Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR Libres! à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Dimanche 27 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Jeudi 24 juin 2021

Meeting Cirque d'Hiver avec Valérie Pécresse

Dimanche 20 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Vendredi 11 juin 2021

Meeting Blanc Mesnil avec Valérie Pécresse

Mardi 8 juin 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 6 mai 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 05:27
 
Chers amis,
 
 
Comme Jean-Louis Borloo dans sa tribune courageuse publiée dans le Figaro, je ne peux que dénoncer « l’incroyable et insupportable erreur » de l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne qui vient de décider d’affaiblir nos forces armées. En effet, dans une décision rendue le 15 juillet, la Cour de justice de l’Union européenne a affirmé que la directive européenne sur le temps de travail devait s’appliquer à l’armée. Concrètement cela revient à considérer le soldat comme un « salarié comme les autres », un travailleur aux 35h avec une obligation de repos de 11 heures consécutives toutes les 24 heures…
 
Il s’agit d’une atteinte inacceptable à notre souveraineté nationale en matière de défense et d’un affront pour nos militaires. Il n’est pas audible de laisser une institution de justice européenne dicter notre politique en matière de sécurité et de défense. D’autant plus que cet arrêt vient remettre en cause le principe constitutionnel de « libre disposition des forces armées » consacré par le Conseil constitutionnel dans ses décisions du 28 novembre 2014 et du 27 février 2015.
 
En plus de constituer une atteinte à notre souveraineté, cet arrêt est une ineptie par son application pratique. Le décompte individuel du temps de travail, la limitation forte du travail de nuit, la planification rigide de l’activité et la nécessité d’un accord préalable de chaque personne pour la faire évoluer ou encore le décompte précis des récupérations sont, tout autant, des éléments impossibles à mettre en oeuvre. Complexes, coûteux, inadaptés au fonctionnement de l’armée, les mesures découlant de l’application de la directive ne ferait que rendre notre armée inefficace. Et ce alors que la France doit faire face à de nouvelles menaces, qu’elles soient cyber, maritimes, aériennes ou terrestres.
 
Aussi, le chef d’état-major de l’armée de Terre a été très clair, affirmant que le défi qui se pose actuellement à l’armée de Terre consiste à « changer d’échelle » dans ses entraînements parce que « face à des adversaires de plus en plus puissants, il est nécessaire de se préparer à l’inconfort opérationnel ». Or l’application de ladite directive va avoir raison de l’entraînement difficile et de la discipline qui forgent pourtant les caractères des soldats.
 
Comment les juges de la Cour de justice de l’Union européenne peuvent-ils s’estimer légitimes pour veiller au repos de nos soldats, pour encadrer les entrainements de ceux-ci ? Ces mêmes juges, qui ont horreur du modèle français, n’ont aucune légitimité démocratique, ne connaissent rien du terrain, et sacrifient si régulièrement nos industries comme notre indépendance.
 
La France, par l’intermédiaire d’Emmanuel Macron, doit prendre ses responsabilités et refuser cette mise sous tutelle de notre armée. Certes, l’affrontement doit être judiciaire à l’aide du juge administratif français. Toutefois, il s’agit bien plus de fermeté politique. Plus que jamais, il est nécessaire de faire cesser le gouvernement des juges, de rappeler à Bruxelles que la France est une puissance militaire indépendante et souveraine. La France doit renouer avec une justice forte, respectée et indépendante.
 
J’appelle le président de la République à apposer son droit de veto, je dirai même son devoir de veto, à cette décision absurde pour affirmer avec autorité l’indépendance et la grandeur de notre Nation.
 
Vous pouvez compter sur moi pour promouvoir, sans relâche, sans faiblir, ni faillir, le fondement de notre démocratie qui s’exprime par le noble mot de souveraineté, c’est-à-dire la maîtrise de notre destin qui doit être assurée par notre peuple souverain !
 
 
Bien fidèlement,

Guillaume Peltier,
Député de Loir-et-Cher
Vice-président les Républicains

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 05:19
Réglementation de la messe en latin : quand le Pape François s’éloigne des catholiques

lundi 19 juillet 2021, par Adélaïde Motte

Les habitués de la messe en latin vont grincer des dents. Alors que cette messe avait été nommée “forme extraordinaire” par le pape Benoît XVI, ce qui permettait à tout prêtre de la célébrer sans autorisation particulière, le pape François est revenu sur cette libéralisation. Les évêques devront dorénavant s’assurer que les prêtres célébrant selon ce rite ne le fassent pas dans des églises paroissiales, que de nouvelles paroisses ne soient pas créées et que les lectures soient faites en langue vernaculaire, en français par exemple, et non pas en latin. De plus, l’évêque doit contrôler les paroisses célébrant en rite extraordinaire pour décider de leur maintien ou non. Quant aux prêtres souhaitant célébrer la messe en latin, ou souhaitant continuer à le faire, ils devront en demander la permission à l’évêque, qui lui-même en référera à Rome.

Cette décision est d’autant plus curieuse que le bureau dédié à ce rite est supprimé. Les problématiques relatives à la messe en latin seront donc réglées par les différents ministères, ce qui programme sa disparition. Le choix du pape François, qui va à rebours de celui de nombreux fidèles, dont 8% sont familiers du rite extraordinaire, déroute, alors que certains athées éclairés, comme Michel Onfray, considèrent ce rite comme constitutif du catholicisme. Si la messe en latin rencontre des ouailles, pourquoi vouloir la détruire ?

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 05:17
Après le meurtre au couteau, inquiétude dans le centre de Saint-Denis
Après le meurtre au couteau, inquiétude dans le centre de Saint-Denis
Un homme de 24 ans a été mortellement blessé à l’arme blanche lors d’une rixe survenue samedi soir. Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire. Certains commerçants et riverains redoutent le pire.

 Une bagarre qui dégénère. Les faits sont survenus $entre 23 heures et minuit, en plein centre-ville. Selon nos informations, une rixe au couteau aurait éclaté entre une dizaine de personnes. «Cela a commencé à côté de ma boutique, raconte une commerçante. Je suis sortie car j’entendais taper sur ma cloison. Là, j’ai vu un groupe d’hommes se battre de façon très agressive. Je n’ai pas été étonnée parce que ça arrive souvent à Saint-Denis, parfois entre des vendeurs de cigarettes. Avec mon amie, on a hésité à intervenir mais on a eu peur de se prendre un coup.»

 Des agressions régulières. Dans la commune, les violences sont malheureusement monnaie courante. Samy a déjà été agressé à l’angle de la rue des Chaumettes en janvier dernier. «L’homme a pris mon téléphone dans ma poche. Puis j’ai senti une lame contre mon ventre. Je n’ai pas voulu jouer au cow-boy et je l’ai laissé partir avec mon smartphone.»

● La mairie se défausse. «Quand on interpelle la mairie, elle répond : Cela concerne l’État. Mais Saint-Denis va se finir en Chicago !» bouillonne Hakim. Les pouvoirs publics se renvoient la balle et pendant ce temps, le climat de violence perpétuelle alimente une inquiétude grandissante chez les riverains. Jusqu’où ?
Partager cet article
Repost1
Published by opposition constructive
19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 06:53


-- Vous pouvez vous désinscrire ici pour toutes nos newsletters.

powered by phpList 3.5.2, © phpList ltd

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 06:44
Comment le politiquement correct est en train de tuer la pensée critique (et avec elle le libéralisme)

dimanche 18 juillet 2021, par Vincenzo Zeno-Zencovich

La force – et en même temps le point faible – de la pensée libérale est d’être imprégnée de doutes, ce qui l’amène, dans un perpétuel

mouvement, à remettre constamment en question ce qui semble être ses points forts.

Si ce n’était pas une contradiction intrinsèque, on pourrait dire que la pensée critique est naturellement libérale, puisque équivalente à la liberté de pensée. Contradictoire parce que l’une des essences du libéralisme est de ne pas revendiquer le monopole de la vérité, quel que soit le sens que l’on souhaite donner à ce terme.

Cela ne veut en aucun cas dire que la pensée libérale serait une sorte d’éclectisme insipide, essentiellement dépourvu de principes et adaptable selon les circonstances.

Alors que les idéologies – à travers les siècles, et cela inclut donc les religions – établissent un chemin à travers lequel on devrait et on doit concevoir le monde, et s’attacher à changer ce dernier en cohérence avec ses principes, le libéralisme s’est créé en prenant ses distances par rapport au dogmatisme. Pour cette raison, il n’impose pas, et ne peut pas imposer une nouvelle forme de dogmatisme, entendu comme des conclusions, qui, une fois atteintes, ne sauraient être remises en question sans tomber dans l’hérésie et courir le risque de l’anathème.

Le « politiquement correct » est précisément une forme de dogmatisme, d’autant plus odieux à la pensée libérale qu’il se développe prétendument sur un terrain libéral mais en pervertit sa signification et trahit son sens intime. Il transforme une méthode ouverte en un credo fermé. Il voit ceux qui pensent différemment – j’insiste, « pensent » – comme des ennemis contre lesquels un combat mortel doit être livré. Il utilise les méthodes les plus typiques de l’il-libéralisme : étiqueter ses opposants, les qualifier d’inaptes à une société civilisée, pour les mieux bannir, les éviter, les exclure en s’interdisant tout contact avec eux. Ce sont là exactement les méthodes contre lesquelles la pensée critique s’est dressée pour donner naissance au libéralisme philosophique et politique.

Dans les pages suivantes, j’essaierai de présenter quelques sujets d’actualité dominés par le « politiquement correct », ce qui fait qu’il est pratiquement impossible d’en discuter sérieusement, et que ces sujets deviennent semblables à des dogmes théologiques. En parler est tabou et tout juste peut-on en mentionner les noms. Mon intention toutefois n’est pas de provoquer, mais plus simplement de rappeler que la pensée libérale n’a jamais hésité au fil des siècles à remettre en question ce qui semble être la sagesse commune, en signalant les erreurs et les truismes.

Avant de débuter, une mise en garde importante – qui n’est pas sans conséquences logiques – s’impose : je discuterai ici de ces sujets en prenant pour point de départ la façon dont ils sont abordés à l’intérieur des systèmes démocratiques occidentaux, non seulement parce que le « politiquement correct » est, nous le verrons, le produit des sociétés occidentales, mais aussi parce qu’il n’a de sens que dans ce contexte.

1. Racisme

Dans l’univers du « politiquement correct », l’un des plus grands ennemis – si ce n’est l’ennemi public n°1 – est le racisme. Toute référence à des caractéristiques raciales, ethniques, linguistiques ou d’ascendance est, si elle est exprimée dans un contexte (même hypothétiquement) négatif, considérée comme une forme de racisme parce que – tel est le chef d’accusation – on associe à des aspects externes, visibles ou apparents d’une personne des évaluations négatives créant, ou plus exactement, renforçant par-là des stéréotypes néfastes.

Le racisme se heurte clairement au principe de l’égalité de tous les êtres humains, sans distinction de race, de sexe ou de croyance. Un raciste est quelqu’un qui nie le principe fondamental d’une société démocratique et ouvre la voie à la discrimination et à la persécution. C’est pourquoi être traité de « raciste » est une insulte pire encore que celles de « fasciste » ou de « criminel ».

Le problème qu’il y a à procéder de la sorte est que l’omniprésence du terme finit par en diluer le sens : tout le monde est raciste. Mais, plus important encore, ces utilisations abusives ne tiennent pas compte d’un aspect anthropologique fondamental. Toutes les communautés humaines, où qu’elles se trouvent de par le monde, ont été, sont et continueront probablement d’être xénophobes. Une communauté se protège elle-même (ou croit se protéger) en identifiant tout à la fois ses membres et ceux qui n’en sont pas.

Bien que la xénophobie soit autre chose que le racisme, le « politiquement correct » assimile ceux – et ils constituent bien souvent la majorité de la population – qui craignent, pour des raisons légitimes ou non, une « invasion » d’étrangers, à des racistes. Le xénophobe est ainsi confondu avec ceux qui revendiquent la supériorité d’une « race » (quel que soit le sens donné à ce terme) sur les autres races et encouragent ou approuvent des politiques de ségrégation, de discrimination et même d’élimination physique.

Est-ce à dire que, puisque (presque) tout le monde est « xénophobe » ou se comporte comme tel, nous nous devons d’être complaisants à l’égard de ces comportements ? La réponse est évidemment NON, mais les facteurs suivants doivent être pris en compte.

a) Alors que la xénophobie (et sa dégénérescence dans le racisme) est mondiale, seul le monde occidental a développé une théorie philosophique, politique et psychologique profonde de la xénophobie, du racisme et de leurs maux ; seul le monde occidental a essayé de prendre des mesures visant à combattre la xénophobie et le racisme ; dans le monde occidental seulement, l’incitation à la xénophobie et à la haine raciale est un crime. Cela a des raisons historiques très claires : des millions de Noirs réduits en esclavage pendant plus d’un siècle aux États-Unis, privés de tout droit et de toute dignité humaine, avec des conséquences immédiatement perceptibles pour quiconque voyage aux États-Unis. En Europe, six millions d’êtres humains ont été exterminés pour leur prétendue identité juive (ce qui est encore plus monstrueux que le racisme fondé sur la couleur de la peau).

b) Le fait que les civilisations occidentales aient réagi à l’esclavage et à l’holocauste d’une manière aussi forte ne doit cependant pas être interprété comme si le racisme était une caractéristique exclusive du monde occidental, et sa honte. Ce serait comme si les pays les plus soucieux de protéger l’environnement, de lutter contre la corruption ou encore de limiter les erreurs médicales étaient pointés du doigt comme les pays les plus polluants, les plus corrompues, et les plus dépourvus de compétences professionnelles. Certes ce n’est pas parce que les autres — tous les autres — sont racistes, que nous devons fermer les yeux ou tolérer nos errements. Mais en même temps nous ne pouvons accepter, d’un point de vue critique, que le racisme soit présenté comme une caractéristique typique des communautés « blanches » (quel que soit le sens que nous donnions à une notion aussi large). Seuls les « blancs » sont racistes : les autres groupes ethniques ne peuvent être victimes que du racisme « blanc ».

c) Il y a une autre conséquence du traitement « politiquement correct » du racisme. D’une part on est appelé à promouvoir des sociétés multiculturelles / multiethniques, mais il est par contre interdit d’indiquer une quelconque préférence parce que cela est, explicitement ou implicitement, raciste. On ne peut même pas simplement exposer – y compris sur une base sociologique rigoureuse – quelles sont les caractéristiques de certaines communautés. Tout le monde, tous les groupes sont égaux, non seulement d’un point de vue juridique, mais surtout dans leur identité sociale. Les différences sont éliminées simplement parce qu’on ne peut en parler sans être accusé de tenir un « discours raciste ».

d) Dans cette perspective, les minorités (ethniques, linguistiques, religieuses) qui s’enorgueillissent de leur identité et font de leur mieux pour la préserver et la promouvoir et se distinguer du reste de la nation, ne peuvent être critiquées sous certains aspects, car de telles critiques seraient encore qualifiées de « racistes ». La majorité, et seulement la majorité, est raciste et doit être terrassée par des centaines de minorités lilliputiennes. Seules les minorités peuvent se moquer d’elles-mêmes ; seuls les Juifs peuvent exprimer leur witz (ce que Woody Allen fait si magistralement). Qu’un Gentil se risque à l’exercice, il sera traité d’antisémite.

En conclusion, le racisme a été un fléau horrible pour les sociétés occidentales. Mais faire mémoire des innombrables victimes de l’esclavage et de la persécution ne peut être une malédiction qui conduise à étouffer toute critique identitaire.

2. Colonialisme

Se déplacer à l’étranger, établir des comptoirs commerciaux, occuper des terres inhabitées ou déjà habitées et par la suite établir la souveraineté de la patrie sur les nouveaux territoires fait partie de l’évolution de l’humanité. En Méditerranée, les Phéniciens et les Grecs se sont déplacés à l’Ouest et à l’Est. Évidemment, l’Empire romain a étendu ses frontières à travers ses colonies. Le terme est révélateur : le colonus est un agriculteur qui cultive la terre. La ville allemande de Cologne porte encore la marque de son origine : Colonia Agrippina.

Ce phénomène n’est pas unique au monde occidental. D’autres civilisations et empires, en particulier en Extrême-Orient, se sont développés de la même manière. Avec la découverte du Nouveau Monde, la colonisation prend un tournant dramatique : l’occupation des nouveaux territoires passe, sur le continent américain, par l’éradication des cultures antérieures et l’extermination des populations indigènes. Un processus qui s’étend du XVIe au XIXe siècle et qui, en Amérique du Nord, est glorifié par des centaines de films sur la conquête du Far West.

En Afrique, la colonisation a une nature différente : au début il y a eu la création de comptoirs et ce n’est qu’au XIXe siècle, du fait d’une concurrence croissante entre les nations européennes, que l’on est passé à l’occupation politique d’immenses territoires par les Anglais et les Français, et dans une moindre mesure par les colonies espagnoles, portugaises, allemandes, belges et italiennes.

Le contrôle de ces régions et de ces gens visait à exploiter les ressources naturelles, créer et protéger des moyens de communication et freiner l’expansion des concurrents. Nul désir de mener à bien une politique d’extermination, mais simplement la superposition de la société occidentale sur ce qui était considéré comme des populations non civilisées et sauvages.

L’histoire de la colonisation occidentale en Orient et en Extrême-Orient est encore différente. L’Australie suit une voie semblable à celle empruntée en Amérique du Nord. Mais en Inde, en Indochine, en Indonésie, aux Philippines, les puissances occidentales doivent tenir compte du niveau de développement des sociétés existantes. En Inde en particulier, l’histoire des présences portugaise, néerlandaise, française et anglaise est celle d’une recherche continue d’équilibre entre les sociétés existantes et les États souverains avec, en toile de fond, la nécessité de contrôler les ressources naturelles, la production et le commerce. Dans d’autres régions – comme la Chine – la pénétration occidentale est purement nominale et les « colonies » (Hong Kong, Macao…) ne sont que de petits comptoirs sous contrôle occidental.

Il existe donc de nombreuses formes de colonialisme, et le colonialisme est loin d’être mort, surtout dans un monde globalisé.

Dans le vocabulaire politiquement correct, le « colonialisme » est un autre de ces crimes impardonnables, dont seules les sociétés occidentales sont responsables. Seuls les Blancs sont racistes, seuls les pays occidentaux, principalement européens, ont un comportement colonisateur. On met ainsi de côté la pensée critique qui consiste à raisonner sur des faits et des événements, à regarder ce qui s’est passé, ce qui aurait pu se passer et ce qui pourrait se passer. En particulier, on s’interdit toute distinction. Ainsi, si l’histoire de la colonisation occidentale des Amériques est impardonnable, quelles que soient les normes appliquées (ajoutant à l’extermination des populations et cultures autochtones le fléau de l’esclavage), dans d’autres parties du monde, il est, et devrait être, largement contestable que le bilan ne puisse être que négatif. Mais déjà suggérer un tel doute est tenu pour criminel aux yeux du politiquement correct. Pourtant ces doutes doivent être levés, non pas pour clore un débat théorique, mais parce que cela est nécessaire à notre compréhension du monde d’aujourd’hui.

S’agissant en particulier des pays africains, dont la plupart sont devenus indépendants dans les années 60 du siècle dernier, il convient de s’interroger sur l’usage que la plupart de ces nations ont fait de leur souveraineté. Il ne s’agit pas ici de débattre autour de la mise en place, par des procédures parfois douteuses, d’un système démocratique – nous aborderons ce point dans un autre paragraphe. Plus simplement il s’agit de comprendre l’état actuel des conditions nécessaires à une vie décente : santé, éducation et infrastructures. Peut-on raisonnablement affirmer que la situation lamentable dans laquelle se trouvent encore nombre de ces pays à cet égard soit l’amer héritage d’un passé colonial pour lequel les pays européens doivent être tenus responsables ? Peut-on comparer l’exploitation des ressources naturelles par les puissances coloniales et les entreprises internationales à celle mise en place par les classes dirigeantes indépendantes ? En d’autres termes, le fait que, du moins en Afrique, les pays occidentaux aient colonisé, pendant un siècle et demi au plus, le continent, ne peut devenir un prétexte pour rejeter toute critique des formes d’administration domestiques qui sont bien en deçà des normes occidentales et qui sont sans aucun doute responsables de l’émigration massive de millions de personnes. Le paradoxe est le suivant : d’un côté, suivant les principes d’indépendance et d’autodétermination, l’ère coloniale doit être jugée – et condamnée – quels que soient les mérites éventuels de son action. Parallèlement, quiconque s’aventure à ne serait-ce que suggérer que ce qui se passe aujourd’hui dans ces pays – guerres continuelles, internes et externes, massacres, extermination ethnique, crimes déchaînés, déprédations systématiques par les classes dirigeantes – n’a jamais été mis en place par aucune puissance occidentale sera réduit au silence pour néocolonialisme avéré.

La stigmatisation idéologique que le politiquement correct met sur le terme colonialisme empêche tout débat raisonné et documenté sur les événements historiques. Il empêche même de s’interroger, non pas de manière provocatrice mais parce que l’on veut tirer les leçons des erreurs du passé, sur ce qui a mal tourné dans le processus que l’on nomme décolonisation.

Mais il y a pire encore. La pensée « correcte » n’autorise pas une discussion sérieuse sur les formes que revêt le colonialisme – qui est une caractéristique immanente des sociétés avancées – dans notre XXIe siècle. En particulier, elle force à fermer les yeux de l’Occident sur la colonisation chinoise contemporaine de l’Afrique, au Nord comme au Sud du Sahara. Le politiquement correct – qui est une idéologie pour les somnambules – ne comprend pas que dans l’ordre mondial, que l’on se place un millénaire avant Jésus-Christ ou deux millénaires après Jésus-Christ, lorsque le siège du pouvoir est vaquant (dans ce cas suite au départ des pays occidentaux « coloniaux »), il ne le reste pas longtemps.

De ce point de vue, le politiquement correct est très proche du populisme. Il part du principe que les relations internationales devraient être gérées comme l’on gère des relations personnelles, et non sur la base d’une analyse complexe et multiforme qui doit examiner certains aspects qui échapperont fort probablement à un jugement naïf (au sens d’inexpérimenté). L’intérêt national est perçu comme une insulte ; la recherche d’un équilibre géopolitique et les alliances comme des crimes.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 06:41
Le cœur artificiel de Carmat, une réussite française !

dimanche 18 juillet 2021, par Aymeric Belaud

C’est une excellente nouvelle dans le domaine de la santé, de la science et de l’innovation. Un premier patient américain vient de recevoir un cœur artificiel de l’entreprise française Carmat. Si la première greffe d’un cœur artificiel, de la même société a eu lieu en 2013, cette implantation ouvre la porte du marché américain à cette technologie tricolore.

Le but du cœur artificiel de Carmat est d’offrir une solution palliative afin d’attendre une greffe humaine. S’il ne s’agit encore que d’un essai clinique, cela pourrait déboucher vers des implantations plus nombreuses à partir de 2025. C’est une véritable révolution pour le monde de la santé. Et si elle n’est encore qu’une solution transitoire, la recherche pourrait amener cette technologie à devenir une réelle alternative à la greffe de cœur.

Malgré une fiscalité confiscatoire et une bureaucratie folle, des entreprises françaises innovent et font avancer le monde. Imaginez toutes les possibilités si l’Etat libérerait l’économie ! Ce sont les entrepreneurs qui feront le monde de demain.

Partager cet article
Repost1
Published by opposition constructive
19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 06:39
Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

dimanche 18 juillet 2021, par Gabriel Collardey

L’Espagne n’a pas le niveau de vie de la

France. Elle n’a pas non plus sa dépense sociale. Mais elle a un système d’organisation territoriale fonctionnelle. Les communautés autonomes disposent, pour la plupart d’entre elles, de compétences en matière de santé. De fait, la vaccination relève des communautés. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, l’Espagne a vacciné plus de 60% de sa population à une dose et 47% à deux doses au 15 juillet. Surtout, les communautés vaccinent à flux tendus, pratiquement 100% des doses qu’elles reçoivent sont administrées. Sur les deux dernières semaines, les EHPAD n’ont recensé aucun mort par coronavirus. L’explication fera certainement sourire les antivaccins. En effet, 100% des plus de 80 ans ont été vaccinés contre seulement 80% en France. Les résultats sont impressionnants. “Las residencias” l’équivalent de nos EHPAD avaient payé le prix fort de l’épidémie sur l’année en cours, également l’été dernier. Il ne faut pas mobiliser la variable météo pour justifier cette baisse soudaine de mortalité. L’Espagne est aussi le pays le moins réticent à la vaccination, les habitants se vaccinent par civisme et en pleine responsabilité. L’Espagne est un exemple à suivre, les faits confirment l’efficacité vaccinale. IREF

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 11:12
Facs, recherche: elles voient des machos partout !

Et pour la peine, elles discriminent les hommes en retour

Facs, recherche: elles voient des machos partout !
Mariya Gabriel, Commissaire à l'innovation, la recherche, la culture, l'éducation et la jeunesse pendant une conférence de presse, 29 juin 2021 © Kenzo Tribouillard/AP/SIPA Numéro de reportage : AP22581493_000001
Sexisme imaginaire, soumission idéologique et coercition dans le monde universitaire.

Ne croyez pas que l’idéologie woke est un délire limité à certaines universités aux États-Unis. Elle s’est déjà installée dans l’Union européenne, y compris en sciences dites dures. Cela est illustré par la façon dont le « sexisme » est traqué dans le monde académique.

Le nouveau programme européen de financement de la recherche, Horizon Europe, explique ainsi que « l’égalité des sexes et l’ouverture aux problèmes d’inclusion sont des priorités ». Mariya Gabriel, Commissaire à l’innovation, la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse, précise que la démarche « vise à éliminer les inégalités entre les sexes et l’intersectionnalité des inégalités socio-économiques tout au long de la recherche et de l’innovation ». On peut y voir une application de la Charte des droits fondamentaux de l’UE, mais de manière aveugle, car la sphère de la recherche est en réalité tournée vers le mérite, et l’on est bien en peine d’y trouver une discrimination active à l’encontre des femmes. Mais les idéologues du genre ont leur réponse préfabriquée : si vous ne voyez pas les « biais », c’est la preuve qu’ils sont « inconscients ».

Un parti pris idéologique

L’utilisation du terme « intersectionnalité » dans le document Horizon Europe est encore plus révélatrice de son parti pris idéologique. Le concept d’« intersectionnalité » a été inventé en 1989 par Kimberlé Williams Crenshaw, une militante féministe, dans le contexte racial des États-Unis. Elle repose sur l’idée que les « dominations » (sexe, classe, genre, ethnique) ne sont pas indépendantes les unes des autres, qu’elles s’entrelacent, voire se renforcent et finissent par former un « système ».

À lire aussi, Erwan Seznec : Enquête: Facs, le grand déraillement

Pour revenir au « genre » et au programme Horizon Europe, il ne s’agit pas simplement d’un discours bien-pensant et d’un idéal, mais d’une obsession de la parité absolue qui entend imposer « plus de femmes participant à des programmes de recherche et d’innovation ». La doctrine est claire : « l’intégration de la dimension de genre dans les contenus de recherche et d’innovation (c’est-à-dire le sexe et l’analyse de genre) devient une exigence par défaut à travers tout le programme ». Pour illustrer le caractère coercitif de la « nouvelle éligibilité pour avoir accès aux financements d’Horizon Europe : il sera nécessaire pour les organismes publics, les organismes de recherche et les établissements d’enseignement supérieur, à partir de 2022, d’avoir mis en place un plan d’égalité des sexes ». L’objectif politique est « d’assurer un changement institutionnel durable ». Et pour qui n’aurait toujours pas compris : « l’équilibre entre les sexes parmi les chercheurs impliqués dans les projets sera fortement encouragé et sera pris en compte pour des propositions classées à égalité ».

Des “actions militantes” à tous les étages

Il n’en faut évidemment pas plus pour que les Directions desdits organismes publics se mettent à agiter leur « plan d’égalité des sexes ». Il ne faut d’ailleurs pas les pousser beaucoup puisqu’il est déjà écrit dans le Code de l’éducation français que l’enseignement supérieur « contribue » à la « construction d’une société inclusive » (Article L123-2) et qu’il « mène une action contre les stéréotypes sexués, tant dans les enseignements que dans les différents aspects de la vie de la communauté éducative » (Article L123-6). Comme le souligne le Professeur de droit public Anne-Marie Le Pourhiet dans la Revue française de droit administratif (mars-avril 2021) : « Littéralement, chaque universitaire semble donc ainsi invité par le législateur à “mener des actions” militantes dans ses cours ».

Suite à un accord signé le 30 novembre 2018 entre le Ministre chargé de la Fonction Publique et des organisations syndicales, on voit ainsi proliférer dans l’Enseignement supérieur et les Institutions de recherche des « Plans d’Égalité Professionnelle Femmes-Hommes » [1] et des postes de Chargé de mission « égalité femmes-hommes et luttes contre les discriminations » [2]. Le programme de rééducation idéologique peut porter le doux nom de « mentorat » ; ce dernier « fait partie des formes d’apprentissage à moyen et à long terme pour offrir un champ des possibles, des savoirs-être et des attitudes aux personnes. Le mentorat est ainsi une forme de guidance, de transmission, reposant sur des valeurs de compagnonnage » [3]. Citons aussi, pour favoriser la pratique de l’écriture inclusive, une formation à l’écriture « épicenne » (sic), en l’occurrence à l’Université Grenoble-Alpes, pour remplacer une « langue traduisant des stéréotypes masculins et féminins » par une autre « garante de changement égalitaire ». Pris individuellement, ces trois mots sont bien présomptueux ; ensemble ils deviennent effrayants !

Des officines à la manœuvre

L’idéologie et le business faisant souvent bon ménage, on constate le développement d’officines proposant « la mise en place d’une formation sur la prévention des violences sexuelles et sexistes ». La tendance qui se dessine est, pour les Directions des institutions académiques et de recherche, de rendre ces « formations » obligatoires pour tout le personnel et les étudiants, accréditant ainsi l’idée fausse que le monde académique serait massivement sujet à ces « violences ».

À lire aussi, Hala Oukili : Facs: stop aux pseudo-sciences!

À l’instar des séminaires racialistes interdits aux Blancs, on voit également apparaitre des formations réservées aux femmes, donc objectivement interdites aux hommes. Ainsi le stage « Osez les carrières au féminin » [4], organisé conjointement à Grenoble par la Ville, le CCAS, la Métropole, le CNRS et l’Université, affiche comme buts de « renforcer sa confiance en soi, s’affirmer et s’engager dans l’action », etc.  Ces objectifs sont louables, mais n’est-ce pas « sexiste » que de les réserver aux femmes ? Pourquoi un webinaire [5] objectivement sexiste du CNRS  « Quels impacts de la crise du Covid-19 sur la carrière des femmes dans l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation ? ». On peut mentionner également les « 26 chercheuses des laboratoires rattachés au CNRS récompensées par le Prix Jeunes Talents France Pour les Femmes et la Science 2020 » [6].

Que ces purs produits idéologiques enfreignent les valeurs universalistes et du mérite de la science semble avoir échappé à l’attention des chefs d’établissements scientifiques ou universitaires. Il ne s’agit pas de prétendre que l’on ne trouvera jamais l’expression d’une sorte de misogynie parmi les chercheurs (plus âgés), mais ce n’est qu’une minorité infime et en voie de disparition, pas une tendance culturelle, et certainement pas un « système ».

Le retour du paradoxe de Tocqueville

Nous ne discuterons pas ici des diverses théories qui tentent d’expliquer pourquoi on n’atteint pas une parité parfaite entre les sexes dans les diverses disciplines scientifiques (dans certaines, il y a plus de femmes !). Ni des publications douteuses (pour rester poli) qui prétendent y avoir identifié du sexisme. En réalité, nous pouvons voir dans cette quête de la parité une nouvelle forme du paradoxe de Tocqueville – de l’insatisfaction croissante – qui veut que plus une situation (économique, sociale) s’améliore, plus l’écart restant, par rapport à une situation jugée idéale, est intolérable pour ceux qui sont pourtant les bénéficiaires de l’amélioration. S’y ajoute, comme le montrent les exemples ci-dessus, un discours victimaire à l’adresse des femmes et, implicitement, de culpabilisation des mâles blancs. Il s’agit d’un projet politique, qui rejoint celui du « wokisme » et du courant « décolonial », où le coupable désigné est toujours le même et les victimes interchangeables.

Que les Institutions qui se soumettent à cette idéologie ne s’y trompent pas : aujourd’hui on compte les femmes dans les labos, demain on comptera les « racisés » et après-demain les homosexuels. Qu’il me soit permis de ne pas souhaiter une telle évolution.

 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 10:50
Revue Esprit
Vendredi 16 juillet 2021
 
Nos destins biologiques

Le Parlement a définitivement adopté, le 29 juin dernier, le projet de loi de bioéthique. Les débats autour de sa mesure phare, l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, ont largement éclipsé d’autres enjeux, portant notamment sur l’utilisation des données génétiques et la recherche sur l’embryon, qui posent aussi d’importantes questions éthiques.

Dans leur diversité apparente, ces sujets interrogent tous l’idée que la dynamique du vivant peut être maîtrisée, voire choisie. Si des mesures telles que la procréation médicalement assistée ou l’euthanasie sont encore sources d’oppositions et de divisions marquées, l’idée selon laquelle la vie biologique ne s’impose plus comme un destin, mais peut être investie comme un projet, fait son chemin dans la société française, comme chez nos voisins.

Dans le même temps, et cela peut sembler paradoxal, la défiance à l’égard de l’institution médicale paraît à son comble, comme en témoignent les débats actuels sur la vaccination. Or, au-delà du caractère excessif de propos qui assimilent l’obligation vaccinale à la dictature, c’est bien dans un désir de maîtrise de ce qui arrive à son corps que se loge le refus du vaccin, dont le bénéfice est pourtant incontestable en termes de santé publique.

Il ne sert à rien de rêver d’un âge d’or où l’on pouvait encore séparer, parmi les fruits du progrès technique, le bon grain de l’ivraie, selon une hiérarchie des valeurs qui s’imposait à tous. La possibilité d’autodétermination de soi fut la grande promesse de notre modernité. Elle porte encore en elle autant d’opportunités que de risques, qu’il nous appartient d’assumer, collectivement et démocratiquement.

 

alt
Loi de bioéthique, un consensus fragile

François Crémieux, Isabelle Richard, juillet 2020 > Lire

La loi de bioéthique 2020 se situe dans la continuité des précédentes, consacrant un processus original de délibération entre experts, représentants politiques et citoyens. Mais les articles de loi qui ont été le plus commentés jusqu'ici ne sont pas forcément ceux dont les répercussions pour l'avenir sont les plus significatives.

 

alt
Le réexamen des lois de bioéthique, pour quel monde commun ?

Jean-Philippe Pierron, juillet 2021 > Lire

Le réexamen des lois de bioéthique révèle la réflexivité des sociétés modernes, mais laisse perplexe quant à nos capacités à critiquer et à agir sur un système technique global et normalisé. La dimension politique du corps ouvre quant à elle d’autres perspectives.

 

alt
Le conflit des médecines

Guillaume Leblanc, mai 2002 > Lire

Le pouvoir sur la vie biologique comme trait distinctif de notre modernité et l’extension de la médecine qui en a résulté, ont fait disparaitre l’évidence de la pratique médicale conçue comme art clinique relationnel. La médecine étant devenue un fait social total, il faut s’interroger sur les nécessaires limitations du pouvoir, tant médical que social, à dire ce qu’est la vie.

 

alt
Le stéthoscope et la souris : savoirs médicaux et imaginaires numériques du corps

Antonio Casilli, mars-avril 2019 > Lire

L’internet est depuis sa création un lieu de mobilisations et de contestation des pouvoirs. Le pouvoir médical n’y a pas échappé. Dans l'histoire de la relation entre médecins et patients, il faut désormais compter avec les réseaux numériques, entre utopie de la santé parfaite et diffusion incontrôlée des informations médicales.

 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 10:46
La Cour de justice de l’UE confirme la prédominance de la neutralité religieuse au travail

vendredi 16 juillet 2021, par Gabriel Collardey

La France n’est pas le seul pays à avoir des débats juridico-politiques au sujet du voile. En Allemagne, une entreprise a demandé à deux de ses employés de ne pas porter le voile en présence de ses clients, les deux employés ont contesté cette demande devant les tribunaux nationaux. La Cour fédérale du travail a questionné la CJUE pour savoir « si une règle interne d’une entreprise interdisant aux employés de porter des signes religieux visibles sur le lieu de travail constituait une discrimination ». De manière fortuite, la CJUE a pris le parti de l’employeur, considérant qu’une entreprise a le droit d’exiger de ses salariés une neutralité politique, philosophique et religieuse sans que cela soit discriminatoire.

L’arrêt précise que pour motiver une telle décision, l’employeur doit démontrer qu’il est porté atteinte à la liberté d’entreprendre et que le non-respect de la neutralité religieuse de la part de son employé entraîne des conséquences défavorables sur son activité. A cet égard, la Cour considère qu’une salariée qui porte le voile peut affecter l’image de l’entreprise auprès des clients. Au sein d’une structure d’accueil d’enfants, comme des crèches, les parents peuvent demander la neutralité religieuse des personnes en charge des enfants. De fait, la Cour rappelle la primauté de l’activité économique pour l’entreprise sur les convictions religieuses du salarié. Cet arrêt va faire jurisprudence dans les différents États membres, surtout elle donne une certaine légitimité à la laïcité française. Il constitue une protection supplémentaire pour les employeurs français qui sont de plus en plus confrontés à ce genre de situation.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive