal déficit, surtout comparé à l’excédent allemand, vient pour l’essentiel des délocalisations de notre secteur industriel depuis vingt ans. Comment comptez-vous réindustrialiser la France — ou faut-il accepter de ne plus être que la destination de vacances de l’Europe du Nord ?

La réindustrialisation de la France est une priorité absolue. Avoir une industrie forte, pour une nation, est essentiel : pour l’emploi, pour notre souveraineté mais également pour des questions d’insertion dans la société et la place de la valeur travail.

Malheureusement, la part de l’industrie dans notre économie a été réduite à la portion congrue, et le quinquennat d’Emmanuel Macron n’a rien arrangé : la France a perdu près de 100 000 emplois industriels en cinq ans et notre déficit commercial s’est considérablement aggravé, jusqu’à atteindre un niveau record de plus de 80 milliards d’euros en 2021.

Une immigration incontrôlée et une intégration ratée, cela disloque une nation (…) J’inscrirai dans la constitution que nul ne peut se prévaloir de ses croyances ou de sa religion pour échapper à la loi commune 

Il faut produire plus, mieux et local. Pour cela, je baisserai les impôts de production de 10 milliards d’euros. Je diviserai par deux la durée des procédures administratives et je vais « dénormer » en supprimant au maximum parmi les 400 000 règles qui entravent l’initiative. Nous devons redevenir une société d’innovation et non plus de précaution. Il faut que les projets d’intérêt local ou national puissent voir le jour beaucoup plus vite. Les délais de justice seront ramenés à six mois grâce à mon plan d’urgence pour la justice. Je souhaite également un Etat stratège, qui soutienne l’innovation, qui protège nos entreprises technologiques et qui favorise une production souveraine des biens essentiels. La crise sanitaire a démontré notre extrême vulnérabilité vis-à-vis d’acteurs et de puissances étrangers pour l’approvisionnement en masques ou en vaccins. Si nous ne voulons pas que l’histoire se répète, nous devons adopter une politique de production souveraine dans les secteurs stratégiques de demain, comme le cloud ou les infrastructures numériques.

Cette politique n’a de sens que si elle comporte une dimension européenne. Mais encore faut-il que l’Europe ouvre les yeux et rompe avec une naïveté qui a fait de nous, depuis 30 ans, l’idiot du village global, pour reprendre une expression d’Hubert Védrine.

Alors comment casser les dogmes ? Comment faire de l’Europe la puissance qu’elle doit être, dans ce siècle qui sera celui du déclassement si nous continuons à défendre des règles avec lesquelles plus personne ne joue ? Par des décisions pragmatiques et de bon sens : imposer une véritable taxe carbone aux frontières de l’Union européenne et pas la microtaxe actuelle, instaurer une préférence européenne pour nos entreprises dans la commande publique, y compris en matière de défense, et assurer l’indépendance de nos approvisionnements en biens essentiels (médicaments, semi-conducteurs, etc). L’Europe en a les moyens, il faut désormais qu’elle en ait la volonté.

Les aménagements de peine systématiques sont un affront pour les victimes 

Je mettrai en place un livret d’épargne qui permettra de financer des Fonds d’Investissement dans l’économie française (FIEF) ou dans les entreprises régionales (FIER) pour protéger nos intérêts stratégiques.

La reconstruction de la maison France passe aussi par une renaissance de la culture française, qui passe d’abord par une nouvelle politique scolaire. Emmanuel Macron vient de déclarer que l’Education serait au centre de son projet — il est temps…

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
31 mars 2022 4 31 /03 /mars /2022 08:41
Handicap International

URGENCE
UKRAINE

 
 
 
 
Couple de personnes âgées à Jytomyr. Une roquette russe a démoli un bâtiment civil près d'un camp militaire.
 
 
 
 
Cher ami, chère amie,
 
Après plusieurs semaines d’intense conflit armé en Ukraine, des millions de civils sont en difficulté et n’ont toujours pas accès à l’aide humanitaire. Handicap International déploie maintenant son intervention d'urgence.

Les bombardements incessants en zones peuplées ont fait au moins 1 900 victimes civiles, dont 726 sont mortes. Ces chiffres officiels sont très en dessous de la réalité, car de nombreux rapports n’ont pas encore été confirmés. La ville de Marioupol à elle seule a récemment fait état près de 2 500 victimes civiles. Ce décompte macabre va se poursuivre, à mesure que le conflit se prolonge et que l’on pourra accéder aux zones bombardées.

Handicap International déploie actuellement des services de réadaptation, de soutien psychosocial et de distribution de soutien financier. En parallèle, l’organisation va fournir des aides à la mobilité, telles que des fauteuils roulants, des béquilles et des déambulateurs aux personnes âgées et handicapées. 
 
 
 
 
Nos équipes en Ukraine témoignent
 
Portrait Virginie Duclos
TEMOIGNAGE : Virginie Duclos, responsable de réadaptation d’urgence pour Handicap International, actuellement en Ukraine.
 
« Notre objectif est d'être présents partout où il y a des besoins, à l'ouest, nous pouvons mettre l'accent sur les populations déplacées, qui ont elles aussi besoin d'aide humanitaire. À Dnipro, nous sommes en contact avec un hôpital dans lequel sont transférées les personnes blessées en provenance des villes assiégées. Nous resterons flexibles et prêts à bouger, pour pouvoir réagir si besoin. »
TEMOIGNAGE : Jérémie Zahorski, coordonne les programmes de Handicap International à Tchernivtsi dans le Sud-Ouest de l’Ukraine.
 
 
« Comment fuir les combats quand on est en fauteuil roulant ou qu’on est sourd et malentendant ? Comment faire quand aucune information sur l’aide humanitaire ou une évacuation n’est adaptée à son handicap ? » 
 
Portrait Jérémie Zahorski
 
« À Tchernivtsi, nous soutenons un premier centre pour personnes handicapées afin de doubler sa capacité d’accueil. Le centre accueille de nombreuses personnes handicapées ou âgées venant de centres touchés par les combats. HI fournit à ces personnes des aides à la mobilité (béquilles, fauteuils roulants, etc.) et au centre des équipements – notamment pour l’hygiène comme des couches pour incontinence ou des bassins de lit – afin que leur séjour se passe dignement. »
 
Continuez à soutenir notre intervention en Ukraine auprès des plus vulnérables.
 
 
 
Les équipes de Handicap International
 
 
Facebook
LinkedIn
Instagram
Youtube
 
 
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive