Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actualité De Jacques Nio

  • : La Droite républicaine LR de Bagnolet
  • : Informations et réactions sur la ville de Bagnolet, la vie municipale. La parole de l'opposition LR à la municipalité
  • Contact

Agenda de Jacques Nio

Agenda de Jacques Nio

Jeudi 11 février 2021

Réunion visio avec Valérie Pécresse

pour les élections régionales.

Mercredi 27 juin 2018

Conseil Municipal

mairie de Bagnolet

Dimanche 24 juin 2018

Séminaire des cadres de libres!

Orléans

Mercredi 20 juin 2018

Conférence des présidents

Mairie de Bagnolet

Mardi 19 juin 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Dimanche 8 juin 2018

Réunion LR Bagnolet Montreuil

centre jean Lurcat Montreuil

Mardi 8 mai 2018

Cérémonie du 8 mai 1945

Mercredi 2 mai 2018

Commission logements

Mairie de Bagnolet

Jeudi 26 avril 2018

Réunion des Présidents

(Exceptionnelle, informations

sur les événements de Bagnolet)

Mercredi 11 avril 2018

Conseil Municipal

( voyage à Prague avec un

groupe scolaire)

Mercredi 29 mars 2018

Petit déjeuner

Assemblée Nationale

Liens directs

Vendredi 23 mars 2018

Réunion Conseil Régional

Lycées

Jeudi 8 mars 2018

Conseil Municipal

Mardi 6 mars 2018

Conseil d'administration

du Lycée Eugène Hénaff

Mardi 20 février 2018

Visite du nouveau Conseil Régional

avec Valérie Pécresse

Mardi 13 février 2018

Être citoyen du Monde

Forum des images

Mercredi 31 janvier 2018

Conseil municipal

Samedi 27 janvier 2018

Conseil National LR

à la Mutualité

Vendredi 26 janvier 2018

Galette des Droits

Amnesty International

Mercredi 24 janvier

Réunion dalle Toffoletti

Jeudi 18 janvier 2018

Vœux de Valérie Pécresse 

Conseil Régional

Jeudi 14 décembre 2018

Conseil Municipal

Mardi 28 novembre 2017

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Mardi 21 novembre 2017

Réunion Libres mairie du 1er arrondissement

Lundi 20 novembre 2017

Laurent Wauquiez Méridien Etoile

Mercredi 15 novembre 2017

Conseil municipal

Lundi 6 novembre 2017

Commission subvention

Mardi 24 octobre 2017

Comité départemental LR

Théâtre Georges Brassens

Villemomble

Dimanche 22 octobre 2017

Cérémonie en hommage des

fusillés de Chateaubriand

Dèpot d'une gerbe

Dimanche 24 septembre 2017

Election sénatoriale

Tenue d'un bureau de vote, 

Préfecture de Bobigny

Mercredi 13 septembre 2017

Réunion autour de Florence Portelli

Candidate à la présidence des Républicains

Dimanche 10 septembre 2017

Lancement de "Libres"

aux côtés de Valérie Pécresse

à la butte d'Orgemont Argenteuil

Samedi 9 septembre 2017

Forum des associations 

Château de l'étang Bagnolet

Mardi 5 septembre 2017

Commission logement

Samedi 2 septembre 2017

Cérémonie Libération de Bagnolet.

Dépôt d'une gerbe à la stèle du maréchal Leclerc

Dimanche 16 juillet 2017

Cérémonie en souvenir des déportés par

les nazies et leurs collaborateurs qui représentaient

l'état français de vichy.

Mercredi 12 juillet 2017

Comité de pilotage de la Noue
Hôtel de ville

Mercredi 5 juillet 2017

1er Atelier de la refondation

Siège de L. R. rue de vaugirard

Vendredi 30 juin 2017

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 27 juin 2017

Conseil d'Administration du lycée Hénaff

Samedi 24 juin 2017

Fête de la ville de Bagnolet

Lundi 19 juin 2017

Commission Société et Citoyenneté

Mairie de Bagnolet

Dimanche 18 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Samedi 17 juin 2017

Journées Nationales de l'Archéologie

Conférence à l'Institut de Paléontologie Humaine

Vendredi 16 juin 2017

Vernissage de l'exposition MANO art architecture de Bagnolet

au Château de l'Etang

Lundi 12 juin 2017

Participation à la séance de l'AIES

Académie Européenne interdisciplinaire des Sciences

Ecole polytechnique

Dimanche 11 juin 2017

Tenue du bureau de vote n° 6 Bagnolet

Dimanche 28 mai 2017

Marché de Bagnolet campage

de Manon Laporte

Samedi 27 mai 2017

Journée Campagne de Manon Laporte

Montreuil

Samedi 20 mai 2017

Meeting François Barouin

Parc Floral

Dimanche 23 avril 2017

Bureau de vote n°6

Bagnolet

Mardi 11 avril 2017

Meeting François Barouin

Aulnay sous Bois

Dimanche 9 avril 2017

Meeting François Fillon

Porte de Versailles

Mercredi 5 avril 2017

Rencontre journaliste du Parisien

Mercredi 29 mars 2017

Conseil Municipal Budget

Dimanche 19 mars 2017

Cérémonie 19 mars 1962

Repas de la FNACA

Salle Pierre et Marie Curie

Vendredi 17 mars 2017

Conférence des Présidents

Hôtel de Ville Bagnolet

Lundi 13 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Mardi 7 mars 2017

Réunion d'information

Plan ANRU pour le bat 7

Lundi 6 mars 2017

Réunion Equipe de campagne

de Manon Laporte

Jeudi 2 mars 2017

Conseil Municipal

Lundi 27 février 2017

Commission d'attributions des subventions

Samedi 25 février 2017

Lancement de la campagne de

Manon Laporte Hôtel de ville de Montreuil

Jeudi 2 février 2017

Conseil Municipal

Samedi 27 janvier 2017

Comité départemental LR

Hôtel de Ville de Rosny

Jeudi 19 janvier 2017

Voeux Conseil Régional Valérie Pécresse

Jeudi 12 janvier 2017

Voeux Philippe Dallier Les Pavillons sous Bois

Mercredi 21 Décembre 2016

FNERR Assemblée Nationale

Place de Valois

Jeudi 7 décembre 2016

Conseil Municipal De Bagnolet

Mardi 6 décembre 2016

Commission départementale LR

Les Pavillons sous Bois

Dimanche 20 et 27 novembre 2016

Président du bureau de vote de Bagnolet

Primaire de la Droite et du Centre

Samedi 19 novembre 2016

Réunion Présidents des bureaux de vote des primaires

Villemomble

Vendredi 11 novembre 2016

Dèpot d'une gerbe au monument aux morts

Déjeuner avec les anciens combattants 

Salle Pierre et Marie Curie

Mercredi 9 novembre 2016

Conseil Régional CA

Dimanche 6 novembre 2016

Marché de bagnolet

Soutien à Nicolas Sarkozy

Samedi 22 octobre 2016

Cérémonie Chateaubriand

Dimanche 9 octobre 2016

Nicolas Sarkozy Zénith

Jeudi 29 septembre 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 20 septembre 2016

Conseil d'administration Lycée Hénaff

Jeudi 15 septembre

Cérémonie S. Cissoko au Château de l'Etang

Samedi 3 septembre 2016

Forum des associations Château de l'Etang

Vendredi 2 septembre 2016

Dépot de gerbe à la cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Commission départementale LR à Villemomble

Dimanche 17 juillet 2016

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France. 
Dépots de gerbes

Mardi 12 juillet 2016

Rendez vous à la mairie de Bagnolet avec M. Ostre DGS

Lundi 11 juillet 2016

Rendez vous avec le proviseur du Lycée Hénaff

Jeudi 7 juillet 2016

Rendez vous au Conseil Régional

Lundi 4 juillet 2016

Conseil d'administration du Lycée Hénaff

Samedi 2 juillet 2016

Conseil National de LR à la Mutualité

Mercredi 29 juin 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Samdi 25 juin 2016

Conseil National du CNIP au Sénat

Salle Clémenceau

Samedi 18 juin 2016

Visite du quartier de La Noue avec les édiles municipales

Vendredi 17 juin 2016

Réunion de Quartier La Noue

Vendredi 17 juin 2016

Conférence des Présidents

Hotel de Ville de Bagnolet

Vendredi 10 juin 2016

Réunion Nicolas Président

Aulnay sous Bois

Mercredi 25 mai 2016

Réunion de quartier de La Noue

Lundi 23 mai 2016

Siége des républicains

Réunion UNI, Collectif Horizon

Jeudi 19 mai 2016

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 17 mai 2016

Rencontre avec Olivier Vial 

au siège des Républicains

Dimanche 8 mai 2016

71e commémoration du 8 mai 1945

Dépot d'une gerbe Place de la Résistance

Lundi 2 mai 2016

Réunion au Conseil Régional des délégués de Valérie Pécresse

dans les lycée

Dimanche 24 avril 2016

Commémoration Souvenir de la 

Déportation.

Dépot d'une gerbe.

Vendredi 8 avril 2016

Conseil Municipal Bagnolet

Jeudi 7 avril 2016

Conseil d'administration du lycée Hénaff

Dimanche 6 mars 2016

Tractage au marché de Bagnolet

Samedi 13 février 2016

Coneil National Porte de Versailles

Jeudi 28 janvier 2016

Conseil Municipal

Jeudi 17 décembre 2015

Conseil Municipal

Mercredi 16 décembre 2015

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 18 novembre 2015

Conseil municipal

Mercredi 18 novembre 2015

Assemblée général du Conseil d'Administration de la FNERR

Mardi 10 novembre 2075

Réunion préalable à la réunion du Conseil de quartier de La Noue

Samedi 7 ovembre 2015

Conseil National des Républicains

Samedi 31 octobre 2015

Comité départemental

Rosny sous Bois

Vendredi 30 octobre 2015

Tractage Gallièni

Jeudi 29 octobre 2015

Visite de Valérie Pécresse à Montreuil

Jeudi 29 octobre 2015

Tractage marché de Bagnolet

Mardi 27 octobre 2015

Comité départemental Mairie des 

Pavillons sous Bois

Mardi 27 octobre 2015

Tractage Gallièni

Lundi 26 octobre 2015

Débat développement durable et santé siége de LR

Jeudi 22 octobre 2015

Cérémonie en hommage des fusillés de Chateaubriand

Jeudi 22 octobre 2015

Tractage Gallièni

Mercredi 21 octobre 2015

Tractage Croix de Chavaux

Mercredi 7 octobre 2015

Réunion ecole à l'Hôtel de ville

Mercredi 30 septembre 2015

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 29 septembre 2015

Comité départemental LR

à Noisy le Grand

Vendredi 18 septembre 2015

Lieu(x) de valeurs la Noue jean Lolive

Jeudi 10 septembre 2015

Conseil Municipal 19h30 Hôtel de Ville

Samedi 5 septembre 2015

Forum des associations

Mercredi 2 septembre 2015

Commémoration de la Libération de Bagnolet

Samedi 1er août 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 25 juillet 2015

Passage à Bajo Plage de la caravane des jeunes Républicains dans le cadre des élections régionnales

Samedi 18 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Samedi 11 juillet 2015

Opération citoyenne de nettoyage 3eme sous sol La Noue

Jeudi 9 juillet 2015

Petit déjeuner sur le Grand Paris

avec le Secrétaire Général de la RATP

Mercredi 8 juillet 2015

Hommage aux deux bulgares morts à La Noue

Samedi 4 juillet 2015

Fête de la Violette Droite Forte

Mercredi 1er juillet 2015

Conseil de quartier de La Noue

Mardi 30 juin 2015

Inauguration de la permanence des Républicains à Montreuil

Lundi 29 juin 2015

Réunion au Blanc Mesnil préparation des Régionale

autour de Manon Laporte

Dimanche 28 juin 2015

Présence sur le marché de Bagnolet

Fête départementale des Républicains de Seine Saint Denis

au Blanc Mesnil

avec un tract sur les transport en Ile de France?

Lundi 22 juin 2015

Réunion à l'Hotel de ville du Bourget

Gérard Larcher et Philippe Dallier

Jeudi 18 juin 2015

Cérémonie en souvenir de l'appel du général de Gaulle

Mercredi 17 juin 2015

Réunion Activité Péri-scolaire

Chateau de l'Etang

Commission Excécutive les républicains à Aulnay

Mardi 16 juin 2015

Commission municipale.

"Société et Citoyenneté" et "Aménagement et cadre de Vie"

Samedi 13 juin 2015

Sortie de l'UNC à Vaux le Vicomte

Lundi 1er Juin 2015

Réunion Régionales au siège des Républicains

Jeudi 21 mai 2015

Exposition lieu de Valeurs Centre Toffoletti

Mardi 19 mai 2015

Réunion des cadres de l'UMP rue de Vaugirard

avec Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy au sujet des élections régionnales.

Lundi 11 mai 2015

Réunion de la Commission excécutive avec Nicolas Sarkozy

Aux Pavillons sous Bois.

Jeudi 7 mai 2015

Conseil de Quartier de La Noue

Dimanche 26 avril 2015

Cérémonie en Hommage à la libération des camps nazis

Place de la résistance

Vendredi 10 avril 2015

Assemblée Générale FNERR

Mercredi 8 avril 2015

Conseil Municipal

Comité départemental UMP

Pavillons sous bois

mentale

Jeudi 19 mars 2015

Commission d'attibution des subventions

pour les Associations

Mercredi 18 mars 2015

Réunion ordures ménagéres

Mairie de Bagnolet

Mercerdi 11 mars 2015

Conseil Municipal

Lundi 2 mars 2015

Bruno Lemaire à pantin

Dimanche 22 février 2015

Tractage marché de Bagnolet élection départementale

Jeudi 12 février 2015

Conseil de Quartier de la Noue

Samedi 7 février 2015

Conseil National de l'UMP à la Mutualité

Vendredi 23 janvier 2015

Assemblée Générale de l' UNC de Bagnolet

Dimanche 18 janvier 2015

Commission excécutive à la mairie des Pavillons sous Bois

Samedi 17 janvier 2015

Repas des retraités de Bagnolet

Novotel

Galette de la 7e circonscription à Bagnolet

Jeudi 8 janvier 2015

Tractage avec valérie Pécresse

Mercredi 17 décembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des habitants du quartier de La Noue

Samedi 13 décembre 2014

Réunion des cadres au siège de l'UMP

Mardi 9 décembre 2014

Réunion Ecole Francine Fromont

Zone Benoit Hure

Jeudi 13 Novembre 2014

Conseil Municipal

Vendredi 7 Novembre 2014

Porte de Vrsailles avec Nicolas Sarkozy

Mercredi 22 octobre 2014

Cérémonie de Chateaubriand,

Dépot d'une gerbe

Vendredi 17 octobre 2014

Réunion de formation pour les nouvelles élections

Livry-Gargan

Jeudi 18 septembre 2014

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 16 septembre 2014

Réunion avec Christian Estrosi et Christian Demuynck

Salle des Fêtes de Neuilly Plaisance

Lundi 15 septembre 2014

Réunion des militants UMP de Bagnolet

Samedi 13 septembre 2014

Réunion des cadres UMP de l'Ile de France

Au Siège de l'UMP avec valérie Pécresse

Samedi 6 septembre 2014

Forum des associations chateau de l'étang

Mardi 2 septembre 2014

Cérémonie Libération de Bagnolet

Vendredi 8 août 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Mercredi 23 juillet 2014

Visite de Eurolines avec Valérie Pécresse

Mardi 22 juillet 2014

Audio conférence avec Luc Chatel et les cadres de l'UMP

Jeudi 17 juillet 2014

Commémoration en souvenir des victimes de la barbarie nazie et des élèves de l'école Jules Ferry déportés et assassinés.

Mardi 8 juillet 2014

Commission d'attribution des logements mairie de Bagnolet

Vendredi 4 juillet 2014

Réunion à la mairie sur le nouveau réglement intérieur du Conseil Municipal

Jeudi 3 juillet 2014

Réunion publique sur le quartier Blanqui au centre Anne Franck

Mercredi 25 juin 2014

Conseil Municipal

Conférence des Présidents à la mairie de Bagnolet

Mardi 17 juin 2014

Réunion publique sur la quartier de La Noue 

Vendredi 6 juin 2014

Commission attribution des subventions mairie de Bagnolet

Jeudi 5 juin 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Mardi 3 juin 2014

Réunion Rythmes Scolaires au Chateau de l'étang

Mardi 27 mai 2014

Réunion de travail à l'Assemblée Nationale

Avec Valérie Pécresse sur Paris Métropole

Mardi 13 mai 2014

Commission logements mairie de Bagnolet

Jeudi 8 mai 2014

Commission excécutive de la fédération UMP 93

aux Pavillons sous Bois

Jeudi 8 mai 2014

Cérémonie du 8 mai Place de la Résistance

Mercredi 30 avril 2014

Conseil Municipal

Lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal

Dimanche 27 avril 2014

Cérémonie en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 5 février 2014

Conseil Municipal

Lundi 3 février 2014

Interview à Radio Orient

Mercredi 30 janvier 2014

Réunion publique à Bagnolet

Samedi 18 janvier 2014

Gallette de l'association "Mémoire du général de Gaulle"

Vendredi 3 janvier 2013

Enregistrement de l'interview pour le site

internet "Citoyens Musulman"

Mercredi 18 décembre 2013

Réunion UMP bureau Hôtel de ville

Mercredi 11 décembre 2013

Conseil Municipal

Samedi 30 novembre 2013

Inauguration du Nouvel Hôtel de Ville

vendredi 22 novembre 2013

Convention du MIL

Assemblée Nationale

Mercredi 20 novembre

Visite du salon des maires 

Porte de versailles

Lundi 11 novembre 2013

Cérémonie pour l'armistice de 1918

Dépot de gerbe

Mardi 22 octobre 2013

Comité départemental de l'UMP

salle des fêtes de Gagny

Mercredi 18 septembre 2013

Comité départemental de l'UMP

Lundi 2 septembre 2013

Cérémonie pour la Libération de Bagnolet

Dépot de gerbe

Mercredi 17 juillet 2013

Cérémonie Ecole Jules Ferry

Dépot de gerbe

Mercredi 10 juillet 2013

Réunion FNERR Place de Valois

Jeudi 30 mai 2013

Réunion UMP Bagnolet au Val Fleury

Mardi 28 mi 2013

Commission excécutive de la

fédération UMP du 93

Mardi 14 mai 2013

Réunion sur le 122

Mercredi 24 avril 2013

Jean françois Copé

Le Raincy

Lundi 15 avril 2013

Conseil Municipal

Mercredi 27 mars 2013

Conseil Municipal

Samedi 23 mars 2013

Séminaire des cadres de l'UMP

Siège de l'UMP

Mercredi 20 mars 2013

Réunion de présentation du budget

Chateau de l'étang

Mardi 22 janvier 2013

Voeux au Raincy

Jeudi 10 janvier 2013

Voeux aux Pavillons sous Bois

Mercredi 19 décembre 2012

Conseil Municipal de Bagnolet

Vendredi 14 décembre 2012

Commission exécutive de la fédération UMP

de Seine St Denis

Vendredi 7 décembre 2012

Réunion de la 7e circonscription

Mercredi 28 novembre

Conseil Municipal de Bagnolet

Dimanche 18 novembre 2012

Président du bureau de vote 

de la 7e circonscription

Présidence de l'UMP

Mercredi 14 novembre 2012

Réunion de soutien à F. Fillon avec P. Dallier

à Montreuil

Dimanche 11 novembre 2012

Dépot d'une gerbe au cimetière de Bagnolet

Déjeuner avec les anciens combattants

salle Pierre et Marie Curie

Lundi 29 octobre 2012

Réunion de soutien à J.F. Copé avec Bruno Beshiza

à Bagnolet

Jeudi 25 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Montreuil

Mercredi 24 octobre 2012

Présence au Conseil Municipal de Bagnolet

Jeudi 27 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Jeudi 20 septembre 2012

Commission executive de la Fédération UMP à Villemomble

Jeudi 13 septembre 2012

Présence au Conseil Municipal  de Montreuil

Lundi 10 septembre 2012

Présence à la réunion organisée par Philippe Dallier avec François Fillon aus Pavillons sous Bois

Lundi 3 septembre 2012

Dépot de gerbes lors des cérémonies commémorant la libération de Bagnolet

Mardi 17 juillet 2012

Dépot de gerbe cérémonie du souvenir à l'Ecole Jules Ferry

Samedi 7 juillet 2012

Réunion des cadres de l'UMP au siège rue de Vaugirard

Dimanche 1er juillet 2012

Barbecue de la Fédération de Seine saint Denis à Coubron

Jeudi 28 juin 2012

Comité départemental de l'UMP aux Pavillons sous Bois

Lundi 18 juin 2012

Dépot de gerbes pour l'appel du 18 juin 2012

Campagne législative de Muriel Bessis et Ali Zreik

Jusqu'au 6 mai 2012

Campagne électorale

Participation à l'ensemble des rassemblements du

Président Sarkozy

Lundi 28 février 2012

Comité de la 7e circonscription à la mairie de Bagnolet

Mardi 31 janvier 2012

Conseil de quartier La Noue

Mercredi 21  décembre 2011

Conseil Municipal

Vendredi 9 décembre 2011

Diner de la République

Parti Radical

Jeudi 8 décembre 2011

Henri Guaino à Vaujours

Mercredi 23 novembre 2011

Bruno Muselier au Raincy

Vendredi 11 novembre 2011

Cérémonie , dépot de gerbe

Jeudi 10 novembre 2011

Hommage à Marcel Ruby Place de Valois

Mercredi 9 novembre2011

Mairie du Bourget Vincent Capo-Canellas

 Nouveau Sénateur

Mardi 8 novembre 2011

Comité Départemental

Mercedi 26 octobre 2011

Conseil de Quartier de la Noue

Vendredi 21 Octobre 2011

Comité de circonscription à Bagnolet

Samedi 10 septembre 2011

Forum des associations Gymnase Maurice Bacquet

Mardi 30 aout 3011

Comité départemental UMP au Raincy

Dimanche 17 juillet 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Dimanche 19 juin 2011

Fête de la Fédération  Coubron

Mardi 7 juin 2011

Assises Jeunes Salle Pierre et Marie Curie

Dimanche 8 mai 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance

Jeudi 5 mai 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Lundi 2 mai 2011

Réunion bureau Parti radical de seine Saint Denis

Dimanche 24 avril 2011

Dépot de gerbe, mémorial de la résistance en souvenir de la Libération des camps

Mercredi 13 avril 2011

Assemblée Générale FNERR Place de Valois

Mercredi 6 avril 2011

Hommage à Aimé Césaire au Panthéon

Mardi 5 avril 2011

Inauguration de la Permanence départementale radicale à Aulnay sous Bois

Mercredi 30 mars 2011

Conseil Municipal Bagnolet

Mardi 29 mars 2011

Assemblée Générale Parti Radical 93 Aulnay sous Bois

Vendredi 25 mars 2011

Réunion de circonscription UMP à Montreuil

Mardi 22 mars 2011

Réunion UMP de Bagnolet

Lundi 21 mars 2011

Comité départemental UMP Le Raincy

Mercredi 16 mars 2011

Meeting au Raincy avec Jean François Copé

Jeudi 10 mars 2011

Conférence de jacques Nio à la Socièté d'Histoire du Radicalisme

sur "Chaban-Delmas et le radicalisme"

Vendredi 25 février 2011

Inauguration de la permanence à Montreuil

Jeudi 10 février 2011

Conseil Municipal de Bagnolet

Mardi 1er février 2011

Comité départemental UMP Villemomble

Mercredi 26 janvier 2011

Voeux à Neuilly Plaisance

Lundi 20 décembre 2010

Réunion Grand Paris Mairie du 15e

Vendredi 17 décembre 2010

Comité départemental UMP Rosny sous Bois

Jeudi 16 décembre 2010

Réunion Dévelopement économique de Bagnolet Novotel

Jeudi 9 décembre 2010

Diner de la République, Séparation de l'église et de l'Etat.

Samedi 27 novembre 2010

Séminaire FNERR Place de Valois

Mardi 23 novembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Mardi 16 novembre 2010

Atelier radicaux Ethique et Politique Théâtre Adyar Paris

Mardi 9 novembre 2010

Réunion Histoire du radicalisme Place de Valois

Lundi 8 novembre 2010

Rencontre avec la Préfet Christian Lambert à Bobigny

Jeudi 4 novembre 2010

Débat Ethique et Politique Aulnay sous Bois

Mercredi 3 novembre 2010

Rendez vous éducation de l'UMP, Cité des Sciences

Mardi 26 octobre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Vendredi 22 octobre 2010

Débat sécurité avec Bruno Beshiza St Ouen

Mercredi 6 octobre 2010

Conseil Municipal

Commission excècutive de l'UMP de Seine Saint Denis

Mardi 28 septembre 2010

Commission Education et affaires culturelle Place de Valois

Dimanche 26 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites sur le marché

Samedi 25 septembre 2010

Distribution de tracts sur la réforme des retraites.

Mardi 14 septembre 2010

Comité départemental de l'UMP à Villemonble

Samedi 11 septembre 2010

Distribution du nouveau tract sur la réforme des retraites.

Samedi 4 septembre 2010

Fête de la rentrée à Neuilly Plaisance

Début aout 2010

Distribution de 4000 exemplaires du livret bilan des trois ans du Président Sarkozy 2007-2010

Collage de 100 affiches sur las panneaux dans Bagnolet

Dimanche 18 juillet 2010

Cérémonie en mémoire des enfants juifs victimes de la barbarie nazie

Mardi 6 juillet 2010

Réunion sur les retraites au Raincy,en présence d'Eric Woerth

Jeudi 24 juin 2010

Diner débat sur le Service Civique aux Lilas

Dimanche 20 juin 2010

Fête de la Fédération à Coubron

Vendredi 18 juin 2010

Cérémonie en souvenir de l'appel du 18 juin 1940.

Prise de parole devant la stèle du Général de Gaulle à Gallièni

Lundi 14 juin 2010

Réunion du Comité de Circonscription 

Salle des Commissions mairie de Bagnolet

Jeudi 10 juin 2010

Réunion de circonscription 

Salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet.

Mardi 1er juin 2010

Réunion sur le Service Civique au Sénat avec le sénateur Demuynck

Mardi 25 mai 2010

Assemblée  de la FNERR

Fédération des élus Républicains et Radicaux

Maison de la Chimie

Jeudi 20 mai 2010

Réunion Gymnase Maurice Bacquet

Lundi 10 mai 2010

Conseil Municipal

Réunion de quartier de la Noue

Samedi 8 mai 2010

Dépot de gerbe Place de la Résistance

Mercredi 5 mai 2010

Réunion du Comité de circonscription

Mercredi 31 mars 2010

Conseil Municipal

Mardi 30 mars 2010

réunion radicale Rosny sous Bois

Vendredi 26 mars 2010

Commission Excécutive

Lundi 15 mars 2010

Commission Excécutive Livry Gargan

Mercredi 10 mars 2010

Réunion radicale Péniche Valérie Pécresse

Mardi 2 mars 2010

Réunion Egalité des Chances, café la Rotonde Saint Ouen

Samedi 13 février 2010

Club des 1000, péniche Valérie Pécresse

Jeudi 4 février 2010

Meeting Valérie Pécresse à Maison Alfort.

Mardi 2 février 2010
Réunion pour les régionale à Epinay sur Seine
Samedi 30 janvier 2010
Conseil national de l'UMP
Mercredi 27 janvier 2010
Voeux à Neuilly Plaisance
Lundi 11 janvier 2010
Commission Excécutive
Dimanche 10 janvier 2010
Brunch des idées avec Valérie Pécresse et Yves Jégo
Mardi 22 décembre 2009
Commison Excécutive
Lundi 21 décembre
Conseil Municipal
Vendredi 5 décembre 2009
Convention transport Valérie Pécresse
Mardi 1er Décembre 2009
Coktail pour les militants Bagnoletais au Sénat
Lundi 30 novembre 2009
Comité de circonscription au Pré Saint Gervais
Dimanche 29 novembre 2009
Congrés du Parti radical Maison de la Chimie
Samedi 28 novembre 2009
Conseil national de l'UMP La Plaine St Denis
Mercredi 25 novembre 2009
Conseil municipal
Samedi 21 novembre 2009
Convention Formation avec Valérie Pécresse
Lundi 16 novembre 2009
Réunion "Les élus face à la relance" par le MNEL à Villemomble
Mercredi 11 novembre 2009
Cérémonie Place de l'Etoile
Samedi 7 novembre 2009
Convention logement avec Valérie Pécresse
Mercredi 28 octobre 2009
Conseil Municipal
lundi 26 octobre  2009
réunion de préparation du Conseil Municipal
Samedi 17 octobre 2009
Convention Ecologie Parc Floral avec valérie Pécresse
Lundi 12 octobre 2009

Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Samedi 3 octobre 2009
Intervention lors du meeting de Valérie Pécresse Convention transport à Noisy le Sec
Mercredi 30 septembre 2009
Conseil Municipal
Mardi 22 septembre 2009
Assemblée générale du Parti Radical de Seine Saint Denis
Dimanche 13 septembre 2009
Lancement de la campagne de valérie Pécresse à la Halle freyssinet 75013
Vendredi 4 septembre 2009
Dépot de gerbe pour la Libération.
Lundi 31 aout 2009
Commission excécutive féfération de Seine Saint Denis
Jeudi 9 juillet 2009
Comité de circonscription UMP
Mardi 30 juin 2009
Conseil Municipal
Dimanche 28 juin 2009
Barbecue UMP à Coubron
Samedi 20 juin 2009
Convention transport Valérie Pécresse, Boulevard St Germain Paris
Jeudi 18 juin 2009
Dépot d'une gerbe au monument du Général de Gaulle
Comité de circonscription
Dimanche 14 juin 2009
Fête de Bagnolet
Vendredi 12 juin 2009
Commission Excécutive fédération de Seine Saint Denis
Lundi 8 juin 2009
Conseil Municipal
Samedi 6 juin 2009
Visite de Chantier de la Mosquée de Bagnolet
Jeudi 4 juin 2009
Meeting Porte de Versailles pour les élections Européennes
Mercredi 27 mai 2009
Conseil Municipal
Mardi 26 mai 2009
Tracts Galliéni pour les élections européennes
Lundi 25 mai 2009
Réunion UMP Bagnolet
Samedi 23 mai 2009
Sortie à Oradour sur Glane avec les anciens combattants de Bagnolet
Mercredi 20 mai 2009
Meeting de camapgne des Européennes à Gagny
Mardi 19 mai 2009
Asemblée Générale de la fédération d'Ile de France du Parti Radical, Place de Valoy
Mercredi 13 mai 2009
Rencontre avec Fadéla Amara sur la politique de la Ville et particulièrement en Seine Saint Denis
Jeudi 7 mai 2009
Comité départemental de l'UMP à Vaujours
Mercredi 6 mai 2009
Débat Michel Barnier au Blanc Mesnil
Comité de circonscription au Pré Saint Gervaus
Lundi 4 mai 2009
Diner UMP Bagnolet à la Toscana
Lundi 27 avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Samedi 25 avril 2009
Marché avec Michel Barnier à Bondy
Réunion avec Michel Barnier et Rachida Dati à Neuilly Plaisance
Vendredi 24 avril 2009
Réunion à Bondy sur le projet de l'intercommunalité
Jeudi 23 avril 2009
Distribution de tracts à Galliéni
Lundi 20 avril 2009
Réunion UMP Bagnolet
Vendredi 17 avril
Assises des Ultramarins oragnisées par l'UMP à la Mutualité
Vendredi 10 avril 2009
rencontre avec Rachida Dati à Dugny pour le lancement de la campagne des européennes
Mercredi 8 avril 2009
Groupe de travail Collectivité locale Place de Valoy
Mardi 7 avril 2009
Bureau du Parti Radical de Seine Saint denis à Rosny
Samedi 4 avril 2009
Réunion des élus minoritaires de Seine Saint denis à Bondy
Mercredi 1er avril 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mercredi 25 mars 2009
Conseil Municipal
Mardi 10 mars 2009
Réunion UMP Bagnolet
Jeudi 12 février 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Mardi 10 février 2009
Réunion UMP Bagnolet
Mardi 3 février 2009
Assemblée Générale du Parti radical  du 93 à Rosny
Mardi 3 février 2009
Débat R. Karoutchi- V. Pécresse au Raincy
Vendredi 30 janvier 2009

Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis
Lundi 26 janvier 2009
Gallette de la 6éme circonscription dalle des Conférences de Bagnolet
Samedi 24 janvier 2009
Conseil National de l'UMP à la Mutualité
Vendredi 23 janvier 2009
Voeux R. Karoutchi au Conseil Régionnal
Mercredi 7 janvier 2009
Commission Excécutive Fédération de Seine Saint Denis

Mardi 11 novembre 2008
Dépot d'une gerbe lors de la cérémonie en mémoire des combattants de 14-18
Mercredi 29 octobre 2008
Conseil Municipal
Mardi 28 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet
Mercredi 15 octobre 2008
Réunion UMP Bagnolet.
Lundi 13 octobre 2008
Conseil Municipal exceptionnel
Mervredi 8 octobre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine Saint Denis de l'UMP.
Lundi 6 octobre 2008
Participation à la réunion sur l'aménagement de la dalle, copropriété de la Noue, centre Toffoletti.
Samedi 4 octobre 2008.
Assises 2008, gymnase Maurice Baquet
Jeudi 25 septembre 2008
Conseil municipal
Lundi 22 septembre 2008
Préparation du Conseil Municipal par les membres du groupe UMP.
Jeudi 18 septembre 2008
Commission municipale "Renouvellement économique" à ma mairie.
Mardi 16 septembre 2008
Commission municipale "Mieux vivre ensemble" à la mairie.
Vendredi 12 septembre 2008
Au sénat, présentation par le sénateur Demuyinck  du rapport intermédiaire de la commission sur la délinquance des mineurs.
Samedi 6 septembre 2008
Visite du Forum des associations de Bagnolet.
Vendredi 5 septembre 2008
Commémoration de la libération de Bagnolet, dépot d'une gerbe.
Mercredi 3 septembre 2008
Comité excécutif de la fédération de Seine St Denis de  l'UMP.
Vendredi 29 aout au dimanche 31 aout 2008
Université d'été du Parti radiacl (UMP) à Montélimar.
Lundi 25 aout 2008
Accueil des médaillés olympiques.
Dimanche 20 juillet 2008
Commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite "gouvernement de l'Etat français 1940-1944".
Dimanche 13 juillet 2008
Présence au feu d'artifice de la fête nationale.
Lundi 7 juillet 2008
Conseil Municipal
Jeudi 26 juin 2008
Petit déjeuner au Sénat avec P. Dallier au sujet du rapport sur le grand Paris.
Jeudi 19 juin 2008
Conseil Municipal.
Mercredi 18 juin 2008
Commèmoration de l'appel du 18 juin 1940. Dépot d'une gerbe.
Samedi 7 juin 2008
Séminaire sur les pôles e compétitivité Franco-tunisiens.
Jeudi 29 mai 2008
Conseil Municipal.
Vendredi 8 mai 2008.
Cérémonie commémorant le 8 mai 1945, dépot d'une gerbe par le groupe UMP.
Jeudi 7 mai 2008.
Comité excécutif de la fédération UMP de Seine StDenis.
Dimanche 27 avril 2008.
Cérémonie commémorant la libération des camps nazis. dépot d'une gerbe par le groupe UMP.

Mercredi 16 avril 2008.
Conseil Municipal.

Mardi 15 avril 2008.
Réunion annulée sur l'aménagement de la dalle de la résidence de la Noue.

Jeudi 3 avril 2008.
Conseil Municipal.

Vendredi 21 mars 2008.
Conseil Municipal.



Dimanche 16 décembre 2007.
Cérémonie  de jumelage de la ville du Raincy avec le ville de Yavné en Israel.
Mardi 18 décembre 2007.
Conseil départemental de l'UMP.
Jeudi 20 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 27 décembre 2007.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Jeudi 10 janvier 2008.
Voeux de la municipalité communiste, socialiste et vert de Bagnolet.
Samedi 12 janvier 2008.
Conseil National de l'UMP au Palais des sports à Paris.

Lundi 14 janvier 2008.
Conseil Municipal, mairie de Bagnolet.
Samedi 19 janvier 2008.
Banquet du quartier de la Noue, quartier où j'habite depuis plus de 12 ans.
Mercredi 23 janvier 2008.
Comité excécutif de l'UMP 93.
Jeudi 24 janvier 2008.
Distribution de tracts et rencontre avec les habitants du quartier des Coutures.
Dimanche 27 janvier 2008.
10h30 12h00. Présence sur la place de mairie à la rencontre des Bagnoletais.

14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 13:04

EUROPE ÉCOLOGIE-LES VERTS (EELV), UN PARTI OPPORTUNISTE DE LA GAUCHE DE LA GAUCHE

 
Télécharger la communication du MIL du 6 avril 2021
 
Lire le texte
 
Distinguer entre l’écologie et les partis politiques est un préalable indispensable. L’écologie est un concept, ou une idéologie, qui apparait de plus en plus flou, tant les idées qui y figurent sont nombreuses et fréquemment contradictoires. Il en de même pour la notion de «climat» qui reste essentiellement incantatoire, contrairement à la mesure du CO2. Les partis politiques se sont tous appropriés ces sujets en partie, mais certains seulement en font leur programme central. C’est le cas d’un parti national : Europe Ecologie–Les Verts (EELV) et d’une nébuleuse de micro-partis, tous plus ou moins proches d’EELV (Alliance écologiste indépendante, Cap écologie, Génération écologie, Mouvement des progressistes, etc.).
 
EELV soutient une approche résolument anticapitaliste, notamment, en prônant la légalisation des drogues, la sortie du nucléaire, le droit de vote des étrangers aux élections locales, le droit à l'euthanasie comme choix de fin de vie, le revenu de base, le fédéralisme européen.
 
EELV défend des positions autoritaires destinées à imposer son type de société : décroissance économique, limitation de la consommation d’énergie, taxes diverses, blocage de la 5G, réduction des transports automobiles et aériens, interdiction de certains véhicules anciens.
 
EELV est aujourd’hui un parti de la gauche de la gauche. Mais beaucoup de ses responsables l’ont quitté progressivement vers les macronistes (François de Rugy, Barbara Pompili) ou vers l’ultra gauche radicale.
 
EELV est un petit parti comptant de l’ordre de 3.000 adhérents, pas tous à jour de cotisation.
 
Néanmoins, il dispose d’un poids électoral réel. Aux élections européennes de 2019, la liste Europe Ecologie (EELV et ses alliés) a obtenu 13,5% des voix avec plus de 3 millions de voix. Ils disposent de 9 élus au parlement européen, au sein du «Parti vert européen». EELV a conquis, en 2020, six grandes villes : Besançon, Bordeaux, Lyon, Poitiers, Strasbourg, Tours, et conservé Grenoble, dans le cadre de liste d’union de la gauche de la gauche, dont il a pu prendre la tête. Lors de récents sondages, à l’approche des régionales, EELV conserverait une espérance de vote de 13% au niveau national. Chiffre qui reste bien entendu à confirmer.
 
Les outrances des élus EELV ont émaillé l’actualité de ces derniers mois (du refus du sapin de Noël par le maire de Bordeaux au financement de la mosquée turque par la maire de Strasbourg en passant par le refus de passage du Tour de France dans la ville).
 
L’alignement des responsables EELV sur une ligne islamo-gauchiste s’est affirmé ces dernières semaines.
 
Le parti EELV n’a jamais gagné seul une élection. Lors des élections régionales EELV présente ses listes au premier tour et va fusionner au second. Son seul espoir de succès porte sur les Hauts-de-France, où EELV se présente en tête d’une liste d’Union de la gauche de la gauche (EELV, PS, Génération.s, PCF, LFI, associatifs).
 
Pour 2022, la stratégie d’EELV est de chercher à s’allier avec les autres partis de la gauche de la gauche. L’un de ses dirigeants, Jadot, vient de lancer un appel à l’ensemble des partis pour construire un programme commun de la gauche de la gauche en dix points à défendre en 2022. L’ambition de ce responsable d’EELV est de prendre la tête des candidatures de la gauche de la gauche «pour gagner». La justification est le rapport de force enregistré en 2020 : Europe Ecologie 13,5%, LFI (6,3%), PS (6,2%), PCF (2,5%), Génération.s (3,2%), Lutte ouvrière (0,8%). Le ralliement de Génération.s (ancienne aile gauche du PS) à EELV est acté. Le rapprochement entre ces divers partis n’est évidemment pas encore acquis, car chacun défend ses intérêts.
 
Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) considère EELV comme un parti d'extrême-gauche à part entière, compte tenu des positions défendues par ses élus et les divers responsables du parti. Il faut classer EELV et sa nébuleuse associative, comme des adversaires politiques de premier plan qui menacent les intérêts des citoyens et ceux de la France. Mais il faut aussi s’inquiéter du risque de voir la gauche de la gauche tenter de séduire l’électorat avec un discours socialo-écologiste-bobo, porté pour la façade par EELV.
 
Le combat contre la gauche social-démocrate macroniste et ses alliés doit être mené parallèlement à celui contre la gauche de la gauche, qui pourrait tenter de gagner sous une étiquette «verte» en 2022. L’objectif est de «Battre toutes les gauches», c’est-à-dire de la gauche de la gauche à la gauche macroniste.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 13:02
Covid-19 : « La défiance à l’égard d’AstraZeneca s’installe, mais, comme on reçoit peu de doses, elles sont utilisées »

Notre journaliste Delphine Roucaute a répondu à vos questions sur la stratégie vaccinale du gouvernement.

Le Monde

Publié le 06 avril 2021 à 17h06 - Mis à jour le 07 avril 2021 à 08h53 

Temps deLecture 6 min.

Mardi 6 avril, le vaccinodrome du Stade de France (Seine-Saint-Denis) a accueilli ses premiers volontaires, avec un objectif de 10 000 injections par semaine. Les hôpitaux d’instruction des armées prévoient également d’augmenter leurs capacités d’accueil pour vacciner jusqu’à 50 000 personnes par semaine.

Notre journaliste Delphine Roucaute a répondu à vos questions sur la stratégie vaccinale du gouvernement.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi  Au Stade de France, vaccination à grande échelle pour un département meurtri
Le Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), transformé en vaccinodrome, le 6 avril 2021.
Alex Térieur : Le vaccin AstraZeneca n’a pas bonne presse en ce moment et des centres n’arrivent déjà plus à se remplir. Que ce soit rationnel ou non, beaucoup de personnes préfèrent prendre le risque d’attendre un rendez-vous Pfizer que de se faire vacciner immédiatement avec de l’AZ. Cela ne risque-t-il pas de chambouler la stratégie vaccinale française (voire mondiale) ?

Les retours du terrain sont, pour le moment, très contrastés. Beaucoup de médecins témoignent du fait que près de 30 % de leurs rendez-vous vaccinaux AstraZeneca ont été annulés la semaine dernière. Des proportions qui peuvent se retrouver dans certaines officines de pharmacie. Pour autant, les professionnels de santé de la médecine de ville (essentiellement médecins et pharmaciens, mais aussi les infirmiers et infirmières qui ont désormais le droit de prescrire en plus d’injecter le vaccin) sont parvenus à inoculer une très grande proportion de leurs doses, car jusque-là il y en avait très peu (un à deux flacons maximum par cabinet ou officine chaque semaine). S’il fallait résumer la situation : certes, la défiance à l’égard d’AstraZeneca s’installe, mais, comme on reçoit peu de doses, elles sont utilisées.

Lire aussi  Vaccin d’AstraZeneca et cas de thrombose : une troisième plainte d’une famille en France après la mort d’un proche
Des personnes se font vacciner une dose de Pfizer-BioNTech, à Brest, le 6 avril 2021.
MrErreurLogistique : Je reste extrêmement choqué de cette impression d’absence de préparation sur cette campagne vaccinale.

En effet, c’est tout simplement le manque de doses jusqu’à présent qui a conditionné le calendrier d’ouverture de vaccinodromes. Pour Thierry Breton, le commissaire chargé du volet industriel de la stratégie européenne de vaccination, « le trou d’air que nous avons enregistré provient uniquement des défauts de livraisons d’AstraZeneca ». Au premier trimestre, le laboratoire n’a en effet fourni qu’un quart des commandes prévues à l’Union européenne. C’est d’ailleurs un sujet de discussion animé au niveau européen.

Vaccins contre le Covid-19 : suivez la progression en France et dans le monde
Question : J’ai 54 ans, j’ai reçu une première dose d’AstraZeneca par mon généraliste. Je me pose des questions sur l’éventuelle seconde dose. Quelles seront les consignes pour les 50-55 ans vaccinés par AstraZeneca, qui ne doivent pas être si rares que ça ?

Vous n’êtes pas le seul à vous poser cette question. Toutes les personnes de moins de 55 ans vaccinées avec une première dose d’AstraZeneca (le ministre de la santé, Olivier Véran, en fait d’ailleurs partie) sont suspendues à l’avis que doit publier la Haute Autorité de santé (HAS) cette semaine. Faut-il une deuxième dose ? Avec quel(s) vaccin(s) ? Au bout de combien de semaines ? Ce sont autant de questions auxquelles l’autorité indépendante doit apporter des réponses. Nous vous tiendrons informés dès que son avis nous sera communiqué.

L’hôpital d’instruction des armées Clermont-Tonnerre, à Brest, le 6 avril 2021.
Lapounou37 : Pourquoi ne pas rendre la vaccination obligatoire ? Pourquoi une minorité d’antivax vont-ils ralentir la fin de cette épidémie ?

C’est une question qui pose des enjeux éthiques très importants. Elle est notamment débattue pour le personnel soignant, qui a déjà l’obligation de se faire vacciner contre l’hépatite B, par exemple. Dans un avis rendu la semaine dernière, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) écrivait :

« Le CCNE rappelle l’exigence déontologique que représente la vaccination pour tous les professionnels de santé et les professionnels médico-sociaux et souhaitent que la dynamique positive de vaccination constatée se poursuive, voire s’accélère chez ces professionnels. »

Mais il alerte aussi « sur le fait qu’une obligation vaccinale – recevable sur un plan juridique ou du droit du travail – ne serait pas adaptée dans une situation de faible approvisionnement en doses de vaccin, ni dans un contexte d’évolutivité et d’incertitudes engendrant des situations d’incohérence et des décisions parfois contradictoires pouvant provoquer de fortes réactions négatives ».

Vous le voyez, la question est complexe et doit être débattue, notamment avec les premiers concernés. Quand on voit la difficulté à trouver une place dans certaines régions, j’avoue avoir du mal à comprendre pourquoi le gouvernement continue d’étendre la liste des personnes éligibles.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi  « La généralisation des autotests du Covid-19 peut participer grandement à la maîtrise de l’épidémie »
Guillaume : Ma mère, 74 ans, avec un cancer, n’a toujours pas réussi à trouver un rendez-vous. Et si chaque place disponible est prise par des personnes moins à risque, mais plus rapide sur le site Doctolib, cela peut durer des semaines.

Le problème que vous soulignez est important. Au début d’avril, près de 60 % des plus de 75 ans ont été vaccinés. Un bon chiffre, mais insuffisant pour permettre une couverture vaccinale de cette catégorie, qui court le plus de risque de développer une forme grave de la maladie. L’exécutif a décidé d’ouvrir la vaccination plus largement (à tous les plus de 70 ans) car certaines régions faisaient remonter des difficultés à remplir tous les créneaux offerts à la vaccination dans les centres. Il s’agissait notamment de l’Ile-de-France, de la Bourgogne-Franche-Comté et de la Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Le ministère de la santé insiste toutefois sur le fait que la catégorie des 75 ans et plus reste ultra-prioritaire. C’est pourquoi un dispositif a été mis en place par l’Assurance-maladie pour appeler les personnes de cette catégorie qui n’ont toujours pas de rendez-vous, en leur donnant, notamment, un numéro coupe-file pour avoir un accès prioritaire en centre.

Un centre de vaccination est installé dans le vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines, à Montigny-le-Bretonneux, le 26 mars 2021.
Keorl : Dans quelles proportions les livraisons de vaccins vont-elles accélérer au cours des prochaines semaines ?

Pour vous donner une idée, la France a reçu environ 15 millions de doses en trois mois, depuis l’ouverture de la vaccination à la toute fin de décembre. Rien que pour le mois d’avril, on attend 12 millions de doses, et 15 millions en mai, notamment grâce à la montée en puissance de Janssen, mais aussi de Pfizer et Moderna. En juin, un nouveau cap devrait être franchi, avec plus de 25 millions de doses sur le mois. L’arrivée de CureVac prévue en juillet (mais pas encore confirmée !) devrait permettre une montée en puissance encore plus forte pendant les vacances d’été.

Iskandar : Ras-le-bol. La vaccination seule ne permettra jamais d’en sortir, on va encore longtemps vivre semi-confinés. Macron a failli, on ne peut pas vivre avec le virus, il doit être destitué avec l’article 68 de la Constitution.

Il est vrai que la vaccination seule ne permettra pas de s’en sortir. Il faut d’abord que l’on parvienne à maîtriser les contaminations, lors de cette troisième vague et pour le futur. Toutefois, les professionnels de la santé s’accordent tous sur le fait que c’est la vaccination qui nous permettra de sortir la tête de l’eau.

L’objectif de l’exécutif, c’est-à-dire que tous les Français qui le souhaitent soient vaccinés d’ici à la fin de l’été, est réalisable au vu du nombre de doses attendues. Il faut désormais que les laboratoires tiennent leurs engagements, que l’on réussisse à produire plus de composantes des vaccins en Europe, a fortiori en France (plusieurs usines ont commencé à assurer la phase d’enflaconnage), et que le rythme suive dans les centres de vaccination et dans les officines et cabinets de santé.

Papou57 : Expliquez-moi pourquoi je dois me faire vacciner si je n’ai ni comorbidité ni ne suis une personne à risque.

C’est ce qu’on appelle la solidarité vaccinale ! Si la vaccination reste cantonnée aux adultes, il va falloir atteindre des seuils de couverture vaccinale très élevés pour pouvoir revenir à une vie normale, c’est-à-dire sans gestes barrières ni restrictions. Sans cela, le virus va continuer à circuler à bas bruit parmi les populations développant des formes asymptomatiques (les enfants ou les populations jeunes en général), provoquant la résurgence ici et là de foyers épidémiques qui, s’ils ne sont pas éteints rapidement, pourront faire tache d’huile.

Se faire vacciner, ce n’est pas juste pour se protéger soi-même de la maladie et de la mort ; cela doit permettre à la société de reprendre un fonctionnement sans craindre le couperet de devoir en revenir aux gestes barrières qui nous entravent collectivement depuis plus d’un an.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 13:00
Tariq Ramadan se relance avec… un slam indigéniste

Grand esprit malade

 
 

L’islamologue se dévoile enfin sans fard dans un slam sans âme, pour nous dire que le mal c’est l’occident…

« Cela fait des siècles que vous volez et mentez
Vous seriez venus dites-vous pour nous civiliser
Vous avez méprisé nos langues, nos cultures, nos religions
Humilié nos mémoires, souillé nos traditions »
(…)
Attendez ! attendez ! qu’est-ce que vous croyez?
Que l’on va rester là assis à vous regarder
Piller nos terres, nos richesses, nos minerais,
Vous laisser tranquillement écrire l’histoire et la coloniser,
Comme vous avez colonisé nos cultures, nos pays
Nos continents, nos paysages autant que nos esprits ? »

Voilà ce que chante Tariq Ramadan. L’ancien prédicateur star, mis en examen pour viols en France et en Suisse, n’a pas oublié ses classiques : pour semer la haine, il faut d’abord commencer par réécrire l’histoire, désigner un coupable, des victimes et lancer le grand mercato de la haine et de la vengeance. Avec un tel cocktail, on sème la violence politique en espérant obtenir en retour la guerre civile, tout en faisant semblant de tenir un discours de justice sociale. L’idée est de faire passer la haine pour de la saine révolte afin de culpabiliser ceux que l’on veut détruire, et de trouver des alliés jusqu’au cœur de la cible que l’on vise. Tariq Ramadan n’a jamais fait que cela en France, il y a même trouvé des compagnons prestigieux, Edwy Plenel, Michel Tubiana et la Ligue des Droits de l’Homme, Alain Gresh…


Sans aucun complexe

Aujourd’hui, le voilà donc qui se dévoile enfin sans fard dans un slam sans âme pour nous dire que le mal c’est l’occident, responsable de tout, en tout lieu, et en tout temps. Le degré zéro de la complexité et de la justesse, mais un positionnement efficace quand on veut transformer une jeunesse peu éduquée en chair à canon de l’idéologie des frères musulmans. D’ailleurs, en bon connaisseur des débats qui ont agité notre pays, Tariq Ramadan rameute tous les termes susceptibles de mettre le feu. Cela donne « Vous allez perdre vos privilèges et votre identité, la mixité serait donc votre perte et bientôt vous serez sauvagement remplacé ». Sauvagement, autrement dit dans le sang ?

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 12:48
Éric Zemmour: « Quand la France était grande »

Entretien exclusif avec un grand admirateur de Napoléon

 

Admirateur de l’Empereur depuis l’enfance, Éric Zemmour voit dans son épopée la dernière chance pour la France de redevenir une puissance mondiale de premier rang. Depuis, elle a perdu sa vocation et son destin. Alors que les élites ont saccagé l’héritage napoléonien, nous ne pouvons avoir qu’un projet défensif : refaire des Français par l’assimilation.

Causeur. Dans les pages autobiographiques de Destin français vous racontez comment, très jeune, vous avez préféré une biographie de Napoléon aux BD et autres lectures des gamins de l’époque. Pourquoi étiez-vous séduit ?

Éric Zemmour. Difficile de se souvenir après tant d’années… Enfant, j’aimais les héros de Dumas, les trois mousquetaires, Monte-Cristo, les personnages de Balzac comme Lucien de Rubempré… Je me suis plongé dans le roman historique et l’histoire romancée. Ma mère m’a offert pour mes 11 ans, le Napoléon d’André Castelot. Je l’ai gardé depuis avec sa belle couverture verte. Pour moi, Napoléon était aux frontières de la fiction et de la réalité, c’était le personnage le plus extraordinaire de notre histoire, le héros par excellence, le mètre étalon de tous les autres héros, ceux qui sont venus après lui mais – ce qui est encore plus extraordinaire – également ceux qui l’ont précédé. Au-delà du personnage et de son épopée, le premier Empire est le moment où la France a été la plus grande dans l’histoire. Jeune, j’étais déjà fasciné à la fois par le petit Corse qui devient empereur et par le moment, celui où la France est au sommet. Pour moi, Napoléon est un empereur romain. J’aurais aimé vivre à cette époque, je ne rêvais pas de pays étrangers et de contrées exotiques, ni d’espace et de science-fiction futuriste, mais de voyager dans le temps.

Y a-t-il eu d’autres moments napoléoniens dans votre vie ?

Depuis ces premiers émois napoléoniens, je ne l’ai plus quitté. Je n’ai pas cessé d’approfondir ma connaissance de ce personnage. Je lis encore régulièrement des livres, des biographies de ses contemporains – notamment de Talleyrand, de Fouché et des maréchaux –, des ouvrages sur les batailles. Je relis régulièrement les Mémoires d’outre-tombe de Chateaubriand, car le livre allie l’élégance du style et le récit de nos grandeurs. Avec le xviie siècle, pour la grandeur littéraire, artistique, Molière, Racine, Versailles, qui constituent la quintessence de la France, le premier Empire est mon moment français préféré. C’est celui où les Français sont vraiment sur le toit du monde. D’ailleurs, Stendhal dit en substance que les Français étaient alors fiers d’eux-mêmes, se sentaient supérieurs au reste de l’humanité, comme les Espagnols au temps de Charles Quint ou les Romains au temps de l’Empire romain. Je souffre beaucoup du déclin, qui a commencé après 1815.

Qui sont pour vous les meilleurs – militaires, ministres, hauts fonctionnaires – dans les équipes mises en place par Napoléon ?

Davout est mon préféré. Il n’a jamais perdu une bataille. S’il avait été présent à Waterloo… Talleyrand est le pire, le vrai traître.

Napoléon veut que la France reste une puissance globale capable de tenir tête à l’Angleterre

Selon vous, nous sommes sur le déclin depuis 1815. Diriez-vous que nous avons atteint le nadir ?

L’échec de la guerre de Sept Ans (1756-1763) est une véritable catastrophe qui en réalité explique la suite : nous avons perdu l’Amérique, nous avons laissé le monde nous échapper. Cela explique les guerres de la Révolution et de l’Empire. Les Français tentent de prendre leur revanche sur les Anglais pour l’hégémonie mondiale.

On fait de Napoléon un belliqueux alors qu’il ne fait qu’essayer de corriger la défaite subie par Louis XV en 1763 et de rattraper le coup terrible porté à la France par l’Angleterre. Celle-ci nous a déclaré une guerre pour l’hégémonie mondiale, à la fin du règne de Louis XIV, une seconde guerre de cent ans, de 1680 à 1815. Les guerres napoléoniennes ne sont qu’un épisode de ce conflit séculaire. En 1815, nous étions si puissants que l’Europe entière devait se mobiliser pour nous battre. Moins de soixante ans plus tard, en 1870, un pays tout seul, la Prusse, nous bat à plate couture en quelques mois. Encore sept décennies et en 1940, on se fait écraser par les Allemands en trois semaines. Huit décennies sont encore passées et aujourd’hui nous ne pouvons maîtriser ni notre population ni nos frontières et notre pays subit une islamisation d’une partie de notre territoire. Et en plus, nous nous sommes piégés dans un système européen dirigé par l’Allemagne.

Eric Zemmour ©Soleil

Eric Zemmour © Soleil

Pourquoi situez-vous le point de départ de ce déclin en 1815 et non en 1808, le moment où l’Empire français est à son apogée ? Après trois ans de retraite quasi ininterrompue, Napoléon laisse après Waterloo un territoire plus petit que celui dont il a pris le contrôle fin 1799…

C’est l’argument de Bainville, mais malgré cette illustre origine intellectuelle, il est fallacieux, car l’important n’est pas là. Le problème de fond – et c’est le seul point de désaccord que j’ai avec Bainville –, c’est qu’au départ, à la fin du xviiie siècle, la France est un mastodonte, elle est surnommée la Chine de l’Europe ! En 1789, la France compte 28 millions d’habitants, c’est-à-dire autant que la Russie. La Grande-Bretagne : 8 millions.

Sauf que l’Europe se transforme à grande allure : déploiement de l’empire anglais, accès de la Russie aux mers chaudes, arrivée timide de l’Amérique dans le jeu, partage de la Pologne, sans oublier la Prusse qui commence à grossir. Le résultat, c’est que la France de Louis XV n’est plus le seul géant. Napoléon veut qu’elle redevienne un géant et donc qu’elle prenne l’Italie du Nord, la Belgique, les Pays-Bas et la rive gauche du Rhin. Autrement dit qu’elle conserve ce qu’on appelle aujourd’hui la taille critique d’une puissance globale capable de tenir tête à l’Angleterre et son empire maritime. Il veut aussi concurrencer l’Angleterre sur les mers, dans le monde entier. D’où le si critiqué rétablissement de l’esclavage à Saint-Domingue. Dans Le Grand Échiquier, Zbigniew Brzezinski, le conseiller de la sécurité nationale de Jimmy Carter, livre une analyse historique très intéressante : si la France de Napoléon avait gagné, la France serait une puissance globale de notre époque. À la sienne, Napoléon est le seul à l’avoir compris. Même Talleyrand, pourtant très intelligent et bien informé ne l’a pas vu. Et c’est seulement un siècle plus tard, après la Première Guerre mondiale, que Paul Valéry le comprend à son tour. Aujourd’hui, tout le monde le sait : la France n’est plus un géant à l’échelle du monde.

Chateaubriand, avec son admiration réservée pour Napoléon, constate que les guerres d’Ancien Régime changeaient les frontières de l’Europe au prix de quelques milliers de morts, souvent mercenaires. Les guerres napoléoniennes ont coûté 3 millions de vies pour les mêmes résultats. Ces millions de morts, militaires et civils, n’expliquent-ils pas que la dynamique démographique française se soit cassée entre 1789 et 1815 ?

Pas 3 millions de morts français, loin de là. Et je répète que ce n’est pas Napoléon qui déclare la guerre. Il aura quand même sept coalitions contre lui. Quant à la chute démographique, elle commence à la fin du xviiie siècle, et la déchristianisation en est, je pense, la raison fondamentale.

Parlons de notre rapport à Napoléon. Alors que le bicentenaire de sa naissance (1969) et le 150e anniversaire de sa mort (1971) ont été célébrés avec faste, aujourd’hui, on sent bien qu’il gêne. En 2004, on fête le bicentenaire du C

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 12:46
C’est officiel, la Samaritaine devrait rouvrir ses portes le 28 mai prochain !
 
 

On trépignait d’impatience de fouler à nouveau le sol de la Samaritaine, voilà que la date de réouverture du grand magasin remastersisé par LVMH vient de tomber. Dès le 28 mai prochain, sous réserve des prochaines directives gouvernementales, on va pouvoir redécouvrir ce lieu mythique, tout beau, tout neuf. Après 15 ans de fermeture, celle qui a été pendant plus de 130 ans un repaire pour les Parisiens avides de shopping a déjà dû décaler deux fois sa date de réouverture : en avril 2020, puis en février 2021. On croise les doigts pour cette fois-ci soit la bonne !

Une réouverture prévue pour début 2021

Les travaux étaient colossaux et le projet pour la réouverture est d’envergure : en restant fidèle à son histoire et à son architecture, la Samaritaine sera un lieu à multiples fonctions. Un palace, un restaurant, des bureaux, une crèche, la plus grande piscine de Paris, des logements sociaux et des magasins en tous genres; voilà une liste rapide des activités que vous pourrez trouver dans ce vaste espace de 80 000 m2.

Suite aux différents confinements et à la crise du Coronavirus, le chantier du lieu – qui devait (enfin !) ouvrir en avril 2020 – a pris du retard. Cette date de réouverture sonne l’aboutissement d’un (très) long feuilleton : on le rappelle, il aura fallu 5 ans aux propriétaires pour trouver un accord avec la mairie de Paris, 5 autres années pour obtenir un permis de construire et plus de 5 ans à nouveau pour réaliser les immenses travaux de restructuration dont la facture s’élève à, au moins, 750 millions d’euros.

 

la-samaritaine-paris-zigzag

 

Un temple de la consommation né en 1870

Pour rappel, la Samaritaine est née d’une petite échoppe de tissus appartenant à Ernest Cognacq en 1870 et s’est agrandie au fil des années pour devenir un immense magasin, leader du mouvement de la grande consommation jusqu’en 1970. Non seulement les produits se sont multipliés au fil des décennies, mais l’aspect esthétique n’a jamais faibli, notamment grâce à son charme Art déco et Art nouveau. Les architectes sollicités pour agrandir et embellir la Samaritaine à la fin du XIXe siècle étaient tout simplement les artistes les plus en vogue à l’époque : Frantz Jourdain et Henri Sauvage. L’espace connait alors plusieurs phases d’agrandissements qui distinguent le bâtiment final en trois parties : le magasin principal, l’immeuble Jourdain et l’îlot Rivoli.

samaritaine-paris-zigzag
Instagram @arcanum_paris

Suite à la rénovation menée par LVMH, la fonction première de cet établissement sera remise à l’honneur avec 20 000 m2 d’espace dédié à plus de 600 marques de vêtements, de luxe mais aussi de jeunes créateurs. Le lieu accueillera également un concept store de 200 m2. Et comme le groupe LVMH aime voir les choses en grand, le palace cinq étoiles de la Samaritaine sera géré par Cheval Blanc et comprendra pas moins de 26 chambres et 46 suites… à partir de 1 150 euros la nuitée.

samaritaine-panneaux-verre-paris-zigzag
Crédit photo : Facebook la Samaritaine

La Nouvelle Samaritaine classée Monument Historique aura pour mission de véhiculer un mode de vie à la française à destination des locaux et des touristes, en mêlant shopping, gastronomie, hôtel, tout cela dans un décor atypique qui rappelle le Paris de la Belle Époque. La touche contemporaine se trouvera au niveau de la rue de Rivoli avec une façade extérieure toute vitrée de 130m. Une installation qui offre une réelle réverbération et une luminosité sur la rue, mais qui n’est pas du goût de tout le monde !

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 12:42

En savoir plus sur la destination

Il y a 60 ans s'ouvrait à Jérusalem le procès hors normes du criminel nazi Adolf Eichmann, qui a libéré devant les caméras du monde entier la parole de nombreux survivants du génocide juif.

De la première audience de l'ex-lieutenant-colonel SS le 11 avril 1961 à son exécution dans la nuit du 31 mai 1962, voici, à partir de dépêches AFP de l'époque, le récit du "Nuremberg juif", point d'ancrage de la Shoah dans la mémoire collective d'Israël. C'est dans un tribunal sous haute protection que débute le mardi 11 avril 1961 à Jérusalem, le procès de l'homme de 55 ans, jugé pour sa participation à la Solution finale qui a envoyé à la mort six millions de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Enlevé en Argentine le 13 mai 1960 par des agents du Mossad, le service de renseignement israélien, au terme d'une longue traque, Eichmann vient de passer 316 jours au secret dans une prison spécialement aménagée dans le nord d'Israël.

Adolf Eichmann lors de son procès en 1961. Israel National Photo Collection

15 chefs d'accusation retenus contre Adolf Eichmann

 

L'AFP décrit l'accusé "vêtu d'un complet noir, portant une cravate foncée sur une chemise blanche, les yeux regardant au loin, derrière de grosses lunettes d'écaille". Teint gris, front chauve, lèvres serrées, le détenu "le
mieux gardé du monde
", est entré à 9H00 dans la cage de verre à l'épreuve des balles qui lui a été réservée. Ecouteurs sur les oreilles, il entend, impassible, la traduction en allemand de la lecture en hébreu des quinze chefs d'accusation portés contre lui.

Crimes contre le peuple juif, crimes contre l'humanité, crimes de guerre, pillages, déportations, avortements forcés, stérilisations, extermination... Eichmann, aux termes de la loi israélienne de 1950, est passible de la pendaison.

Un "petit fonctionnaire banal"

Les mots du président du tribunal Mosche Landau emplissent la grande salle avec mezzanine de la "Maison du peuple", dont chacun des 700 fauteuils est occupé. Observateurs, diplomates et pas moins de 450 journalistes se sont pressés pour voir le "logisticien de la mort". Un haut responsable du IIIe Reich chargé d'organiser en Europe les flux des convois et la répartition des déportés dans les camps.

 

"On s'attendait à une sorte d'ogre, étant donné l'ampleur de ses crimes, mais Eichmann avait seulement l'air d'un petit fonctionnaire. Banal, moche quoi", racontera à l'AFP, en 2011, Marcelle Joseph, qui avait enregistré l'intégralité du procès puis dactylographié la traduction. Mais, pour elle, "l'horreur ne venait pas tant de l'homme, médiocre, minable même, que de ce qui se disait dans le box des témoins".

A la barre, 111 témoins vont se succéder au fil des quatre mois et trois jours du procès, livrant leurs indicibles récits devant les télévisions du monde entier et des écrivains parmi lesquels  Haïm Gouri, Elie Wiesel, Joseph Kessel ou Roger Vailland.

L'agonie dans les chambres à gaz

Un survivant raconte comment, en Pologne, il fut conduit avec plus d'un millier de juifs auprès d'une fosse. Les SS firent agenouiller les malheureux, tirant une balle dans la tête de ceux qui essayaient de se lever. Puis ils furent sommés de se déshabiller et tous abattus sur le bord même de leur tombe. Rescapé de Treblinka, un autre témoigne de l'agonie dans les chambres à gaz. Les victimes étaient si serrées que, même mortes, elles demeuraient debout, que même mortes, dit-il, on voyait des familles se serrer encore les mains.

 

S'il reconnaît avoir été "mêlé à des choses affreuses", Eichmann se retranche derrière les ordres reçus. "Les seuls responsables, ce sont mes chefs, ma seule faute a été mon obéissance", martèle-t-il, affirmant ne pas être "le monstre que l'on a dit". La philosophe Hannah Arendt verra en lui l'incarnation de "la banalité du mal".

Le 15 décembre 1961, la sentence tombe : pendaison. Devant une salle comble, le président Moshe Landau souligne qu'"Eichmann s'est rendu coupable de crimes terrifiants, différents de tous les crimes contre les particuliers et qu'il s'agissait en fait de l'extermination de tout un peuple". "Pendant de longues années, il a appliqué ces ordres avec enthousiasme", précise aussi le tribunal.

"Je ne me sens pas coupable"

L'avocat du condamné, Robert Servatius, fait appel mais celui-ci est rejeté, le 29 mai 1962, par la Cour suprême. Tout comme sera refusée la grâce sollicitée par Eichmann auprès du président israélien Itzhak Ben-Zvi. "Je n'étais pas un chef responsable, et je ne me sens ainsi pas coupable", écrivait-il dans sa supplique. Eichmann a été pendu dans la nuit du 31 mai 1962 puis incinéré. Ses cendres ont été dispersées hors des eaux territoriales d'Israël.

 

>>> Retrouvez tous les thèmes du programme d'Histoire de Terminal et révisez le bac avec GEO

A lire aussi :

 60 ans plus tard, le procureur se souvient toujours du procès Eichmann

 Yves Beigbeder, l'un des derniers témoins du procès de Nüremberg, se souvient

 Nazisme : quand l'AFP relatait la dernière audience du procès de Nuremberg

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 12:40
Culture Maison devient... "Culture !"
Le vendredi 9 avril
 
Bonjour ! Ce vendredi, nous nous intéressons à la pratique de la lecture. Et toujours une sélection d'entretiens culturels à écouter, Greta Garbo qui rit, et bien sûr un poème avant de se quitter...
 
— À la une  
Dis-moi combien tu lis ! 📚📚
 
 
À la faveur du premier confinement, la lecture est d'abord apparue comme un précieux recours à l'enfermement, et comme une alternative désirable au tout écran. On allait "enfin avoir du temps" pour la lecture... Puis le livre est devenu un objet politique marqué par le débat autour de son caractère essentiel, les protestations des lecteurs face à la fermeture des librairies, et les files d'attente devant ces dernières à leur réouverture. Et pourtant, le dernier baromètre "Les Français et la lecture" de l’institut Ipsos pour le Centre national du livre révèle que les Français ont moins lu cette année que la précédente et que cette baisse concerne particulièrement les plus jeunes... Voici quelques émissions pour alimenter la réflexion autour de ce paradoxe !
 
1️⃣ Avons-nous changé notre relation au livre ?
Fenêtre ouverte sur le monde, évasion par l'imaginaire : nous contraignant à l'immobilité, les confinements ont-ils remotivé notre rapport à la lecture ? Marquant un attachement certain à l'objet, le statut de "bien essentiel" accordé aux livres acte-t-il pour autant la recrudescence de lecteurs ? Un dialogue entre Robert Darnton et Tiphaine Samoyault.
Écoutez (et lisez !)
 
2️⃣ Les Français et la lecture
 
On déplorait depuis des années la diminution du nombre de grands lecteurs et la désertion des librairies... mais avec la pandémie de Covid-19 et les confinements successifs, la librairie et le livre semblaient être redevenus tout à fait désirables. L'Anomalie d'Hervé Le Tellier, prix Goncourt 2020, est ce qu'il convient d'appeler un "best-seller". Et pourtant l'enquête du Centre national du livre sur les Français et la lecture dément tout à fait cette idylle apparente...
​​​​​​​
       👉La lecture attire de moins en moins les jeunes ( à lire)
       👉Goncourt : l’anomalie littéraire ( à écouter)
 
3️⃣ Lire pour les autres
Les comédiens de la Comédie-Française poursuivent depuis le mois de novembre une lecture-fleuve d' À​​​​​​​ la Recherche du temps perdu de Marcel Proust ; un passage de flambeau d'un comédien à l'autre, relais de voix qui s'opère chaque soir à 19h en direct sur la chaîne du théâtre parisien, et à ré-écouter en différé. Un marathon de lecture auquel participe la comédienne Dominique Blanc.
Ecoutez des lectures
 
4️⃣ Paroles de lecteurs
 
A quoi servent les livres ? Peuvent-ils changer la vie ? Comment on lit et pourquoi lit-on ? " Lire c'est vivre", disait Pierre Dumayet, et sans doute voulait-il signifier par là que les livres ne sont pas uniquement des palimpsestes, mais qu'ils pouvaient peut-être nous rendre la vie plus tendre, ou plus âpre, et de toute façon plus intéressante. Portraits de lecteurs !
​​​​​​​
       👉Lire c'est vivre ! ( à écouter)
       👉Confinement : sauvées par les livres ( à écouter)
       👉Livres cultes pour lecteurs rebelles ( 4 épisodes à écouter)
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 12:36
Littérature : 3 écrivains de l'amour
Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 12:31


La Session de rattrapage, le 10 avril 2021

Bonjour à toutes et à tous,

 

Alors que le s étudiants vivent les cours en distanciel depuis un peu plus d’un an, le doute planait encore quant au sort des plus jeunes. Car il faut bien le souligner : entre le Covid et nos bambins, l’incertitude est reine. Et si en pédiatrie cela ne cesse de se confirmer, sur le front éducatif, trêve d’hésitations : cette semaine signe bel et bien le retour de l’école à la maison ! Voilà qui vient chambouler les rythmes déjà effrénés des parents confinés… Mais point de panique, car école à la maison rime aussi avec France Culture éducation. Tout comme l’an dernier, notre antenne se met davantage encore au service de l’apprentissage. De notre dictée quotidienne aux cours particuliers de philosophie en passant par l’histoire, l’économie, les sciences… Autant de disciplines où se décline notre collection de podcasts dédiée aux révisions. Il ne s’agirait cependant pas d’oublier les tout petits. Avec “Enfantines” une série de fictions jeunesse originales, nos ondes revêtent la douceur de l’enfance et délaissent le tableau noir pour les nuits étoilées. Douze épisodes pour se laisser embarquer par le pouvoir de l’imagination… Bonnes écoutes ! Nithya Paquiry


 

 
COMPRENDRE

Embouteillages globalisés. En bloquant l'une des voies maritimes les plus empruntées au monde pendant cinq jours, l'Ever Given, ce gigantesque porte-container, est-il le signe d'une mondialisation à bout de souffle ? On constate en tout cas que depuis sa libération et pour plusieurs semaines, le commerce international est pris de hoquets et qu’entre les flux tendus, le zéro stocks, la dépendance critique et les tensions géopolitiques, les leçons  à tirer de cet accident sont nombreuses. ( Affaires étrangères, 57 min)

 

Problèmes d’aiguillage. Comment expliquer la cacophonie bruxelloise sur les politiques de vaccination dans les pays de l'UE ? Le projet européen est-il renforcé ou mis à l'épreuve par la crise sanitaire ? Revue de ces enjeux avec le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune. ( Politique ! 29 min)

 

Le rêve marocain ? Longtemps considéré comme un pays de transit pour les immigrés d'Afrique sub-saharienne désireux de rejoindre l'Europe, le Maroc se transforme peu à peu en pays d'accueil des étrangers qui viennent y tenter leur chance. Quelles sont les conditions de vie de ces migrants ? ( Culture Monde, 58 min)

 

“La faillite de la France”. Une commission d'historiens dirigée par Vincent Duclert a récemment remis un rapport sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsis au Rwanda en avril 1994. Ce rapport pointe des "responsabilités accablantes" pour la France mais souligne l'absence de complicité de génocide. Trois lecteurs, une rescapée du génocide, un historien et un militaire qui fut engagé dans l’opération Turquoise, nous donnent leurs regards sur les apports et les manques de ce travail d’histoire. ( Le Temps du débat, 39 min)


 

 
APPRENDRE

Ethnopsychiatrie. En trente-six brèves années d’existence, Frantz Fanon a vécu sur trois continents (Amérique, Europe, Afrique) et inscrit sa postérité par son œuvre dont on peut notamment retenir Peau noire, masques blancs et Les Damnés de la Terre, ainsi que son action politique. Mais il fut aussi psychiatre. On lui doit de nombreux textes à ce sujet qui donnent une assise clinique à ses réflexions philosophiques et militantes. ( Les Chemins de la philosophie, 58 min)

 

“The floor is lava”. Il y a 4 milliards et demi d’années, la température à la surface de la Terre avoisinait les 5 000 degrés. Elle est aujourd'hui d’environ 15°. Comment la Terre est-elle passée d’une boule de roche en fusion à un environnement propice à la vie ? ( La Méthode scientifique, 58 min)

 

Vies domestiques. La fourchette, dents plutôt vers le haut ou vers le bas ? Art de la table, esprit de service, discrétion et sens de l’organisation : immersion dans les écoles de la "French étiquette", là où se forment apprentis gouvernantes et majordomes, au service des ultra-riches. ( LSD, La série documentaire, 55 min)


 

 
(RE)DÉCOUVRIR

Un chemin vers Kundera. Ariane Chemin, grand reporter pour le quotidien Le Monde, est partie à la recherche de l’un des écrivains les plus lus et pourtant le plus secret : Milan Kundera. La journaliste en tire un récit d’abord paru aux éditions du sous-sol sous le titre A la recherche de Milan Kundera. Comment raconter un écrivain qui a décidé d’organiser sa propre disparition médiatique depuis 1985 ? ( La Grande table idées, 31 min)

 

“Génération Rabin”. Le 4 novembre 1995, à l’issue d’une manifestation pour la paix à Tel-Aviv, le premier ministre israélien Yitzhak Rabin est assassiné par un extrémiste religieux. Pour la société israélienne, c’est un choc immense. Et pour le cinéaste Amos Gitai, un événement qui marquera toute son œuvre à venir. ( Plan large, 58 min)

 

Pharaonique. Le rappeur Akhenaton, pilier du groupe IAM, mais aussi producteur et réalisateur, publie aujourd'hui aux éditions L'Iconoclaste La Faim de leur monde. L'occasion pour lui de revenir au micro d'Arnaud Laporte sur son parcours et son univers artistique. ( Affaires culturelles, 55min)


 

 
LA CITATION 
Dans son dernier ouvrage, Combats et métamorphoses d'une femme (Seuil, 2021), Édouard Louis retrace l’émancipation de sa mère, Monique, longtemps oppressée par sa condition sociale ; une domination de classe mais aussi de genre dont elle finit par se libérer. Invité cette semaine à la Grande table culture, le romancier raconte cette inclinaison à puiser dans sa propre existence la matière de ses récits : 

 

Quand j'ai commencé à écrire, je l'ai fait avec cette idée que, au fond, le monde social reposait en chacun de nous et que, de par une démarche autobiographie, de par l'écriture de soi, on pouvait raconter le monde. J'ai connu dans ma vie des gens des classes populaires. J'ai rencontré des gens de la bourgeoisie. J'ai vu des femmes. J'ai vu des gays. J'ai vu des hétérosexuels. J'ai vu beaucoup de réalités qui m'entouraient. Et ce que j'essaie de faire avec ce livre sur ma mère et avec les autres, c'est au fond de produire une forme de grande fresque du monde social à partir d'une démarche autobiographique. Ce serait produire une forme de geste balzacien.

 

Avant de nous quitter, revenons en cette semaine d’anniversaire du manifeste des 343 sur le témoignage d’une jeune femme, Florence, et sur son parcours jusqu’à la stérilisation volontaire… Une preuve de plus, s’il en fallait, de la liberté des femmes à disposer de leur corps. À la semaine prochaine !


Très bonne fin de semaine sur le site de France Culture, et n'hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de cette "Session" ici !

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 12:25
Sondage élections régionales : Valérie Pécresse démarre la course en tête en Ile-de-France

La présidente sortante est donnée grande favorite dans notre sondage Ipsos/Sopra Steria pour Le Parisien-Aujourd’hui en France et France Info. Le RN atteint un fort niveau, la gauche souffre de ses divisions et LREM est très à la peine.

Valérie Pécresse recueille 34% des intentions de vote en Ile-de-France pour le premier tour des régionales selon notre sondage.
Valérie Pécresse recueille 34% des intentions de vote en Ile-de-France pour le premier tour des régionales selon notre sondage. 
 
 
 
 
 
 
 

Grand enseignement de notre premier sondage Ipsos/Sopra Steria pour le Parisien-Aujourd’huien France et France Info sur les élections régionales de juin, consacré à l’Ile-de-France : Valérie Pécresse apparaît favorite sans conteste, face à une gauche éclatée et des Marcheurs effacés dans une région pourtant favorable (extrêmement urbanisée, puissante économiquement…).

Dans cette région qu’elle a arrachée au PS et ses alliés il y a cinq ans, la présidente sortante ex-Les Républicains, désormais à la tête de son mouvement « Libres », s’imposerait selon notre enquête tant dans une hypothèse de triangulaire avec la gauche et l’extrême droite qu’en quadrangulaire au cas où la liste de la majorité présidentielle, largement distancée au 1er tour, décidait de se maintenir. Sûre de sa force, et soucieuse aussi de ménager une possible candidature présidentielle, Pécresse a déjà annoncé son refus de toute alliance de 2nd tour.

Sondage élections régionales : Valérie Pécresse démarre la course en tête en Ile-de-France
Sondage élections régionales : Valérie Pécresse démarre la course en tête en Ile-de-France

Si d’autres régions comme les Hauts-de-France ou en Paca présentent des enjeux politiques cruciaux et incertains – avec notamment le poids du RN – l’Ile-de-France, convoitée par des poids lourds de partis (Jordan Bardella, Julien Bayou, Nathalie Arthaud) ou des figures médiatiques (Audrey Pulvar, Clémentine Autain), reste emblématique d’une élection qui sera marquée, comme les dernières municipales, par la pandémie de Covid-19. Le Parlement débattra d’ailleurs cette semaine d’un possible report du scrutin. Pour se rassurer, on notera que près de six Franciliens sur dix (59 %) estiment qu’il n’y a qu’un « risque faible » en allant aux urnes.

LIRE AUSSI > Régionales en Ile-de-France : avec 19% au second tour, peu d’espoir de victoire pour le RN

Il n’empêche, le politologue Brice Teinturier ne mise pas sur une forte participation. « Elle était déjà faible (54 %) en 2015 malgré le contexte des attentats, cette fois le Covid ne va pas arranger les choses », rappelle-t-il. La santé est d’ailleurs une préoccupation partagée par l’ensemble des personnes interrogées par Ipsos. Si l’on ajoute une campagne forcément atypique, avec du « distanciel » moins mobilisateur que des meetings et du porte-à-porte, on ne peut exclure un taux d’abstention de l’ordre de 50 %, ce qui peut faire bouger les lignes par rapport à notre sondage - qui est une photographie des rapports de force aujourd’hui, pas une prédiction de résultats.

Sondage élections régionales : Valérie Pécresse démarre la course en tête en Ile-de-France

Autre point notable, les thèmes régaliens – sécurité, immigration, terrorisme – figurent parmi les principales préoccupations, partagées, des électeurs du centre et de droite (jusqu’au RN). Tandis que les sympathisants de gauche et les écologistes privilégient l’environnement, les inégalités sociales et le chômage. « Ces convergences chez les électorats des listes Pulvar (PS), Autain (LFI) et Bayou (EELV) joueront dans des accords de second tour », relève Brice Teinturier.

Newsletter Nos analyses et indiscrétions sur le pouvoir
Politique
Toutes les newsletters

Plus compliquée, la posture du chef de file LREM, le député (Val-de-Marne) Laurent Saint-Martin, que... 89 % des Franciliens ne connaissent pas. « La campagne n’a pas encore démarré, les gens n’ont pas la tête à ça, ils sont préoccupés par les difficultés quotidiennes de la période, Laurent va s’y mettre pas à pas, sereinement », assure l’entourage du candidat. L’heure est encore loin des stratégies de second tour…

Sondage élections régionales : Valérie Pécresse démarre la course en tête en Ile-de-France

Méthodologie : enquête Ipsos/Sopra Steria, réalisée pour Le Parisien/Aujourd’hui en France et France Info auprès d’un échantillon de 1 000 personnes inscrites sur les listes électorales d’Ile-de-France, constituant un échantillon représentatif des habitants d’Ile-de-France âgés de 18 ans et plus, interrogées par Internet du 5 au 7 avril 2021.

Partager cet article
Repost0
Published by opposition constructive