Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

7 septembre 2020 1 07 /09 /septembre /2020 09:48
Newsletter n°60 - Septembre 2020
 
 
Les Projets Rosalie
 
 
Newsletter n°60
 
 
Chaque mois, retrouvez des nouvelles des Projets Rosalie 
 
 
5 septembre, Journée Internationale de la Charité
 
 
 
Au Burkina Faso, les Filles de la Charité sont conscientes du risque de résurgence de nombreuses maladies liées à l'hygiène. Elles restent en permanence mobilisées autour des enjeux sanitaires et concentrent leurs efforts sur l’accès aux soins.
Elles animent des ateliers de sensibilisation dans les villages pour apprendre à éviter les risques de contagion, malheureusement, le manque de matériel se fait sentir et les empêche de répondre aux besoins concrets des populations.

Suite à la récente crise sanitaire, l’accès aux services de base tels que l’assistance médicale et les soins de santé seront un problème majeur et croissant dans les mois à venir.
Le projet « Résiste…», permettra d’équiper le centre de santé de Nouna en matériel médical et en produits d’hygiène de qualité.
Déjà fragilisés par le paludisme, la malnutrition et les menaces de conflit, femmes et enfants de Nouna au Burkina Faso sont particulièrement exposés aux menaces sanitaires.

Profitons de cette Journée Internationale de la Charité pour soutenir ce projet !
 
« Le Covid-19 doit permettre un nouveau départ avec la prise en charge des plus nécessiteux, leurs besoins fondamentaux étant traités en priorité afin qu’ils puissent vivre avec dignité. »
Aloysius John - Secrétaire Général de Caritas Internationalis
 
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
7 septembre 2020 1 07 /09 /septembre /2020 09:42
Revue Esprit
Infolettre revue Esprit - Vendredi 4 septembre 2020
 
Reconstruire le Liban

L’explosion survenue le 4 août dernier dans le port de Beyrouth a été le coup de trop porté à un Liban déjà éprouvé par une succession de crises. Depuis octobre 2019, dans un contexte d'effondrement économique, la rue libanaise était devenue le théâtre d’une mobilisation de grande ampleur contre la corruption endémique et l’incurie des dirigeants. Les mêmes qui, pour de nombreux Libanais, doivent être tenus responsables de la catastrophe du 4 août.

Depuis la création du Liban il y a un siècle puis son indépendance en 1943, le pays a connu des cycles de violences et de guerres, mais aussi des moments d'espoir et de refondation, dont Esprit s'est souvent fait l'écho. Aujourd'hui, devant la paralysie du système politique communautaire, l’impossible réforme des institutions et la captation des richesses par l’élite politique et administrative, l'heure est à la désespérance. Tandis qu’au plan international, le Liban est pris en étau dans des conflits et des jeux d’influence à haut risque, au cœur d’un Moyen-Orient plus instable que jamais.

Épuisés et en colère, les Libanais se tournent vers l’aide internationale. Indispensable, car il en va de l'avenir de ce pays et de toute la région, celle-ci ne sera pas suffisante. En s'appuyant d'abord sur les aspirations civiques des Libanais, c'est tout un système politique qu’il faut encore réinventer.

La rédaction

 

Les places de la révolte au Liban

Chloé Domat > Lire

Dans un pays où un ménage sur trois vit dans la pauvreté, l’annonce d’une taxe sur un service gratuit de téléphonie a fait éclater la colère des Libanais. Ils accusent leurs dirigeants d’être corrompus, d’avoir détourné de l’argent public et ainsi d’avoir conduit le pays à sa perte.

 

Crises et révoltes au Moyen-Orient

Joseph Bahout, Marie Ladier-Fouladi, Agnès Levallois > Lire

Près d’une décennie après les printemps arabes, une nouvelle vague de révoltes est apparue en 2019 au Liban, en Irak, en Iran, mais aussi en Algérie et au Soudan. Ces mouvements de contestation sont-ils portés par une dynamique commune? Que disent-ils des rapports entre États et sociétés?

 

État et guerre religieuse : le Liban, l'action du Hezbollah et la question chiite

Samir Frangié > Lire

Depuis le pacte multinational de 1943, l’État libanais repose sur un équilibre précaire, explique Samir Frangié dans cet article de 2005. La reconnaissance de la communauté chiite était le pendant nécessaire du « réveil libanais », mais comment constituer un État et former une classe politique sans durcir les clivages confessionnels? Est-il possible d’imposer des règles communes à l’ensemble des communautés au nom d’un intérêt général ? 

 

Tant qu’il y aura des cèdres de Pierre Jarawan

Sylvie Bressler > Lire

L’évocation sous forme de reportage, comme dans un présent différé, des événements principaux qui ont marqué la vie politique libanaise laisse deviner les choix, aménagements, compromissions, voire trahisons, dictés par une volonté de survie et les drames humains qui en découlent pour tous, acteurs, victimes ou témoins : l’incertitude perdure.

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
4 septembre 2020 5 04 /09 /septembre /2020 07:22

MOUVEMENT INITIATIVE ET LIBERTÉ

La droite civique, gaulliste et patriote36, rue de Laborde – 75008 Paris

Courriel : m.i.l@lemil.org  Site : http://www.lemil.org Communication du MIL du 2 septembre 2020

LA DROITE RÉPUBLICAINE S’OPPOSE À LA POLITIQUE DE MACRON

Repère : Le maire d’une grande ville du midi, membre des Républicains vient de proposer que Les Républicains passent un accord avec Macron sur la base d’un programme commun. Christian Estrosi, maire de Nice, a déjà fait part, depuis trois ans, de sa proximité avec la politique menée par Macron. Il est resté adhérent des Républicains pour conserver la mairie de Nice et ne pas avoir d’adversaire à droite. Il a réussi son opération. A peine élu, il tourne publiquement le dos à son parti pour proposer une stratégie suicidaire pour son parti et mauvaise pour le pays. Il critique Les Républicains, ses dirigeants et ses élus d’une manière inacceptable «en évoquant l’impasse et les divisions». Il est improbable qu’il trouve un quelconque écho au sein des Républicains au-delà de certains opportunistes. A cette occasion, le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) rappelle juste que le programme de la droite républicaine, dont les grandes lignes sont connues et affichées, n’a pas de rapport avec celui de la gauche sociale-démocrate incarnée par Macron. Le vote de la loi en faveur de la «PMA sans père» en seconde lecture à la fin juillet illustre ce clivage, tout comme la carence en matière de sécurité, de contrôle de l’immigration, de politique familiale, de reconnaissance du mérite (école, collège, lycée, etc.), de l’emploi, de la santé, de la protection de l’environnement et du pouvoir d’achat. Certes, Macron n’est pas marxiste, mais son caractère libertaire et sa politique d’évitement de tous les sujets de tension et de refus de l’affrontement sur tous les sujets conduit à l’inaction, source de désordre. Macron se situe à l’antipode de l’esprit du gaullisme. Faire porter au technocrate Castex une étiquette de «gaulliste social» relève de l’escroquerie la plus pure. Des sondages affirment que des électeurs de droite se laissent séduire par les discours de Castex et Macron. Cela est sans doute en partie exact, même si l’ampleur du mouvement est exagérée. C’est pourquoi, il faut redoubler d’effort sans cesse dans l’explication des mesures politiques du gouvernement et de ses conséquences pour les français. Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) estime que la priorité politique actuelle pour 2020 et 2021 repose sur les prochaines échéances électorales (sénatoriales en septembre, régionales et départementales en 2021), après les bons résultats des municipales en 2020. C’est ce qui va dessiner le paysage de la présidentielle de 2022. Les enjeux portent sur : Le renouvellement des présidents de région LR, comme Bertrand, Pécresse et Wauquiez ; les écuries de Bertrand (La manufacture) et de Pécresse (Libres !) ont comme principal objectif leur réélection comme «sans étiquette» ; la conquête potentielle de régions par EELV, avec le soutien du PS, de Génération.s, du PCF et de LFI ; Le poids du Rassemblement national en l’absence de Front républicain peu probable en 2021 ; La possible disparition de LREM, comme parti politique, etc. Il est aujourd’hui encore bien difficile de parier sur la couleur politique des Régions en 2021, comme celle des Départements. Elle sera très importante pour la présidentielle de 2022.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
3 septembre 2020 4 03 /09 /septembre /2020 14:13
Balade sur les pas d'André Breton, un surréaliste à Paris
Par ses écrits, André Breton a fait de Paris la ville de la quête amoureuse et le berceau du surréalisme.
André Breton (1896-1966), écrivain français.

« Je prendrai pour point de départ l’Hôtel des Grands Hommes, place du Panthéon, où j’habitais vers 1918 », écrit André Breton dans Nadja. C’est sans doute là, en effet, que tout commence pour le jeune poète. 

Interne en médecine et brancardier pendant la Première Guerre mondiale, André Breton revient du front en 1917. Il a 21 ans et la littérature ne l’a jamais quitté. Autour de lui se forment déjà des amitiés précieuses : Guillaume Apollinaire, Louis Aragon, Philippe Soupault… 

En 1918, il loge au quatrième étage de l’Hôtel des Grands Hommes, qui n’est alors qu’une modeste pension de famille située 17, place du Panthéon (5e). Dans sa chambre, Breton travaille avec Soupault et Aragon au premier numéro de la revue Littérature. La pièce a beau être exiguë, c’est aussi un lieu de rendez-vous pour de nombreux écrivains poètes : Tristan Tzara, Paul Éluard… Mais, surtout, elle devient un lieu de création littéraire unique. 

Hôtel des grands hommes (5eme)
L’écriture automatique, naissance du surréalisme 

Au printemps 1919, André Breton et Philippe Soupault y font l’expérience d’écrire spontanément à quatre mains tout ce qui leur vient à l’esprit, sans contrôle de la raison, noircissant pendant huit à dix heures des pages de textes. Les heures deviennent des jours pour aboutir à un recueil : Les Champs magnétiques (1920). L’écriture automatique vient de naître, et le surréalisme fait ses premiers pas. 

La pensée libérée de la raison

Deux ans plus tard, en 1922, le quartier général d’André Breton déménage dans le 9e. Au 42, rue Fontaine, le poète occupe un atelier qu’il ne quittera qu’à sa mort. Une plaque apposée par la Ville de Paris honore les lieux, tout comme sur la place André-Breton, inaugurée en 2009, à l’angle des rues de Douai et Pierre-Fontaine. 

La rue Pierre Fontaine

En 1925, c’est un autre endroit qui tient le haut du pavé. Sur la place Blanche (9e), à deux pas de l’atelier de Breton, se trouve le lieu de ralliement des surréalistes, le café Cyrano, qui a aujourd’hui disparu. Défini dans Le Manifeste du surréalisme en 1924, le concept revendique une création inspirée de l’imagination, de la pensée libérée de la raison et du merveilleux du hasard… 

André Breton aime déambuler dans les rues. Pour être sûr « de [le] rencontrer dans Paris », comme il l’écrit dans Nadja, il suffit de traîner du côté des cinémas sur les Grands Boulevards ou flâner près de « la très belle et très inutile porte Saint-Denis »

Paris, décor de l’inattendu 

Paris tient une place unique dans l’oeuvre de Breton, où la ville se confond avec ses amours. Pas de logique, si ce n’est l’invariable surgissement du hasard. À 24 ans, le poète croise Simone Kahn, sa première femme, au jardin du Luxembourg (6e). Six ans plus tard, rue Lafayette (9e) le 4 octobre 1926, il fait la connaissance d’une « âme errante », Léona Delcourt, alias Nadja. Ils se retrouvent pour dîner place Dauphine (1er), celle-là même qui, par son évocation triangulaire, incarne pour le poète surréaliste le « sexe de Paris »

Le jardin du Luxembourg (6e)

Mais c’est le 29 mai 1934, au café Cyrano, que la vie de Breton est bouleversée par la rencontre d’une femme «scandaleusement belle», Jacqueline Lamba. Les amoureux déambulent toute la nuit au cœur de la capitale, de la place d’Anvers (9e) au quartier des Halles (1er) en passant par la tour Saint-Jacques (4e), le quai aux Fleurs (4e)... 

De cette rencontre naît L’Amour fou (1937). Puis vient le temps de la Seconde Guerre mondiale, de la séparation et de l’exil en Amérique du Nord. À son retour, en 1946, André Breton ne cesse d’œuvrer pour que le surréalisme « transforme le monde ». Le 28 septembre 1966, à 70 ans, son chemin se termine comme il a commencé, dans une quête. Sur sa tombe au cimetière des Batignolles (17e), on peut lire : « Je cherche l’or du temps. »

Remerciements à l’Atelier André Breton : www.andrebreton.fr

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
3 septembre 2020 4 03 /09 /septembre /2020 14:05

 

Christian Jacob : « La proposition d’Estrosi est surréaliste et aberrante »

 

Le président des Républicains réagit à l’idée du maire de Nice de faire alliance avec Macron en vue de la présidentielle. La droite, dit-il, doit d’abord se rebâtir avant de penser à son futur champion pour 2022.

 

A la veille de la rentrée des Républicains à Port-Marly (Yvelines), le président du parti Christian Jacob croit toujours en la « reconstruction » de la droite. A l’instar du président du groupe les Républicains à l’Assemblée nationale, Damien Abad, il fustige la proposition de Christian Estrosi d’un accord entre Emmanuel Macron et la droite pour la présidentielle et appelle à la définition d’un projet avant de se trouver un candidat pour l’échéance de 2022.

 

Christian Estrosi a appelé à un accord entre la droite et Emmanuel Macron pour la présidentielle. Qu’en pensez-vous ?

 

On sait que c’est un peu la mode de critiquer les partis politiques, mais je me souviens d’un Christian Estrosi qui était très demandeur de l’investiture les Républicains au moment des municipales. Sur le fond, je trouve sa proposition pour le moins surréaliste et aberrante. Surtout à un moment où Emmanuel Macron est rejeté par toute une partie de l’opinion publique, où il a montré son incapacité à porter quelque réforme de structure que ce soit. Il a été incapable de porter une politique de sécurité pour les Français et n’a pas réussi à s’ancrer territorialement.

 

Christian Estrosi affirme que vous n’avez pas d’espace ni d’incarnation. Ne dit-il pas tout haut ce que beaucoup pensent à droite ?

 

On est dans une période de reconstruction pour la droite, c’est incontestable. On sera de nouveau crédible si on est capable de présenter un projet d’alternance. Il ne faut pas chercher l’homme ou la femme idoine aujourd’hui. Souvenez-vous qu’en octobre 2016, Alain Juppé était à 32 % dans les sondages et Emmanuel Macron à 11 %… Privilégions le travail sur les idées, comme nous l’avons fait avec les forums thématiques. Imaginez la réaction des Français cet automne, en pleine crise sociale et sanitaire, s’ils voyaient que la seule préoccupation de l’opposition, c’est de choisir son candidat ! A côté de la plaque ! Moi, je crois à la force du projet. Après, soit une personnalité se dégagera naturellement – ce qui serait la solution idéale — soit il faudra trouver un processus de départage.

 

Comment faire qu’un candidat se « dégage naturellement » ?

 

Lors des précédentes élections gagnées, nous avons eu un candidat qui s’est dégagé naturellement. Nous discuterons collectivement des modalités de désignation d’un candidat et du calendrier. Pour ma part, je pense que le sujet se posera au printemps prochain après les élections départementales et régionales de mars.

 

Selon un récent sondage Ifop, Edouard Philippe est le candidat le plus crédible aux yeux de vos sympathisants…

 

Il incarne l’échec de Macron depuis trois ans. Il a été incapable de porter la réforme des retraites, de mettre en place une politique de sécurité efficace.

 

Vous dites souvent qu’il ne sert à rien de désigner un capitaine si on ne connaît pas le cap. Quel est-il pour les Républicains ?

 

Il s’organise autour de trois idées. Un : la liberté, notamment d’entreprendre. Il faut revoir le temps de travail, la flexibilité, le coût du travail. Deux : l’autorité dont on voit qu’elle n’est pas incarnée au sommet de l’Etat. Le débat sémantique entre Dupond-Moretti et Darmanin (sur « l’ensauvagement » de la société) est la démonstration que le « en même temps » est l’assurance de l’immobilisme. Sur la sécurité et la laïcité, le gouvernement ne fera rien, strictement rien. Trois : le progrès. La droite doit promouvoir la recherche, la science, le fait de coupler au principe de précaution le principe d’innovation. Ce sont les trois piliers sur lesquels la droite doit se refonder.

 

Votre rentrée à partir de vendredi à Port-Marly est consacrée à la jeunesse. Quel est votre plan pour faire revenir les jeunes aux Républicains ?

 

Déjà, je mets les autres partis au défi d’être capables de rassembler sur deux jours plus de 1000 jeunes pour parler de politique, comme nous allons le faire ! Bien sûr que l’on sait que notre électorat est vieillissant. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de lancer d’ici le printemps un grand mouvement de jeunesse autonome dans notre famille politique.

 

Pouvez-vous garantir qu’il n’y aura aucune liste commune avec En Marche aux départementales et régionales ?

 

L’évidence, c’est qu’il ne peut pas y avoir d’accord avec En Marche. La démonstration de l’échec de ces accords a été faite aux municipales. On ne va pas les combattre au Parlement et faire liste commune avec eux. Il reviendra à notre commission d’investiture de désigner nos candidats.

 

Les 100 milliards d’euros du plan de relance gouvernemental, c’est une bonne chose ?

 

Ce plan de relance arrive tard. On aurait dû le faire avant l’été, ça permettait aux entreprises d’anticiper davantage. Ensuite, je me méfie toujours de la valse des milliards. D’où vient cet argent? Ce que vous ne faites pas payer au bénéficiaire, vous le faites payer au contribuable. Il va y avoir un sacré matraquage sur ceux qui paient des impôts.

 

François Bayrou, nommé Haut Commissaire au Plan, ça va servir à quelque chose ?

 

Je vois bien l’intérêt de François Bayrou, mais l’intérêt de la France… Ce n’est pas à 20 mois de la présidentielle que l’on se lance dans un projet de planification.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 11:46

 

Le 7 janvier, Charlie Hebdo

Frédéric Boisseau, 42 ans

C’est la première des 17 victimes. Agent de maintenance employé par le groupe Sodexo, Frédéric Boisseau travaillait le 7 janvier 2015 dans le hall de l’immeuble qui abritait la rédaction de Charlie Hebdo, au 10, rue Nicolas-Appert à Paris, sans même savoir que le siège de l’hebdomadaire se trouvait à cette adresse. Après lui avoir demandé « c’est où Charlie ? », les frères Kouachi ont tiré sur le technicien qui est décédé dans les bras de l’un de ses collègues. Frédéric Boisseau repose dans le village de Villiers-sous-Grez, en Seine-et-Marne, où il vivait avec sa femme et leurs deux enfants.

Stéphane Charbonnier, dit « Charb », 47 ans

Avec Luz et Riss, Charb incarnait la nouvelle vague de jeunes dessinateurs qui avaient participé à la relance de Charlie Hebdo en 1992. Créateur des personnages Maurice et Patapon, il était devenu le directeur de la publication en 2009, maintenant la ligne ardemment laïque de l’hebdomadaire satirique qui avait publié les caricatures de Mahomet en 2006, puis en 2012. Son nom figurait d’ailleurs sur une liste de cibles établie par l’organisation terroriste Al-Qaïda. Il sera le premier des membres de la rédaction tué.

→ DOSSIER. Procès des attentats de Charlie Hebdo, de l’Hyper Cacher et de Montrouge

Jean Cabut, dit « Cabu », 76 ans

Cabu était un des auteurs vedette de Charlie Hebdo. L’ancien lycéen potache de Châlons-en-Champagne avait commencé à publier ses œuvres dès l’âge de 16 ans. Le début d’une brillante carrière d’un dessinateur de presse qui faisait partie de l’aventure du premier Charlie Hebdo dans les années 1960, puis avait multiplié les collaborations. Devenu un personnage public grâce à ses passages à la télévision aux côtés de l’animatrice Dorothée, ce passionné de jazz était aussi un écologiste de la première heure. Il était le père du chanteur Mano Solo.

 

Philippe Honoré, dit « Honoré », 73 ans

Sans être le plus connu des dessinateurs de Charlie Hebdo, Honoré en était aussi un des piliers. Cet autodidacte avait commencé sa carrière au journal Sud-Ouest dans les années 1950. Il avait ensuite mis son art de l’illustration au service de nombreux journaux nationaux, comme Le Monde, Libération, Lire ou L’Événement du jeudi, et avait également illustré les « Petits Classiques Larousse ». Honoré est l’auteur du dernier dessin diffusé par « Charlie » sur les réseaux sociaux, juste avant la tuerie. On y voit le chef de l’État islamique présenter ses vœux : « Et surtout la santé ! ».

Bernard Verlhac, dit « Tignous », 57 ans

Son talent de dessinateur lui avait permis de se faire une place dans les pages de titres aussi divers que La Croix, L’Idiot international, L’Humanité, L’Événement du jeudi, La Grosse Bertha, L’Équipe magazine ou Marianne. Mais c’est surtout avec Charlie Hebdo, dont il a rejoint la rédaction en 1992, que Tignous a exprimé son humour féroce et son sens de la caricature. Il s’y est notamment illustré en couvrant des procès, dont celui d’Yvan Colonna, une expérience dont il avait tiré une bande dessinée primée. Il était père de quatre enfants.

Georges Wolinski, 80 ans

Né en 1934 en Tunisie d’une mère franco-italienne et d’un père polonais, arrivé en France à l’âge de 13 ans, Georges Wolinski était l’un des dessinateurs historiques de Charlie Hebdo. Il était déjà membre dans les années 1960 de l’équipe d’Hara Kiri, l’ancêtre de l’hebdomadaire. Devenu un auteur reconnu, il a aussi travaillé pour la presse « conventionnelle », publié de nombreuses bandes dessinées et écrit des scénarios et des dialogues de films. Il est également l’auteur d’une page dessinée intitulée J’hallucine ! dans le magazine Phosphore.

 

Bernard Maris, 68 ans

Cet économiste keynésien, pourfendeur des dérives de l’économie libérale, était un des collaborateurs réguliers de Charlie Hebdo, où il signait une chronique hebdomadaire « Oncle Bernard ». Maître de conférences à l’université de Toulouse, sa ville natale, dans les années 1980, puis professeur à l’Institut d’études politiques toulousain, il avait ensuite travaillé pour divers médias. Père de deux enfants, il avait épousé en secondes noces Sylvie Genevoix, fille de l’écrivain Maurice Genevoix. Ses obsèques ont été célébrées à Montgiscard, un village de Haute-Garonne.

→ ENTRETIEN. François Hollande : « Les Français ont le droit de tout savoir sur les attentats de janvier 2015 »

Elsa Cayat, 54 ans,

La psychiatre et psychanalyste tenait la rubrique « Charlie Divan », deux fois par mois dans les colonnes de Charlie Hebdo. Née en Tunisie dans une famille d’intellectuels qui a émigré en France et interne des hôpitaux de Paris à 22 ans, elle avait ouvert son cabinet dans le XVIe arrondissement de la capitale. L’équipe de Charlie Hebdo était devenue sa deuxième famille et elle y était réputée pour son exubérance. Elsa Cayat avait également signé plusieurs ouvrages. Seule femme tuée dans l’attaque de Charlie Hebdo, elle est inhumée dans le carré juif du cimetière du Montparnasse à Paris.

Mustapha Ourrad, 60 ans

Cet admirateur de Baudelaire était une discrète cheville ouvrière de Charlie Hebdo, en tant que correcteur-réviseur de l’hebdomadaire satirique. Né en Algérie, en Kabylie, passé par l’école des Pères blancs de son village de montagne, il était venu s’installer en 1980 en France après avoir été écrivain public à Alger. Guidé par son amour des belles lettres, Mustapha Ourrad avait trouvé sa voie dans la relecture des écrits des autres, d’abord dans le groupe Hachette, puis pour le magazine Viva et Charlie Hebdo. Il avait été naturalisé français peu avant sa mort.

Michel Renaud, 69 ans

Ce sexagénaire ne faisait pas partie de la rédaction de Charlie Hebdo. Le 7 janvier, il assistait à la conférence de rédaction à l’invitation de Cabu, à qui il était venu rendre des dessins. Le dessinateur les lui avait confiés à l’occasion du festival « Le rendez-vous du Carnet de voyage à Clermont-Ferrand ». Ce grand voyageur avait fondé l’événement en 2000, après avoir été journaliste, puis directeur de la communication du maire de Clermont-Ferrand, Roger Quilliot, et enfin directeur de cabinet de son successeur à l’hôtel de ville Serge Godard.

Franck Brinsolaro, 48 ans

Une semaine sur deux, depuis 2013, ce policier né à Toulon avait une mission bien particulière : être garde du corps de Charb. Le brigadier du Service de la protection de la police nationale connaissait son métier et ses risques. Il avait occupé les mêmes fonctions auprès du juge anti-terroriste Marc Trevidic et avait participé à des opérations d’exfiltration de Français à l’étranger particulièrement périlleuses. Le reste de son temps, Franck Brinsolaro le passait en Normandie, à Bernay (Eure), auprès de sa femme. C’est dans cette petite ville qu’il est enterré. Il était père de deux enfants.

 

Ahmed Merabet, 40 ans

Ce gardien de la paix est né et a grandi à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis, dans une famille d’origine algérienne. Policier depuis huit ans, il y vivait toujours en janvier 2015, tout en étant affecté à la brigade en VTT du commissariat du XIe arrondissement de Paris. Sa route a croisé celle des frères Kouachi, boulevard Richard-Lenoir, juste après la fusillade au sein du journal. Arrivé à pied, Ahmed Merabet a dégainé son arme et a été blessé par les terroristes en fuite, qui l’ont froidement achevé. Il venait de réussir le concours d’officier de policier judiciaire. Ahmed Merabet a été enterré dans le carré musulman du cimetière de Bobigny.

Le 8 janvier, Montrouge

 

Clarissa Jean-Philippe, 26 ans

Son bac en poche, cette Martiniquaise avait quitté son île natale pour marcher dans les pas de sa tante, fonctionnaire de police aux Antilles. Installée à Carrières-sous-Poissy (Yvelines), elle était sur le point de finir sa formation de policière municipale à Montrouge (Hauts-de-Seine) quand elle a été tuée dans la rue de cette ville jouxtant Paris par Amédy Coulibaly, d’une balle dans le dos. La jeune femme intervenait avec des collègues à l’occasion d’un banal accident de la circulation, avenue Pierre-Brossolette. Elle a été enterrée à Sainte-Marie, sa ville d’origine.

Le 9 janvier, l’Hyper Cacher

 

Yohan Cohen, 20 ans

Cet employé de l’Hyper Cacher a été assassiné par Amédy Coulibaly dès l’entrée du terroriste dans la supérette de la porte de Vincennes. Le jeune manutentionnaire habitait à Sarcelles (Val-d’Oise), où ses parents originaires d’Afrique du nord s’étaient installés dans les années 1960. La page Facebook de ce fan de rap affichait « Je suis Charlie », en hommage aux 12 personnes tuées deux jours plus tôt. Yohan Cohen était le petit-fils du chanteur judéo-tunisien Doukha. Il a été enterré au cimetière de Givat Shaul à Jérusalem, comme les trois autres victimes juives de l’attaque de l’Hyper Cacher.

Philippe Braham, 45 ans

Ce cadre commercial dans une société de conseil en informatique était un client du magasin. Il a été exécuté après avoir décliné son identité à la demande d’Amédy Coulibaly. Père de trois enfants, il habitait à L’Häy-les-Roses (Val-de-Marne) et était le frère du rabbin de la synagogue de Pantin (Seine-Saint-Denis). Il fréquentait la synagogue de Montrouge, tandis que ses enfants étaient inscrits dans l’école juive de cette même ville des Hauts-de-Seine, un établissement situé non loin des lieux où Clarissa Jean-Philippe avait été tuée la veille.

 

François-Michel Saada, 63 ans

Ce cadre à la retraite était lui aussi venu faire des courses dans la supérette de la porte de Vincennes avant le shabbat. Il est entré dans le commerce alors qu’une caissière était en train de baisser le rideau métallique après l’intrusion d’Amédy Coulibaly. Il a été mortellement touché par le terroriste après avoir fait demi-tour. Né en Tunisie et diplômé de l’Essec, il avait travaillé, entre autres, chez Yves-Saint-Laurent et Cacharel. François-Michel Saada habitait à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine). Il allait être grand-père. Ses deux enfants vivent en Israël.

Yoav Hattab, 21 ans

Ce jeune Tunisien, fils de Benjamin Batou Hattab, grand rabbin et directeur de l’école juive de Tunis, était venu en France après son bac obtenu au lycée français de la capitale de la Tunisie pour poursuivre des études de marketing et de commerce international. Décrit comme très pieux, il vivait à Vincennes (Val-de-Marne) et était également venu faire des courses à l’Hyper Cacher avant le shabbat. Tout d’abord caché dans la chambre froide du magasin, il a été tué après avoir tenté de neutraliser le preneur d’otages en s’emparant d’une de ses armes.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 11:43
 
 
 
 
L'église méconnue de Montmartre
 
 
 
 
 
 

À moins d’une centaine de mètres du Sacré-Cœur se cache un petit bijou d’histoire parisienne :  l'église Saint-Pierre de Montmartre. Enracinée ici depuis près de 800 ans, cette ancienne paroisse de village possède un cimetière datant du XVIIe siècle qui abrite près de 80 sépultures. Ce dernier se trouve être le dernier vestige d'un vaste ensemble monastique... sur lequel seraient nés les premiers vignobles de la butte ! On raconte d'ailleurs que certains cèpes de l’actuel vignoble auraient été plantés par Adélaïde de Savoie, première abbesse de Montmartre et future reine des Francs, au XIIe siècle ! Retrouvez d'autres anecdotes dans notre visite du Montmartre caché.

 
 
 
En savoir plus sur notre visite de Montmartre
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 09:26

 

Christian Jacob, président des Républicains, répond aux questions du Figaro au siège de son parti, 26.

Francois Bouchon/François Bouchon / Le Figaro

Christian Jacob : « Une présidentielle n’est pas un casting »

Le président de LR, Christian Jacob, invite la droite à ne pas « griller les étapes » au détriment du travail de fond.

 

Le premier ministre est omniprésent. Comment le jugez-vous ?

 

J’ai noté qu’il prenait beaucoup de plaisir à parler beaucoup et souvent mais je ne suis pas persuadé que quelqu’un ait compris ce qu’il voulait faire.

 

Concernant le régalien, Jean Castex dit vouloir des actes sans « matamorisme »…

 

Sur le régalien, le bilan d’Emmanuel Macron est catastrophique. On observe une explosion de l’insécurité à tous les niveaux. Plus de 20 % de coups et blessures en trois ans, 45 % de criminels restent en liberté durant six mois après avoir été condamnés à de la prison ferme, plus de 13.000 prisonniers libérés pendant le Covid… C’est du jamais-vu! La réalité est qu’il y a moins de criminels derrière les barreaux qu’il y en avait sous Mme Taubira! C’est dire. Pendant ce temps, la seule réaction du ministre de l’Intérieur est de faire des commentaires sur Twitter et celle du ministre de la Justice consiste à dire qu’il est contre la prison. On ne peut pas dire que tout cela soit couronné d’actes concrets. Pour l’instant, il n’y a rien.

 

Quand Gérald Darmanin parle d’« ensauvagement » de la société, ne met-il pas des mots sur une réalité, comme le faisait Nicolas Sarkozy ?

 

Comme on a pu le voir encore mercredi à Grenoble avec les vidéos de vente de drogues dans un jardin d’enfants, on a besoin d’un vrai ministre de l’Intérieur, pas d’un commentateur. Nicolas Sarkozy, lui, agissait et obtenait des résultats. Pour ce qui est de le copier, heureusement pour M. Darmanin que le ridicule ne tue pas car ça en devient pathétique. N’est pas Sarkozy qui veut.

 

Sur la sécurité ou les territoires, le nouveau gouvernement ne comble-t-il pas les faiblesses de l’exécutif que vous dénonciez régulièrement ?

 

Mais où est l’action ? Il existe un vrai problème d’autorité et de sécurité en France. C’est d’ailleurs pour cela que nous sommes favorables à la réintroduction des peines planchers, la généralisation des bracelets géolocalisés, l’exécution réelle des peines, la fin des réductions de peines systématiques… Il faut un plan « prisons ». Selon Eurostat, la France est le 2e pays d’Europe en nombre d’agressions et le 17e en nombre d’emprisonnements. Quant à l’immigration, les chiffres explosent : plus 20 % depuis trois ans, soit 50 % de plus par rapport au quinquennat Sarkozy. En réalité, c’est le laxisme à tous les étages, Place Beauvau comme Place Vendôme. Il est temps d’arrêter les formules et de passer aux actes.

 

Un an après votre élection, quelle est la ligne des Républicains ?

 

Elle repose sur trois points : liberté, sécurité et progrès. On doit recréer un espace de liberté pour les entreprises comme pour les libertés individuelles. Concernant la sécurité, il faut une réorientation significative des moyens vers la police et la justice, et une protection des dépositaires de l’ordre public. De même, il faut engager une lutte déterminée contre la radicalisation et le communautarisme. Rien n’a été fait sur la laïcité! Enfin, le progrès : d’abord le progrès social qui passe par la valorisation du travail, l’augmentation du pouvoir d’achat, et enfin la recherche et l’innovation, dans le respect de l’environnement et selon les principes du développement durable.

 

Vous souhaitiez une rentrée unifiée de la droite, elle se fait en ordre dispersé…

 

Je m’étais fixé trois objectifs. Le premier était de remettre notre famille politique au travail. Après plus de 90 réunions, une douzaine de forums et un rapport d’étape de 200 pages, je crois que ce travail est bien engagé. Ensuite, nous devions renouer avec la victoire et ce fut le résultat des municipales. 50 % des villes en France sont administrées par LR et 2 % par LREM. C’est un échec cinglant pour LREM. Enfin, il est vrai que je souhaitais une rentrée la plus unitaire possible mais à cause de la crise sanitaire, nous avons été contraints de décaler d’une semaine notre rendez-vous prévu à Nîmes, ce qui a fini par se superposer avec les réunions régionales. Un millier de jeunes venant de tous les départements sont attendus à Port-Marly. Le plus important est la réussite de ce rendez-vous de la jeunesse.

 

La question de l’incarnation reste posée à droite. N’y a-t-il pas un risque de voir se multiplier les candidatures chez LR ?

 

C’est le risque avec une primaire. Mais je ne désespère pas d’avoir un candidat qui s’impose naturellement. Si ce n’est pas le cas avant l’été, alors nous devrons réfléchir collectivement à un système de « départage ». Rien ne serait pire que de griller les étapes en se focalisant cet automne sur la question de la primaire au détriment du travail de fond, du débat d’idées et de la reconquête des territoires. Les sénatoriales, les départementales et les régionales sont des étapes essentielles sur le chemin de la reconquête.

 

Pensez-vous toujours que François Baroin puisse être candidat ?

 

Chacun connaît ma position. Il a les qualités, les compétences, l’autorité et le charisme pour être un excellent président. Il n’ignore rien de la situation politique qui est la nôtre. Mais la décision lui appartient.

 

Ne serait-il pas utile que LR le sache vite ?

 

Vous voulez dire Les Républicains ou les candidats potentiels ? S’il suffisait de désigner un candidat deux ans à l’avance pour gagner une présidentielle ça se saurait. Une élection présidentielle, ce n’est pas un casting. C’est d’abord le résultat d’une capacité à rassembler. Plus on travaille sur le fond, plus les différences entre nous s’estompent. C’est ce à quoi je m’attelle depuis un an.

 

L’ombre de Nicolas Sarkozy fragilise-t-elle la reconstruction de la droite ?

 

Non. Je considère que Nicolas Sarkozy est un atout pour la droite. Il est pour nous une référence.

 

Ex-LR, Jean Castex vous accuse de ne pas avoir suffisamment soutenu, aux municipales, le maire de Perpignan face au RN. Que lui répondez-vous ?

 

Je n’ai jamais eu l’honneur de rencontrer M. Castex dans une réunion publique ou à des meetings de soutien à Jean-Marc Pujol dans lesquels je suis intervenu. Nicolas Sarkozy et François Baroin l’ont également soutenu très clairement. Quant à M. Castex qui renvoie sa carte LR, quelques jours avant d’être nommé à Matignon, cela en dit long sur la solidité de ses convictions.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 12:14
Épisode 4 : 
Kessel l'enchanteur
 
À retrouver dans l'émission
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 août 2020 5 14 /08 /août /2020 16:02

Lionel Rocheman est mort

Lionel Rocheman est mort

Chaque fois que nous le croisions, il avait un petit mot gentil et drôle. Le Monde rend compte – ce 5 août 2020 – du décès du bagnoletais Lionel Rocheman, dans sa 93ème année :


« Lionel Rocheman, artiste et activiste, est mort

Rendu populaire par le personnage de Grand-Père Schlomo, ce touche-à-tout de talent a aussi participé au « Hootenanny » du Centre américain, une scène ouverte à la française.

Par Francis Marmande Publié le 5 août 2020   

(Photo : Lionel Rocheman en concert, en mars 1974. CHRISTIAN ROSE/FASTIMAGE)

Né le 18 juin 1928 à Paris, Lionel Rocheman est mort le 30 juillet à Bagnolet. Il était âgé de 92 ans. En 2018, la médiathèque de Bagnolet lui avait consacré une exposition, avec débats et conférences (du chercheur François Gasnault, notamment).

Lionel Rocheman : résistant, artiste, acteur, activiste aux mains douces, figure populaire (grâce au personnage de Grand-Père Schlomo), conteur, troubadour d’avant-garde, animateur, grand passeur devant l’Eternel, chanteur, écrivain, essayiste, promoteur du mouvement folk en France, probablement auteur de mille autres actions… La présence de Lionel Rocheman aurait pu échapper aux drones (les radars, ça fait vieillot), si les hommages ne se multipliaient depuis l’annonce de sa mort…

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive