Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR Libres! à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Dimanche 27 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Jeudi 24 juin 2021

Meeting Cirque d'Hiver avec Valérie Pécresse

Dimanche 20 juin 2021

Tenue du bureau de vote 6 à Bagnolet

Vendredi 11 juin 2021

Meeting Blanc Mesnil avec Valérie Pécresse

Mardi 8 juin 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 6 mai 2021

Meeting visio avec Valérie Pécresse

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 06:33
Loi bioéthique : les députés
rétablissent l’ouverture de la PMA
à toutes les femmes.

 

 

Rassemblés en commission spéciale pour la deuxième journée d’examen du projet de loi de bioéthique, les députés ont acté mercredi 2 juin l’extension de la procréation médicalement assistée aux femmes célibataires et en couple de même sexe. La mesure avait été rejetée par le Sénat.

  • Alice Le Dréau,

 

Loi bioéthique : les députés rétablissent l’ouverture de la PMA à toutes les femmes
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 06:50
Le projet de loi de prévention du
terrorisme pérennise des mesures
contestées

L’Assemblée nationale examine à partir du 1er juin le texte qui banalise des mesures issues du droit d’exception de l’état d’urgence, comme les Micas, un système d’assignation à résidence.

Par

Publié hier à 03h49, mis à jour hier à 09h57

C’est dans un contexte chargé d’émotion que l’Assemblée nationale devait débuter, mardi 1er juin après-midi, l’examen du projet de loi « relatif à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement ». Quelques jours après l’attaque au couteau d’une policière municipale près de Nantes, certes non encore qualifiée de terroriste par les enquêteurs, et à peine plus d’un mois après le meurtre terroriste d’une agente de la police nationale à Rambouillet (Yvelines), le 23 avril, ce texte étoffe l’arsenal préventif.

Dans une sorte de course-poursuite avec un risque terroriste difficile à éradiquer, la réponse législative, au rythme de plus d’une loi par an depuis dix ans, permet d’adapter le droit à la menace mais aussi de donner le sentiment d’agir. L’efficacité des dispositifs votés est parfois hypothétique et le risque d’atteinte aux libertés fondamentales non nul. La difficulté est de savoir si l’on écorne les secondes sans bénéfice majeur pour la première. La question se pose pour chacune des trois thématiques-phares de ce projet de loi : la pérennisation des mesures issues de l’état d’urgence, les contraintes judiciaires et administratives imposées aux terroristes une fois leur peine entièrement purgée, la surveillance algorithmique de la population.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Dans la lutte contre le terrorisme, la boulimie législative

Equilibre entre garantie des droits et renforcement de la sécurité

Il n’est pas aisé de dire où se situe le bon équilibre entre la garantie des droits et le renforcement de la sécurité. Mais force est de constater qu’il ne cesse de se déplacer au fil des ans dans un sens unique.

C’est le cas des mesures inscrites « à titre expérimental » dans la loi du 30 octobre 2017 renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, dite loi SILT. Les mesures de l’état d’urgence antiterroriste (fermeture de lieux de culte, périmètre de protection, assignation à résidence, perquisition administrative) avaient été votées dans une forme légèrement dégradée pour constituer un sas permettant de sortir du régime d’exception maintenu depuis les attentats du 13 novembre 2015.

Aujourd’hui, le texte porté par le premier ministre, Jean Castex, et le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, propose non seulement de pérenniser ces dispositifs à la main de l’administration, mais de les compléter ou d’en durcir certaines modalités. Ainsi en est-il des mesures individuelles de contrôle administratif et de surveillance, les Micas. Il s’agit de permettre au ministère de l’intérieur de contraindre une personne à ne pas sortir d’un périmètre donné pendant trois mois renouvelables avec une obligation de pointage.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 06:46
 
 
 
Causeur: Viva la corrida!

Notre numéro de juin est en vente

 
Causeur: Viva la corrida!
© Causeur
Découvrez le sommaire de notre numéro de juin

« Toro ! toro ! » crie Causeur ce mois-ci. Nous célébrons cet art immémorial qui suscite ferveurs et passions, engouement et rejet. Pour Elisabeth Lévy, aimer la corrida, c’est entrer en religion, tandis que la combattre, c’est vouloir sa disparition. Parce qu’elle défie une époque qui refuse le tragique, l’histoire et la mort, les jours de la corrida sont sûrement comptés. Yannis Ezziadi nous raconte la passion subite pour la tauromachie qui a fait de lui un aficionado engagé, mais non sans un pressentiment mélancolique : « Le destin de la corrida sera probablement aussi tragique que la tragédie qu’elle met en scène. » Pour Michel Onfray, il faut justement en finir avec la mythologie du combat à mort entre l’homme et la bête et voir la corrida pour ce qu’elle est : une pure démonstration de sadisme. En revanche, Simon Casas, le directeur des arènes de Madrid, de Nîmes, de Valence et de Béziers, se confiant à Yannis Ezziadi, voit dans la corrida une quête identitaire, un rituel qui nous lie au passé et qu’il faut défendre à tout prix. Comme le souligne Frédéric Ferney, il n’y a pas de réconciliation possible entre le profane, pour qui la corrida est une boucherie, et le fervent, pour qui elle est ce par quoi tout devient vrai – un art, une religion. Pourtant, une fois mort, le taureau peut finir dans une assiette : Jonathan Siksou a rencontré le grand chef étoilé, Pierre Gagnaire, et son épouse, Sylvie, qui en savent quelque chose. Tenté par les arènes et l’odeur de la bête ? Nous vous livrons les dates des corridas en France cet été, ainsi que celles du spectacle théâtral de Yannis Ezziadis sur les paroles de toreros.

Attention : ça va piquer ! Le génial auteur-dessinateur, Marsault, débarque ce mois-ci dans Causeur. Attendez-vous à trouver des dessins et un portrait en prose susceptibles de pénétrer l’épiderme !

Lire le magazine

L’actualité ces temps-ci ne manque pas de piquant non plus. Analysant le « lologate », autrement dit la question scandaleuse de l’allaitement en public, Elisabeth Lévy explique que, aujourd’hui, « ce qui est puritain est de considérer que la nudité ne recèle aucun danger, n’encourage aucune pulsion, comme si le corps était réduit à des fonctionnalités. » Ronan Cotten, revenant sur les tribunes de militaires et leurs nombreux signataires, affirme que, pour ceux qui ont été façonnés par la guerre contre l’islam conquérant au Sahel, l’intervention des armées dans nos banlieues n’est plus un tabou. Il y a comme une odeur d’élections dans l’air. Pour Hervé Algalarrondo, beaucoup de Français tiennent toujours Emmanuel Macron pour le « président des riches », permettant ainsi à Marine Le Pen de compter sur un sérieux coup de pouce d’une partie de la gauche en 2022. Erwan Seznec le confirme, dans la mesure où les enquêtes d’opinion montrent une nette porosité entre les électeurs de Jean-Luc Mélanchon et ceux de Marine Le Pen, malgré les nombreux appels de pied du leader de LFI aux communautaristes, aux islamistes et à l’électorat des cités… ou plutôt à cause de ces appels ?

Côté international, la guerre du Sahel risque d’être permanente, nous explique Gil Mihaely. Car si la France retire ses troupes, une marée montante de djihadisme, irriguée par le trafic de drogue, risque d’engloutir une grande partie de l’Afrique de l’Ouest. Ce n’est pas le seul combat dont on ne peut pas prévoir la fin : la prise de pouvoir par le Hamas à Gaza a transformé ce territoire en une usine de violence dont l’unique objectif est de perpétuer la guerre avec Israël. Côté LGBTQ et tutti quanti, Sylvie Perez a rencontré Debbie Hayton, une Anglaise qui, née homme il y a 52 ans, est aujourd’hui une femme, ce qui ne l’empêche pas de dénoncer l’idéologie transgenre et son militantisme dogmatique qui récuse la biologie et réduit tous ses adversaires au silence. Sans transition, Ana Pouvreau nous parle d’une des premières décisions de Joe Biden : les transgenres peuvent désormais s’engager dans l’armée américaine sous leur nouvelle identité et même, s’ils le désirent, se faire opérer aux frais de l’institution. Autre institution américaine, la banque centrale des États-Unis tient entre ses mains le destin économique du monde post-Covid. Elle a le choix entre l’inflation et la déflation : pour laquelle optera-t-elle ?

Lire le magazine

Revenons à la France éternelle. Jonathan Siksou salue Sempé, le grand dessinateur d’humour qui soufflera cet été ses 89 bougies. Alors qu’expositions, publications d’albums et adaptations cinématographiques rencontrent un succès constant, la maison Artcurial lui consacre une vente exceptionnelle. Côté cuisine, Gautier Battistella nous dessine le portrait d’Andréas Mavrommátis, le chef étoilé qui a offert ses lettres de noblesse à la gastronomie grecque. Jérôme Leroy fait l’éloge du journal intime de Roland Jaccard, Le Monde d’avant, un témoignage irremplaçable sur le Paris des années 80 et une époque de liberté d’être et de penser malheureusement bien révolue aujourd’hui. Sophie Bachat chante les louanges de l’autobiographie de Michel Sardou, riche en souvenirs mais dénuée de nostalgie. Édouard Girard nous fait partager le jugement accablant sur la période actuelle de l’entrepreneur et philanthrope russe, Vitaly Malkin : « N’est-il pas révolu le temps où la libre communication des opinions permettait encore de faire société ? » Ainsi parle-t-il dans son nouveau livre, Crépuscule de la liberté d’expression. Mais ne cédons pas trop vite aux sentiments crépusculaires. L’été approche. Descendons dans l’arène. « Toro ! Toro ! »

Le monde d'avant: Journal 1983-1988

Price: 27,90 €

5 used & new available from 22,42 €

 

Je ne suis pas mort... je dors !

Price: 16,90 €

19 used & new available from 12,50 €

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 06:35
 
Newsletter n°69 - Juin 2021
 
 
Les Projets Rosalie
 
 
Newsletter n°69
 
 
Chaque mois, retrouvez des nouvelles des Projets Rosalie 
 
 
Bonne éducation, bons fruits
 
 
 
« L'éducation est plus qu'un métier, c'est une mission, qui consiste à aider chaque personne à reconnaître ce qu'elle a d'irremplaçable et d'unique, afin qu'elle grandisse et s’épanouisse »
(St Jean-Paul ll - Rome - 02 mai 2000)
 
Offrir la possibilité d’aller à l’école n’est pas seulement un levier sur l'avenir des étudiants, mais aussi un impact direct sur leurs familles et communautés.
Habitées par cette conviction, les Filles de la Charité veulent offrir à six jeunes de Dschang (Cameroun) l’opportunité de reprendre leurs études et les accompagner dans leur formation en vue de leur insertion professionnelle.
 
Après quelques difficultés vécues au sein de leur foyer et tous les problèmes sociaux qui ont surgi depuis la fin de 2016 à cause de la guerre civile dans le pays, nombreux sont les jeunes qui ont décroché devant quitter l'école pour venir en aide à leur famille.
 
Ce nouveau projet vous propose de soutenir ces 6 jeunes grâce à une bourse d'étude pour chacun d'entre eux. Ils ont tous exprimé l'envie de reprendre leurs études afin d'avoir une chance de sortir des difficultés qu'ils rencontrent au quotidien.
 
Un grand MERCI !!
 
 
✨ LES RENDEZ-VOUS DU BLOG ✨
 
 
 
 
Energie renouvelable en Inde – We did it !
 
De l'eau chaude pour le Foyer d'enfants et de femmes agées de Balasore
 
 
 
 
 
 
 
 
Facebook
Twitter
Instagram
Youtube
 
 
© 2021 Fonds de Dotation « Rosalie Rendu - Réseau d’espérance »
Fonds de dotation régi par les Art. 140 et 141 de la loi n°2008-776 du 04/08/2008
 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 06:31
 

 

Monet veut l'impossible
 
 

À retrouver dans l'émission

 
 
 

De la naissance de l’impressionnisme à l’enfer blanc de la Norvège, qui résiste à son œil, en passant par la découverte de Giverny et l’émergence des tableaux en série — meules, peupliers —, Monet peignit sa vie durant, « dans les transes », « bouleversé et comme fou ».

"Impression, soleil levant", Claude Monet (1872)
"Impression, soleil levant", Claude Monet (1872) Crédits : tableau photographié par De Agostini - Getty

Quel était le projet de ce peintre qui disait « chercher l’impossible » ? Comment définir son œil ? Peut-on dire qu’il regardait « le transitoire, le fugitif, le contingent », ce que Baudelaire appelle la modernité ?

Matthieu Garrigou-Lagrange esquisse aujourd’hui une analyse de l’œuvre de Monet en compagnie de Marianne Alphant, autrice de Claude Monet, une vie dans le paysage » aux éditions Hazan.

Monet ignore au début que sa recherche sera celle de l'impossible. Il n'a pas idée des étapes qu'il lui faudra franchir. Son rapport à la peinture sera de l'ordre de la passion, et cette passion prendra parfois un dehors infernal. (Marianne Alphant)

Monet peint toujours hors de lui. Dans une espèce de transe, il se confronte à quelque chose qu'il lui est impossible de maîtriser, car il essaie de fixer sur la toile des effets, des instants de lumière, qui parfois passent et ne reviennent pas. (Marianne Alphant)

Retrouvez également en cours d'émission la chronique d'Etienne de Montety, écrivain et directeur du Figaro littéraire. 

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (fin) : Nuit noire, de Chloé (Lumière noire)

Intervenants
Partager cet article
Repost1
Published by opposition constructive
1 juin 2021 2 01 /06 /juin /2021 10:27
C’est officiel, la Samaritaine rouvre ses portes le 19 juin !
Stitched Panorama
 
 

On trépignait d’impatience de fouler à nouveau le sol de la Samaritaine, la date de réouverture du grand magasin remasterisé par LVMH vient de tomber : dès le 19 juin prochain, on va pouvoir redécouvrir ce lieu mythique, tout beau, tout neuf. Après 16 ans de fermeture, celle qui a été pendant plus de 130 ans un repaire pour les Parisiens avides de shopping a déjà dû décaler deux fois sa date de réouverture : en avril 2020, puis en février 2021. Cette fois-ci, c’est la bonne !

Une réouverture après 16 ans de fermeture complète

Les travaux étaient colossaux et le projet pour la réouverture est d’envergure : en restant fidèle à son histoire et à son architecture, la Samaritaine sera un lieu à multiples fonctions. Un palace, un restaurant, des bureaux, une crèche, une piscine, des logements sociaux et des magasins en tous genres… Voilà une liste rapide des activités que vous pourrez trouver dans ce vaste espace de 80 000 mètres carrés

Suite aux différents confinements et à la crise du Coronavirus, le chantier du lieu – qui devait ouvrir en avril 2020 – a pris du retard. Cette date de réouverture sonne l’aboutissement d’un (très) long feuilleton : on le rappelle, il aura fallu cinq ans aux propriétaires pour trouver un accord avec la mairie de Paris, cinq autres années pour obtenir un permis de construire et plus de 5 ans à nouveau pour réaliser les immenses travaux de restructuration dont la facture s’élève à, au moins, 750 millions d’euros.

la-samaritaine-paris-zigzag

Un temple de la consommation né en 1870

Pour rappel, la Samaritaine est née d’une petite échoppe de tissus appartenant à Ernest Cognacq en 1870 et s’est agrandie au fil des années pour devenir un immense magasin, leader du mouvement de la grande consommation jusqu’en 1970. Non seulement les produits se sont multipliés au fil des décennies, mais l’aspect esthétique n’a jamais faibli, notamment grâce à son charme Art déco et Art nouveau. Les architectes sollicités pour agrandir et embellir la Samaritaine à la fin du XIXe siècle étaient tout simplement les artistes les plus en vogue à l’époque : Frantz Jourdain et Henri Sauvage. L’espace connait alors plusieurs phases d’agrandissements qui distinguent le bâtiment final en trois parties : le magasin principal, l’immeuble Jourdain et l’îlot Rivoli.

samaritaine-paris-zigzag
Instagram @arcanum_paris

Suite à la rénovation menée par LVMH, la fonction première de cet établissement sera remise à l’honneur avec 20 000 m2 d’espace dédié à plus de 600 marques de vêtements, de luxe mais aussi de jeunes créateurs. Le lieu accueillera également un concept store de 200 m2. Et comme le groupe LVMH aime voir les choses en grand, le palace cinq étoiles de la Samaritaine sera géré par Cheval Blanc et comprendra pas moins de 26 chambres et 46 suites… à partir de 1 150 euros la nuitée.

samaritaine-panneaux-verre-paris-zigzag
Crédit photo : Facebook la Samaritaine

La Nouvelle Samaritaine classée Monument Historique aura pour mission de véhiculer un mode de vie à la française à destination des locaux et des touristes, en mêlant shopping, gastronomie, hôtel, tout cela dans un décor atypique qui rappelle le Paris de la Belle Époque. La touche contemporaine se trouvera au niveau de la rue de Rivoli avec une façade extérieure toute vitrée de 130m. Une installation qui offre une réelle réverbération et une luminosité sur la rue, mais qui n’est pas du goût de tout le monde !

À lire également : Un immense hôtel écolo-luxe s’apprête à voir le jour à

Partager cet article
Repost1
Published by opposition constructive
1 juin 2021 2 01 /06 /juin /2021 06:22
 
Radio : les 100 ans d’un vieux poste
 
 

À retrouver dans l'émission

 
 
 

La « Fête de la radio » célèbre cette semaine le centenaire de la diffusion des premières émissions radiophoniques depuis la Tour Eiffel. C’est l’occasion de faire un point sur un média apprécié des Français qui a vu ses usages bouleversés par la révolution numérique.

A partir du 24 décembre 1921, les émissions du poste d’Etat de la Tour Eiffel (FL) permettent aux sans-filistes de capter les premiers programmes radiodiffusés réguliers.
A partir du 24 décembre 1921, les émissions du poste d’Etat de la Tour Eiffel (FL) permettent aux sans-filistes de capter les premiers programmes radiodiffusés réguliers. Crédits : Keystone-France - Getty

La première édition de la « Fête de la radio », initiée par le CSA, fête cette semaine le centenaire de la diffusion des premières émissions radiophoniques depuis la Tour Eiffel et les 40 ans de la libération de la bande FM et du déploiement actuel de la radio numérique terrestre (DAB ) en France.

Les audiences radiophoniques sont en baisse, mais la tendance est légère et elle concerne surtout la jeunesse. Les pratiques d’écoute de la nouvelle génération sont d’ailleurs proches de leurs pratiques de divertissement : ils écoutent une voix, une émission, plutôt qu’un flux ou une chaîne. Ces nouveaux usages privilégient le podcast et forcent le média radio à s’adapter dans sa forme.

Le modèle économique de la radio survivra-t-il à ces nouveaux usages ? La production radiophonique coûte cher et le retour sur investissement est presque nul, d’où le modèle de départ des radios publiques. Dans les années 1980, la disparition de l’ORTF ouvre la voie au développement des radios libres et plonge l’audiovisuel public dans le bain de la concurrence. Pour gagner de l’argent, les radios privées réinventent le modèle économique du média radio et on observe aujourd’hui que la tendance générale est à la convergence entre télévision et radio.

Comment le modèle économique de la radio a-t-il évolué ? Survivra-t-il à la baisse des audiences ? Pour en parler, nous avons fait appel à Sébastien Poulain, chercheur en information-communication, Hervé Godechot, journaliste et membre du CSA et Charlotte Pudlowski, journaliste et cofondatrice du studio de production de podcasts narratifs Louie Media.
28 min
Intervenants
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 11:20
Revue Esprit
Vendredi 28 mai 2021
 
Un désir de culture

Après une année de traversée du désert, les lieux de culture ont rouvert le 19 mai en France. Il est trop tôt pour dire si les musées, théâtres, cinémas, ainsi que les festivals de cet été, attireront le public dont ils ont besoin. Tout à la joie de retrouver les lieux et les œuvres dont nous étions privés depuis un an, nous n’en avons pas moins développé de nouvelles pratiques – numériques et à domicile – qui perdureront.

Sans se substituer à la fréquentation des lieux culturels, cette « culture à la maison » est devenue un registre à part entière de l’expérience culturelle. Là encore, la pandémie a accéléré des tendances préexistantes. Pour la jeunesse en particulier, il y a longtemps que la culture dans toute sa diversité passe par les écrans.

Si les spectateurs ne sont plus les mêmes, les lieux de culture pourraient-ils le rester? À ce titre, l’ouverture de la collection Pinault à la Bourse du commerce à Paris semble étrangement décalée. Caractéristiques d'une période d'internationalisation, et d'événementialisation du marché de l'art, soit tout ce que la pandémie est venue heurter de plein fouet, ces institutions de prestige peuvent-elles répondre à des aspirations nouvelles? 

Le désir de culture est vivace, comme en ont témoigné les expériences multiples et audacieuses du premier confinement ; comme en témoignent les salles de musées et de cinéma remplies au maximum de leur jauge en ces premiers jours de réouverture. Mais dans la durée, il nous faudra tous - artistes, spectateurs, responsables d’institutions, pouvoirs publics - refonder la manière dont nous entendons faire de la culture un bien essentiel.

La rédaction

 

La culture changera-t-elle encore la vie ?

Emmanuel Laurentin, mai 2021 > Lire

L'arrivée de la gauche au pouvoir en 1981 a marqué le renouvellement d'une ambition culturelle forte. Après un an d'une crise sanitaire qui a particulièrement affecté les lieux de culture, cette ambition paraît plus fragile que jamais.

 

La Bourse du commerce, urne funéraire de la culture ?

Jean-François Bouthors, mai 2021 > Lire

Concomitante de la réouverture des lieux culturels, l’ouverture de la collection Pinault au centre de Paris fait figure de symbole du retour de la vie culturelle. Mais peut-être est-elle aussi, paradoxalement, le signe que le mouvement de la philanthropie artistique et de l'art de la collection touche sa limite.

 

Menaces sur les petites salles de cinéma

Carole Desbarats, septembre 2020 > Lire

À plusieurs reprises dans l’histoire du septième art, la diffusion du film en salle s’est trouvée en danger, en particulier lorsque des innovations techniques ont ravi une part de son public. Après la pandémie, les petites salles de cinéma doivent mettre l’accent sur l’animation, l’expérience sociale et l’éducation artistique des jeunes.

 

Quel avenir pour l’expérience muséale ?

Dominique de Font-Réaulx, Hélène Mugnier, décembre 2020
> Lire la vidéo

Quel est le rôle du musée aujourd'hui et comment pourrait-il évoluer ? Comment envisager le numérique et le rapport à la fiction dans l'expérience de la rencontre avec les œuvres ?

 

 

Copyright © 2021 Revue Esprit, All rights re
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 09:16
Manuel Valls: “Les Français n’en peuvent plus de l’ambiance qui règne en France”

"Il y a des gens à gauche qui joueront la carte Le Pen en espérant gagner le coup d’après !"

 
Manuel Valls: “Les Français n’en peuvent plus de l’ambiance qui règne en France”
Manuel Valls, 2021 © JOEL SAGET / AFP
Manuel Valls répond à nos questions à l’occasion de la sortie de son livre Pas une goutte de sang français (mais la France coule dans mes veines), chez Grasset. L’ouvrage revient sur le parcours humain de l’ancien Premier ministre et sur son rapport charnel à la France. Jeunesse, pouvoir, descente aux enfers de la gauche, duplicité de Macron, brutalité de la chute, exil à Barcelone et retour sur le ring politique français : le puncheur de la République est de retour. 

David Angevin. Le livre s’ouvre sur votre jeunesse, partagée entre l’Espagne de votre père catalan de Barcelone, et votre jeunesse à Paris, dans le Marais populaire des années 70. Très vite la politique vous passionne. À quoi ressemblait le jeune militant PS que vous étiez ? 

Manuel Valls. Nous n’avions pas la télé, j’ai donc passé mon enfance à lire. C’est par la lecture — Camus, Koestler, Orwell, Soljenitsyne…— que je me suis formé et intéressé au monde des idées, puis à la vie de la cité. À 18 ans j’étais déjà un social-démocrate un peu ennuyeux (sourire) ! Je n’ai jamais été ni communiste, ni trotskiste, c’est dire ! Mon père avait été marqué par la guerre d’Espagne; j’ai été élevé dans un milieu très anti-totalitaire, que ce soit face au franquisme ou au stalinisme. Étudiant je suis déjà un socialiste rocardien, un républicain passionné par l’affaire Dreyfus, mes héros sont Clemenceau, Zola ou Péguy… je suis un démocrate convaincu qui place la liberté au-dessus de tout, le fruit de ces convictions familiales profondes. 

Pour certaines bonnes âmes de gauche, la culture de l’excuse l’emporte sur toute rationalité

Vous revenez dans le livre sur l’amitié entre François Mitterrand et le collaborateur René Bousquet, dont la critique vous a valu des ennuis au sein du PS. Et vous rendez un hommage appuyé à Chirac, qui lui a su reconnaître la responsabilité de la France dans la déportation des juifs. 

Avec l’âge, et la prise de recul que réclame l’écriture d’un livre, je me suis attaché à ces moments marquants où, sur le plan moral, politique, historique, des hommes d’État ne se trompent pas sur l’essentiel. Je pense à Clémenceau, Churchill ou De Gaulle… des géants ! On ne peut pas dire que les deux mandats de Chirac furent extraordinaires, mais j’ai eu envie d’évoquer son remarquable discours du Vel d’hiv en juillet 1995, reconnaissant la responsabilité de l’État Français dans la déportation des juifs. Quant à la révélation tardive de l’amitié entre Mitterrand et Bousquet, en 1994, elle m’a bien entendu marqué et choqué. Les réactions ont été en effet très violentes au sein du PS à l’endroit de ceux qui, comme moi, s’en sont indignés. Cette révélation arrive à la fin de la vie d’un homme, dont le parcours fut extraordinaire dans tous les sens du terme, et à la fin d’un cycle pour la gauche. En interne, les échanges sont terribles entre ceux qui condamnent ce lien avec Bousquet  — Jospin, DSK, Pierre Moscovici, Jean-Marie Le Guen, Benoit Hamon, à la tête du MJS à ce moment-là, ou  moi-même — et la garde rapprochée de Mitterrand, dont Henri Emmanuelli, qui le défend avec véhémence. Elle nous reprochait  de vouloir « remettre en cause l’union de la gauche », de « salir le bilan », d’être « au service de Rocard », ce genre de choses… C’était évidemment faux. Mon indignation était sincère et profonde. J’avais lu Robert Paxton, le grand historien américain qui a levé le voile sur la collaboration du régime de Vichy. J’ai gardé précieusement la lettre de Serge Klarsfeld me remerciant pour mes prises de position publiques. Quand je m’exprime à ce propos sur LCI, qui vient de naître, lors d’un entretien avec Sylvain Attal, c’est ma toute première télé. Et les anciens du PS ne supportent pas cette contestation de la part de “jeunes roquets” à qui on tend soudain le micro. Les médias étaient alors la chasse gardée des poids lourds de la politique. Les chaines info ont depuis changé cela. 

Il subsiste encore des ambiguïtés sur notre modèle laïque dans la majorité 

La laïcité à la française, dont vous êtes un défenseur acharné, est au cœur du livre. Vous évoquez longuement cette question, en revenant sur l’affaire des trois collégiennes voilées de Creil, en 1989. Cet épisode confirma une fracture dans la société française, et au sein de la gauche. Vous aviez raison, avec d’autres, avant tout le monde. Mais les communautaristes de votre propre camp s’acharnent encore à voir en vous un « laïcard autoritaire », pour reprendre l’expression de Macron…

J’ai été élevé dans le Marais à Paris, un quartier à l’époque très populaire. Quand j’arrive à Argenteuil en 1988, je découvre la réalité de la banlieue. J’ai 26 ans, je viens d’être élu conseiller régional, et je ne quitterai plus jamais ces quartiers populaires. Je découvre sur le terrain les problèmes d’insécurité, la pression de l’islam politique, la question du voile, les atteintes à la laïcité, et tout cela me forme, me nourrit. Sur l’affaire de Creil en 1989, ce n’est pas moi qui ai raison, ce sont de grands intellectuels comme Regis Debray, Elisabeth Badinter, Alain Finkielkraut et d’autres, qui tirent la sonnette d’alarme. Je m’exprime dans le même sens. Le rapport à l’histoire de France, à la République et la défense de ses valeurs est depuis le début le fil rouge de mon engagement politique. Défendre la laïcité, c’est défendre la République et une certaine idée de la France. Lors de mon discours du 13 janvier 2015 à l’Assemblée, je suis bouleversé comme tous les Français par les attentats de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l’Hypercasher. Je suis imprégné par l’esprit de la grande manifestation populaire et si patriote du 11 janvier. Mais si je parle avec autant de conviction c’est surtout grâce à mon expérience du terrain. Je nomme clairement les choses, l’ennemi, le terrorisme islamique. J’avais prêché un peu seul dans le désert. J’avais eu raison avant bien d’autres sur l’islamisme, la montée de l’ antisémitisme et la mise en cause de la laïcité dans les quartiers, je m’étais engagé contre Dieudonné… et soudain l’hémicycle se lève comme un seul homme et applaudit à de nombreuses reprises mes propos. Mon ami Philippe Val me dira un peu plus tard : « ce discours a été important, il t’a désigné comme l’ennemi à abattre pour les islamistes, et il a inquiété du monde à gauche ». Sous-entendu, tu es désormais un « présidentiable » évident, « tu viens de te faire plein d’ennemis». Je ne pensais pas du tout à cela à ce moment ! Jamais. Il a fallu le renoncement de François Hollande, bien plus tard, pour que je décide d’être candidat à la primaire. Mais Philippe Val avait raison : être le Premier ministre de gauche qui proclame sa foi républicaine, se montre intransigeant dans son combat contre l’islam politique, alors qu’une partie de la gauche est prête à des compromissions avec ce dernier, par conviction ou opportunisme, m’a valu beaucoup d’ennemis dans mon propre camp. 

A lire aussi, Barbara Lefebvre: Creil 1989-2019: du déni à la soumission

L’islamogauchisme ne datant pas d’hier, vous ne vous doutiez pas de ces réactions ? 

Bien entendu, et si c’était à refaire je prononcerais exactement le même discours. J’avais l’habitude de l’hostilité d’une partie de la gauche sur les questions de sécurité. Comme si la sécurité était un marqueur de droite ! Absurde. Clémenceau venait de la gauche républicaine, Joxe ou Chevènement ont été de grands ministres de l’Intérieur, et il ne viendrait à l’idée de personne de les traiter d’hommes de droite. J’ai toujours pensé qu’être de gauche, c’est lutter contre les inégalités. Et l’insécurité est une injustice supplémentaire qui s’attaque d’abord aux plus modestes. Mais pour certaines bonnes âmes de gauche, les délinquants ou les criminels issus des quartiers, souvent issus de l’immigration, sont d’abord des victimes du système. La culture de l’excuse l’emporte sur toute rationalité. Idem avec les musulmans, qui seraient aussi des victimes de la société capitaliste, colonialiste et raciste, comme l’a théorisé Edwy Plenel dans un livre d’une rare démagogie. Cette partie de la gauche, identitaire et racialiste, s’est inventée un nouveau prolétariat de substitution, une nouvelle clientèle électorale, et a vite oublié les ouvriers et surtout les valeurs universalistes. 

« La gauche a les yeux grands fermés sur la réalité du monde », affirmait récemment Alain Finkielkraut. Pensez-vous comme lui que cette maison est devenu inhabitable pour les républicains ? 

J’ai beaucoup d’admiration pour Alain Finkielktaut, dont le livre Un cœur intelligent m’accompagne partout. Il est lui même très pessimiste. Moi, j’ai encore de l’espoir. Je pense que les valeurs que nous défendons s’imposeront. Mais la gauche est bien dans une impasse, ce qui explique l’échec de 2017. Il est trop simple de mettre cela sur le dos de François Hollande et de ceux qui ont gouverné avec lui. Le désastre qu’évoque Finkielkraut est plus profond et ancien que ça. La gauche a connu des défaites terribles dans le passé, mais elle s’est relevée à chaque fois. Pas cette fois ! C’est « no future », comme disaient les punks. Et cet effondrement de la gauche n’est pas seulement français, mais européen et mondial. Les gauches sont devenues irréconciliables sur les valeurs, c’est-à-dire sur l’essentiel. Les questions fondamentales, qui touchent à la démocratie, sont remises en cause. Je comprends que les gens engagés à gauche depuis longtemps, comme Finkielkraut ou Julliard, et des millions d’autres comme eux, soient désespérés face à l’islamogauchisme, au mouvement woke et à la cancel culture. En niant le réel, en faisant sécession avec le peuple, la gauche s’est discréditée. Je le vis en 2017, je constate l’effondrement de cette gauche à laquelle j’appartenais depuis toujours. Quatre ans plus tard, elle va plus mal que jamais. On le voit avec sa lecture du conflit israélo-palestinien et son aveuglement à propos du mouvement terroriste Hamas. 

Ce n’est pas un hasard si la chaîne CNEWS bat des records d’audience

L’épisode de la déchéance de nationalité pour les terroristes, proposé d’abord par François Hollande, marque la fin de l’union nationale après les attentats. On vous taxe d’homme de droite, voire d’extrême droite…

Le symbole était évident: l’inscrire dans la Constitution alors que la mesure existait déjà notre droit administratif. Plusieurs déchéances, confirmées par le Conseil d’Etat, ont été prononcées par mon gouvernement. Et c’est encore le cas aujourd’hui. 80% des Français étaient pour. Cela n’a pas changé. L’idée que déchoir de leur nationalité française des binationaux, condamnés pour des actes terroristes, soit assimilé à un projet d’extrême droite est symbolique de la perte de lucidité dont nous parlions ! Les plus exaltés ont même comparé cette mesure à la déchéance de nationalité des juifs par le régime de Vichy !  

Vous rappelez dans le livre la phrase de Macron après les attentats du Bataclan : « La France doit assumer une part de responsabilité quant au terreau sur lequel prospère le jihadisme ». Cette idée folle, consistant à chercher des excuses aux terroristes, reste partagée par beaucoup.

Quand Macron prononce cette phrase, que je prends d’abord pour une maladresse, il est en réalité déjà en campagne. Sur un modèle social-libéral ou libéral-libertaire à l’anglo-saxonne qui, comme Trudeau ou Obama, ne voit pas de problème au communautarisme. Avec derrière la tête cette idée de séduire le prolétariat des banlieues… Quant à la gauche, sur les trois grands chocs qui bouleversent les équilibres du monde —chute du mur de Berlin et du bloc soviétique, globalisation économique et remise en cause des frontières, surgissement de l’âge identitaire, notamment à partir des attentats islamistes du 11 septembre 2001— par paresse et par peur, elle n’apporte pas de réponse. Aucune. Tant que vous êtes dans l’opposition, vous faites illusion, vous pouvez vous cacher derrière l’antisarkozysme. Mais quand vous arrivez au pouvoir, toutes ces carences, ces contradictions, vous explosent à la figure. C’est le problème du quinquennat Hollande. Nous avons tenu le pays avec le président et Bernard Cazeneuve face au terrorisme, mais la gauche s’est désagrégée au fur et à mesure. Nous avons été minés par la guérilla permanente des «frondeurs». Je me suis planté sur la présentation de la réforme du marché du travail, j’ai du utiliser le 49.3 malgré la loyauté d’une majorité de députés socialistes, et le soutien de Myriam El Khomri et de Laurent Berger. Après le retrait de François Hollande, qui n’était même plus en position de se représenter, et cela venait de loin, je suis le deuxième fusible après lui, je prends la foudre. La primaire est organisée pour nettoyer la gauche de gouvernement, mais je ne le réalise pas tout de suite. De fait viennent voter principalement les militants les plus à gauche, les électeurs de Mélenchon, la gauche de la gauche… D’ailleurs, ils ne voteront même pas pour Hamon à la présidentielle, mais directement pour Mélenchon. 

Cette vision de la société sociale-libérale à l’américaine de Macron, vous l’aviez senti venir avant son élection? 

Il y avait sans doute chez lui cette vision du monde à l’américaine qui ne voit pas d’inconvénients aux fameux « accommodements raisonnables » chers à Justin Trudeau. Cette position est largement partagée dans les pays anglo-saxons. Il suffit de lire tout le mal que pensent les journaux américains de la laïcité à la française, les mouvements américains woke, la cancel culture, etc… Je parle dans le livre d’un moment très marquant pour moi : l’absence de Barack Obama, sans la moindre excuse, à la manifestation de Paris qui fait suite au massacre de Charlie Hebdo. Obama ne veut pas être associé à un journal soi-disant islamophobe. Il n’envoie même pas de représentant ! Après les attentats du Bataclan, quand Macron s’exprime sur la question du « terreau », je comprends que son entourage le pousse à se démarquer de moi, le “républicain autoritaire”. Pour eux, c’est “le discours de Valls et des laïcards qui tend la société”, et pas les attentats islamistes… Macron se rendra compte plus tard, dans l’exercice du pouvoir, confronté aux attentats et à la pression islamiste, que la fermeté est de mise. Il a eu donc dans un deuxième temps des propos très clairs contre l’islam politique ou le séparatisme, notamment dans son remarquable discours des Mureaux. Blanquer ou Darmanin sont très engagés dans la défense  des valeurs républicaines. Il subsiste cependant encore beaucoup d’ambiguïtés sur notre modèle laïque dans la majorité. 

Il a changé également sur le sujet de l’écologie, avec des postures radicales de circonstances qui n’étaient pas dans son programme très « start-up nation ». Qui aurait imaginé la « convention citoyenne », ou Barbara Pompili sacrifiant le nucléaire dans son gouvernement ?  

Sur le nucléaire, tout commence avant le quinquennat Hollande. Quand il est désigné candidat en octobre 2011, il se retrouve avec un bout de programme ficelé par Martine Aubry avec les écolos. Il ne le remet pas en cause. Fessenheim faisait partie du deal… Macron et Pompili ont poursuivi  le mouvement engagé par la loi de transition écologique votée en 2016. Ce qui me semble essentiel désormais c’est d’assurer l’avenir de notre industrie nucléaire; il en va de notre souveraineté, de notre autonomie énergétique, de notre recherche, de notre Défense, et des milliers d’emplois dans cette filière sont en jeu. 

A lire aussi, Elisabeth Lévy: Quand on n’a que l’humour

David Lisnard, maire LR de Cannes, s’étonnait à juste titre au cours d’un entretien dans Causeur du vide qui existe à gauche sur les positions républicaines qui sont les vôtres. Si vos convictions sont aujourd’hui majoritaires à gauche, pourquoi celle-ci est-elle orpheline d’une figure pour les incarner ? 

Je connais et j’apprécie David Lisnard, et je crois moi aussi que ces positions sont majoritaires. Et tout aussi important, il y a aujourd’hui des intellectuels capables de porter ces idées : Caroline Fourest, Elisabeth Badinter, Jacques Julliard, Alain Finkielkraut, Pascal Bruckner, et tant d’autres… Ce qui n’est pas le cas aux États-Unis, en Angleterre, ou même en Espagne. Le dégagisme en 2017 s’est produit au profit d’un candidat, Macron, qui semblait cocher toutes les cases : jeune, européen, réformiste et progressiste. In fine, l’échiquier politique a été totalement détruit : à gauche pour les raisons que nous connaissons ; à droite également, elle n’a pas encore de leader ni de ligne claire, on le voit avec la préparation des régionales en PACA. Mais tout peut changer très vite.   

La reconquête peut-elle venir d’un nouveau mouvement républicain transpartisan, qui s’associerait sur les valeurs essentielles et majoritaires : pro laïcité, pro autorité de l’État, pro croissance, pro nucléaire, pro science, pro écologie rationnelle ? 

Pour sortir de la crise de confiance dans laquelle se trouve le pays, qui pousse de plus en plus d’électeurs à se tourner vers Marine Le Pen, il faut en effet une coalition républicaine, basée sur des convictions fortes, avec des personnes issues de tous les partis qui se retrouvent sur des valeurs claires. Ce ne serait pas le « en même temps » de Macron. Je prône une remobilisation républicaine. Les sondages favorables au RN sont parlants : Il est clair que les Français n’en peuvent plus de l’ambiance qui règne en France, des violences dans les quartiers, de l’affaissement du langage, de la remise en cause de notre Histoire par le wokisme, de l’islamogauchisme, des violences contre la police, mais aussi de la pensée unique dans les médias bien-pensants, etc… Ce n’est pas un hasard si la chaîne CNEWS bat des records d’audience, en réaction à cette pensée unique. Donc pour répondre à votre question, si je reviens dans l débat politique avec ce livre, c’est parce que j’ai envie de participer, très modestement, à la construction d’une offre républicaine crédible. Pour dire les choses encore plus clairement : la destruction systématique de la gauche gouvernementale, et maintenant de la droite gouvernementale est dangereuse pour la démocratie. Il ne peut pas y avoir un parti unique, LREM, aujourd’hui sans racines ni convictions profondes, face à l’extrême droite. Sinon Le Pen gagnera. Les électeurs fatigués de tout ce cirque vont se dire : “Le Pen n’est pas antisémite, elle a modéré son discours sur l’Europe, on ne l’a jamais essayée, et puis ça ne pourra pas être pire, etc… » Voilà ce qui se passera ! Il y a même des gens à gauche qui joueront la carte Le Pen en espérant gagner le coup d’après ! C’est pourquoi il ne faut pas se résoudre à laisser l’échiquier politique orphelin d’une offre républicaine. Je ne désespère pas que les bonnes volontés de tous bords se parlent, et travaillent ensemble pour la France et l’intérêt général. Il faut sortir de ce scénario mortifère dans lequel le pays à tout à perdre. Et éviter qu’il ne sombre dans le lepenisme.

Pas une goutte de sang français

Price: 19,00 €

13 used & new available from 10,00 €

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 06:42
Quand on n’a que l’humour

Élisabeth Lévy présente le dossier "La France résiste"

 
Quand on n’a que l’humour
Conférence de presse d'Emmanuel Macron, lors de la 74ème session de l'Assemblée générale des Nations unies, New York, 24 septembre 2019 © LUDOVIC MARIN/AFP
Non, la France ne veut pas “déconstruire son histoire”. Le pays de France Inter est aussi celui d’Astérix et de Joséphine Baker. Comment se résignerait-il à ce que la guerre des races et des sexes soit la forme ultime du vivre-ensemble ? Quelques raisons d’espérer que le nouveau totalitarisme se cassera les dents sur l’esprit français.

La France résiste : il est possible que notre titre traduise un brin d’autosuggestion, un vague espoir que cette prophétie sera autoréalisatrice. Après tout, il n’est pas interdit de voir le verre au quart plein. Certes, l’actualité oppose de nombreux démentis à cet optimisme. À tous les étages de la société, des publicistes, journalistes, élus et people en tout genre, en bref des « manipulateurs de symboles » dont parlait le sociologue et ancien ministre américain Robert Reich, se battent la coulpe, surveillent leur langage et s’agenouillent au propre et au figuré devant les nouvelles vaches sacrées que sont les minorités sanctifiées par la victimisation réelle et/ou fantasmée.

La France n’échappe pas à la pression woke

Des lubies de militants groupusculaires s’invitent à l’université où des opinions délirantes sont doctement étudiées, comme le relate Erwan Seznec. On apprend de Philippe Pichot que la « Fondation Ayrault[1] », sacrée gardienne de la mémoire de l’Esclavage, se comporte en procureur zélé de la France, érigée à mots à peine couverts en bastion d’une oppression inscrite dans les gènes des Blancs –également désignés comme « non-racisés ». Aux frais du contribuable. Ainsi a-t-on vu ressurgir la « race blanche », non chez les ploucs du sud des États-Unis, mais chez les antiracistes de nouvelle génération.

Mathieu Bock-Côté a raison, c’est bien à une entreprise révolutionnaire que nous avons affaire. Si aux États-Unis, elle a déjà basculé dans la Terreur, en France, l’issue du combat est hésitante. Or, son enjeu n’est rien de moins que la survie de nos vieilles cultures et au-delà, de la Raison comme cadre anthropologique de la Cité. Fondé sur l’exaltation des souffrances « ressenties » (ou de certaines d’entre elles), le catéchisme woke érige en lois morales les caprices minoritaires tout en déniant aux individus le droit de vivre et de penser librement.

Clauseur

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive