Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

29 mars 2021 1 29 /03 /mars /2021 07:23
 
 

MACRON DÉFEND LES INTÉRÊTS DE L’ALGÉRIE AU LIEU DE CEUX DE LA FRANCE

 

 
L’amélioration des relations entre l’Algérie et la France apparait comme une nécessité pour nos deux pays. Les conditions pour y parvenir ne semblent pas réunies à ce jour, d’une part à cause de la nature actuelle du pouvoir autoritaire algérien et, d’autre part, du positionnement erroné adopté par Macron. La situation présente n’empêche pas de rechercher à terme une réponse plus positive.
 
Sur le plan géopolitique, l’Algérie se trouve isolée au sein du Maghreb. Elle a des rapports tendus avec ses voisins. Les relations avec le Maroc sont mauvaises à cause du soutien de l’Algérie au Front Polisario. Les relations sont limitées avec la Tunisie. L’Algérie s’inquiète de l’éclatement de fait de la Libye voisine et de la présence d’une zone grise sans réel contrôle étatique. Au sud, l’Algérie est confrontée à l’existence de guérillas islamistes au Mali et au Niger. Depuis plusieurs années, la France et ses alliés africains y mènent une guerre contre les groupes djihadistes armés. Beaucoup de responsables de ces groupes sont eux-mêmes des islamistes algériens, ayant fui leur pays au terme de la guerre civile pour se réfugier dans le Sahel. Enfin, la nouvelle constitution algérienne adoptée par référendum le 1er novembre 2020 autorise l'armée algérienne à intervenir hors des frontières du pays. L’Algérie pourra intervenir officiellement en Libye ou au Mali contre les islamistes.
 
Sur le plan intérieur, la situation économique est très mauvaise, alors que le pays dispose de ressources naturelles conséquentes (gaz). Sans entrer dans le détail, on ne peut que constater l’échec économique du régime algérien lié à sa nature (FLN, armée, oligarchie). Sur le plan politique, l’exécutif est menacé à la fois par la contestation «démocratique» (nombreuses manifestations) et par la persistance de la minorité berbère à défendre son identité. Les oppositions au gouvernement, au pouvoir depuis 1962 (FLN et armée), sont dans le détail de natures diverses (groupes, personnalités). Le mouvement de contestation est largement infiltré par les islamistes radicaux. Ce qui rend la situation difficile à apprécier.
 
En février 2017, Macron a déclaré que la colonisation de l’Algérie par la France était un «crime contre l’humanité». Ses déclarations inacceptables ont juste contribué à nourrir le discours anticolonialiste de l’extrême gauche en France et à renforcer le sentiment anti Français en Algérie. En juillet 2020, il a confié à Benjamin Stora une mission sur «la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie». Le rapport Stora est très contestable et contesté. Aussitôt, Macron a commencé à appliquer les préconisations sans aucun débat parlementaire.
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) condamne la démarche de Macron quant aux relations franco-algériennes. Macron se positionne au niveau d’un prétendu jugement historique sur le bilan de la guerre civile en Algérie qui a conduit à l’indépendance du pays. Il répond à la demande d’un pouvoir algérien qui a souhaité construire, depuis près de 60 ans, l’unité algérienne sur la haine de la France. En répondant à cette demande algérienne d’excuses et de réparations de la France, il alimente un processus sans débouché valable. Macron apporte clairement un soutien direct au régime autoritaire algérien au pouvoir depuis l’indépendance (avec une évolution du socialisme vers l’islamisation). Alors que le pays est actuellement traversé par divers mouvements de contestation sans rapport avec un débat sur une période que la très grande majorité des algériens n’ont pas connus.
 
Macron engage la France dans une impasse. Le sujet concerne un passé trop proche. Le temps de l'Histoire n'est pas encore venu. Il n’y a pas d’accord possible à ce jour sur cette période. De toute évidence, la situation a été complexe. Quelques français se sont mobilisés en faveur du FLN. De très nombreux algériens ont défendu la France jusqu'au bout et l’ont payé de leur vie. La très grande majorité de la population est restée à l’écart de ces affrontements. L'importance de l'immigration algérienne en France après l'indépendance suffit à prouver que beaucoup d’algériens ne nourrissaient pas de haine contre la France.
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) tient à continuer d'honorer l'armée et la police française, pour leur action, notamment dans nos départements d’Algérie, menée à la demande du gouvernement français. Il faut commémorer chaque année la mémoire de tous les civils et les militaires, français de métropole, d’Algérie ou algériens, qui ont trouvé la mort pour la France durant cette période dramatique.
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) défend l’objectif de la construction de relations privilégiées entre l'Algérie et la France concernant des sujets comme la lutte contre l’immigration vers l'Europe, la lutte contre l'islamisme radical, la lutte contre le trafic de drogue, le refus de toute ingérence étrangère (dont des imans algériens en France), la limitation de l'influence turque en méditerranée, un développement économique conjoint (bien au-delà de l’existant), une collaboration culturelle dans la cadre de la francophonie.
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
29 mars 2021 1 29 /03 /mars /2021 07:11
Quelle différence y a-t-il entre une
guêpe, une abeille et un bourdon ?

 

Comment reconnaître l'abeille butineuse ?

Sur 1 000 espèces d'abeilles en France, celle que nous connaissons le mieux est l'apis mellifera. Elle mesure entre 11 et 13 mm (sauf la reine qui peut aller jusqu'à 20 mm). Dans la famille des hyménoptères, l'abeille est entièrement consacrée au miel, elle n'est donc pas agressive sauf si vous vous approchez trop près de sa ruche. Elle pique uniquement quand elle se sent en danger. Son dard est doté de barbules qui l'empêche de ressortir, c'est pour cette raison qu'elle meurt quand elle pique un humain (ce qui n'est pas le cas pour les autres insectes ou animaux).

Dès lors, pendant vos déjeuners estivaux ou autres pique-niques, si une abeille rôde près de vous, elle est à la recherche de fleurs donc pas de panique, elle va finir par partir… Si vous croisez un essaim d'abeilles, composé d'ouvrières et de quelques mâles autour de la reine, qui se déplace d’un nid à l’autre, il est sans danger si vous ne le dérangez pas !

Comment différencier la guêpe ?

Issue de la même famille, la guêpe est un insecte utile pour la nature. Elle fait la même taille qu'une abeille et participe elle aussi à la pollinisation des plantes. Mais son corps sans poil est jaune vif avec des bandes noires marquées. On croise le plus souvent les vespa vulgaris et les vespula germanica. Le petit détail qui change tout ? Son abdomen bien séparé de son thorax, tel une « taille de guêpe ».

Comme l'abeille, la guêpe commune ne fait pas trop de bruit quand elle vole. Saviez-vous que seules les femelles sont à l'origine des piqûres chez l'homme ? Pour vos déjeuners d'été, les guêpes rôdent autour de votre table parce qu'elles adorent les aliments sucrés, mais aussi la charcuterie pour leurs larves carnivores.

Les caractéristiques du frelon

S'il fait partie de la famille des guêpes, le frelon est trois fois plus grand qu'elles (jusqu'à 35 mm). Si leur corps est semblable, celui du frelon est plus velu et plus orangé sur la tête. Alors que son bruit fait peur, le frelon n'est pas agressif et sa piqûre, qu'il dégaine quand il se sent en danger, n’est pas plus dangereuse que celle de l’abeille ou de la guêpe.

 

C'est plutôt lui qui est menacé à cause du frelon asiatique, vespa velutina, qui détruit l'écosystème en mangeant les abeilles et leur miel. Plus petit en taille, il a des pattes jaunes.

Qu'est-ce qu'un bourdon ?

De la même famille que les abeilles à miel, le bourdon est plus velu, trapu et grand (22 mm). Et surtout, il fait du bruit quand il vole. Sa vie est organisée comme celle de l'abeille mais les colonies comptent moins d'individus (seulement quelques dizaines). Mais surtout, le bourdon est uniquement concentré sur le miel et ignore les êtres humains.

Ils ne sont pas du tout agressifs et ne piquent que lorsqu’ils risquent de se faire écraser ou si l'on dérange le nid.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
29 mars 2021 1 29 /03 /mars /2021 06:46
La peste noire : histoire d'une épidémie meurtrière

 

La peste noire : histoire d'une épidémie meurtrière
La peste noire est l'épidémie la plus meurtrière du Moyen-Age. © Getty Images

À l’origine de cette pandémie, on trouve un bacille, la bactérie Yersinia pestis, ainsi nommée en 1894 d’après son découvreur Alexandre Yersin, disciple de Louis Pasteur. Ce bacille infecte en premier lieu de petits rongeurs, notamment les rats, qui contaminent ensuite les êtres humains par l’intermédiaire de leurs puces.

Après quelques jours d’incubation, le patient présente les premiers symptômes : frissons, fièvre, douleurs musculaires et articulaires, maux de tête, diarrhées et vomissements, épuisement. Apparaissent ensuite des ganglions lymphatiques sur le membre piqué par la puce, d’où le nom de “peste bubonique”. Ces ganglions douloureux deviennent ensuite des pustules, voire des ulcères, alors que la fièvre monte et que le malade vomit du sang. Dans 60% des cas, la peste bubonique entraîne la mort du patient en moins de sept jours.

 

La maladie peut entraîner une septicémie (on parle alors de peste septicémique) ou gagner les poumons et provoquer une peste respiratoire. Cette dernière forme, extrêmement contagieuse et extrêmement mortelle, peut se transmettre d’homme à homme par la toux.

La peste noire, un fléau meurtrier

Les racines de la grande peste de 1347 plongent vraisemblablement en Asie, même si les hypothèses divergent sur son origine exacte. Himalaya, mer Noire, Chine ou Kirghizistan… Quoiqu’il en soit, il est certain que l’épidémie gagne l’Europe par l’intermédiaire des routes de la Soie.

La peste atteint d’abord la ville de Caffa, en Crimée, prise d’assaut par les Mongols contaminés, puis est disséminée dans tout le pourtour méditerranéen par les marchands génois qui quittent Caffa à la levée du siège. Les rats noirs proliférant sur les navires marchands, et les populations européennes et nord-africaines étant déjà affaiblies par les famines à répétition, la peste se propage rapidement en Syrie, en Égypte et au Maghreb, puis dans toute l’Europe de 1347 à 1352. Selon des recherches récentes, l’épidémie aurait même pu traverser le Sahara via les caravanes marchandes, et ravager l’Afrique de l’Ouest, de l’actuelle Côte d’Ivoire au Nigeria

 

Jusqu'à 80% de taux de mortalité à Florence

En quelques années, la peste noire tue plus d’un tiers de la population des pays touchés, avec un taux de mortalité qui grimpe à plus de 50% dans les grandes villes surpeuplées, comme Paris, Londres ou Hambourg - et jusqu’à 80% à Florence. Les bubons frappent partout, du serf le plus humble aux têtes couronnées, comme le roi Alphonse XI de Castille qui y succombe en 1350.

“Il est impossible à la langue humaine de raconter l'affreuse vérité, écrit le chroniqueur siennois Agnolo di Tura. On ne trouvait personne pour enterrer les morts, par argent ou par amitié. Les membres d'une famille apportaient leurs morts dans un fossé comme ils le pouvaient, sans prêtre, sans offices divins. [...] De grandes fosses furent creusées et empilées avec la multitude des morts. Et ils mouraient par centaines, de jour comme de nuit, et tous étaient jetés dans ces fossés et recouverts de terre. Et dès que ces fosses étaient remplies, on en creusait d'autres. Moi, Agnolo di Tura, j'ai enterré mes cinq enfants de mes propres mains... Et il y eut tant de morts que tous crurent que c'était la fin du monde.

 

Hystérie collective et persécutions

Face au fléau, tous les remèdes de la médecine médiévale (incisions des bubons, saignées, isolement des malades) sont inopérants. Faute de trouver une explication rationnelle à la pandémie, les populations touchées par la peste se tournent vers le spirituel, et interprètent la peste comme un châtiment divin. Le milieu du XIVème siècle est ainsi marqué par une flambée de phénomènes d’hystérie collective, comme les processions de flagellants, qui se mutilent en public pour faire pénitence.

Les populations martyres se trouvent également des boucs émissaires. Les pogroms antisémites se multiplient en Europe occidentale et centrale, culminant le samedi 14 février 1349 à Strasbourg, où 900 à 2 000 Juifs sont brûlés vifs. Les musulmans sont également pris pour cible, de même que les mendiants, les pèlerins, et plus généralement les étrangers, accusés d’introduire volontairement la peste dans les communautés, en attirant le Malin ou en empoisonnant l’eau des puits.

 

Quand la pandémie s’efface en 1352, elle laisse dans son sillage des économies bouleversées et des sociétés désorganisées. Le traumatisme est si considérable, pour les survivants, que la peste noire contribue, selon certains historiens, au passage du Moyen-Âge à la Renaissance en Europe occidentale.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
29 mars 2021 1 29 /03 /mars /2021 06:36
Réunions non mixtes : Audrey
Pulvar assume ses propos face aux
attaques de la droite et l’extrême
droite

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, assure soutenir la tête de liste pour les régionales en Ile-de-France. Mais peu de responsables ont publiquement affiché leur solidarité.

Par

Publié aujourd’hui à 02h15, mis à jour à 08h10

Audrey Pulvar a déclenché une nouvelle polémique. Après sa proposition sur la gratuité des transports, c’est en défendant les réunions non mixtes, lors d’une interview sur BFM-TV, samedi 27 mars, que la candidate soutenue par le Parti socialiste (PS) pour les régionales en Ile-de-France s’est attiré une tornade d’attaques venues de la droite comme de l’extrême droite.

L’adjointe à la Mairie de Paris était interrogée au sujet de la controverse déclenchée par les propos de la présidente de l’UNEF, Mélanie Luce, qui a justifié l’organisation de réunions « en non-mixité » au sein de son syndicat. Audrey Pulvar a répondu qu’elle « récusait le mot race » mais qu’elle n’était pas choquée « que des personnes discriminées (…) sentent la nécessité de se réunir entre elles pour en discuter ». Ajoutant : « Je préfère les réunions “réservées à” que les réunions “interdites à”. Mais s’il se trouve que vient à cet atelier une femme blanche, un homme blanc, il n’est pas question de la ou le jeter dehors. En revanche, on peut lui demander de se taire, d’être spectateur ou spectatrice silencieux. »

Article réservé à nos abonnés Lire aussi L’UNEF, de plus en plus isolée et critiquée pour ses « réunions non mixtes racisées »

L’ancienne journaliste avait tenu les mêmes propos sur le site de la revue de gauche Regards, le 23 mars. Interrogée là aussi sur les attaques subies par l’UNEF, elle avait ainsi donné son avis : « Les questions liées au racisme doivent s’entendre et être portées d’abord par les victimes du racisme mais aussi ouvertes à tous. »

Critiquée par la droite et l’extrême droite

Le propos de l’élue proche d’Anne Hidalgo a immédiatement fait réagir le Rassemblement national. Marine Le Pen a demandé au parquet d’engager des poursuites pour « provocation à la discrimination raciale » : « Il faut mettre fin à cette escalade raciste de la part d’une partie de l’extrême gauche qui s’affranchit de toutes les règles légales, morales et républicaines », a-t-elle commenté sur Twitter.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
29 mars 2021 1 29 /03 /mars /2021 06:24
 
À Paris, le nom du commandant Massoud donné à une allée des Champs-Élysées
Ahmad Massoud, le fils du commandant Shah Massoud, et la maire de Paris, Anne Hidlago, lors de l'inauguration, le 27 mars 2021.
Ahmad Massoud, le fils du commandant Shah Massoud, et la maire de Paris, Anne Hidlago, lors de l'inauguration, le 27 mars 2021. © Christophe Archambault, AFP

Vingt ans presque jour pour jour après la première visite à Paris de celui qui reste une figure de la résistance afghane, une allée de la capitale a été baptisée au nom du commandant Massoud, samedi, en présence notamment de la maire, Anne Hidalgo, et de son fils Ahmad Massoud.  

 

Anne Hidalgo a évoqué lors de l'inauguration d'une allée des jardins des Champs-Elysées "le commandant Massoud, cette figure éternelle de la résistance, ce combattant de la liberté dont le visage, dont le combat, dont les paroles nous inspirent encore aujourd'hui en Afghanistan, mais aussi ici à Paris".

>>> À voir sur France 24 : L'Entretien avec Ahmad Massoud : "Un retrait américain précipité mènerait à la guerre civile" en Afghanistan.

"En faisant une place pour le commandant Massoud à Paris, dans nos rues, nous célébrons un combat profondément universel […] pour la liberté et aussi pour le droit des femmes", a assuré la maire PS en rappelant le "lien exceptionnel qui a toujours existé entre le commandant Massoud et notre pays".

 
 

Vingt ans après sa première visite à Paris

Ahmad Shah Massoud "aurait aimé que nous célébrions son nom au moment même où nous commémorons la Commune de Paris", a pour sa part déclaré le philosophe Bernard-Henri Lévy qui a passé du temps à la fin des années 1990 auprès du "Lion du Panshir".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Cet hommage, voté au Conseil de Paris le 9 mars 2020, intervient vingt ans presque jour pour jour après sa première visite à Paris. "Il y a exactement vingt ans, le défunt commandant Massoud a atterri en France à l'invitation du Parlement européen, et c'est d'ici qu'il a lancé sa campagne contre le terrorisme international et l'extrémisme", a rappelé son fils.

"Je voudrais réaffirmer notre engagement, celui de la France, à veiller à ce que les droits démocratiques et les libertés publiques acquis ces vingt dernières années soient préservés alors que l'Afghanistan se trouve actuellement à un moment critique", a déclaré le secrétaire d'État français chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, en rappelant "que la France a payé le prix du sang dans ce combat de liberté aux côtés du peuple afghan, elle a perdu 90 hommes".

Le commandant Massoud a mené en Afghanistan la résistance contre l'occupant soviétique dans les années 1980, puis contre les Taliban à l'époque où ceux-ci dirigeaient l'Afghanistan, de 1996 à 2001. Il a été tué par Al-Qaïda deux jours avant les attentats du 11 septembre 2001, qui ont amené Washington à lancer une vaste opération militaire en Afghanistan, chassant les Taliban du pouvoir. 

>> À (re)voir sur France 24 : BILLET RETOUR dans le Panshir, dans l’ombre

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 09:39

 

 

Réunions « non mixtes », affaire Sciences Po Grenoble, laïcité… L’Unef est la cible de vives critiques. L’organisation, jadis majoritaire, s’est éloignée du cœur du syndicalisme étudiant pour porter des causes sociétales, dénoncent d’anciens membres.

  • Denis Peiron,

 

Accusée de « dérive identitaire », l’Unef dans la tempête
 
Mélanie Luce, présidente de l'UNEF, lors d’une manifestation pour les droits des femmes, le 8 mars 2021. Lionel Préau/Lionel Préau / Riva PressLe flot des critiques visant l’Unef ne cesse d’enfler, chaque actualité s’inscrivant dans un enchaînement d’initiatives qui interroge sur son évolution. En cause, notamment, l’attitude du syndicat étudiant dans l’affaire Sciences Po Grenoble début mars. Sa section locale avait relayé sur les réseaux sociaux un collage avec les noms de deux enseignants accusés d’islamophobie, quatre mois à peine après l’assassinat de Samuel Paty. « Une maladresse », a-t-elle reconnu, tout en invoquant son « refus de toute discrimination ».

C’est ce leitmotiv qui a poussé l’Unef à réserver différents groupes d’échange à des personnes victimes de discriminations (racistes ou islamophobes, sexistes, homophobes). Objectif ? « Libérer la parole, avant qu’un compte rendu ne soit diffusé plus largement en interne », affirme Adrien Liénard, son vice-président. Lui soutient que ces rencontres ne sont pas fermées à tel ou tel public : « Une personne qui n’est pas homosexuelle mais s’estime être la cible de propos homophobes peut y participer », assure-t-il.

L’idée de réunions non-mixtes déclenche l’indignation
Newsletters La Croix i L’édition de 19H

Chaque soir, l’essentiel de l’actualité du jour.

→ EXPLICATION. Racisme : d’où vient l’expression « privilège blanc » ?

L’idée que puissent se tenir des réunions non-mixtes (pratiquées de longue date par les féministes), singulièrement « interdites aux blancs », a déclenché une vague d’indignation. « Les gens qui se prétendent progressistes et distinguent les gens en fonction de leur peau, nous mènent vers des choses qui ressemblent au fascisme », a réagi Jean-Michel Blanquer. Le chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau demande au garde des sceaux d’engager « des poursuites pour provocation publique à la discrimination », tandis que d’autres, à droite et à l’extrême droite, réclament la dissolution de l’Unef. « Une cabale sur fond de préparation à la présidentielle », interprète Hervé Christofol, ex-secrétaire général du Snesup.

Un autre débat revient souvent, celui du positionnement de l’Unef face à l’islam, alimenté par les polémiques sur le voile portées par une vice-présidente du mouvement, lors d’une audition à l’Assemblée nationale. Et les alliances passées, localement, avec les Étudiants musulmans de France. « Constatant que le peu de classe ouvrière qui reste vote Le Pen, certains membres de l’Unef cherchent un nouveau lumpenproletariat. Et font leur un raccourci erroné : “opprimés = immigrés = musulmans = islamistes”, déplore l’ex-président de la Conférence des présidents d’université Jean-Loup Salzmann. C’est étonnant de la part d’une organisation jadis laïcarde sur un mode soviétique. » Riposte d’Adrien Liénard : « Nous restons attachés à la laïcité, dans l’esprit d’ouverture de la loi 1905. »

Un syndicat « en roue libre » ?

« Après avoir pris ses distances avec le PS, il y a une dizaine d’années, l’Unef est en roue libre, prête à épouser tous les combats à la mode », ironise Olivier Vial, directeur du Centre d’étude et de recherches universitaires, lié au syndicat de droite Uni. Un universitaire se dit pour sa part convaincu qu’en s’emparant du combat contre le sexisme, l’Unef cherche aussi à faire oublier les accusations d’agressions sexuelles dont il a été la cible il y a quelques années (1).

Ancien président de l’Unef, Bruno Julliard dénonce, sur bon nombre de sujets, une « dérive identitaire qui éloigne le syndicat de la défense des intérêts matériels et moraux des étudiants ». Et cingle, pour sa part, une organisation qui adopte « des positions sociétales minoritaires » et « en paie le prix électoralement ».

Plus réformiste, et peut-être plus pragmatique, la Fage a, de fait, ravi le podium à l’Unef, avec depuis 2019, trois fois plus de postes au Conseil national supérieur de l’enseignement et de la recherche et cinq voix contre trois au Conseil national des œuvres universitaires et scolaires.

-----------

L’Unef, une histoire marquée à gauche

1907. Création de l’Union nationale des étudiants de France (Unef).

1957-1961. La gauche s’empare de l’Unef, qui connaît plusieurs dissidences.

1971. Scission entre une Unef à majorité trotskiste (Unef-US puis Unef-ID) et une Unef à majorité communiste (Unef-RE puis Unef-SE).

1986. La direction de l’Unef-ID rallie le PS.

2001. Réunification.

Depuis 2016-2017. L’Unef n’est plus le premier syndicat aux élections universitaires.

2017. Trois tendances minoritaires face à la majorité : Tuas (21 %, proche du PCF), qui créera en 2019 un syndicat dissident ; Taser puis Trade (7 %, proche du PS) ; Tacle (2 %, proche du NPA).

 

 

(1) En 2018, « Libération » assurait avoir recueilli les témoignages de seize femmes victimes de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viols de la part de dirigeants de l’organisation étudiante entre 2007 et 2015.

Partager cet article
Repost1
Published by opposition constructive
25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 09:36
On sait enfin à quoi ressemblaient les cris
des dinosaures !
 
© pixabay.com
 

Longtemps, cette question est restée mystérieuse, car le larynx qui abrite les cordes vocales est cartilagineux, et n’a donc pas pu se conserver par fossilisation comme les os. En 2016, une équipe de la Midwestern University, dans l’Arizona, a résolu le problème en étudiant plus de 200 espèces d’oiseaux. Ces derniers sont en effet les plus proches descendants des dinosaures.

Des cris proches des roucoulements d’un pigeon géant

Ainsi, en observant les organes vocaux des volatiles, les chercheurs ont déterminé que les gros dinosaures vocalisaient sans doute la gueule fermée. Leurs cris devaient se rapprocher des roucoulements très graves d’un pigeon géant, plus que de rugissements. Quant à l’utilité de ces roucoulements, elle est toujours sujette à discussion chez les paléontologues.

Par l'équipe Ça m'intéresse
Partager cet article
Repost1
Published by opposition constructive
25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 09:32
 

Épisode 3 :

Bicentenaire de l'École des chartes, les archives n’ont pas pris une ride !
 
 


 

À retrouver dans l'émission

 
 
 

L'École des chartes fête son bicentenaire en 2021 ! L'établissement forme les cadres de la conservation du patrimoine et des bibliothèques. Le souffle de l'érudition parcourt les 200 ans d'histoire de cette école singulière.

Saint Grégoire le Grand, Morales sur Job, livres I-VMoralia in Job. Livres I-V. France, 12e siècle. Bibliothèque Municipale De Dijon.
Saint Grégoire le Grand, Morales sur Job, livres I-VMoralia in Job. Livres I-V. France, 12e siècle. Bibliothèque Municipale De Dijon. Crédits : Getty

C’est en février 1821 que le roi Louis XVIII signe l’ordonnance qui fonde l’école des chartes, une  école d’érudition et de savoir-faire. Elle s’impose peu à peu comme pôle d’excellence, avec cet animal étrange : le chartiste. Qu’apprend-il à l’École ? L’histoire, l’archéologie, la paléographie, la codicologie, la philologie romane ou encore l’ecdotique. Il reçoit également des cours de publication électronique et de pérennisation de l’information numérique. L'École des chartes a 200 ans, mais elle est bien de notre temps. Xavier Mauduit

En 1821, Louis XVIII signe l’ordonnance qui fonde l'École des chartes. Cette création répond à une crainte : celle de ne plus disposer d’hommes capables de collecter, d’étudier, de traduire et de transmettre les sources médiévales. L’École des chartes devait servir à reconstituer, sur des bases nouvelles, des équipes d’érudits similaires à celles qu’avaient formées les bénédictins et à reprendre les travaux documentaires du Cabinet des chartes. Dès son origine, le destin de l’institution, qui  fut tour à tour royale, nationale puis impériale, est lié à celui de l’État. Rapidement, les hautes fonctions administratives relatives à la protection des archives nationales mais aussi départementales sont dévolues aux chartistes. 

Bien loin de l’image parfois convoquée d’une institution coupée du monde, le destin des chartes est aussi un destin national et public. Les chartistes s’illustrent notamment au moment de l’affaire Dreyfus, lorsqu’Émile Zola charge Paul Meyer et quatre de ses collègues d'authentifier l’écriture du bordereau qui incrimine le capitaine Alfred Dreyfus. Fortement ébranlée par les deux guerres mondiales, l’institution continue pourtant de se moderniser et joue un rôle croissant lorsqu’il s’agit d’organiser et de diriger un réseau toujours plus dense de bibliothèques, de fonds d’archives et de musées. Au fil des décennies, élèves et professeurs œuvrent à la mise en place d’une “méthode chartiste”, devenue le symbole de l’institution et de son exigence de rigueur scientifique. À l’occasion de son bicentenaire, retour sur le destin mouvementé d’une institution au service de l’histoire, en compagnie de Michelle Bubenicek et de Jean-Charles Bédague.

Avec Michelle Bubenicek, archiviste-paléographe, historienne médiéviste spécialiste d’histoire politique et sociale et directrice de l’École nationale des chartes. Elle est notamment coautrice avec Louis Cosnier, Solange Lassalle et Odile Welfelé-Capy du Guide de l'archivage au siège du CNRS,  (Centre national de la recherche scientifique, 1996) et autrice de Quand les femmes gouvernent. Yolande de Flandre : droit et politique au XIVe siècle (École des chartes, 2002).

Nos deux invités ont dirigé, avec Olivier Poncet, L’École nationale des chartes. Deux cents ans au service de l’Histoire (co-édition Gallimard et École nationale des chartes, 2020)

Salle de lecture, Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine. (Avec l'aimable autorisation des Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine)
Salle de lecture, Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine. (Avec l'aimable autorisation des Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine)

Dans cette émission, retrouvez également un reportage d'Anne-Toscane Viudes aux Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine, réalisé par Somaya Dabbech. Avec : Bruno Ricard directeur des Archives nationales, Béatrice Hérold directrice de l’appui scientifique, Bertrand Sainte-Marthe responsable de l’atelier de restauration-reliure-dorure, Pierre-Simon Pellissier responsable du service des Entrées – régie des fonds, Marc Paturange responsable de l’atelier de photographie. 

Sons diffusés :

  • Extrait de la série Kaamelott. (Série 5, livre 5)
  • Archive - 1996 - France culture - Colombe Samoyault-Verlet et Jean-Pierre Samoyault  parlent de la méthode chartiste. 
  • Lecture par Olivier Martinaud d’un extrait de L’Immoraliste d’André Gide (1902)

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 08:27
Comment est née la dynastie des
Capétiens ?

 

Comment est née la dynastie des Capétiens ?
Hugues Capet, fondateur de la dynastie des Capétiens. © Getty Images

À la mort de Charlemagne en 814, son fils Louis Ier le Pieux lui succède comme roi des Francs et empereur d’Occident. Mais il n’a pas la carrure d’un empereur et doit faire face aux raids des Vikings, aux révoltes de ses propres fils et aux ambitions croissantes des grandes familles aristocratiques. L’unité carolingienne décline sous son règne et la succession délicate qui s’ensuit menace le pouvoir impérial.

À sa mort en 840, ses trois fils, Louis le Germanique, Lothaire et Charles le Chauve, se font la guerre. L’Empire est finalement partagé en trois par le traité de Verdun (843) : la Lotharingie pour Lothaire, la Francie occidentale pour Charles le Chauve et la Francie orientale pour Louis le Germanique.

La fin de l'empire Carolingien

Alors que décline la puissance des Carolingiens, l’Occident est assailli de toutes parts par de nouvelles invasions. Les Sarrasins multiplient les raids sur la côte Méditerranéenne, les Vikings débarquent sur les rives de la mer du Nord et les Hongrois font des incursions en Francie orientale. Les souverains semblent impuissants face aux invasions. Leur peuple se tourne alors vers des chefs locaux. En 877, la Lotharingie est partagée entre les deux royaumes de Francie occidentale et orientale. En Francie orientale s’impose la famille des ducs de Saxe qui donne à l’Occident l’un de ses plus puissants souverains, Otton Ier. Dans la lignée de Charlemagne, il est couronné empereur par le pape en 962. C’est la naissance du futur Saint Empire romain germanique.

 

En Francie occidentale se distingue un influent personnage, Robert le Fort, qui fonde la dynastie des Robertiens. Il se rebelle contre son roi, devient duc et s’illustre au combat contre les Bretons et les Normands. À la mort de Charles le Chauve, c’est l’anarchie. Louis le Bègue puis Charles le Gros lui succèdent. Ce dernier est déchu par les grands du royaume qui lui reprochent de céder face aux envahisseurs. Ils lui préfèrent Eudes, le fils de Robert le Fort qui s’est illustré dans le combat contre les Vikings. La dynastie des Robertiens accède officiellement au pouvoir quand Eudes est élu roi des Francs en 888. Son frère, Robert Ier, qui lui succède sur le trône, est le grand-père d’Hugues Capet.

L'avènement de Hugues Capet

Issu des Robertiens, donc, Hugues Capet hérite du titre de duc des Francs par son père Hugues le Grand et parvient à convaincre les grands du royaume de l’élire roi, au détriment du prétendant légitime, Charles de Basse-Lorraine. En 987, Hugues Capet est sacré roi des Francs en la cathédrale de Reims et fonde la dynastie capétienne. Son surnom « Capet » lui vient de la chape qu’il porte en tant qu’abbé laïc. En associant son fils au trône, il installe les Capétiens au pouvoir et fonde le principe héréditaire de transmission de la couronne. Les rois capétiens font élire et couronner leur fils aîné de leur vivant jusqu’en 1165, une fois que leur légitimité dynastique est suffisamment installée.

 

En ligne directe, la dynastie capétienne compte quinze souverains qui ont régné sur le royaume de France de 987 à 1328 :

  • Hugues Ier Capet (roi de 987 à 996),
  • Robert II le Pieux (roi de 966 à 1031),
  • Henri Ier (roi de 1031 à 1060),
  • Philippe Ier (roi de 1060 à 1108),
  • Louis VI le Gros (roi de 1108 à 1137),
  • Louis VIII le Jeune (roi de 1137 à 1180),
  • Philippe II Auguste (roi de 1180 à 1223),
  • Louis VIII le Lion (roi de 1223 à 1226), L
  • ouis IX (Saint Louis, roi de 1226 à 1270),
  • Philippe III le Hardi (roi de 1270 à 1285),
  • Philippe IV le Bel (roi de 1285 à 1314),
  • Louis X le Hutin (roi de 1314 à 1316),
  • Jean Ier le Posthume (1316),
  • Philippe V le Long (roi de 1316 à 1322),
  • Charles IV le Bel (roi de 1322 à 1328).

L’affirmation de l’État royal

Hugues Capet règne sur un royaume qui s’étend sur la partie occidentale des régions occupées par les Francs, qui correspond grossièrement au Bassin parisien. Bien que vassaux du roi, les grands féodaux ont des fiefs plus vastes que le domaine royal. Le roi s’attache alors à renforcer son pouvoir face aux seigneurs.

 

C’est avec le royaume d’Angleterre que se noue le principal conflit des rois capétiens. Louis VII divorce de sa femme Aliénor d’Aquitaine, persuadé que cette dernière lui est infidèle. La duchesse d’Aquitaine épouse en secondes noces le futur roi d’Angleterre, Henri Plantagenêt, en 1154. Ce dernier prend alors le contrôle d’une large bande de terres à l’Ouest du royaume, qui correspond à un tiers du royaume de France. Mais le roi d’Angleterre a du mal à accepter d’avoir le roi de France pour suzerain et, entre 1159 et 1259, se déroule ce que beaucoup d’historiens considèrent comme « la première guerre de Cent Ans ». Le successeur de Louis VII, Philippe Auguste, s’illustre à la bataille de Bouvines en 1214 contre l’empereur du Saint Empire romain germanique et le comte de Flandres, alliés au souverain anglais. Une victoire éclatante à la suite de laquelle serait né le « sentiment national ».

 

Si le règne des premiers Capétiens est marqué par les guerres qui les opposent aux Plantagenêts, il l’est aussi par l’affirmation de l’État moderne. Le roi agrandit progressivement son domaine par le mariage, l’achat de terres ou la confiscation de fiefs des seigneurs et s’emploie à créer une administration. Philippe Auguste crée les baillis (qui prennent le nom de « sénéchaux » au sud), chargés de faire appliquer les ordonnances et de surveiller les sujets du royaume.

La mise en place de l'Etat moderne

L’administration se centralise à Paris, qui devient la capitale du royaume. Philippe Auguste fait installer les archives royales dans le Palais de la Cité tandis que les réserves financières de la Couronne sont transférées dans le donjon du Temple et les trésors royaux au Louvre. Paris s’urbanise et sa population augmente pour atteindre 200.000 habitants en 1297.

 

Louis IX, dit Saint Louis, petit-fils de Philippe Auguste, poursuit la mise en place de l’État moderne. Il perfectionne l’administration, affirme le droit du roi à légiférer dans tout le royaume, crée une cour souveraine dans le domaine de la justice, le Parlement, et met en circulation une monnaie royale stable et fiable.

Le dernier des grands Capétiens, Philippe le Bel, qui œuvre lui aussi à renforcer son État autour du pouvoir royal et crée les états généraux en 1302, souhaite mettre la main sur les immenses richesses et biens fonciers des Templiers. Pour ce faire, il fragilise l'ordre et amène son dernier grand maître, Jacques de Molay, sur le bûcher en 1314. Ce dernier aurait alors jeté une malédiction contre le roi capétien et ses descendants, une légende qui a inspiré Les Rois maudits de Maurice Druon.

En trois siècles, les rois capétiens sont parvenus à agrandir le royaume et à le doter d'institutions fortes au service du pouvoir royal. Les Capétiens de ligne directe règnent jusqu'en 1328 puis différentes branches leur succèdent :

 
  • les Capétiens-Valois de 1328 à 1498 ;
  • les Valois-Orléans de 1498 à 1515 ;
  • les Valois-Angoulême de 1515 à 1589 ;
  • les Bourbons de 1589 à 1792.

Lire aussi :

Charlemagne, le père de l’Europe ?
De la peste noire au coronavirus: la religion catholique face aux épidémies
Qui était Louis XVI, le dernier roi de l’Ancien régime ?

Partager cet article
Repost1
Published by opposition constructive
25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 08:21
« J’avais oublié que tout le monde
pouvait voir » : cinq étudiants jugés pour
injures publiques contre « les Chinois »
sur Twitter

Après l’annonce du second reconfinement, en octobre, des dizaines de messages injurieux sur les réseaux sociaux avaient visé la communauté asiatique en France.

Par

Publié aujourd’hui à 00h20, mis à jour à 09h16

Faculté de droit, Sciences Po Paris, école d’ingénieur, école d’informatique, formation de technicien supérieur : les cinq prévenus à la barre du tribunal judiciaire de Paris, mercredi 24 mars, sont étudiants. Ils ont entre 20 et 25 ans et présentent tous un casier judiciaire vierge aux magistrats de la 17e chambre, devant laquelle trois d’entre eux sont poursuivis pour « provocation publique non suivie d’effet en appelant directement à commettre des infractions d’atteinte volontaire à l’intégrité de la personne », deux autres pour « injures publiques envers un groupe de personnes à raison de leur origine ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Cinq personnes devant la justice pour avoir appelé à la haine contre « les Chinois » sur Twitter

« Nique la mère à tous les chinois », a écrit Arnaud K. sur Twitter, à la fin d’octobre. « J’en ai rien à foutre je déteste la Chine faut les rayer de la carte ces fils de pute tous les virus viennent de ce pays de merde », publie peu après Alexis K. sur la plate-forme. « Mettez-moi dans une cage avec un chinois, je veux m’amuser avec lui, le briser. Je veux voir toutes les lueurs d’espoir s’éteindre dans ses yeux », y affirme Dylan B. « Les élèves demain au lycée attrapez tous les gens qui font LV2/LV3 Chinois et ta-bass-ez les », affichait le compte d’Imad R., quand Ziad B. élargissait un appel à la violence lancé en Ile-de-France par un autre internaute à tous « les départements de France [et] les DOM-TOM ».

« Une barrière entre le virtuel et le réel »

Le parquet de Paris avait ouvert une enquête à partir d’un signalement sur la plate-forme Pharos du ministère de l’intérieur, envoyé après l’annonce par Emmanuel Macron d’un deuxième confinement, le 28 octobre 2020. Des dizaines de messages appelaient à la violence contre la communauté asiatique, accusée d’être responsable de l’épidémie de Covid-19. Les auteurs de neuf d’entre eux ont été identifiés, dont quatre seront jugés devant la justice des mineurs.

L’AJCF s’est constituée partie civile aux côtés de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), la Ligue des droits de l’homme (LDH), le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), SOS-Racisme et Vigil’Ances, ainsi que six Français d’origine asiatique, dont trois victimes d’agression physique et verbale dans les jours ayant suivi la publication des messages.

« J’avais oublié que tout le monde pouvait voir »

L’anonymat de leurs pseudonymes, la suppression des messages et la suspension des comptes par Twitter ont été contournés en quelques semaines par les enquêteurs par le croisement d’adresses IP de connexion demandées au réseau social et de réquisitions d’identités auprès des fournisseurs d’accès à Internet. « Je me suis rendu compte que le tweet était en public en voyant l’ampleur des réactions », explique à la barre Arnaud K., qui a supprimé son compte quelques semaines après la publication du message.« J’avais oublié que tout le monde pouvait voir », abonde Dylan B. dans un aveu partagé par les cinq prévenus. Parler sur Twitter revient d’abord à « échanger avec ses potes », à basculer son compte de privé à public pour quelques minutes « le temps de répondre à un tweet ». « Me retrouver devant le tribunal pour ce message me paraissait totalement inconcevable quand je l’ai écrit », poursuit Ziad B.

Habitué à partager des messages à ses 500 abonnés à propos du Paris-Saint-Germain, de la musique ou des mangas, il concède avoir cédé « à la surenchère » de Twitter en relayant un appel à la violence d’un de ses abonnés, avec lequel l’étudiant du campus de Menton de Science Po Paris échangeait régulièrement depuis plusieurs mois.

« Un but humoristique »

« Vous pensez que le fonctionnement même du réseau social encourage ces dynamiques ? », demande l’un des magistrats de la 17chambre. « Peu importent les mots, c’est le schéma que l’on suit avec un but humoristique », poursuit Dylan en affirmant que son message – « Mettez moi dans une cage avec un chinois, je veux m’amuser avec lui » – est une citation d’un combattant d’arts martiaux dans lequel la référence à la communauté asiatique a remplacé celui de l’adversaire.

Les parties civiles ont demandé de 1 euro symbolique à 3 000 euros de dommages et intérêts au nom du préjudice moral subi par les membres de la communauté asiatique en France. Le ministère public a demandé la réalisation de stage de citoyenneté pour « faire comprendre aux prévenus la gravité de leurs actes ». Le jugement sera rendu le 26 mai.

Lire aussi (2020) : « Garde ton virus, sale Chinoise ! » : avec le coronavirus, le racisme antiasiatique se propage en France
Partager cet article
Repost1