Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR Libres! à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Dimanche 27 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Jeudi 24 juin 2021

Meeting Cirque d'Hiver avec Valérie Pécresse

Dimanche 20 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Vendredi 11 juin 2021

Meeting Blanc Mesnil avec Valérie Pécresse

Mardi 8 juin 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 6 mai 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 11:46
Cantonales: le scrutin paritaire rejeté


Le Sénat a rejeté ce soir par 164 voix contre 144 le scrutin paritaire pour les cantonales, mesure phare d'un projet de loi électoral du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

Ce mode d'élection décrit comme unique au monde, prévoyait l'élection au scrutin majoritaire d'un binôme homme-femme de conseillers généraux dans chaque canton.

L'UMP et la majorité des centristes ont voté contre ainsi que le CRC (communistes). Les écologistes se sont abstenus. Seuls le PS et le RDSE (à majorité radicaux de gauche) l'ont approuvé ainsi que quelques centristes.

Le Sénat a par ailleurs voté hier soir un article prévoyant le renouvellement des conseillers généraux tous les six ans au lieu d'un renouvellement par moitié tous les trois ans. Ils ont également changé de dénomination du conseil général et du conseiller général respectivement en conseil départemental et conseiller départemental.

Le prochaines élections cantonales seraient reportées d'une année à 2015, en même temps que les régionales. Elles étaient prévues initialement en 2014, année électorale chargée avec également les municipales, les européennes et les sénatoriales
.

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 12:27
Bruno Julliard: "J'ai été frappé par le conservatisme des syndicats enseignants"

Par , publié le 16/01/2013 à 17:51

Bruno Julliard, adjoint à la Culture du maire de Paris vient de quitter le cabinet de Vincent Peillon où il occupait la fonction de conseiller auprès du ministre, en charge de la loi d'orientation. Il explique les raisons de son départ et dresse le bilan de son expérience au ministère de l'Education nationale. 


Bruno Julliard: "J'ai été frappé par le conservatisme des syndicats enseignants"

Bruno Julliard, adjoint à la culture du maire de Paris, et ancien secrétaire national du PS en charge de l'éducation, a quitté le cabinet de Vincent Peillon le 11 janvier 2013.

AFP PHOTO / FRED DUFOUR

Pourquoi avez-vous quitté le cabinet de Vincent Peillon?

Dès le début, nous avions convenu avec Vincent Peillon que c'était une mission temporaire, le temps de la concertation et de l'élaboration de la loi sur l'école. Cette loi était vraiment le sujet pour lequel j'étais rentré au cabinet. Cette mission faisait le lien avec mon travail au PS pendant la campagne [Bruno Julliard était alors secrétaire national en charge de l'éducation]. Entretemps, au mois de juillet, je suis devenu adjoint à la culture du maire de Paris,Bertrand Delanoë. Il devenait difficile physiquement de cumuler les deux fonctions et je souhaite désormais me consacrer totalement à la préparation des municipales 2014 dans l'équipe d'Anne Hidalgo

Comment expliquez-vous le blocage et l'opposition de la majorité des syndicats sur la réforme des rythmes scolaires?

Au point de départ, nous voulions travailler sur un calendrier très resserré. La loi devait être soumise au conseil des ministres dès l'été pour un examen à l'automne. On savait que ce serait très difficile. Au début de l'été, le Premier ministre annonce une concertation d'ampleur après les déclarations de Vincent Peillon sur les rythmes scolaires. Quand Vincent m'a proposé d'entrer dans son cabinet, nous savions déjà que nous devions conduire cette vaste concertation. Nous savions ce que voulions mettre dans la loi, mais la consultation de l'été a beaucoup servi à asseoir dans l'opinion l'intérêt de certaines réformes, sur les rythmes, la formation des enseignants, le premier degré notamment. Il s'agissait de pousser au maximum notre avantage sur certains sujets. 

A la place que vous avez occupée au sein du cabinet, quel regard portez-vous sur le système éducatif?

Je suis frappé par le conservatisme et le corporatisme des principaux syndicats enseignants. Le débat qui s'est déroulé auCSE (Conseil supérieur de l'éducation) m'a particulièrement interpellé de ce point de vue. Sur les trois heures de débat, l'intérêt des élèves sur la question des rythmes scolaires a du être abordé deux ou trois fois, par les réprésentants des maires et les associations de parents. A partir du moment où un syndicat se positionne sur un enjeu corporatiste, les autres suivent. Il y a comme une course à l'échalotte entre organisations sur ce terrain-là. Ce constat est particulièrement désagrable pour un militant de gauche comme moi, très attaché au syndicalisme. 

Pensez-vous que Vincent Peillon mènera sa réforme à terme?

Je crois qu'il va tenir bon. La réforme des rythmes est une bonne mesure. Il faut à présent faire en sorte qu'un maximum de villes l'appliquent dès la rentrée 2013, sinon il existe un risque qu'elle ne soit jamais appliquée. Rappelons qu'au départ, Vincent Peillon souhaitait allonger l'année scolaire. Il n'en est rien finalement. La réforme est donc acceptable pour les enseignants. 

La loi d'orientation et de programmation sur l'école est-elle en mesure d'améliorer le système éducatif?

La loi fixe les bases de la refondation du système: la formation des maîtres, la refondation de l'école primaire, le lien renforcé entre l'école et le collège. D'autres mesures, d'ordre règlementaire, viendront dans un second temps.  

Vincent Peillon est-il crédible quand il annonce son intention de réformer le métier enseignant?

Il n'est pas question de faire travailler plus les enseignants, mais de les faire travailler autrement. Il faut distinguer le temps de travail des profs du temps de travail devant les élèves. Ce temps là n'est pas valorisé, pas reconnu. Il faut l'intégrer dans les missions reconnues des enseignants. On a besoin d'une plus grande autonomie pédagogique dans les établissements. Ca, c'est le premier vecteur. Le second c'est le lycée, qui aujourd'hui coûte trop cher par rapport au premier degré, sous-doté. Il faut diminuer les volumes horaires au lycée, aménager les rythmes dans le second degré, réfléchir au lien bac-3/bac+3. Est-ce que ces réformes, difficiles à conduire, pourront faire partie de cette mandature? Le choix qui est fait pour l'heure par le ministre est de jeter les bases de cette refondation avec une loi d'orientation. Mais Vincent Peillon a raison de mettre le sujet du métier enseignant sur le tapis s'il veut réformer l'école en profondeur. 

Quelles sont vos ambitions pour l'avenir et pour Paris?

Je vais faire la campagne d'Anne Hidalgo à la place qui me sera assignée.Je veux mener une importante réforme des conservatoires parisiens, trop élististes, en lien avec la réforme des rythmes scolaires, afin que tous les élèves de primaire puissent en bénéficier. J'aimerais multiplier les initiatives d'art dans la rue, notamment d'art contemporain. Enfin je travaille avec Anne Hidalgo pour créer les conditions de la politique culturelle parisienne de demain. 

Vous appartenez à la majorité au pouvoir. Dans ce contexte, les prochaines élections municipales s'annoncent difficiles...

C'est vrai que c'est une élection difficile, mais je reste très confiant. Anne Hidalgo fera une très bonne campagne, nous avons des maires d'arrondissement très bien ancrés dans les arrondissements et l'opposition est divisée.  

Quel est le calendrier des prochains mois?

Le dépôt des candidatures aura lieu pour le mois de mars, pour une désignation du candidat avant l'été. En cas de candidatures multiples au PS, des primaires seront organisées. 


Partager cet article
Repost0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 08:51
Les jeunes à gauche ? 
Un cliché qui a vécu

Le mythe d'une jeunesse profondément ancrée à gauche semble avoir fait long feu. Les chiffres montrent que les comportements et les attentes électorales des jeunes Français se rapprochent sans cesse de ceux de leurs aînés. En plébiscitant la famille et l'autorité, les jeunes se rapprochent désormais des valeurs traditionnelles de la droite. Extraits de "La jeunesse n'est plus ce qu'elle était" d'Olivier Vial

Changement de cap
Publié le 4 août 2011
  •   
 
T-shirt du Che

T-shirt du Che Crédit CC Flickr_markhillary

Quand Edgar Morin, en précurseur, s'intéresse à la jeunesse au début des années 1960, il va le faire sous un angle culturaliste, s'attachant à analyser les transformations rapides de la société française de l'époque. Les jeunes apparaissent alors comme les acteurs et les symboles du rejet de l'autorité, de la revendication du droit à la différence, et de comportements hédonistes.

Avec un tel portrait, la messe semblait définitivement dite : la jeunesse est consubstantiellement de gauche.

Aujourd'hui encore, les partis de gauche continuent à entretenir ce mythe. Dans son rapport, intitulé "Gauche, quelle majorité électorale pour 2012 ?"Terra nova, fondation proche du parti socialiste, place la jeunesse au centre du socle électoral de la gauche, celle-ci étant censée bien représenter les valeurs "progressistes" défendues par le PS.

Pourtant, le comportement électoral des jeunes tend à se rapprocher de celui des Français, tout comme leur système de valeurs.


Le vote "jeune" n'existe pas

"En matière politique, le comportement électoral des 18-24 ans, qui représentent environ 15 % du corps électoral, ressemble à celui de leurs aînés immédiats, les 25-29 ans. Trois sur dix ont voté à tous les tours des dernières élections nationales. Un sur huit s'est abstenu systématiquement et un sur deux aux législatives"[1]. Les jeunes électeurs restent parmi les plus abstentionnistes et ils se montrent également souvent hésitants et plus volatils dans leur choix.

Mais, "au fil des élections, le vote des jeunes a incontestablement perdu de sa spécificité et se démarque moins de celui de leurs aînés que par le passé[2]". Le différentiel entre le vote des jeunes et celui de la moyenne des Français diminue régulièrement. Entre 1974 et 1995, la jeunesse semblait être structurellement de gauche. Elle accordait majoritairement ses suffrages au candidat de la gauche avec une prime de près de 10 points par rapport à la moyenne des Français.

Actuellement, l'évolution du vote des jeunes suit sensiblement la même pente que celui des ouvriers qui après avoir été un "électorat captif " de la gauche est aujourd'hui de plus en plus éclaté entre les différents candidats, et pour une part séduit par le vote Front National (FN).

Dès 1988, le FN réalise de très bons scores parmi les jeunes, souvent supérieurs à la moyenne des Français"Selon les conditions d'insertion sociale des jeunes, tout particulièrement leur niveau de formation, l'attractivité du vote frontiste n'est pas la même : 29 % des 18-30 n'ayant pas le bac contre 13 % des 18-30 ans détenteurs du bac et 20 % de l'ensemble des votants ont choisi Jean-Marie Le Pen au premier tour de la présidentielle de 2002. Seuls 8 % des étudiants ont porté leurs voix sur le leader d'extrême-droite" [3].


La valeur "famille" plébiscitée

Il a existé pendant des décennies de forts clivages entre les jeunes et leurs aînés sur certaines valeurs comme par exemple la famille, l'autorité, le sentiment national. Ces clivages tendent à s'estomper.

47 % des jeunes français jugent que fonder une famille est un moyen de "réussir sa vie" (39 %, moyenne européenne). Quand on leur demande de se projeter dans l'avenir pour savoir ce qu'ils aimeraient réaliser dans les quinze prochaines années, les aspirations des jeunes français s'articulent autour du foyer. Ils sont 68 % à souhaiter devenir propriétaire et 58 % à vouloir des enfants[4].

Ces aspirations commencent d'ailleurs à se retrouver dans les statistiques de fécondité et de nuptialité. "En effet, le nombre de naissances a de nouveau augmenté à compter de 1995. En 2000, il s'est établi à 808 000, correspondant à un indice conjoncturel de 1,89 enfant par femme en moyenne. […] 828 000 naissances ont été enregistrées en 2008, ce qui correspond à 2,02 enfants par femme en moyenne, plaçant la France en deuxième position dans l'Union européenne (juste après l'Irlande, avec 2,1). Cette hausse est surtout due à la  fécondité des femmes de plus de 30 ans (l'âge moyen des mères à la naissance du premier enfant était de 29,9 ans en 2008)" [5].

De même, avec 265 000 mariages célébrés en 2008, on est revenu au niveau de 1994 etles jeunes français semblent se réapproprier le mariage.

L'autorité reconnue et respectée

L'anti-autoritarisme né dans le sillage de mai 1968 et qui fut source d'un clivage politique important tend à disparaître, depuis le début des années 80. En 1981, 60 % des Français pensaient que respecter l'autorité était une bonne chose ; en 2008 la proportion atteint 79 %. La confiance dans l'armée, symbole d'autorité, progresse également de 58 % à 72 %.

La notion d'autorité devient consensuelle. Elle est moins clivante sur le plan politique et les différences de perception selon l'âge s'estompent. Les jeunes sont beaucoup plus favorables à l'autorité que ne l'étaient leurs aînés à leur âge, comme le prouve l'enquête réalisée en 2008 auprès de 1 500 lycéens pour le magazine Phosphore : " 80 % des jeunes estiment que les enseignants devraient exercer leur autorité pour faire respecter l'écoute en classe, mais aussi le respect des autres (82,6 %) ou encore les travaux scolaires (73,4 %) et le règlement."


La fierté d'être français retrouvée

Entre 1981 et aujourd'hui, le sentiment d'appartenance nationale et la fierté d'être français a fortement progressé chez les jeunes (+23 points). Durant plusieurs décennies, ce sentiment d'appartenance nationale était un des clivages les plus importants entre les jeunes et leurs aînés.

En 1981, par exemple, seuls 65 % des jeunes affirmaient être fiers d'être Français contre 82 % de l'ensemble des français et 93 % des 60 ans et plus. En 2008, ils sont 88 % des jeunes à déclarer être fiers d'être français, contre 90 % de l'ensemble des Français et 94 % des 60 ans et plus[6].


Un glissement vers plus de liberté

La jeunesse française continue de préférer l'égalité à la liberté. Comme leurs homologues finlandais, les jeunes français sont 67 % à penser qu'une société idéale valoriserait d'abord une "répartition équitable des richesses" plutôt que la "performance individuelle". Il faut, cependant, noter que les générations qui les ont précédés (30-50 ans dans cette enquête) étaient encore plus nombreuses à choisir l'égalité (81 %).

Le différentiel de 14 points qui existe entre les 16-29 ans et les 30-50 ans, sur cette question, constitue, ici encore, le signe d'un glissement de la jeunesse vers des valeurs plus "libérales".



[1] Fondapol, [2011], p.22
[2]
 Lau Elisabeth (sous la dir. de), [2011], p.43
[3]
Bréchon Pierre, [2009]
[4]
 Mermet Gérard, [2009]
[5]
 Muxel Anne, [2007]
[6]
 Muxel Anne, [2007]

________________________________________

Extraits de "La jeunesse n'est plus ce qu'elle était... tant mieux !", de Olivier Vial, CERU (2011)


En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/decryptage/politique-jeunes-pas-gauche-vote-valeurs-traditionnelles-droite-157414.html#olEy4QQpCBLCIgCY.99 
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 08:44
Partager cet article
Repost0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 09:55
Mobilisation historique contre le mariage
pour tous

 

Par Agnès Leclair
Des centaines de milliers de manifestants ont convergé au pied de la tour Eiffel, lieu de rassemblement des cortèges dimanche contre le mariage homosexuel.
Des centaines de milliers de manifestants ont convergé au pied de la tour Eiffel, lieu de rassemblement des cortèges dimanche contre le mariage homosexuel. Crédits photo : CHARLES PLATIAU/REUTERS

Selon les organisateurs, près d'un million de personnes ont défilé dimanche à Paris. Ils demandent à être reçus à l'Élysée.

Une marée humaine «bleu-blanc-rose» a déferlé sur Paris. Dimanche 13 janvier, la Manif pour tous, rassemblement national contre le projet de loi du mariage pour tous, a remporté le pari de la mobilisation.

Quelque 340.000 opposants au projet de loi sur le mariage homosexuel ont battu le pavé selon la Préfecture de police. Ils étaient environ un million, selon les organisateurs. Cette dernière estimation ferait du défilé la première manifestation la plus importante sur un sujet sociétal depuis trente ans. Quel que soit le chiffre retenu, la Manif pour tous arrive ainsi au-dessus du seuil de 300.000 personnes que ses organisateurs s'étaient fixé comme objectif. De quoi donner des ailes au collectif soutenu par l'Église catholique et l'UMP et emmené par la médiatique et provocatrice Frigide Barjot, autoproclamée «catho déjantée»

Démonstration de force

En fin d'après-midi, au Champ-de-Mars, point de convergence des trois cortèges partis de place d'Italie, Denfert-Rochereau et porte Maillot, les manifestants scandaient encore leurs slogans «Les papas, les mamans, dans la rue on descend, le mariage on défend», «Taubira t'es foutue, la famille est dans la rue» ou «Tous nés d'un homme et d'une femme». Cette démonstration de force avait pour objectif premier d'obtenir, après deux mois d'attente, un rendez-vous avec le chef de l'État. «La manif sera réussie quand le président nous recevra. Il faut qu'il nous entende, qu'il suspende le projet de loi et ouvre des états généraux pour informer les Français du changement historique sur la filiation», a insisté Frigide Barjot.

Sur le podium installé dos à la tour Eiffel, l'égérie du mouvement a lu en fin de journée un «appel solennel au président de la République», reprenant l'anaphore utilisée par François Hollande dans son face-à-face télévisuel avec Nicolas Sarkozy avant l'élection présidentielle. «Vous, président de la République, ne pouvez ignorer cette foule considérable et diverse qui se lève spontanément et pacifiquement contre le projet de loi “mariage et adoption pour tous” (…)Vous, président de la République, serez-vous celui qui décrétera que l'on peut naître sans homme ou sans femme? a-t-elle scandé. Le peuple vous demande aujourd'hui de convoquer des états généraux de la famille, du mariage, de la filiation et des droits de l'enfant et, dans un geste de réconciliation nationale, de recevoir dès demain à l'Élysée ceux que les Français envoient pacifiquement devant vous.»

Dans un froid glacial, jeunes, vieux et familles avec enfants tentaient de se réchauffer en agitant des milliers de drapeaux roses au rythme saccadé de tubes techno. Nombre d'entre eux n'étaient jamais descendus dans la rue auparavant pour exprimer leur opinion. «Certains nous ont demandé ce matin comment faire pour manifester», rapporte Tugdual Derville, délégué général d'Alliance Vita et porte-parole du collectif, «frappé par la qualité de la mobilisation, à la fois grave et festive». À ses côtés, Béatrice Bourges, à la tête du collectif pour l'enfant et également membre organisateur, se réjouissait de ce «rassemblement calme et joyeux qui a gagné les immeubles avec une multitude de drapeaux roses accrochés aux fenêtres». «La Manif pour tous ne sera pas sans lendemain. Nous ne laisserons pas la rue aux promoteurs de ce projet de loi», promettaient hier ses organisateurs, galvanisés par la foule. Ainsi, la Manif pour tous pourrait être reconduite si le chef de l'État n'accède pas à la demande de rendez-vous des «anti».

La présidence de la République a réagi dans la foulée, évoquant une manifestation «consistante» mais qui «n'empêchera pas le débat au Parlement» sur le projet de loi sur l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples homosexuels, en séance publique à l'Assemblée nationale à partir du 29 janvier. Les pro mariage gay ont pour leur part prévu de s'exprimer dans la rue le 27 janvier.

Appel au calme et à l'humour

Le cortège de l'institut Civitas, proche des catholiques intégristes, distinct des trois défilés de la Manif pour tous mais programmé sur une partie de son parcours, a rassemblé 8 000 personnes selon la police. Aucun incident notable n'avait été recensé dimanche en fin de journée, une des grandes craintes des organisateurs. Soucieux de préserver l'esprit «bon enfant» et «familial» du défilé parisien du 17 novembre dernier, conscient que la bataille du mariage pour tous s'apparente aussi une «bataille de la com», les organisateurs avaient multiplié les consignes d'appel au calme et à l'humour aux manifestants. Objectif: éviter tout dérapage homophobe et toute réponse à d'éventuelles provocations de militants LGBT (lesbiens, gay, bi et trans). Mais les contre-manifestants ne sont pas venus en nombre et ont témoigné leur désaccord de manière pacifique.

Le seul incident médiatique de la journée est venu du collectif lui-même. Un de ses porte-parole, Xavier Bongibault, fondateur de l'association «Plus gay sans mariage», s'est perdu dans un parallèle confus entre Hollande et Hitler: «Dire que tous les homos ont pour seul instinct sexuel leur orientation sexuelle, c'est la ligne qui était défendue par un homme que l'Allemagne a bien connu à partir de 1933 et c'est la ligne que François Hollande défend aujourd'hui.» Xavier Bongibault est revenu plus tard sur ses propos, qui n'entachent pas le succès de l'événement, ont estimé les organisateurs. En début de soirée, le collectif de la Manif pour tous, épuisé, ému mais euphorique, annonçait que les manifestants continuaient à se joindre au rassemblement le soir tombé, sous les lumières de la tour Eiffel, dans le brouhaha des tubes techno.

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 14:39

Les frappes françaises se poursuivent au

Mali

 

 

Par lefigaro.fr
Ces pilotes français, basés au Tchad, préparent leur mission.
Ces pilotes français, basés au Tchad, préparent leur mission.

Des renforts français sont arrivés samedi à Bamako en provenance de Côte d'Ivoire et du Tchad. Le soutien français à l'armée malienne a permis de contenir l'avancée des islamistes, qui ont perdu le contrôle de la ville de Konna.

• L'avancée islamiste contenue, des civils tués

L'armée malienne, appuyée par des forces françaises, a repris samedi le contrôle complet de Konna après de violents affrontements. L'état-major malien fait état de 11 morts dans ses rangs et une centaine chez les islamistes. Un officier français a lui été mortellement blessé vendredi lors d'un raid hélicoptères. La France a joué «un rôle capital» aux côtés de l'armée malienne dans la reprise de la ville, a estimé le capitaine Amadou Sanogo, chef des putschistes de mars 2012 et à la tête d'un comité militaire officiel. Parmi les pertes essuyées par les islamistes figure un haut responsable du groupe islamiste armé Ansar Dine (Défenseurs de l'Islam), Abdel Krim dit «Kojak», «un revers de taille», jugent des experts de la région.

Les affrontements à Konna ont également fait des morts dans la population civile. L'ONG Human Rights Watch affirme que dix civils, dont trois enfants, ont péri. L'association s'inquiète du sort des enfants soldats enrôlés chez les islamistes, qui ont «été blessés, et pour certains sont sans doute tués au cours des combats».

• Troisième jour de frappes aériennes

Les frappes aériennes françaises se sont poursuivies samedi et dimanche afin de bloquer l'avance de colonnes de pick-up armés des islamistes. «Il y a des raids en permanence. Il y en a en ce moment, il y en a eu cette nuit, il y en aura demain», a déclaré sur Europe 1 le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, pour qui sans intervention extérieure, les rebelles islamistes auraient fait tomberBamako en deu ou trois jours. Selon le ministre, la progression des islamistes vers le sud du pays n'est pas encore «totalement empêchée». Les colonnes «terroristes» descendaient depuis jeudi «par deux voies», «la voie ouest et la voie est», a-t-il souligné. Si la seconde n'avance plus, sur la voie ouest les accrochages continuent.

• Des renforts français et africains

Des militaires français sont arrivés samedi à Bamako en provenance de Côte d'Ivoire et du Tchad. Ces hommes «seront rejoints par d'autres qui arriveront directement de la France dans les heures qui suivent. D'ici à lundi prochain, le groupe sera au complet et opérationnel aux côtés de leurs frères maliens au front», a affirmé la télévision publique l'ORTM, sans fournir de nombre. Interviewé, le commandant du détachement français au Mali, le colonel Paul Gèze, a déclaré: «Mes souhaits, quant à la mission» assignée, «c'est de la réussir le plus rapidement possible, dans les meilleures conditions possibles, avec toujours le souci de la sécurité des personnes - que ce soit de la population malienne, de mes hommes ou de l'armée malienne».

La Grande-Bretagne annonce qu'elle va fournir une assistance militaire logistique à la France mais ne déploiera pas de personnel en situation de combat.

Des troupes originaires de plusieurs pays africains sont également attendues. Le Burkina Faso, le Niger et le Sénégal doivent déployer chacun un bataillon de «500 hommes». Le Nigeria affirme avoir envoyé une équipe technique de l'armée de l'Air ainsi que le commandant de la future force internationale. Un sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), qui doivent former une force d'intervention contre les islamistes occupant le nord du Mali, aura lieu mercredi prochain à Abidjan.

• Villepin défavorable à l'intervention française

Alors que la classe politique soutient dans sa majorité l'intervention française au Mali, Dominique de Villepin a fait entendre sa voix discordante dans une tribune au Journal du Dimanche, intitulée «Non, la guerre ce n'est pas la France». «L'unanimisme des va-t-en-guerre, la précipitation apparente, le déjà-vu des arguments de la guerre contre le terrorisme m'inquiètent», écrit celui qui avait porté en février 2003 à l'ONU le «non» de la France à la guerre en Irak et qui ne cite jamais le nom de François Hollande.

Pour Villepin, «au Mali, aucune des conditions de la réussite n'est réunie». «Nous nous battrons à l'aveuglette. Arrêter la progression des djihadistes vers le sud, reconquérir le nord du pays, éradiquer les bases d'Aqmi sont autant de guerres différentes», ajoute-t-il. Dénonçant un partenaire malien instable politiquement, il dénonce aussi le manque «d'appui régional solide».

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 14:05

Communiqué de presse.

Coupure de la bretelle de l’A186 : l’UMP-Montreuil demande un référendum d’initiative locale.

 La municipalité a décidé de fermer la bretelle de l’A386 qui traverse le secteur des Murs à pêches entre Mozinor et les Ruffins pour en faire une « avenue paysagère » avec des « espaces piétonniers généreux ». En effet, il faut  que les bobos du bas-Montreuil aient un espace pour venir faire du vélo le dimanche, le bois de Vincennes étant engorgé.

L’UMP-Montreuil s’oppose fermement à cette fermeture, décidée sans la moindre concertation et selon la méthode désormais éprouvée du fait accompli.

1. Les habitants du haut-Montreuil ont besoin de cette artère pour se déplacer hors de leur quartier : se rendre au centre de Montreuil, à Paris, faire leurs courses, vivre tout simplement,… Fermer cette bretelle reviendrait à les enfermer dans un quartier dépourvu de transports en commun aussi bien que de commerces.

2. L’avantage écologique invoqué par la municipalité est factice : la pollution engendrée par les itinéraires de support est considérable. Même Pascal Mage, de l’association « Murs à pêches » a dû convenir que le remède était pire que le mal, en terme de pollution.

3. Le tramway T1 n’est pas encore là, contrairement à ce que prétend la Maire. Noisy-le-Sec pourrait se transformer en un nouveau Notre-Dame-des-Landes et les propres amis de la maire, au sein notamment de l’association « Montreuil-Environnement », feront tout pour s’opposer à l’implantation prévue du SMR (site de maintenance et de remisage). Le dossier est donc loin d’être stabilisé au plan juridique.

Les habitants du Haut-de-Montreuil réclament désespérément qu’on les écoute sur ce dossier qui les concerne directement. Une pétition contre la fermeture de la bretelle a réuni des milliers de signature. A cela, la Maire ne propose qu’une concertation au clair de lune, autour d’un braséro. Pour la municipalité, il s’agit d’un sujet « secondaire ». Face à la mise sous tutelle des habitants du Haut par les bobos du Bas, face au refus d’engager une concertation sérieuse et approfondie, l’UMP réclame la mise en place rapide d’un REFERENDUM D’INITIATIVE LOCALE, prévu par la loi 2003, seul moyen de régler démocratiquement le problème de la coupure politique entre Haut et Bas de Montreuil qui s’est ajouté à la coupure géographique. Aux Montreuillois de décider ce qu’ils veulent, n’en déplaise à Mme la Maire qui semble oublier que le peuple est devenu majeur en 1789.

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 13:50

 

Ijab Khodr- Khoury 13 janvier 10:00
Communiqué de presse :
J'irai manifester aujourd'hui.
Pourquoi?
L’homosexualité, masculine et féminine, a été et sera toujours une réalité individuelle et donc un fait social qu’une société laïque et démocratique se doit de respecter.
Il doit donc être clair qu’opposition au « mariage homosexuel » ne veut pas dire hostilité au fait homosexuel.
Chacun en fonction des propres critères, en particulier éthiques et religieux, apprécie le fait homosexuel comme il l’entend.
Mais le mariage c’est autre chose.
Pourquoi ce projet du gouvernement ?
Pourquoi maintenant ?
Ne soyons d’abord pas dupe de l’astuce sémantique du gouvernement qui a rebaptisé « mariage pour tous » le projet de loi sur le mariage homosexuel dans le but de donner une apparence inoffensive à ce qui serait une évolution radicale de notre société.
Ne soyons pas dupe non plus de la manœuvre politicienne d’un gouvernement aux abois essayant de faire oublier aux Français, la crise, le chômage, l’incertitude internationale.
Cependant, je crois qu’au-delà de la politique, nous avons le devoir de réfléchir sur les fondements mêmes de ce projet pour nous former notre opinion.
A la base, il y a un vrai problème, qu’il serait vain de nier, en matière de droit patrimonial, de réglementation dans la vie quotidienne et, au-delà, de reconnaissance sociale des couples homosexuels.
On aurait pu résoudre ces difficultés, somme toute mineures, par un contrat d’union civile renforcé et solennisé (appelé ou non « mariage »), encore que le PACS puisse tout simplement être modifié en ce sens.
Mais il faut être clair, ce n’est pas QUE de cela dont il s’agit, derrière il y a une conception de la société, une conception de l’individu.
Ne nous y trompons pas, au-delà du mariage sous toutes ses formes (Mariage classique, PACS, concubinage, familles recomposées etc.), c’est le problème de la filiation qui nous est posé.
Comme le soulignent unanimement les représentants des trois grandes religions françaises, ce sont les bases mêmes de notre société que ce projet remet en question.
Accepter cette révolution juridique et sociale c’est, tôt ou tard, accepter le « droit à l’enfant » pour tous.
Or, qu’on le veuille ou pas un enfant nait toujours d’un homme et d’une femme.
S’éloigner de cette réalité constituerait pour nous franchir une ligne de rupture absolue avec le respect des droits de l’enfant et de la dignité de la femme.
Or, parmi ces droits de l’enfant, qu’y a-t-il de plus évident, de plus fondamental pour l’enfant que celui d’avoir un père et d’une mère ?
Déjà, on parle de procréation médicalement assistée, demain on parlera de gestation pour autrui, peut-être un jour la science rendra-t-elle possible le clonage, qu’en sera-t-il alors si nous nous engageons sur cette pente dangereuse ?
Qu’en serait-il de la dignité de la femme, dans une telle société ?
Où nous arrêterons nous ?
Donner la vie n’est pas un acte banal, élever un enfant n’est pas un droit, c’est un devoir et tous les parents savent à quel point c’est difficile.
Bien sûr, certains couples homosexuels ont des enfants qui sont très souvent, et c’est heureux, éduqués avant autant d’affection et de soins que les autres enfants.
Mais ce dont il s’agit ici, ce n’est ni d’amour, ni de morale, ni de cas individuels.
Ce dont il s’agit ici c’est d’une institution sociale au sens juridique du terme.
Ce dont il s’agit ici, c’est de faire entendre la voix des enfants.
Ne nous laissons pas abuser, par des demandes qui seront, en tout état de cause, marginales comme on l’a vu pour le PACS où nous avons entendu en son temps les mêmes arguments.
Il est d’autres façons de résoudre par la Loi les problèmes réels de vie quotidienne qui se posent aux ménages homosexuels.
Refusons donc ce projet socialement et éthiquement dangereux.
J’irai manifester aujourd'hui,comme vous, avec vous.
Ijab Khoury
Adjointe au Maire du 16ème
Vice-présidente de l'Union des Français Républicains
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 10:33
Mariage gay : l'opposition à la PMA et à
l'adoption grandit

 

Par Agnès Leclair
Manifestation contre le mariage pour tous, le 8 décembre à Lille.
Manifestation contre le mariage pour tous, le 8 décembre à Lille. Crédits photo : PHILIPPE HUGUEN/AFP

INFOGRAPHIE - Le nombre des Français opposés à l'ouverture de droits relatifs à la filiation pour les couples homosexuels progresse fortement, selon un sondage OpinionWay.

Les opinions se tendent sur le «mariage pour tous» à deux jours de la manifestation de dimanche. D'une polémique à l'autre, les sondages chancellent, témoins de l'hésitation croissante d'une partie des Français sur l'ouverture de droits relatifs à la filiation pour les couples homosexuels. La question de l'adoption divise. Une minorité de sondés, 45 %, se disent aujourd'hui pour l'ouverture de l'adoption aux couples homosexuels, un pourcentage qui a dégringolé de 11 points entre mai 2012 et les 9 et 10 janvier 2013, selon la dernière mesure d'OpinionWay pour Le Figaro-LCI, réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 981 personnes. «La forte progression d'opinions favorables à l'ouverture de l'adoption entre 2008 et 2012 n'a pas résisté aux récents débats. Mais la courbe pourrait cependant remonter après le vote du texte», souligne Bruno Jeanbart, le directeur des études politiques d'OpinionWay. Les arguments sur la «révolution» de la filiation ont fait mouche chez l'électorat de droite et les plus âgés. Le combat politique a été réactivé ces dernières semaines, notamment avec la sortie du ministre de l'Éducation nationale sur l'école privée, sujet très sensible à droite. Bruno Jeanbart y voit aussi un ras-le-bol plus général de cet électorat sur la politique du gouvernement. Plus spectaculaire, le chiffre d'adhésion au recours à la PMA pour les couples homosexuels s'effondre, avec seulement 37 % de Français favorables. Un véritable retournement de situation si l'on compare ce chiffre avec celui de l'institut LH2, sorti dans Le Nouvel Observateur en octobre dernier. Dans cette enquête, 51 % des personnes interrogées approuvaient la PMA pour les «couples homosexuels féminins». Un écart saisissant que ne peut expliquer entièrement la formulation légèrement différente de la question. Faut-il y voir un effet de la valse-hésitation des députés PS sur l'amendement PMA puis de son retrait du projet de loi? «Depuis le mois d'octobre, des voix se sont élevées à gauche pour exprimer des réticences sur l'ouverture de la PMA. Ces doutes ont pu influencer une partie de l'électorat qui juge peut-être plus prudent, à l'instar du gouvernement, d'avancer plus lentement sur ce projet de loi», décrypte Bruno Jeanbart, avant de prédire encore d'importantes variations sur ce sujet, encore «très nouveau pour les Français». Toujours favorables au mariageAu fil des semaines, les Français restent cependant favorables au mariage homosexuel stricto sensu avec 57 % d'opinions favorables, mais avec une légère érosion de trois points depuis les élections de mai 2012. L'approbation a avant tout chuté chez les électeurs de l'UMP dans un contexte de politisation du débat. Seuls 30 % des Français ayant voté pour Nicolas Sarkozy adhèrent ainsi à cette réforme du mariage. Les électeurs du FN, eux, y sont favorables à 45 %. Chez les catholiques, les non-pratiquants donneraient leur bénédiction aux couples de personnes de même sexe à 51 %, contre 37 % pour les pratiquants. «Sur ce sujet, les Français ne se forgent pas une opinion en prenant en compte la question de l'homosexualité. C'est leur rapport au mariage qui est déterminant. Plus ils attachent d'importance à cette institution, comme c'est le cas pour les catholiques, plus ils sont opposés au projet de loi», analyse le directeur des études politiques d'OpinionWay. Donner un avis sur un texte qui englobe les questions du mariage et de l'adoption: une acrobatie pour les Français, qui peinent à trancher entre leur oui au «mariage pour tous» et leur non à l'adoption ou à la PMA. Ainsi, seuls 40 % d'entre eux approuvent le projet «mariage + adoption» du gouvernement de François Hollande. Si l'on rajoute la PMA, seuls 32 % se disent favorables. Enfin, 38 % des répondants ne sont favorables à aucune mesure.

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 10:30
Laurent Fabius épinglé sur ses vacances à Zanzibar

 

Par lefigaro.fr
Malgré les consignes du président de séjourner à moins de deux heures de Paris , Fabius est parti à Zanzibar.
Malgré les consignes du président de séjourner à moins de deux heures de Paris , Fabius est parti à Zanzibar. Crédits photo : © Robert Pratta / Reuters/REUTERS

L'Elysée n'a pas encore réagi. La veille, c'est sa collègue ministre de la Culture Aurélie Filippetti qui avait confirmé s'être rendue à l'île Maurice pour un séjour privé lors des vacances de Noël.

Les vacances des ministres sont décidément un sujet qui fâche. Selon les informations du Lab d'Europe1.fr, le chef de la diplomatie Laurent Fabius a passé «quelques jours de repos» sur l'archipel de Zanzibar, au large de la Tanzanie, à l'occasion des fêtes de fin d'année. Une information confirmée par la conseillère du ministre, selon le site: «Je pense qu'il a informé le président de la République de cette destination». L'Elysée n'a pas encore réagi officiellement.

Avant les vacances, François Hollande avait donné pour consigne à ses ministres de séjourner à moins de deux heures de Paris. L'Elysée et Matignon n'avait autorisé que deux ministres à passer les fêtes dans les îles, chez eux en Guadeloupe et loin de la métropole, Victorin Lurel et George Pau Langevin.

Communication écornée

Or, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, avait déjà confirmé s'être rendue à l'île Maurice pour un séjour privé lors des vacances de Noël, après la publication par le site de Voici d'une série de photos la montrant sur une plage de l'île pendant la trêve des confiseurs. «Ce voyage m'a été offert par mon compagnon. Dès que j'ai connu la teneur de ce cadeau, j'en ai averti le président de la République, qui m'a autorisée à partir», avait déclaré la ministre.

«Le président a rappelé qu'une année faisait 365 jours et qu'il attendait de chacun présence et vigilance», assurait avant Noël la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem. Hollande voulait donner l'image d'un gouvernement dans l'action pendant les fêtes pour faire oublier l‘impression de vacance de pouvoir du mois d'août, qui avait affaibli le chef de l'Etat à la rentrée. Fabius et Filippetti ne l'ont pas aidé.

Partager cet article
Repost0